Accueil Chronique de concert Lofofora + the Horny Bitches
Samedi 28 mars 2020 : 10030 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lofofora + the Horny Bitches

Lofofora + the Horny Bitches en concert

le Moulin, Marseille 08 octobre 2015

Critique écrite le par

Novice dans le monde de la chronique, j'ai choisi pour ma première pige, une bonne soirée punk-métal avec à l'affiche les Horny Bitches, un quatuor féminin qui nous vient de Montréal, et surtout Lofofora vétéran de la scène métal française. Ce soir, ça va envoyer et il faut que je sois à la hauteur de l'évènement.

Pour cela, je prépare mes petits papiers, mes crayons en bois d'origine suédoise et en avant pour le Moulin. Après un long trajet de.... 10 minutes et mon accréditation en poche, je rentre dans les lieux et là surprise... le concert va se dérouler dans le Club. Dommage, je me voyais revenir 17 ans en arrière où 1200 personnes avaient littéralement retourné la grande salle pour une soirée hardcore-punk des plus mémorables. Bon, je ne me laisse pas abattre et je vais me prendre une bière et attendre le début des hostilités.


20h15 : entrent en scène les Horny Bitches, un groupe de street punk qui balance une musique basique mais drôlement efficace. Ces quatre filles désaxées au look totalement débridé : cheveux bleus, mini-jupes, bas résilles déchirés, bras et cuisses tatoués, ne font pas dans la dentelle mais envoient du lourd. Loin des influences punk-californiennes façon Green Day ou Blink 182, ce combo puise son inspiration dans un style plus old-school façon Exploited.


Leur set (10 chansons) est carré et très énergique malgré le manque d'ambiance : une trentaine de personnes... allez cinquante sur la fin. Pendant trente minutes, elles donnent tout, aucun temps mort entre les chansons, sauf pour se réhydrater grâce à un mélange tonique à base de rosé, bières et vodka. Bref, une bonne entrée en matière avant Lofofora.

C'est vers 21h45 après des balances assez interminables, que les vétérans parisiens arrivent face à nous. De vétérans, ils n'ont que l'âge et la longévité sur la scène métal française car pour le reste QUELLE PATATE !!!!!


Le set débute par "Notre terre" issue du dernier album, afin de faire monter progressivement la température, car pour la suite, le groupe va enchainer sans discours et sans temps mort les classiques issus de l'ensemble de leur discographie. Au fil des titres, les pogos se succèdent et l'odeur de transpiration envahit toute la salle. Daniel, le guitariste, assure de manière impeccable la rythmique.


Phil, le bassiste, est fidèle à lui-même, à savoir stoïque mais très efficace. Vincent, le batteur, est quant à lui tout simplement impressionnant. Enfin, Reuno, frontman très charismatique, hypnotise la foule tel Kaa le serpent dans Robin des bois. Pendant 1h30, Lofo se donne sans compter et le public présent le lui rend bien comme sur "Le pire" où tout le Club crie d'une seule voix sa haine pour la terre entière ou pour une "Justice pour tous". Des moments totalement jouissifs.


Le show se termine par un hommage à Schultz, chanteur du groupe Parabellum, décédé il y a tout juste un an, en reprenant un vibrant "Amsterdam" pour une fin en apothéose.
Lofofora fait partie de ces groupes qui, quel que soit la grandeur de la salle ou le monde présent, donne tout et mérite qu'on prenne le temps d'aller les voir car c'est un vrai groupe de scène. En tout cas, j'en ai prie plein les yeux et... les oreilles.


Setlist : Notre terre / L'œuf / L'innocence / Le fond et la forme / Pornolitique / Mémoire de singes / Contre les murs / Quelqu'un de bien / Utopiste / Elixir / Le visiteur / Pyromane / Le malheur des autres / Le pire / Envie de tuer / La tsarine / Justice pour tous / 5 milliards / Autopilote / Ilot Amsterdam / Double A.

> Réponse le 13 octobre 2015, par Philippe

chouette boulot, merci pour les nouvelles de ces bons vieux Lofo ! welcome aboard - attention, la chronique peut devenir une drogue dure, ne commencez pas ;-)  Réagir

> Réponse le 15 octobre 2015, par Bourrin Bourré

[Le moulin Marseille - 08 octobre 2015] En effet très bon concert qui permet de revenir quelques années en arrière. Et ça fait du bien. Lofo toujours aussi engagés et percutants. Dans le public il y avait tous les âges, même des parents avec leurs enfants (un signe?...) et il me semble avoir aperçu les anciens de Tripod (ils existent encore?). A l'époque c'était un des groupes les plus prometteurs). En lisant les chroniques anciennes du site (merci concertnandco!) je suis tombé sur celle du pingouin de 2001 il me semble. C'était à l'époque de lèche qui avaient été une grande claque. Vraiment dommage pour ce groupe que j'appréciais et qui dénotait dans le genre, même si avec lèche ils s'étaient déjà un peu éloignés de mes goûts (ah! By Zeurd!) comme le soulignait déjà le pinguin. L'époque du vrai trio était vraiment bonne!...  La suite | Réagir


Lofofora : les dernières chroniques concerts

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein par Philippe
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter... La suite

Lofofora + Jack Face en concert

Lofofora + Jack Face par jorma
L'Usine Istres, le 08/12/2011
Hop hop hop, Lofo pose ses flight case à l'Usine. Ca tombe bien, les amis, j'ai besoin de musique énervée en ce moment. Une petite dose de metal virulent ne pouvant pas nuire... La suite

le Moulin, Marseille : les dernières chroniques concerts

Camélia Jordana + Siem Folknomade en concert

Camélia Jordana + Siem Folknomade par Sami
Moulin, Marseille, le 09/11/2019
Les voix féminines et la Méditerranée sont à l'honneur au Moulin, qui, contrairement à ce qui était annoncé, est en configuration "petite salle" ce soir. Siêm Folknomade Pour... La suite

La Maison Tellier +  Blind Cinema en concert

La Maison Tellier + Blind Cinema par Sami
Le Moulin, Marseille, le 24/05/2019
Le Moulin a toujours été une des salles les plus ponctuelles de Marseille, beaucoup plus que les transports en commun en tout cas. Du coup comme souvent on aura juste le temps... La suite

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite