Accueil Chronique de concert LO + the Epoxies
Jeudi 12 décembre 2019 : 10385 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

LO + the Epoxies

LO + the Epoxies en concert

Trolley Bus - Marseille 10 mars 2006

Critique écrite le par

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/


Après une semaine et une journée bien chiante, je parviens tant bien que mal à traîner un Vand peu enthousiaste au concert des Epoxies. C'est donc à bord de sa cultissime (à défaut d'être sécurisé) Vandmobile que nous rejoignons le vieux port où nous n'aurons aucun mal à nous garer (oui oui), même si la Criée aura peut être eu quelques soucis de garage à cause de nous. Même en arrivant en retard on sera quand même très en avance, la salle rock du Trolley est désespérément déserte et le seras malheureusement toujours. Une bonne grosse poignée de personne, la plupart issu des groupes marseillais plus une poignée d'habitué qui démontre bien combien les gens ne sont pas très curieux à Marseille. A moins que ça ne vienne de l'image très ringarde que peut avoir la New Wave ... en même temps un groupe Fat Wreck ça aurais pu attirer au moins quelques kids pour qui NOFX doit être le plus grand groupe du monde.


Bref, c'est les marseillais de Lo qui ouvre en première partie. J'ai adoré leur premier disque 'Black Kites' et la seule fois où je les ai vu en live c'était tout aussi bien.


Desservis par un public statique et un son pas top (comme souvent au Trolley), le quintet à tout de même assuré un bon set grâce à leur morceaux bien charismatiques et leur duo de chanteurs complémentaires tout en étant rigoureusement différents (elle survolté, lui impassible renfermé).


Mélange entre rock énergique, mélodies pop et petites touches plus rock'n roll, Lo a assuré un bon set qui a conquis une bonne majorité de la salle, même si la passivité du public n'a pas mis leur prestation à la hauteur de leurs dernières performances au Poste à Galène.


Perso j'ai beaucoup aimé.


Place ensuite aux Epoxies de Portland (alors Portland c'est à côté de New-York en Angleterre (private joke comme on dit)), groupe Punk-Pop-New Wave pour faire une étiquette bien pompeuse. Des Epoxies je connaissais le nom bien sur, puis un peu leur dernier album 'Stop the future' bien sympa au demeurant.


Mais j'avais une petite appréhension quand au résultat sur scène. Parce que sur disque leur mélange de rythme pop-punk et de clavier New Wave est marrant mais sur scène ça peut vite gonflé.


Le groupe débarque dans des tenues pour le moins excentriques, jambes scotchés, lunettes flashy, guitare et basse avec rayons lasers vert (la classe !), canon à papelitos et mousse, bâche Epoxies lumineuse en fond, bref le grand show, Rammstein prend garde à toi ! Après deux morceaux je me dis que le genre va rapidement me gonflé, mais finalement leur morceaux endiablés hyper dansant et l'alcool aidant, je me suis régalé tout du long.


Avis partager par beaucoup de monde d'ailleurs. Ce qui prévaut c'est vraiment un sentiment d'agréable surprise. Merde qui l'eu cru que je pourrais rentrer aussi bien dans le concert d'un groupe avec un clavier, qui, qui plus est, l'utilise pour balancer des rythmes New Wave.


Les morceaux balancés sans aucun répits (léger reproche, le groupe parle très peu, ce qui n'est pas hyper chaleureux mais d'un autre côté ça donne un sacré speed au set et ça aide à rester dedans (surtout vu le style), c'est pas plus mal finalement) mélange donc allégrement des mélodies pop-punk avec des rythmes New Wave assené par le clavier du groupe.


Le quintet justement a une sacré patate sur scène, mené par une chanteuse craquante et diablement charismatique (on est un paquet à être tombé amoureux ce soir) qui danse et gesticule dans tout les sens avec un naturel et une aisance fabuleuse, n'hésitant pas à "descendre" dans le public.


D'autant plus méritant que le public restera assez statique, même si tout le monde bat du pied et remue frénétiquement, l'ensemble ayant l'air conquis. Le set est court (mais intense), c'est bien dommage, on n'aura d'ailleurs droit qu'a un rappel d'un morceau, j'en aurais bien voulu plus !


Je ne m'attendais vraiment pas (comme beaucoup) à ça, n'y a être à ce point emballer. The Epoxies c'est une folle machine à danser, frénétique et entêtante. Un bien bon concert et une bien bonne soirée avec un groupe carré qui fait bien ce qu'il a à faire : nous faire danser.


Une fois de plus tant pis pour les absents, moi j'en suis sortie des lasers vert plein les yeux.

Photos Pirlouiiiit

Epoxies : les dernières chroniques concerts

The Epoxies + Lo par Sami
Trolleybus, Marseille, le 10/03/2006
Il doit être dans les 21 heures, c'est bien la première fois que je viens aussi tôt au Trolleybus (qui accueille plus souvent des dj's que des groupes) ne voulant pas rater une miette du concert prévu tôt mais c'était oublier les habitudes marseillaises qui font que le public se pointe tard quelque soit l'endroit. Pas grave, les sélections... La suite

Lo : les dernières chroniques concerts

LO + Reverend Knockers + Elektrolux  en concert

LO + Reverend Knockers + Elektrolux par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 29/03/2014
Après un très bon concert de musique madingue à la Meson nous voici à la Machine à Coudre pour affiche inédite regroupant deux des groupes du coin que j'aime le plus Lo et... La suite

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) en concert

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) par Pirlouiiiit
J1, Marseille, le 15/11/2013
Tout juste echappé du concert de Stromae au Moulin j'arrive au J1 après un petit sprint (vélo) de 17 minutes. Il y a du monde en bas des escaliers (à la billetterie) mais sans... La suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami par Philippe
Le Lounge / Le Dan Racing, le 19/07/2013
Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier.... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

Trolley Bus - Marseille : les dernières chroniques concerts

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos en concert

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos par MAX K
Trolleybus - Marseille, le 31/03/2012
La soirée a débuté avec Doctor savage. Tout droit sorti d'un film de Tarantino, il a enchainé seul au piano pendant un peu plus d'une demi heure des morceaux de rhythm & blues très... La suite

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors en concert

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors par Philippe
Le Trolley-Bus, Marseille, le 17/09/2011
Bien belle soirée au Trolleybus, qui accueillait les mythiques The Meteors (enfin mythiques, pour une frange infime et très pointue de la population, dont je ne fais pas... La suite

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out en concert

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out par Vand
Trolleybus - Marseille, le 08/02/2009
À fond dans la réfection de mon appart', je voyais d'un bon oeil ce concert du dimanche soir, histoire de faire une petite pause méritoire. Les légendaires No Use For A Name (dont... La suite

<i>Chavana Fest</i> : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads par Mystic Punk Pinguin
Trolleybus - Marseille, le 29/01/2009
Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est... La suite