Accueil Chronique de concert Lo Cor de La Plana
Vendredi 17 janvier 2020 : 11615 concerts, 25884 chroniques de concert, 5283 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lo Cor de La Plana

Lo Cor de La Plana en concert

J1 - Marseille 17 Mars 2013

Critique écrite le par

En l'occasion de la Saint Patrick j'entre pour la première fois au J1.



A l'ouverture des grilles il faut gravir des escaliers métalliques qui donnent sur une plate forme dix mètres plus haut, avec une vue sur les dômes de la Vielle Major, tourner à droite, passer un pont pour aboutir sur une première pièce ouverte sur l'extérieur où est exposé une structure monumentale de larges gaines électriques en guise de lustre, juste avant l'entrée de l'espace principal.



En poussant la porte du J1, je suis d'abord séduit par l'odeur de bacon grillé qui m'attire vers le stand restauration avec à la carte, sandwich aux oeufs brouillées et bacon grillé ou tranches de poisson frais. Face au stand, une trentaine de tables sont étalées pour nous accueillir. Plus loin, tout au fond, après un alignement de lampes recouvertes de tissus orange en guise d'abat jour, la scène prête, attend le groupe de ce soir.




Juste avant d'y arriver, mes oreilles se cambrent ; sur la droite un pupitre sonorisé sous deux projecteurs face à quelques larges marches diffuse une mélodie bien connue car tant de fois jouée sur ma platine. Ce disque des Pogues : Rhum Sodomy And The Lash et ce titre Waltzing Matilda pour patienter.



Instant hors du temps, idéal pour admirer la superbe vue sur la mer qu'offre ce hangar. Suit une voix encore caractéristique, après celle de Shane MacGowan, celle des incontournables Dubliners et leur folklore irlandais : It's Saint Patrick's Day!




Direction enthousiaste vers la scène accotée au bar ou la Guinness coule à flot...
Enfin le groupe arrive, sauvé.



Lo Cor de La Plana ce soir accompagnés de Gurvond Le Gac à la Flûte bretonne pour hommage à ce jour de la Saint Patrick.
Chanté de bout en bout en Provençal Occitan, la troupe ouvre avec Tant Deman "Peut être demain" un super tube.



Deux hommes jouent du bendir (tambour à main) et un du Tamburello (tambourin) debout en chantant, deux autres sont assis pour des jeux de mains en tapant des pieds accompagnant au chant. Un énorme tambour semblable à celui vu joué un soir par Asian Dub Fondation est posé au fond de la scène.




Le tamburello sonne comme les qraqech de Gnawa Diffusion et produit un effet de transe immédiat, les bendirs alliés aux mains renvoient vers l'orient, l'Asie centrale et comme il est bon de se laisser envoûter par ces choeurs vocaux variés qui s'entremêlent et grimpent vers des accents polyphoniques corses avec des trémolos médiévaux rythmés par ces jeux de basse amplifiés tapés du pied.



C'est un mélange poignant mêlant bien des époques, des siècles en arrière, il font jour sur tant d'horizons, de l'orient à l'occident, jusqu'aujourd'hui pour créer une musique avant-gardiste ou j'y retrouve encore des velléités de Hip-Hop, Ragga, avec de la tchatche à la Fabulous Troubadour.

Un long solo de flûte bretonne quasi virtuose de Gurvond Le Gac agrémente le morceaux lui donnant une teneur celte de très bon goût pour l'occasion.



Suit On se les gèle traduit de l'Occitan qui décrit certainement une tendance à l'humour et la dérision dans leur textes où juste avant d'y aller le chanteur principal ironise sur les architectes du J1 en les remerciant pour leur superbe alignement d'abat jour, il est vrai qu'ils sont peut être la seule chose notable tant la teneur du lieu frise l'indigence avec la petite température pour preuve.




Lo Cor de La Plana s'embarque pour un très long jeu d'une vingtaine de minutes enflammant le public, agrémenté de solos de flûte de Gurvond Le Gac résonnants à l'infini. Le public est invité à se prendre par la main et former une farandole avant le départ d'un nouveau morceau très rythmé voyant une centaine de personne déambuler en sautillant joyeusement, main dans la main, s'amusant à encercler les quelques réfractaires.

Encore quelques morceaux et une deuxième farandole faisant toujours plus d'émules pour clore ce superbe concert, rapport qualité prix époustouflant.



Dès le départ du groupe deux DJ aux tshirts irlandais, à la barbe longue, investissent la mini scène juste en arrière pour trinquer à vue, affichant la fierté d'une bonne bière conviviale et salutaire avant de balancer Streams Of Whiskey des Pogues, pas moins!

Véritable piège à foule le public investi l'espace, suit l'imparable duo Pogues et Dubliners chantant Irish Rover... Oh my Guinness!

Marseille-Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture : les dernières chroniques concerts

Soirée d'ouverture de Marseille Provence 2013 en concert

Soirée d'ouverture de Marseille Provence 2013 par Mystic Punk Pinguin
Marseille, le 12/01/2013
Cette journée d'ouverture de Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture, commence avec une manifestation des salarié(e)s de Virgin Megastore, menacé de liquidation. On... La suite

La Clameur - inauguration de Marseille Provence 2013 en concert

La Clameur - inauguration de Marseille Provence 2013 par Mardal
Le Silo - La Place du Lycée - Le Vieux-Port - La Canebière.., le 12/01/2013
Je clame, tu clames, il clame. Nous clamons tous à 19h00, partout dans le centre ville de Marseille pour inaugurer Marseille Provence 2013. Rappelons le principe pour ceux qui... La suite

Gurvond Le Gac : les dernières chroniques concerts

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino en concert

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino par Ana-hata
Café Julien - Marseille, le 19/10/2018
Un vendredi soir à l'espace julien... Arrivé au café julien on commence la soirée par le duo Gurvant Le Gac et Pierre Laurent Bertolino. L'un est accompagné de sa flute... La suite

Sam Karpienia, Bijan Chemirani, Nabankur Bhattacharya, Gurvond Le Gac feat. Manu Theron, Nielo Gaglione & Gilles Grivolla (Carte Blanche à Sam Karpienia - soir 3) en concert

Sam Karpienia, Bijan Chemirani, Nabankur Bhattacharya, Gurvond Le Gac feat. Manu Theron, Nielo Gaglione & Gilles Grivolla (Carte Blanche à Sam Karpienia - soir 3) par pirlouiiiit
la Meson, Marseille, le 17/02/2013
3ème et dernier soir de la carte blanche donnée par la Meson à Sam Karpienia. Après ses deux duos plutôt expérimentaux et qui feront date (vendredi avec Nicolas Dick - chronique... La suite

Lo Cor de la Plana : les dernières chroniques concerts

Sam Karpienia + Lo Cor de la Plana + Oncle Bo  en concert

Sam Karpienia + Lo Cor de la Plana + Oncle Bo par Pirlouiiiit
Chez la Fée Zoé, Marseille, le 26/07/2019
J'avais vu passé l'info sur Concertandco et ça me tenter bien ... Apero du Lamparo du côté de la rue Thubaneau avec showcase du Cor de la Plana (pas vus depuis ....) et Sam... La suite

Lo Cor de la Plana feat. Aime Brees et Henri Maquet (Noel des Pays dOc) en concert

Lo Cor de la Plana feat. Aime Brees et Henri Maquet (Noel des Pays dOc) par Pirlouiiiit
Eglise Saint Just, Marseille, le 23/12/2015
Philippe ayant, par sa récente chronique, attiré mon attention sur le passage du Cor de la Plana à l'Église Saint Just à l'occasion de cette 23ème édition des (désormais quasi... La suite

Noël des Pays d'Oc - Lo Cor de la Plana en concert

Noël des Pays d'Oc - Lo Cor de la Plana par Philippe
Salle polyvalente, Mallemort (13), le 20/12/2015
Aucun habitant du quartier dit de la Plaine de Marseille n'ignore plus, espérons-le, l'existence d'un choeur masculin en occitan(s), qui rayonne bien au delà de notre bonne ville... La suite

Lo Cor de la Plana + La Ultima + Enco de Botte (9ème festival De Vives Voix) en concert

Lo Cor de la Plana + La Ultima + Enco de Botte (9ème festival De Vives Voix) par pirlouiiiit
Auditorium de la Cité de la Musique - Marseille, le 05/07/2012
Ce soir si je m'étais écouté je serais bien resté chez moi pour me coucher tôt ... oui mais alors il n'y aurait pas eu de trace de la 9ème édition de ce beau (et gros) festival... La suite

J1 - Marseille : les dernières chroniques concerts

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) en concert

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) par Pirlouiiiit
J1, Marseille, le 15/11/2013
Tout juste echappé du concert de Stromae au Moulin j'arrive au J1 après un petit sprint (vélo) de 17 minutes. Il y a du monde en bas des escaliers (à la billetterie) mais sans... La suite

Le Off saute sur le J1 : Orianne Olive + Sugarcraft + Zemmour Ballet + DJ Phonkhead + Dj Oil en concert

Le Off saute sur le J1 : Orianne Olive + Sugarcraft + Zemmour Ballet + DJ Phonkhead + Dj Oil par Prakash
J1 - Marseille, le 13/06/2013
Ce soir direction le J1 pour pour ce qui s'annonce comme la soirée de fermeture estivale de ce lieu emblématique de MP2013...... mais organisée par le Off. Je ne cacherais pas que... La suite