Accueil Chronique de concert Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts
Dimanche 16 décembre 2018 : 10434 concerts, 25300 chroniques de concert, 5237 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts

Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts en concert

Olympia, Paris 27 janvier 2018

Critique écrite le par

Pour ouvrir notre compteur de concerts 2018, on a été particulièrement gâté ce soir... Au programme, on va retrouver sur la scène mythique de l'Olympia, le vétéran et survivant de la soul music Lee Fields et son extraordinaire groupe de musiciens blancs the Expressions en tête d'affiche. Pour la première partie, c'est le jeune groupe français Theo Lawrence & The Hearts qui a été invité à prendre place sur scène.



Theo Lawrence & The Hearts

Il est 20 heures 10, la lumière dans la salle s'assombrit et on voit débarquer sur les planches les jeunes Français très prometteurs. Après s'être fait remarquer en 2017 avec plus de 100 dates dont notamment celles du Printemps de Bourges, des Francofolies de la Rochelle, de Rock en Seine et on en passe, ils reviennent en 2018 pour une belle tournée qui s'annonce et un premier album à paraître en mars prochain. Pas vraiment intimidé, plutôt à l'aise et devant un public qui les accueille chaleureusement, Theo Lawrence & The Hearts va se faire plaisir et nous donner du plaisir. Pendant 40 minutes, ils vont nous interpréter de nombreux titres de leur premier album dont le premier extrait "My Prophecy" et les singles "Heaven To Me" et "Made To Last" notamment. Ils sont cinq musiciens devant nous et ils nous offrent des chansons bien écrites et un bel univers qui va de la soul au blues en pensant par le rock'n'roll et le folk. L'ambiance est très conviviale et en deux temps, trois mouvements, le groupe a mis l'Olympia dans sa poche. Theo Lawrence, le chanteur/guitariste à la voix joliment éraillée, demande au public qui sait jouer du tambourin et un jeune homme au premier rang lève la main. Tout heureux, le fan monte sur scène et il va accompagner le groupe sur un morceau en tapant sur cet instrument. Le chanteur fait participer également le public en le faisant chanter sur un refrain. Clairement, ils nous ont conquis et on a vraiment aimé leur prestation ! Ils remercieront Lee Fields, notre accueil et ils quitteront tranquillement la scène comme ils sont venus, en toute simplicité. On annonce maintenant 20 minutes d'entracte avant l'arrivée de celui qu'on aime nommer affectueusement Little JB pour sa ressemblance physique avec James Brown.



Lee Fields & the Expressions

Comme prévu, 20 minutes plus tard, à 21 heures 10 et devant un Olympia bien rempli de fans de tout âge, les jeunes loups et experts en groove the Expressions débarquent un par un devant nous et c'est parti pour 10 minutes d'introduction version instrumentale et comme le veut la tradition soul funk music. On retrouve deux musiciens aux cuivres, un clavier, un batteur, un guitariste et un bassiste. Ces musiciens gorgés de talents ont remis en selle il y a 15 ans le légendaire Lee Fields qui a plus de 40 ans de carrière derrière lui et un parcours riche, incroyable et mais également chaotique. La rencontre de ces jeunes blancs et du vétéran chanteur noir a donné comme formidable résultat, 5 albums majeurs dont le petit dernier sorti il y un peu plus d'un an, "Spécial Night".



La magie prend immédiatement place puis le bassiste annonce au micro l'arrivée de la star de la soirée tout en tendant le bras en direction de l'immense Lee fields, qui arrive enfin devant nous et tout sourire. L'homme est immensément heureux d'être présent sur la scène de l'Olympia et nous, on lui fait savoir d'entrée, qu'on est tout autant heureux de le voir et de l'entendre enfin chanter. Dès les premiers regards, dès les premiers gestes, on ressent l'amour partout dans la salle. Ce soir, le dernier album sera naturellement mis en valeur mais on aura le plaisir d'entendre des titres des albums précédents, ceux écrits par the Expressions.



La voix rauque et chaude de Lee Fields nous bouleverse encore une fois. Son vécu, son histoire se ressent totalement dans son chant. Il nous parle d'amour, d'injustice, de paix et c'est si bon qu'on a des frissons voir des yeux humides de bonheur. Il nous parle également à quelques moments et il rendra un vibrant hommage à son ami Charles Bradley, décédé du maudit crabe récemment et bien évidemment à Sharon Jones, également partie pour les mêmes raisons fin 2016.



Ces deux artistes soul ont des parcours similaires à Lee Fields car ils ont connu la lumière et le succès sur le tard avant de nous quitter bien trop tôt. Il ne reste plus que Lee Fields et c'est pour cela qu'on savoure chaque minute et chaque seconde de ce moment magique que l'on vit ce soir à l'Olympia. D'autant plus que Marvin Gaye, Otis Redding, Sam Cooke et d'autres ne sont plus de ce monde, Lee Fields est devenu indispensable.


Parmi les grands moments de cette soirée, on entendra des pépites telles que "I Still Got It", "Talk To Somebody", "Just Can't Win", "Wish You Were Here", "Make The World" et juste avant le rappel, le monument "Faithfull Man", qui sera joué pour notre plus grand plaisir en version allongée et qui permettra à Lee Fields après ce moment époustouflant de quitter une première fois la scène avant le rappel. La salle baigne dans le bonheur avant que les musiciens nous quittent également. Ils reviendront tous ensemble pour un rappel et boucleront ce samedi soir magique après 1 heure 30 de bonheur absolu. Ce soir, à l'Olympia, on peut le crier haut et fort notre joie d'avoir vécu un tel moment et on se souviendra très longtemps de ce samedi 27 janvier 2018. Notre premier concert de l'année à placer la barre très, très haut. Lee Fields, vous êtes immense et vous nous manquez déjà !

Un grand merci à Charlotte Freslon et live art Factory
https://www.facebook.com/liveartfactory/


Lee Fields : les dernières chroniques concerts

Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017 en concert

Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017 par Lily Rosana
Musilac, Aix-les-Bains, le 27/07/2017
" La musique et nous sommes faits de la même chose. Nous sommes spirituels avant tout... " Lee Fields & The Expressions sont en tournée dans toute la France avec leur album... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Lee Fields and the Expressions en concert

Lee Fields and the Expressions par Lebonair
Le Trabendo, Paris, le 04/11/2014
Lee Fields, qui est l'artiste que l'on surnomme depuis des décennies "Le petit James Brown", est repassé en cette fin d'année en France lors d'une courte tournée de 6 dates et... La suite

Lee Fields & The Expressions en concert

Lee Fields & The Expressions par Chandleur
Trabendo, Paris, le 04/11/2014
A la fin du show, Lee Fields tombe sa veste rouge aux manches lamées d'argent, et arpente la scène, son ring, heureux, le regard un peu hagard, comme un boxeur qui a enfin... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

King Crimson en concert

King Crimson par lol
Olympia, Paris, le 16/11/2018
Deux ans après leur dernière visite à l'Olympia et pour clore une tournée qui ne s'est pas interrompue depuis, King Crimson revenait transporter un public fidèle et conquis dans un... La suite

Nick Mason's Saucerful Of Secrets en concert

Nick Mason's Saucerful Of Secrets par lol
Olympia, Paris, le 10/09/2018
Cette tournée de Nick Mason en solo était inattendue à plusieurs titres... Tout d'abord car le légendaire batteur, aujourd'hui âgé de 74 ans, n'avait jamais tourné en dehors de... La suite

Eels en concert

Eels par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 09/07/2018
Mark Oliver Everett, ce génie méconnu et incompris... Hier soir, E. et sa bande de joyeux lurons ont déroulé un set à la fois barré et carré devant un Olympia sold-out et souriant... La suite

Jack White en concert

Jack White par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 04/07/2018
Jack White s'affichait en lettres rouges sur le fronton de l'Olympia pour deux soirées (comme en 2012 et 2014). Ces dates ont été sold out en quelques minutes, l'une après... La suite