Accueil Chronique de concert -Lo- + Elektrolux
Jeudi 27 février 2020 : 10775 concerts, 25933 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

-Lo- + Elektrolux

-Lo- + Elektrolux en concert

Machine à Coudre - Marseille 19 mars 2004

Critique écrite le par



Ce soir c'était soit Benabar, soit Lo et Electrolux ... les préventes auront choisi pour moi. Au fond tant mieux car pour la première fois depuis longtemps (la dernière fois c'était en 2000), je vais pouvoir revoir Lo dont le récent virage musical, perceptible sur leur All Stars, m'a carrément plu.



J'arrive ils ont déjà commencé ... le public est attentif. D'après ce qu'on m'a dit j'ai raté la partie la plus nerveuse du set ... zut ... En tout cas ce a quoi j'assiste m'enchante. Au centre Isabelle et Thomas semblent dialoguer en chanson.



Isabelle semble plus présente et n'hésite pas a "hurler" dans le micro lorsqu'il le faut. Tom est toujours bien la et dégage une sérénité,... un espèce de calme qui pourrait paraître contradictoire avec la musique ...



En fait c'est tout le groupe qui m'a donné cette impression ce soir la ... Thierry a la basse, concentré comme jamais, Yann qui bien qu'un peu seul dans son coin aligne riffs sur riffs de derrière le poteau, et Didier a la batterie



Je ne sais pas si c'est à cause volume sonore ou d'autre chose, pas mais j'ai l'impression qu'ils sont calmes. C'est bien rock comme tout, tout en étant pépère ... assez difficile a expliquer mais c'est l'impression que ça m'a laissé ...



un peu l'impression que peut vous laisser certains morceaux dub bien trippant ... même quand ils crient dans la micro, ça semble venir de loin ...



Ce soir Lo nous a offert un bon concert rock a souhait et cela sans nous bousiller les tympans (il en sera de même pour Electrolux d'ailleurs), comme quoi parfois ...



Vint ensuite le tour de Electrolux que je m'étais débrouillé pour rater a chaque fois (malgré les éloges pinguinesques et loiennes) ... Ils arrivent tous les trois sur scène ... trio guitare - basse - batterie ... tout est dit, c'est parti pour une bonne heure de rock-garage-country-n'roll, le tout avec une réserve et une classe naturelle.



Cédric est impassible sur scène ... pas que les deux autres soient tellement plus expressifs mais bon, si il y en a un qui peut éventuellement la ramener dans ces cas la c'est plutôt le chanteur non ? Toujours est il qu'ils enchaînent les morceaux sans temps mort ...



Leur "rock viscéral" pour reprendre l'expression du Pinguin, n'est pas forcement facile au premier abord ... pas de refrains ou mélodies accrocheurs ... un son qui gratte et sature ... des textes qui sont durs a déchiffrer a la première écoute ...



Connaissant leur premier 4 titres j'ai donc quelques points de repères et me régale de leurs version de I bought some new Shoes ou de the flat . Parmi les autres morceaux on notera une version punk sinon en tout cas très rock de ochi chorniye (les yeux noirs) chantée en version original ...



Quelques invités viendront étoffer leur prestation : bien évidemment celui qui joue du saxo (comme sur le disque) mais aussi sur la fin du set par un clavier et une autre guitare (celui qui était déjà venu prêter main forte a Di Maggio sur la petite scène de l'Exodus). Le morceau avec le clavier aura visiblement pas mal de succès. C'est vrai qu'il amène un peu de variété (au sens diversité).



A la fin du concert j'ai appris que leur nouveau disque allait sortir ... vivement que je puisse y jeter un oreille ...



Site de Lo : http://membres.lycos.fr/lomusic/actu.htm

Elektrolux : les dernières chroniques concerts

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

Kurse en concert

Kurse par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 29/06/2018
... Alors que James devient Cédric à grand renfort d'incertitude, son avenir nous semble enfin tout tracé : Tu feras du rock mon Petit ! J'en profite pour gentiment balancer... La suite

Human Toys-Elektrolux en concert

Human Toys-Elektrolux par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille., le 23/01/2016
Gros affluence à La Machine à Coudre ce soir. En effet, Electrolux donne son dernier concert après quinze ans d'un parcours exemplaire et sans concession marqué sous le signe d'un... La suite

Human Toys + Elektrolux en concert

Human Toys + Elektrolux par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 23/01/2016
Ca faisait un moment qu'ils en parlaient et ça devait finir par arriver un jour : Elektrolux, meilleur trio garage-folk-punqueroque band de Marseille, et de bien plus loin si... La suite

Lo : les dernières chroniques concerts

LO + Reverend Knockers + Elektrolux  en concert

LO + Reverend Knockers + Elektrolux par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 29/03/2014
Après un très bon concert de musique madingue à la Meson nous voici à la Machine à Coudre pour affiche inédite regroupant deux des groupes du coin que j'aime le plus Lo et... La suite

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) en concert

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) par Pirlouiiiit
J1, Marseille, le 15/11/2013
Tout juste echappé du concert de Stromae au Moulin j'arrive au J1 après un petit sprint (vélo) de 17 minutes. Il y a du monde en bas des escaliers (à la billetterie) mais sans... La suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami par Philippe
Le Lounge / Le Dan Racing, le 19/07/2013
Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier.... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

Machine à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite

Stella Pire + Jawohl Mi Amor en concert

Stella Pire + Jawohl Mi Amor par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/03/2018
Après superbe concert de Bögö au théâtre du Têtard, pas assez de temps pour aller manger un bout, mais largement assez de temps pour repasser à la maison pour raccompagner notre... La suite