Accueil Chronique de concert Machine Head + Trivium + Dragonforce + Arch Enemy
Dimanche 29 mars 2020 : 9784 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Machine Head + Trivium + Dragonforce + Arch Enemy

Elysée Montmartre à Paris 29 novembre 2007

Critique écrite le par

Une bien jolie affiche qui nous est proposée deux soirs d'affiliée sur Paris en cette fin novembre. Malheureusement en pleine semaine. Je me bouge malgré tout exceptionnellement pour le jeudi soir à l'Elysée Montmartre, car revoir Machine Head en petite salle après le concert atomique du Wacken 2005, c'est déjà tout bénèf, mais en plus découvrir les jeunes de Trivium dont j'ai adoré le dernier album, revoir les sympathiques Dragonforce, ainsi quark Enemy, ma foi, ça valait bien ce petit déplacement impromptu !

Rendez vous est donc pris avec DG, Alex et Kroline au Edward, notre pub de ralliement dans le quartier, tout proche de la salle, pour écluser quelques pintes avant de plonger dans la fournaise de l'Elysée. On rate sciemment la file d'attente, ainsi que les Arch Enemy qui vont jouer même pas 30 minutes, pour débouler peu avant Dragonforce. Je persiste à me demander ce que foutait ce groupe de speed mélodique au milieu de thrasheurs, mais les raisons du business sont impénétrables...

Tellement impénétrables ceci dit, que la majorité de la salle en est resté de marbre... Le combo a dû jouer quatre titres, chacun dépassant les six minutes, et avec ce son affreux pendant la moitié du set, ça n'a pas arrangé les choses ! Je suis pourtant fan, mais là c'était incongru, inaudible, mauvais choix de setlist (un seul morceau de "Sonic Firestorm"), un clavier totalement ridicule dans sa gestuelle épileptique olympique, des grattes peinant à passer le mur de la batterie... Tout ça additionné, et malgré l'excellence habituelle des zicos, ben ça fait comme un soufflet qui retombe avant même d'avoir gonflé....

Les jeunes de Trivium investissent ensuite la scène, et là, c'est la claque pour moi ! J'avais tellement entendu dire qu'en live ça passait pas, que cétait des vendus avec leur dernier album heavy-thrash qui m'a bien botté car bien foutu et mélodique, que je partais en total curieux.
Ben les jeunes ils ont tout démoli pour moi ! Une vraie attitude, avec un gratteux chanteur très charismatique, c'est carré, ca rentre dans le lard, et le second gratteux qui faisait par le passé des choeurs horripilants parait il, s'est bien améliore sur ce point, hurlant de bons vocaux !
Trois chansons du dernier opus qui m'ont déboîté la nuque, et les autres plus anciennes inconnues pour moi m'ont autant fait bander ! Quelle présence ! Avec en plus un son un peu sourd mais seyant parfaitement à leur Metal !
Je suis complètement conquis par ce qu'ils ont proposé sur scène ! Pas d'approximations, charisme, Metal. Du tout bon. Quelque chose à redire DG ? :p

On finit cette soirée par MACHINE HEAD, thrasheurs revenus en grâce parmi les metalleux, réunissant autant les djeunz que les plus anciens.
Bon, sans vouloir faire le blasé, je me doutais bien que rien n'égalerait le show titanesque qu'ils ont proposé au Wacken 2005, où ils avaient tout à prouver, pendant plus d'une heure trente ! Show ultime parmi les ultimes.
Le fait qu'ils ne jouent qu'une petite heure, dans une petite salle déjà acquise à leur cause, défendant un dernier album aux longs titres (donc amputant la setlist de classiques plus anciens), tout ça amoindrissait un peu l'impact "in your face" de la chose.

Mais bon, quand on atteint pas l'ultime, on peut rester excellents ! Et pas de soucis de ce coté, les américains ont toujours la hargne, Flynn a une rage terrible, le batteur est toujours aussi impressionnant, et le concert passe bien trop vite... Les titres récents trop longs pour du thrash font parfois retomber un peu l'ambiance, mais globalement l'audience était très bonne. Et que dire de ce circle pit final sur "Davidian" ?! Rha qu'on s'est fait plaisir avec Alex sur ce coup !
Cependant, quand c'est si bon, on en redemande toujours plus. Or 8 morceaux c'est light quand même :( "A farewell to arms" c'est un surprise en soi, qui a fait quelques heureux fans du dernier opus (n'est ce pas Dime ;) ), mais bon, pas de "Block", "Descend the shades of night", "Ten ton hammer" ou "A thousand lies"... Ni de covers de Pantera, Maiden ou Metallica qu'ils atomisent d'habitude. Et ça manque, quoi qu'on dise de la très bonne prestation intrinsèque.
En tous cas Rob était quant à lui heureux d'être là, répétant sans cesse que ce soir on était fantastiques, bien meilleurs que le public de la veille. On le croit sur parole, mais ce qu'on aimerait encore plus cher Rob, ce serait que tu reviennes avec tes potes pour un simple concert classique, pas dans le cadre d'un mini festival, pour nous détroncher pendant deux heures !
Machine Head, une valeur sure en live !



Setlist :

Clenching The Fist Of Dissent
Imperium
Asthetics of Hate
Old
Halo
Take My Scars
A Farewell To Arms
Davidian



GANDALF IS YOUR GOD NOW

Machine Head : les dernières chroniques concerts

Machine Head (+ Attila et les Huns, II, III, IV) en concert

Machine Head (+ Attila et les Huns, II, III, IV) par Gandalf
Espace Julien à Marseille, le 17/11/2014
Décidément les Machine Head aiment Marseille. 3eme passage depuis leur set atomique du Moulin en 97, et leur Cabaret Aléatoire en demi-teinte de 2009. Et Marseille le leur rend... La suite

Hellfest 2009 par Vilay
Clisson, le 21/06/2009
nous avions la lourde tâche de rendre en temps et en heure une chronique sur notre voyage de fin d'année à Clisson. Le plus dur étant de résumer en quelques mots comment 107 groupes ont réussi le défi qui était de faire déplacer 60 000 festivaliers venus des 4 coins de France remuer leur crinières sur des riffs endiablés. Du black au hard en... La suite

Machine Head en concert

Machine Head par Gandalf
Cabaret Aleatoire à Marseille, le 17/06/2009
Machine Head de retour à Marseille 12 ans après leur concert mythique au Moulin, ça ne pouvait se rater ! Et les marseillais l'ont bien compris, avec un Cabaret aléatoire... La suite

Sonisphère : Armored Saint, Faith No More, Lacuna Coil, Machine Head, Marilyn Manson, Porn Queen, Soulfly, The Darkness, Wolfmother par Rama
Snowhall Park - Amnéville, le 08/07/2012
Après un Sonisphère 2011 hors norme, les amateurs de métal ont retrouvé le Galaxie d'Amnéville les 07 et 08 Juillet 2012. Une deuxième édition "light", due, notamment, à l'annulation de dernière minute d'Evanescence suite au décès de la grand-mère d'Amy Lee. Ajoutons à cela les aléas climatiques qui ont également contraint l'annulation de Bloody... La suite

Trivium : les dernières chroniques concerts

Shvpes, SikTh, Trivium en concert

Shvpes, SikTh, Trivium par Sodis Xiii
Espace Julien Marseille, le 16/03/2017
A la sortie d'un début d'année assez pauvre en concert à Marseille à mon goût, avec en plus, et je viens de l'apprendre, le changement de propriétaire du Korigan, dernier bastion... La suite

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein par Philippe
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter... La suite

 Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime en concert

Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime par Gandalf
Clisson, France, le 20/06/2014
"On the road again after all these years ! Eh oui, après 10 années de Festivals intenses, suivies de 4 ans de diète, me voici de retour dans ce qui est devenu l'un des plus gros... La suite

Trivium par ?
Strasbourg La Laiterie, le 03/06/2007
Meilleur concert de ma vie, avec deux prmière partie de choix : Sanctity et Annihilator. Comme c'était le dernier concert d'une tournée mondiale et que c'est la première fois qu'ils vont prendre des vacances depuis 3 ans, ils ont donner tous ce qu'ils avaient avec une qualité de concert exceptionnelle avec les membres des premières parties... La suite

Elysée Montmartre à Paris : les dernières chroniques concerts

Les Wampas en concert

Les Wampas par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
C'est la première fois depuis la réouverture de l'Elysée Montmartre, que Les Wampas revenaient dans cette salle qui les a souvent accueillis depuis leurs débuts en 1983. Et oui,... La suite

Les Wampas en concert

Les Wampas par Philippe
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
"Rimini" est la preuve que les Wampas savent écrire une belle chanson ! Et plus surprenant encore, que Didier Wampas peut chanter juste, et au moins aussi bien que, disons,... La suite

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity en concert

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris , le 15/11/2019
Pour son retour à Paris, Tiken Jah Fakoly a déposé ses valises à L'Elysée Montmartre pour deux concerts les jeudi 14 et vendredi 15 novembre. Cela faisait 15 ans que l'immense... La suite

Tiken Jah Fakoly en concert

Tiken Jah Fakoly par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 14/11/2019
Après Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly est le deuxième évangéliste du reggae africain, qui est plus rythmé, plus dansant, plus joyeux que le reggae roots jamaïcain. Il ressemble... La suite