Accueil Chronique de concert Little Bob
Lundi 9 décembre 2019 : 10160 concerts, 25834 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Little Bob

Little Bob en concert

Portail Coucou - Salon de Provence 24 octobre 2013

Critique écrite le par

Le Petit Robert poursuit sa destinée dédiée au rock n'roll et revient poser ses amplis dans le sud de l'hexagone pour notre plus grand plaisir, le temps notamment d'une date à Salon, dans la chouette salle qu'est le Portail Coucou.

Pour moi, aller voir Little Bob relève de l'engagement militant. Ce mec donne sa vie au rock n'roll, sillonnant le territoire en long en large et en travers depuis tant d'années maintenant qu'on ne les compte plus. Toujours souriant, abordable et adorable. Il suffit d'aller taper la discut' avec lui à la fin d'un concert pour s'en laisser convaincre. On le sent parfois triste de ne voir les salles du coin que si peu garnies. Mais qu'importe, il revient inlassablement avec ses alcooliques...avec ses acolytes, pour les quelques rares zigotos qui se déplacent pour ces shots de blues électrifiés si indispensables à leur vie.

Je fais partie de ces zigotos là.
Et ce soir, il m'a d'ailleurs semblé que nous étions un chouïa plus nombreux que d'habitude.

Et si habituellement je suis déçu que si peu de monde ne se déplace pour de si bons moments musicaux, c'est aujourd'hui le concert qui m'a un petit peu déçu.
Ben ouais, m'a paru un peu mou du genou le set de ce soir. Et j'ai trouvé qu'il avait mis un certain temps à décoller vraiment.
A dire vrai, il aura fallu attendre plus de la moitié du show pour ressentir ce "  petit quelque chose " qui vous prend dans les tripes et commence à faire bouger sensiblement votre nuque et vos pieds.

Est imputable à l'orientation de cette tournée qui voit Robert nous confier tout l'amour qu'il porte au Blues  ?
C'est que Robert revient pour cette tournée avec un album de reprise de musique du diable sous le bras (et sur la table de merchandising), et avec, en sus de ses fidèles compagnons de route que sont Gilles Mallet et Bertrand Couloume, Mickey Blow et son harmonica.
Et je ne parviens pas à m'enlever de l'idée que ce n'est peut être pas étranger au manque de pêche du concert auquel nous sommes venus assister.

Pourtant certains titres comme Evil (is going on) ou Run you off the hill issu du dernier album passent sans sourciller, tout comme le très rock n'roll Break Down the Walls.
Mais peut être attendait on un peu plus de folie dans l'interprétation de certains de ces morceaux comme sur Heartattack and Vine ou Mean Game  ?
J'avoue, j'imaginais déjà des solos d'harmonica endiablés, se tirant la bourre avec la guitare  !
Mais Gilles Mallet, en bon rocker à la Keith Richards, est plus un riffeur fou qu'un soliste débridé. Et de solos déchaînés d'harmonica, point.
C'est dommage d'ailleurs que la présence de Mickey Blow n'apporte pas plus à l'ensemble du show. Il manquait un grain de folie, quoi.
Bon, ça arrive, hein  ....

Mais attention, on prends toujours autant sont pied quand surgissent Switchblade Julie, Libero et Riot et on se dit que bordel, c'est ça qu'il fait le mieux, Roberto, chanter les rock tendus et vitaminés  ! Mais on peut aussi comprendre qu'il ait envie de varier un peu les plaisir, notre Italien Havrais préféré  !

On sait aussi que quand résonnent les classiques, la fin de la soirée approche à grand pas.

Et là aussi, je dois dire que le rappel ne m'a pas transcendé. Certes, il a d'abord été l'occasion de voir Mister Blow complètement stone à son retour sur scène, le visage tout blanc, fixant le sol, hagard, pendant 40 bonnes secondes. C'est sur, l'a pas du boire que de la volvic pendant le petit intermède  ! En même temps, s'il a survécu à Johnny Thunders avec qui il a joué à l'époque, je crois qu'on peut lui faire confiance  ! Enfin, rassurez vous, il a rapidement repris vie dès l'énergique Gift of the Devil qui nous promettait d'ailleurs de finir en beauté.
Mais les reprises d'Heartbreak Hotel et Lucillesont ensuite loin de m'avoir convaincu.

Au final, un concert en demi teinte en ce qui me concerne mais qui ne remet évidemment pas en question mon militantisme Little Bobesque  !
J'attends déjà avec impatience sont retour sur nos terres  !!

Little Bob, keep on rockin'  !!
...et pensez à ramener du monde  !

Little Bob : les dernières chroniques concerts

Little Bob and the Blues Bastards en concert

Little Bob and the Blues Bastards par Jérôme Justine
Clermont-Ferrand, La Coopérative de Mai, le 12/05/2019
"Little Bob est petit, Little Bob n'est pas grand mais c'est un géant !" Tout est dit cher Kirikou !!! Little Bob and the Blues Bastards étaient en Auvergne ce week-end. Le... La suite

Little Bob + The Animals par odliz
L'Usine à Istres, le 12/03/2008
À 9 heures pile, l'Usine des noctambules se met au travail avec Little Bob et plusieurs centaines de fans de la première heure accompagnés de leurs chatoyantes odeurs (ah, l'on en vient à regretter les bonnes vieilles salles enfumées). Camouflé entre un pupitre à antisèches et un pack de volvic, Little Bob est ce petit personnage un peu... La suite

Un Trimestre à La Coopérative De Mai (de septembre à décembre 2006) par Jean-Michel
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 21/12/2006
Coup d'œil rapide sur le premier trimestre de la saison 2006/2007 à la Coopérative de Mai. C'est la rentrée... Ayant échappé à Seb Martel et consort, ma saison ne débute que le 23 septembre par la présentation de la compile MC1 made in coopé. Il semble que cela est d'ailleurs bien marché au vue de la nombreuse foule présente. Vous... La suite

Little Bob par Patrice
Le Trabendo, Paris, le 26/03/2003
Que dire après ce super concert sinon que Little Bob et ses musiciens méritent une autre publicité médiatique que ce silence ingrat des uns et innocent des autres. Et les Johnny, Eddy et autres Aubert, ils attendent quoi pour l'inviter en première partie ; qu'est-ce qu'il y a, il sent le Rock ? La suite

Portail Coucou - Salon de Provence : les dernières chroniques concerts

Soldièse en concert

Soldièse par Kris Tian
Portail coucou - Salon de provence, le 23/03/2017
Soldièse c'est de la production locale, c'est du bio et ça vous fera que du bien ! Je pourrais juste vous dire cela mais j'aimerais vous donner envie d'aller les écouter en live à... La suite

Uli Jon Roth en concert

Uli Jon Roth par jorma
Portail Coucou, Salon de Provence, le 01/10/2016
L'opportunité de pouvoir réécouter du vieux Scorpions, joué par Uli The Master himself, tout près de chez soi, ne se refuse pas. Enfin entendre, ou réentendre c'est selon votre... La suite

Black Strobe en concert

Black Strobe par Arnaud D
Portail Coucou - Salon de Provence, le 30/11/2013
Notre histoire avec Arnaud Rebotini et même le Portail Coucou auraient pu ne jamais commencer. Pour Arnaud, nous avons vu les premières minutes de son concert Techno au... La suite

The Hyènes + The H.O.S.T en concert

The Hyènes + The H.O.S.T par Flag
Portail Couou - Salon de Provence, le 01/03/2013
Quel point commun y at-il entre une bande de pistoleros et une bande de vilains garçons d'au-delà du périphérique ? un concert au Portail Coucou de Salon de Provence. Le... La suite