Accueil Chronique de concert -Lo- + the Saints
Jeudi 12 décembre 2019 : 10370 concerts, 25838 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

-Lo- + the Saints

-Lo- + the Saints en concert

Poste à Galène - Marseille 06 avril 2005

Critique écrite le par



Je mets un point d'honneur a ne pas arriver en retard cette fois car recemment j'ai pas mal loupe Lo et la derniere fois ou je les ai vu sur scene remonte quand meme a plus d'un an a la Machine a Coudre ... Au moment ou je vais pour envoyer un texto au Pinguin pour qu'il se grouille d'arriver, celui ci me tape sur l'epaule ...




Ce soir Lo pour son premier passage au Poste a Galène avait la lourde de tache d'ouvrir pour les Saints. Pour ceux qui (comme moi) ne connaissent pas leur classiques du punk rock sur le bout des doigts, les Saints c'est un sinon LE groupe de punk australien (que beaucoup de groupes -comme les Neurotic Swingers- citent dans leurs références). Inutile de vous dire que la salle était bien pleine (quoi que a Marseille on n'est jamais sur de rien - le soir même il n'y avait que 50 préventes) et que l'absence d'Isabelle ("qui a un métier" l'empêchant d'être présente ce soir a Marseille) ne rassure pas nos 4 Lo restants.




Ce soir c'était aussi pour moi la première fois que je découvrais leur nouveau bassiste JC qui a visiblement très vite trouve sa place dans le groupe et semble déjà apporter un petit truc en plus. Devant un public attentif Yann, Thierry, Thomas et JC nous ont proposé 11 titres tires pour la plupart de leur très bon premier album Black Kites.




Sur certains morceaux l'absence de Isabelle se faisait cruellement sentir, en tout cas pour ceux qui avait déjà vu le groupe au complet, malgré les efforts de JC pour faire des chœurs de temps en temps (personnellement je complétais les morceaux dans ma tête). Globalement ils s'en sont carrément bien sortis et je pense le reste du public semblait lui aussi apprécier, certains en dansant, d'autres en hochant de la tête.




Comme a chaque fois Thomas avait la classe dans son costard et sa chemise blanche. Ca m'a rappelé la toute première fois ou je les avais vu (a l'époque sous le nom de Cindy). Il passe par des phases plutot calmes ou il a l'air de se concentrer ou de chercher l'inspiration et des phases ou il saute a piedes joints dans tous les sens ce qui contraste assez avec sa tenue.




Les 3 autres sont plus discrets et statiques mais ils balancent leurs riffs de guitare, lignes de basse et coups avec vigueur et precision. Depuis le debut de leur set le Poste s'est un peu plus rempli encore. Quel entree en matiere bien sympathique pour acceuillir la "bande a Bailey"



Set list : Merry Go Round / 50 Matches / Cheap Hotel / Black Kites / Nobody Home / Sugar / Again / Ride / Got the Blues / Waterfalls / Rock n' roll

Si les fameux Saints ont connus leu heure de gloire de 1974 a 1978 (annee ou le guitariste Ed Kuepper a quitte le groupe), le nom a continue a etre utilise par Chris Bailey accompagne de differents musiciens. Ce soir il etait accompagne comme depuis un moment par Marty Wilson-Piper du groupe the Church qu'il sera difficile de ne pas remarquer ce soir ...




... en effet, outre le fait qu'il gesticule dans tous les sens et qu'il aime se rapprocher du public il se fera aussi remarquer en shootant dans le micro qu'on lui avait placer pour le virer de la scene, ou en gueulant sur une spectatrice pour lui dire d'aller fumer au fond de la salle plutot que sous son nez ... bref ... le fait que Chris Bailey passe son temps a le citer et a le faire applaudir me laisse aussi penser que le bonhomme doit avoir un ego assez fort ..




Les deux autres Caspar Wijnberg a la basse et Pete Wilkinson a la batterie ont l'air plus cool. Le Caspar notamment fera pas mal l'andouille (ce qui ne transparait pas du tout sur ces quelques photos) faisant meme le singe a un moment.




Contrairement a pas mal de ces vieux groupes qui se reforme ou du moins qui se remettent a tourner un peu partout, les Saints ont encore la peche. J'imagine que a l'epoque ca devait etre beaucoup plus punk mais contrairement a des groupes que j'ai pu voir et ou je me suis vraiment ennuye (comme les Pretty Things)) la ce ne fut pas le cas.




Il y a par moment ce cote un peu folk que peut avoir un Kevin K (surtout pendant le rappel ou il est revenu seul a la guitare seche. Mais surtout le groupe a la peche et joue bien, fort (ce qu'il faut), vite et donne l'impression d'etre content d'etre la.




Je trouverai a Chris Bailey une certaine ressemblance physique avec Paul Mac Cartney assez curieusement. Il s'adressera souvent au public pour plaisanter. Ainsi pour introduite Nothing is straight in my house il vantera le cote charmeur des francais contre lequel personne ne peut entrer en competition (je le cite) avant de dire que de totue faocn la plupart des (beaux) mecs etaient gay ...




Apres avoir quitte la scene il reviendra tout seul a la guitare pour nous jouer des morceaux plus calmes (assez folk donc). Ca me rappelera la fois ou je l'avais vu en premiere partie de Nick Cave (au Roseland Ballroom) ou pareil il etait arrive seul avec sa guitare et nous avait fait pas mal de reprises de grands classiques (Elvis, Johnny Cash). C soir on aura le droit a un sympathique reprise de Amsterdam de Brel en anglais. Au final un concert bien sympathique




Set list : Porno Movies / (I'm) Stranded / No Time / A Madman Wrecked My Happy Home / Waiting for God (OH!) / Nothing is Straight in My House / This Perfect Day / Messing with the Kid / Just Like Fire Would / Bang On / Nights in Venice / Know Your Product // Rappels avec notamment une reprise de Amsterdam en anglais

Site de Lo : http://membres.lycos.fr/lomusic/
Une page sur les Saints : http://www.punk77.co.uk/groups/saints.htm

Retrouvez aussi l'interview - et des morceaux du
dernier album - (en mp3) de Chris Bailey ainsi que des photos (le tout par Annie du site Meltingpod) à cette adresse http://meltingpod.free.fr/?p=15

Lo : les dernières chroniques concerts

LO + Reverend Knockers + Elektrolux  en concert

LO + Reverend Knockers + Elektrolux par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 29/03/2014
Après un très bon concert de musique madingue à la Meson nous voici à la Machine à Coudre pour affiche inédite regroupant deux des groupes du coin que j'aime le plus Lo et... La suite

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) en concert

the Magnets + LO + SO?Mash! + Selecter the Punisher (Le OFF s'incrustre au J1) par Pirlouiiiit
J1, Marseille, le 15/11/2013
Tout juste echappé du concert de Stromae au Moulin j'arrive au J1 après un petit sprint (vélo) de 17 minutes. Il y a du monde en bas des escaliers (à la billetterie) mais sans... La suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami par Philippe
Le Lounge / Le Dan Racing, le 19/07/2013
Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier.... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

The Saints : les dernières chroniques concerts

Neurotic Swingers + The Saints par Zhou
Le Rockstore, Montpellier, le 05/04/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Aprés moult péripéties sur la route que je vous épargnerez (ici du moins) nous arrivons enfin au Rockstore aux alentours de 20h45, le concert n'a pas commencer, tout va bien. Le cadre de la salle est sympa, façon théâtre désaffecté bien que le son soit un... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

 Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade en concert

Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade par Philippe
Le Makeda, Marseille, le 29/11/2019
Pour la sortie officielle du beau livre Histoire du rock à Marseille 1980-2019, l'éditeur Le Mot et le Reste a fait les choses en grand, et s'est associé à Phocea Rocks pour... La suite

Patrick Atkinson en concert

Patrick Atkinson par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 12/11/2019
Ce soir on était venu pour fêter la sortie de L'Histoire du Rock à Marseille 1980-2019 signé Pascal Escobar sorti chez Le Mot et le Reste quelques semaines plus tôt. Pour... La suite