Accueil Chronique de concert (ma) Fête de la Musique 2013 : Patrick Sébastien, Chorale Gospel, Sentinhell, Revolver Club + divers
Mardi 31 mars 2020 : 10068 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

(ma) Fête de la Musique 2013 : Patrick Sébastien, Chorale Gospel, Sentinhell, Revolver Club + divers

(ma) Fête de la Musique 2013 : Patrick Sébastien, Chorale Gospel, Sentinhell, Revolver Club + divers en concert

Marseille 21 juin 2013

Critique écrite le par

Il y a des fois où une soirée peut commencer en lose intégrale et presque se terminer très bien. Ce fut le cas de cette nouvelle déambulation (en partie cycloportée) puisque, cette année encore, je n'ai pas pu me résoudre à ne pas tenter ma chance à la Fête de la Musique, dont je ne suis jamais revenu complètement bredouille de bon son à ce jour...


Je me doutais bien que Cheveu, programmé au Montevideo, était l'une des seules possiblités d'entendre un truc rock un peu pointu ce soir-là (et dans leur genre ils sont très connus). J'ai quand même été étonné qu'il y ait un monde pareil, un vrai moulon pour un concert déjà archi-complet quand je me suis pointé vers 21 h 15. Début d'une belle série de mauvais timings et de plans foireux !


Quitte à redescendre par la Rue Breteuil, je n'ai pas résisté à passer voir, au moins par curiosité, ce que le service public pensait être une fête de la musique populaire sur le Vieux-Port, plus précisément l'année où Marseille est Capitale de la Culture. Pas déçu du voyage ! Après avoir entendu Patrick Sebastien et l'affligeant Cyril Hanouna beugler "serrés comme des sardines" (ambiance balloche/baltringue), j'étais déjà assez consterné d'être tombé si bas (mais une partie des gens autour de moi avaient l'air d'être venus exactement pour ça...). Mon calvaire a pourtant été de courte durée : l'écran géant, seule façon d'apercevoir quoi que ce soit (la scène était littéralement invisible depuis le cours Jean Ballard, pourtant en plein dans l'axe), s'est mis à bugger, est devenu bleu, puis a pété net et ne s'est jamais rallumé. Tout comme, à vue d'oreille, une bonne moitié de la sono du Vieux-Port !


De quoi être fier des techniciens de France Televisions, vraiment ! Installation sans aucune vue même en face, pas d'écran dans l'axe de la Canebière où se concentraient le plus de gens (qui ne voyaient donc rien du tout), l'image et la sono qui pètent en même temps ? Un tel niveau d'amateurisme, j'avais jamais vu ça en vingt ans de festivals... C'est sûr que C'EST PAS A UN CONCERT DE MANU CHAO QUE CE SERAIT ARRIVE, hein m'sieu le Préfet ? Beuark, et pourtant la lose n'était pas terminée. Passage à l'Opéra où il y avait du tango argentin ? Ils venaient de s'arrêter quand j'y arrivai. Ca me l'a fait à plusieurs reprises ce soir-là : également à un concert de reggae sur la Plaine qui avait pourtant l'air tout à fait pro, lui, bien sonorisé et bien éclairé !


Enfin j'ai fini par dénicher un truc original et amorcer la partie sympa de la soirée : la fête gospel prévue en haut de la Canebière. Dommage, on ne voyait pas grand chose d'en bas du kiosque d'autant qu'un sadique avait fait passer une grosse gaine rouge au milieu de la scène (ruinant un peu l'effet visuel du kiosque très joliment éclairé par ailleurs) : un groupe sympa, des choristes et une chanteuse punchy, le tout entouré d'un public familial de gens très bien habillés et de bonne humeur. Une sympathique ambiance, vraiment, pas serrée, pas pénible pour les oreilles au niveau decibel, et avec des musiciens de bon niveau : si ça avait été mon style de musique je serais resté toute la soirée là, je me suis contenté d'un bon quart d'heure à ce chouette "mariage comorien"...


Après un petit passage chez mon épicier houblonnier préféré (et qui porte le merveilleux prénom de Philippe) en route pour un tour traditionnel du quartier du Plateau, un tout petit peu moins squatté par des non-musiciens qu'il y a quelques années (enfin il en reste pas mal !). Sur la place Jean Jaurès, aperçu une batterie où des techniciens très forts se succédaient (mais enfin une batterie seule, faut aimer) et un truc très mignon : deux petits (pas plus de 6-7 ans en tout cas !) avec un micro qui s'essayaient à rapper, entre deux accès de timidité, sur un petit son sympa mixé par l'un de leurs papas, j'imagine. Très courageux de leur part, des hésitations charmantes et quelques petites lignes bien placées et bien scandées quand même...


Et enfin j'ai atteint le climax de ma soirée (bien aidé par les bières du lieu il est vrai) à l'excellent Dan Racing, magnifique petite salle qui fait scène ouverte toute l'année, avec le groupe SentinHell, du bon vieux metal bien joué et plaisant comme tout (même si la tendance symphonique n'est pas celle que je préfère a priori), en tout cas avec un max de compositions à eux. Un chanteur enthousiaste, sachant grogner bas et miauler haut, un groupe au poil dont le guitariste, très précis, était peut-être bien le papa d'un ou plusieurs membres. Mais aussi quelques copains du groupe dans la salle pour mettre l'ambiance, et quand même de la place pour bien voir et être à l'aise, c'était tout bon !


Il est vrai que 99,9 % des gens n'entreraient pour rien au monde dans une salle où joue un groupe de metal (et même s'il ne joue pas excessivement fort), mais ça tous les metalleux le savent et s'en foutent pas mal. Non, en fait, ils s'en félicitent, même ! Grand bien leur fasse, au tout-venant, si écouter de la salsa dégueulée par les baffles du Cubaila, esquichés à 25 000 au carrefour du Champ de Mars, suffit à leur bonheur, à dix mètres d'un concert live et de qualité... En tout cas le turnover dans la salle était très faible, signe que tout le monde s'amusait bien. Je crois être resté une demi-heure, jusqu'à une reprise contondante de Helloween (oh yeah, que du bonheur... et toute ma jeunesse !)


Pas beaucoup de turnover non plus à la Maison Hantée, où j'ai fini comme à chaque fois, c'est normal puisque c'est la salle la plus sympa du Cours Julien à cette occasion et que le punch y est toujours excellent. L'occasion de retrouver tous les naufragés de la soirée (ceux de Cheveu et les autres), blaguer un bon coup et profiter un peu du show, déjà vu en version "pirate punx" et toujours redoutablement efficace, de Revolver Club, one-man band à tendance metal punk et qui arrive à recréer un groupe entier (son et volume sonore inclus), tout seul à partir de boucles. Idéal pour finir le rinçage des yeux et des oreilles, des abominations subies sur le Vieux-Port...


Rentré me coucher tôt (mais saoul) en prévision d'une journée seule avec mon niston, ce fut encore une fois, je touche du bois, une Fête de la Musique qui ne m'a pas dégoûté de la Fête de la Musique. Mis à part bien sûr le spectacle consternant offert sur le Vieux-Port, et assez révélateur du niveau intellectuel que les parisiens prêtent aux marseillais. A ce stade c'est tout à fait insultant d'ailleurs, enfin moi j'dis ça, j'dis rien. Si c'est les vieux électeurs du 8ième, ceux de Gaudin, qui ont choisi le spectacle, je leur aurais effectivement proposé ça !

A lire également sur Concertandco : (mes) Fêtes de la Musique 2012, 2011, 2009, 2008, 2007 et 2006.

> Réponse le 25 juin 2013, par Rosa

Ah ca évidemment si vous êtes tombé au moment des sardines, c'était le plus caricatural de la soirée : vous êtes un loser, vous l'avez dit vous même (je rigole ^^). Mais moi j'aime la variété et j'ai passé un bon moment sur le Vieux Port. Par contre en effet l'installation était loin d'être optimale techniquement et ça chantait souvent pas très juste (un problème de retour de son apparemment). Mes amis arrivés après moi n'ont jamais réussi à rien voir...  Réagir

> Réponse le 26 juin 2013, par Papillon

[Marseille - 21juin 2013] Cela faisait plusieurs années que je n'allais plus à la fête de la musique, je me suis enfin décider pour passer un bon moment. A mon arrivée au Vieux Port je me suis enfoui dans la foule pour sentir l'ambiance mais à mon regret on était comme des sardines, plusieurs personnes ont eu des malaises. Je n'ai pas réussi à apercevoir aucun chanteur, l'écran était dirigé dans une seule direction, la sono c'était pas non plus top. Très déçu je suis parti au Panier, c'était plus vivant et chaleureux. Pourquoi n'avoir placé qu'un seul écran? La scène était trop basse pas trop élevée. Dommage pour les marseillais qui attendait ce jour avec impatience, d'après ce que j'ai entendu cela avait couté 150 mille euros! Avec la crise c'était vraiment pas le moment de jeter l'argent par les fenêtres ! En...  La suite | Réagir


Fête De La Musique : les dernières chroniques concerts

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... en concert

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... par Philippe
Eglise de l'Estaque and more, Marseille, le 21/06/2017
A Marseille la Fête de la Musique est souvent surtout la Fête à Neuneu : merguez à gogo, sonos atroces et groupes très amateurs (ou plus souvent, aux goûts douteux, ce qui est... La suite

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) en concert

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
Baraki, Maison Hantée, Fietje, Cours Julien, ... Marseille, le 21/06/2015
Cette année la fête de la musique tombe un dimanche et si j'ai coutume de dire que la fête de la musique c'est tous les soirs et même si depuis quelques années il y a clairement... La suite

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... en concert

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... par Philippe
Salon de Provence, le 21/06/2014
Comme le camarade Pirlouiiiit, je n'ai jamais renoncé à sortir flâner le nez au vent le soir de la Fête de la Musique. Et je n'en suis jamais rentré sans avoir vu un ou deux... La suite

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) en concert

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
le Plateau, Marseille, le 21/06/2014
Pour bien réussir sa fête de la musique, surtout avec des enfants en bas âge il est souhaitable voire indispensable de se reposer dans la journée, voire de leur avoir fait faire... La suite

Revolver Klub : les dernières chroniques concerts

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) par Pirlouiiiit
rur Consolat, Marseille, le 29/09/2019
Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi &... La suite

Revolver Klub + Big Butt Foundation  (crémaillère du Guépier) en concert

Revolver Klub + Big Butt Foundation (crémaillère du Guépier) par Pirlouiiiit
le Guêpier, Marseille, le 17/06/2017
En ce moment c'est boulot boulot boulot et du coup je n'ai plus le temps d'aller voir des concerts. Même en ce samedi soir j'ai prévu de rester à la maison. C'est sans compter ce... La suite

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa en concert

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa par Phil2guy
Marseille - La Machine à Coudre, le 03/06/2017
C'est un plateau très éclectique ce soir à la Machine à Coudre organisé par l'association Pieds de Biche (qui est aussi un label), avec les marseillais de Revolver Klub et Silver... La suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum en concert

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2014
Phocéa Rocks à l'Espace Julien, 2e édition ! Le plus beau des festivals de grands petits groupes remet le couvert en 2014, une fois dissipé l'écran de fumée de Marseille... La suite

Marseille : les dernières chroniques concerts

Funiculaire Orchestra en concert

Funiculaire Orchestra par Phil2guy
Le Funiculaire- Marseille, le 22/12/2015
Une fois n'est pas coutume, voilà que je me fais embarquer de manière impromptue par un complice photographe et chroniqueur au concert d'une fanfare nouvellement formée ,le... La suite

Ccars en concert

Ccars par Pirlouiiiit
Dan Racing - Marseille, le 28/02/2015
Demain je pars en vacances, je viens de finir ma dernière réunion de (cette) copropriété, mis quelques affaires de côté pour mon sac ... la raison sinon en tout cas la logique... La suite

Local 9 en concert

Local 9 par pirlouiiiit
Dan Racing, Marseille, le 06/12/2014
Après un début de soirée en famille à regarder les fabuleuses aventures de Pee Wee Herman, je décolle de chez moi vers 22h direction le Dan Racing où je ne vais que trop... La suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami par Philippe
Le Lounge / Le Dan Racing, le 19/07/2013
Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier.... La suite