Accueil Chronique de concert Magnets & Ghosts + the Rememberables
Dimanche 21 octobre 2018 : 13583 concerts, 25206 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

Magnets & Ghosts + the Rememberables

Magnets & Ghosts + the Rememberables en concert

DC9 - Washington DC 18 août 2013

Critique écrite le par

DC9 by Pirlouiiiit 18082013

Déjà quelques jours que je suis dans la banlieue de Washington DC et je ne suis presque pas sorti de la maison. Je passe mon temps entre siestes pour récupérer du décalage horaires (de Lucie et Cyril surtout) et à essayer de rattraper mon retard en terme de chroniques de concert (bouclé les concerts bretons à savoir le Mardi de Plougasnou, le Fest an Hanv, Binic Folks Blues Festival, et le Festival du Chant Marin ... Même si il me reste 5 concerts marseillais à finir ce soir n'ayant rien de prévu comme visites d'amis / famille nous avons décidé d'aller voir un concert.

DC9 by Pirlouiiiit 18082013

Je regarde dans les rares salles que je connais ici ... rien de special ... puis ailleurs ... le seul nom que je connais c'est "the original Wailers" encore que quand je vois la photo de presse je me dis qu'ils n'ont pas l'air très vieux si ce sont les originaux ... bref on finit par jeter notre dévolue sur le DC9 où deux groupes "rock" sont annoncés dont un composé d'un ancien Collective Soul (groupe que je ne connais pas mais dont le nom me dit vaguement quelque chose).

DC9 by Pirlouiiiit 19082013

Le temps d'arriver à Washington DC (depuis Germantown) je m'endors presque ... quand tout d'un coup nous tombons sur une rue où il a pas mal de restaurant et de bars ... dont le DC9 qui de l'extérieur ne paye pas de mine mais s'avère très chouette à l'intérieur. Seul hic lorsque je montre mon permis de conduire rose ... on me dit que ce n'est pas valable comme pièce d'identité ... je vois le moment où je ne pourrai même pas assister au concert (ce qui aurait été le cas dans pas mal de lieux) et finalement je me retrouve avec deux énormes croix de marqueur noir sur les mains (pour être sûr que ça se voit bien si j'essaie de commander une bière).

DC9 by Pirlouiiiit 18082013

Au rez de chaussée le bar, au premier la salle de concert (avec un bar) et au second (sur le toit) un autre bar avec un gars qui anime un karaoké. Comme ça n'a pas commencé au premier c'est là que je tiens compagnie à Svet et Gabi en me disant que même si j'aime bien chanter dans ma tête ou à voix haute quand je suis seul, il faudrait que je sois vraiment dans un drôle d'état pour oser chanter en public comme ça ...

The Rememberables by Pirlouiiiit 19082013

Lorsque nous payons notre place on nous demande quel groupe nous sommes venus voir ... Cette question qui a l'air innocente ne l'est pas ... de votre réponse dépendra le cachet des groupes. Nous répondons de concert : les 2. Le premier groupe the Rememberables attaque avec une petit demi heure de retard 20h30 annoncées. Culotté de s'appeler comme ça.. d'une part parce que c'est imprononçable et d'autre part parce que ça donnera envie de faire des blagues si la musique s'avère ne pas être inoubliable.

The Rememberables by Pirlouiiiit 19082013

Au chant et à la guitare Binh Ngo, accompagné par un batteur moustachu, un guitariste aux vêtements amples qui joue (bien) avec l'air de faire autre chose (et portes de jolies chaussette explicites) et un bassiste relativement imperturbable qui jouera tout le concert tourné vers le batteur (ces derniers s'appellent sans doute - et pas forcement dans l'ordre - Timothy Bean, Jespah Lara et So Uehara).

the Rememberables by Pirlouiiiit 18082013

En dehors du dernier morceau qui commencera en balade la plupart des morceaux sont péchus ... dans un veine rock qui lorgne plus du côté du grunge que du punk (sur le tout début j'avais pensé à Greenday). Le chanteur n'a pas une voix inoubliable (vous voyez le risque ) mais il y met du cœur et de l'énergie. La majorité des gens présents ce soir semblent être là pour eux (ce sont les régionales de l'étape)

The Rememberables by Pirlouiiiit 19082013

Les parties instrumentales sont bien prenantes (cela fait un moment que je n'avais pas vu un groupe de rock) et certains refrains beuglés d'une voix éraillée passent même très bien. Lors de deux fins de morceaux qui partiront en final explosif (dont un où le chanteur viendra se promener dans le public en jouant) j'aurais même un grand sourire sur le visage ... Leur set me paraît court alors qu'il a quand même duré une heure, signe que je ne me suis pas ennuyé.

DC9 by Pirlouiiiit 18082013

Quand ils arrêtent nous remontant à l'étage au dessus où quelqu'un ne tarde pas à reprendre une chanson tirée du film Purple Rain que je ne connais pas puis un chanson des Kills (que je ne connais pas non plus) avec encore plus d'enthousiasme, chanson qu'il dédiera aux Rememberables.

Magnets and Ghosts by Pirlouiiiit 18082013

Lorsque je retourne en éclaireur en bas, le concert est en train de commencer. Le public étant collé sur le fond (contre le bar) et sur les côtés (sur les banquettes) je fais de même. Je me colle sur la gauche et suis obligé de mettre mon pull tellement la clim' est forte. Je ne m'y ferai jamais ... Petite suggestion pour l'administration en place : imposer dans tous les lieux publics un minimum de 23°C (et non pas 19 comme ça doit être le cas dans la plupart des lieux) permettrait de faire des économies d'énergie monumentales et réduirait aussi le nombre de personnes qui tombent malades.

Magnets and Ghosts by Pirlouiiiit 18082013

C'est étrange car lorsque je re écoute les petits bouts de live maladroitement filmés avec mon téléphone je trouve cela beaucoup mieux que ce l'impression que j'ai eu sur le coup (je me souviens d'avoir déjà eu ce genre d'impression en revisionnant des bouts d'un concert de Nation All Dust au Poste à Galène).

Magnets and Ghosts by Pirlouiiiit 18082013

Bref, peut être que si je connaissais quelques morceaux avant de venir je n'aurais pas eu cette impression, mais ce que je perçois maintenant comme une belle complémentarité au niveau des voix (celle de Dean assez haut perché et à la limite du décrochage et celle de Ryan plus pop / théâtrale - un poil trop parfois ?), sur le coup m'avait paru mal exploitée (successions de morceaux de l'un ou de l'autre sans réelle homogénéité).

Magnets & Ghosts by Pirlouiiiit 18082013

Si le public avait été un tout petit peu plus participatif (ou si le groupe était venu le chercher ne serait ce qu'en l'invitant à se rapprocher plutôt que de rester cacher au fond) le groupe se serait surement un peu plus lâché et/ou ma perception aurait sans doute était différente. En tout cas je ne me serais pas arrêté à quelques détails dérangeant (le fait que Dean mâche du chewing gum en chantant, ou que le fait que Ryan finit un peu tous ses morceaux en hurlant la bouche grande ouverte la tête en arrière).

Magnets and Ghosts by Pirlouiiiit 18082013

Sinon bonne énergie, quelques dédicaces pour des potes à aux dans la salle, un dernier morceau nouveau que Ryan chantera à la guitare sèche et un peu avant 23h tout le monde pourra rentrer se coucher (ou finir la soirée au karaoké) ... pour moi ce sera la fin de la sieste commencée à l'aller ...

Plus de photos par Pirlouiiiit par ici

Bonus vidéo :


et une petite de the Rememberables par ici