Accueil Chronique de concert (ma) Fête de la Musique : Burning Heads
Dimanche 29 mars 2020 : 9784 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

(ma) Fête de la Musique : Burning Heads

(ma) Fête de la Musique : Burning Heads en concert

Secret Place - Saint Jean de Vedas 20 Juin 2009

Critique écrite le par

Bon, autant le dire d'entrée, je suis assez allergique à la Fête de la Musique, non pas que je suis un vieux réac d'un CIQ marseillais, mais des concerts je m'en bouffe 2 à 3 par semaine, dans des salles de toutes les tailles, avec une préférence pour les lieux dits petits, avec une prog' indé qui m'enthousiasme souvent. Alors, bon, errez dans les rues pour écouter des groupes reprendre Un autre monde / Smell like teen spirit / Sympathy for the Devil, bof. Bon j'exagère mais cette année pas envie de déambuler dans les rue de Marseille.

So direction Montpellier, pour (enfin) découvrir le Secret Place, salle qui me taquine depuis pas mal de temps par sa programmation rock / garage / punk / hardcore. J'embarque mon padawan (un pote qui se met au punk rock à 39 ans...), vu qu'ils passent un de mes groupes préférés en live, les Burning Heads. Et c'est gratos.

Bon, je suis un marseillais attaché viscéralement à sa ville, mais faut avouer que Montpellier,par certains aspects, ça fait un peu rêver. Un centre ville sans bagnole, des bars où tu peux picoler sur la terrasse sans voir une plainte du CIQ,. Là c'est au Mojomatic, un bar, avec une super déco intérieure, une terrasse sympa, une sélection de bière, shooter vodka à 2,5 euros et cocktail pas cher. Et du (bon) rock'n'roll sur les platines. Et une salle de concert rock indé / noise / garage en sous-sol. Un peu leur Machine à Coudre à eux.

L'apéro pris, on bascule dans de la science-fiction. Non pas que l'on soit complètement bourré, mais els marseillais qui vont lire la suite en vont pas me croire. Pourtant, je vous jure, tout ceci est vrai. Alors, imaginez que le Secret Place, soit paumé au fond d'une zone commerciale, genre Plan-de-Campagne. MAIS que le tram, qui part du centre-ville, aille jusque là. Bon plan, pour éviter de prendre la bagnole. Bon, de l'arrêt du tram à la salle, y a encore 20 minutes à pieds. MAIS la salle à mis en place un système de navette ! Heing, quoi ? Ben tu phones et on vient te chercher. Truc de fous,n non ? Y a un petit camion, mais là comme on était que deux, c'est une bagnole d'un mec de la salle qui déboule. Et c'est pas réserver aux super stars du journalisme musical (moi), mais ouvert à tout le monde. façon j'étais anonyme. qui a dit inconnu en dehors des frontières de la Plaine ?

Bon, le lieu. Déjà y a une terrasse. Pardon, une immense terrasse extérieure. Un peu come au Toursky. La place pour deux bars, des tables, le merch des groupes, un disquaire, un kiosque pour le dj, des tables, de quoi déambuler, fumer ta clope. et comme c'est paumé, pas un voisin pour te faire chier ! Pas cher : bière à 2,5 euros, pinte à 4, sangria à 1. Sandwich et quiche du même acabit. C'est blindée. Faune rock, tatouée, hardcoreuse aussi. Tellement émerveillée par l'endroit, j'oublie d'aller voir le groupe de trash qui joue pour tchatcher avec Fyfy, le taulier, qui me parle de leur démarche roots et DIY.

Direction l'intérieur. ,Un autre bar, salle sympathique, le look chantier y est développé, photos de concerts aux murs, et très bonne acoustique ! Ca tombe bien, les Burning Heads déboulent.

Chaque fois que je les vois, c'est le pied intégral. Déjà leur dernier album Opposite 2 est une pure tuerie. Et sur scène, putain sur scène, les BH c'est l'intégrité absolue, le plaisir de jouer et une putain d'énergie qui te file la banane. Quand t'as un répertoire aussi classieux et efficace qu'eux, tu n'as que l'embarras du choix pour faire orgamser ton public. Et c'est ce qu'ils vont faire que ce soit avec les anciens raaaaaaaaaaah lovely morceaux ou ceux du dernier album (Synaptic warfare est bien la tuerie live qu'on pressentait sur disque). Comme à leur habitude, ils enchaînent bombes sonique et passages dub, tout cela dans le but de te faire sauter au plafond, au propre comme au figuré. L'ambiance est excellente, les pogos sont des plus corrects. la "sécu" du Secret Place évite seulement que les gens ne se ramassent sur scène, mais avec le sourire. BH se (et nous) régalent. Raaah putain, ces lignes de basses plombées... Loin de la hype, Burning Heads tracent leur route tout en marquant celle de mes concerts mémorables.

Epuisés mais heureux, on se rentre, en stop, à l'ancienne. Pas de soucis pour trouver un taxi, le public, comme le lieu et le groupe est des plus sympas.

> Réponse le 29 juin 2009, par Philippe

Pour une fois j'ai envie de faire "à la J2C" et d'affirmer qu'en effet une salle de concert sans voisins et d'où on vient vous chercher à la demande est une invention qui ne peut pas exister ! Cela étant pour pénitence de votre introduction, cher gérontologue, vous irez donc voir cette vidéo qui montre ce qu'on pouvait entendre (de meilleur) ce soir-là au fil des rues de marseille. je mets au défi votre fibre noisy-nirvanesque de n'en point être titillée... http://www.dailymotion.com/user/philou13001/video/x9nttx_dronejuice09_music  Réagir


Fête De La Musique : les dernières chroniques concerts

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... en concert

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... par Philippe
Eglise de l'Estaque and more, Marseille, le 21/06/2017
A Marseille la Fête de la Musique est souvent surtout la Fête à Neuneu : merguez à gogo, sonos atroces et groupes très amateurs (ou plus souvent, aux goûts douteux, ce qui est... La suite

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) en concert

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
Baraki, Maison Hantée, Fietje, Cours Julien, ... Marseille, le 21/06/2015
Cette année la fête de la musique tombe un dimanche et si j'ai coutume de dire que la fête de la musique c'est tous les soirs et même si depuis quelques années il y a clairement... La suite

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... en concert

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... par Philippe
Salon de Provence, le 21/06/2014
Comme le camarade Pirlouiiiit, je n'ai jamais renoncé à sortir flâner le nez au vent le soir de la Fête de la Musique. Et je n'en suis jamais rentré sans avoir vu un ou deux... La suite

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) en concert

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
le Plateau, Marseille, le 21/06/2014
Pour bien réussir sa fête de la musique, surtout avec des enfants en bas âge il est souhaitable voire indispensable de se reposer dans la journée, voire de leur avoir fait faire... La suite

Burning Heads : les dernières chroniques concerts

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead par vand
Café Julien - Marseille, le 08/04/2012
Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de... La suite

<i>Chavana Fest</i> : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads par Mystic Punk Pinguin
Trolleybus - Marseille, le 29/01/2009
Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est... La suite

Fis(ch)er + Guerilla Poubelle + Burning Heads + Uncommonmenfrommars par Goa poubelle
Jas'Rod, Les Pennes Mirabeaux, le 01/05/2006
Une fois n'est pas coutume, je me rend seul, vers les Pennes Mirabeaux, et vers la salle Jas'Rod, pour ce soir, une soirée Punk... Un public clairsemé, assez jeune, mais pas tant que ça, avec pas mal de tête connu dans le milieux Marseillais du rock. Après une attente interminable (concert prévue a 19h30 et commencé a 21h...), c'est Fis(ch)er... La suite

ISP + Burning Heads + UNCOMMONMENFROMMARS par Jérôme
Ninkasi Kao - Lyon, le 19/04/2006
Quelle soirée que ce mercredi 19 avril au Kao!! Tout était réuni pour que ce concert reste gravé dans les annales : le beau temps, des groupes qui déchirent, un bon son et de la bière... Tout commence par ISP (assez tôt, trop peut être ce qui explique leur prestation plutôt moyenne) un set court pour faire monter la pression, du punk du vrai,... La suite

Secret Place - Saint Jean de Vedas : les dernières chroniques concerts

La Souris Déglinguée - Warrior Kids - Sham 69 - Charge 69 (Week-end sauvage) en concert

La Souris Déglinguée - Warrior Kids - Sham 69 - Charge 69 (Week-end sauvage) par Lb Photographie
Secret Place / Saint-Jean-de-Vedas (34), le 09/12/2017
Décembre. L'esprit de Noël, des illuminations dans les rues, des cadeaux plein la hotte. De la neige, parfois. Et un " Week-end sauvage ", toujours. Il est des traditions qu'il... La suite

The Exploited + The Casualties + Code Red en concert

The Exploited + The Casualties + Code Red par Vinogradov
Secret Place, Montpellier, le 16/04/2017
Ce 16 avril j'étais à la Secret Place pour un grand concert de The Casualties et The Exploited - des groupes qui n'ont pas besoin de présentation... Code Red La... La suite

Warum Joe, Olivensteins, Producteurs de porc, Panik LTDC, Les Gnomes (Week-end sauvage) en concert

Warum Joe, Olivensteins, Producteurs de porc, Panik LTDC, Les Gnomes (Week-end sauvage) par Lb Photographie
Secret Place / Saint-Jean-de-Vedas (34), le 09/12/2016
Ce vendredi 9 décembre, direction Saint Jean de Vedas, à côté de Montpellier, pour un week-end sauvage (9è du nom) qui propose une affiche alléchante... avec pas moins que, excusez... La suite

Beerkult + Zoldier Noiz + Agressive Agricultor en concert

Beerkult + Zoldier Noiz + Agressive Agricultor par Happy Steve
Secret Place - Saint Jean de Vedas, le 25/10/2014
Un dernier concert organisé par la très pieuse congrégation de la Dead Fucking Church, ça ne se refuse pas ! Nous arrivons dans la zone de la Lauze devant un comité d'accueil... La suite