Accueil Chronique de concert LKJ + Scratch (festival "LES VOIX DU GAOU")
Mardi 18 février 2020 : 10757 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

LKJ + Scratch (festival "LES VOIX DU GAOU")

SIX FOURS LE BRUSQ 26 juillet 2003

Critique écrite le par

Il y avait du monde ce soir-là sur îles, c'était les vacances, du coup il y avait un peu de tout ce monde.
Le temps de trouver une place, de trouver les deux euros qui manquait pour l'achat des billets sur place et d'arriver au concert en béquille, on n'avait raté I Jahman.
Eh ouais, faut pas croire, ces concerts d'été ça commence de plus en plus à l'heure, on croirait presque même avant l'heure. C'est les l'organisation et l'efficacité, vite commencé, vite fini.

Il y avait le Mister poète LKJ, égale à lui même, accompagné de sa troupe londonienne. Alliant succès et news. Le public apprécie un des chanteurs de reggae le plus connue en France et qui ouvre bien souvent, après Bob, les portes du monde du Reggae.
Bon concert, bien équilibré et en douceur, aidé par une bonne sonorisation !
Il a pas été trop bavard, peut-être que le lieu ne s'y prêtait pas.

Arrive la pause qui voie la pauvre petite buvette submergé par les assoiffés, beaucoup des assaillants abandonnent et décident d'attendre la prochaine oasis musicale.

Le gourou est la ! En forme. Envoyant toujours sur son public les rayons cosmiques rayonnant de sa casquette spatio-temporelle. L'insondable enchaîne des morceaux bien Dub où sa voix résonnante ponctue tel un tonnerre son message spirituel imagé.
Tout est langoureux et le concert s'étire tranquillement, sans éruption, la retenu du dub, agissant en longueur, avec le temps.

Et voilà ça fini tôt, ça c'est de l'organisation !.
Un ami qui était parti à la buvette juste avant la fin du concert pour assoiffer son envie d'ivresse, revient désespéré et outragé : "plus de bière, il n'y a plus de bière !".

Bon moi en tout cas je vais prendre quelque chose pour prendre mon temps et écouter ces airs de musiques qui trottent encore dans ma tête.

Et bien non, car l'organisation c'est l'organisation ! c'est bien ordonné.
Une bande de personnel de la sécurité, entame une expulsion rapide et musclés des lieux. Adieu le spliff fumé au bord de l'eau, adieu la petite discussion avec sa voisine de concert sous le palmier, tout le monde est renvoyé manu militari, par un service bien organisé, qui assure notre sécurité et dont les manières sont d'une efficacité déjà connue.
Bon voilà je suis escorté par un cordons de sécurité. Voiture balais, d'un concert bien organisé, du carré, propre, sans remous et en toute sécurité pour ceux qui savent faire le 200m en 3min, sans faire d'histoire.
Peut être que c'était un concert organisé par Mc Donald ? vite mangé...vite ...

Mais voilà, on était venu voir I jahman, Mr LKJ et Scratch, on repart avec le sourire.

 Critique écrite le 21 octobre 2003 par Nuno