Accueil Chronique de concert Malicorne, Alan Stivell, Boulevard des Airs, Les Goristes, Bagad Istanbul, Les Matelots en Bordée, Aco + Taca, La Banda Freux, Pekel, Harmony Glen, Family Tell's Du, Scheepsfolk, Banda d'Objat ... (Festival du Chant de Marin)
Jeudi 22 février 2018 : 12252 concerts, 24865 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

Malicorne, Alan Stivell, Boulevard des Airs, Les Goristes, Bagad Istanbul, Les Matelots en Bordée, Aco + Taca, La Banda Freux, Pekel, Harmony Glen, Family Tell's Du, Scheepsfolk, Banda d'Objat ... (Festival du Chant de Marin)

Malicorne, Alan Stivell, Boulevard des Airs, Les Goristes, Bagad Istanbul, Les Matelots en Bordée, Aco + Taca, La Banda Freux, Pekel, Harmony Glen, Family Tell's Du, Scheepsfolk, Banda d'Objat ... (Festival du Chant de Marin) en concert

Port de Paimpol 12 aout 2017

Critique écrite le par

Festival du Chant de Marin by Pirlouiiiit 12082017

Tombés amoureux du festival du Chant de Marin en 2011, nous assistons donc à notre quatrième édition consécutive de ce festival qui envahit le port de Paimpol tous les deux ans. Bien que nous aurions souhaité venir dès vendredi pour voir les Frères Morvan (les logements sont bookés plus d'un an à l'avance le week end du festival) nous n'arrivons que samedi ... vers 15h30 alors que lesGoristes sont déjà sur la grosse scène (Stan Hugil) du festival.

Les Goristes by Pirlouiiiit 12082017

C'est sur cette même scène que j'avais découvert ce super groupe breton il y a quelques années. Et c'est avec le même plaisir que je retrouve ses talentueux auteur-compositeurs-interprètes en solo-duo-tri ou comme là octet. Chanson sur les douleurs (physiques) de la vie (lorsque celle ci se prolonge) avec T as mal où ?, une autre sur les propriétaires de Camping car (ces véhicules de dégrisement), la fameuse 5 tonneaux et sa chorégraphie manuelle reprise par le public entier ...

Les Goristes by Pirlouiiiit 12082017

Bigine (je ne suis bien evidemment pas sûr des titres et encore moins de leur orthographe) ou le tango des vieux bistrots ... Ca blague autant que ça chante avec des bons mots qu'ils doivent sortir assez régulièrement mais qui paraissent encore assez naturels. Un chanson sur le Coup de boule brestois où l'un des huit sur pointera avec un faux derrière nu, avant de baisser celui ci pour montrer son vrai ...

Les Goristes by Pirlouiiiit 12082017

Lors de la présentation des musiciens j'apprendrai que Jean-Paul Ferrec (T) est le seul de la bande à ne pas être à la retraite ... ces présentations seront aussi l'occasion de chambrer les Souillés de Fond de Cale comme ces derniers l'avaient fait au Port en Fête une semaine avant et j'imagine n'ont pas du manquer de le refaire pendant le festival où ils étaient eux aussi à nouveau programmés.

Festival du Chant de Marin by Pirlouiiiit 12082017

Si je me souviens bien ils ont fini par Ça c'est brestois. Regrettant de ne pas avoir acheté de disque la dernière fois que je les avais vus, je me dirigerai vers la petite tante merchandising où je ne trouverai que des spectateurs content de pouvoir utiliser la table comme un banc ... dommage. En m'éloignant de la grande scène pour rejoindre l'espace presse pour prendre connaissance des éventuelles consignes, je reconnais dans un des nombreux groupes ambulant le visage familier (car photographié il y a quelques années) d'une bombardiste (il s'agit après avoir un peu fouillé dans mes chroniques passées de Gwenola Larivain ce qui me permet de confirmer que le groupe que je viens de croiser est Family Tell's Du).

Scheepsfolk by Pirlouiiiit 12082017

Toujours avec l'idée de trouver un disque des Goristes je commence à parcourir les nombreux stands du festival tout en tentant de faire le tour du port, mais coincé par un des nombreux groupes ambulants au niveau du rétrécissement du aux travaux je ferai demi tour. Non sans avoir croisé des marcheuses sur échasses et m'être arrêté un peu devant Scheepsfolk. Après être repassé devant le groupe en noir et blanc de la bombardiste me voici de nouveau au pied de la grande scène non pas pour Bagdad Istanbul mais pour le Bagad Istanbul.

Bagad Istanbul by Pirlouiiiit 12082017

Issu de la rencontre du Kolektif Istanbul et du Bagad Penhars. Au début (en tout cas quand je suis arrivé) seul les musiciens du Kolektif jouaient et même si il sont 7 avec leurs zurna (hautbois turc), sousaphone, chant/trompette, saxophone, accordéon, clarinette, percussions, je dois avouer qu'au moment où le bagad s'est mis à jouer j'ai été secoué. Il faut dire une trentaine de sonneurs de bombarde, de cornemuse, batteurs et percussionnistes ça ne laisse pas indifférent !

Bagad Istanbul by Pirlouiiiit 12082017

Je resterai quelques morceaux un breton où il est question de montagne, un autre turc, une dans du pays de Lorient ... et si par moment ça pouvait faire un peu collage il n'y a pas à dire ces mélange bagad / groupe (qui ne doivent pas être super faciles à monter) sont quand même de belles expériences.

Ako + Taka by Pirlouiiiit 12082017

Je repartirai ensuite un peu au pif m'arrêtant ça et là, passant devant le toujours aussi jaune Ricard, pour me retrouver devant la scène Pempoull où le duo japonais Aco + Taca est en train de finir son set. Duo japonais accordéon accordéon chant. Grand sourire pour elle (dont on se demande au bout d'un moment si il n'est pas un peu forcé) et tout le contraire pour elle (pas qu'il fasse la tronche mais il parait assez concentré). Difficile de me faire une opinion sur deux morceaux mais il est clair qu'il amenaient une touche d'ailleurs à ce festival déjà clairement international. Elle finira en criant "j'aime paimpol !".

Banda d'Objat by Pirlouiiiit 12082017

Si jusqu'à présent j'avais plutôt chaud, là je en regrette plus ma polaire orange (oui toujours la même) pratique pour se retrouver, comme les casquettes vert-jaune fluo que nous n'avons pas manquer d'acheter dans le pack festival du Télégramme comme les bleues, il y a deux ans, les marron-vertes il y 4 ... Alors que j'ai laissé tombé mon programme prévisionnel (je m'étais noté Stran Hugg à 16h45 sur la scène Michel Pinc et les Souillés de Fond de Cale à 17h au cabaret Michel Tonnerre et Longest John à 18h sur la scène Pempoull) j'entends une deuxième annonce d'enfant perdu (ce sont les parents qui cherchent leur enfant) fort heureusement différente de la première.

Harmony Glen by Pirlouiiiit 12082017

En m'éloignant je passe devant une fanfare aux couleurs de l'OM ... Je m'arrête il s'agit de la Banda d'Objat en train de reprendre Dirty old town avant de me retrouver après un tour au milieu des installations et jeux pour enfants (petit manège à l'ancienne gratuit, phare ou mat d'escalade pour les plus grands) devant Harmony Glen sur la scène Pinc. Avec leur look à la Braveheart ils ne passent pas inaperçus lorsqu'ils circulent dans le public. Sur scène si au départ ça fait un peu grand guignol ça colle finalement plutôt pas mal à leur country celtique sautillante.

Pekel by Pirlouiiiit 12082017

Je ne tente pas la traversée par l'écluse et repars le long du quai de kernoa jusqu'au bateau scène The Earl of Pemborke sur lequel le groupe Pekel après un superbe instrumental (je crois du nom de Portmouth) nous fera une chanson sur "la maison des hommes" (une maison où ne vivaient que des fans). Un peu plus loin, ce sera la Banda Freux qui me retiendra non loin de la grosse scène dont je commençais à me rapprocher. Ils me font penser aux Chevals découvert lors de ma première édition du festival.

Banda Freux by Pirlouiiiit 12082017

Assez physique (à genoux sur le goudron), déguisé, avec du chant sans micro, ... un mélange la Krorale et du Pompier Poney Club (dont je ne suis pas si surpris de ça de voir un autocollant sur leur flycase). Comme je le disais je ne veux pas rater le début de Malicorne ... d'autant moins que j'espère m'en échapper à un moment pour aller écouter les Matelots en Bordée.

Malicorne by Pirlouiiiit 12082017

J'assiste donc à la fin des balances qui durent plus longtemps que prévu (apparemment un problème avec le retour de la guitare). Je sens une certaine nervosité de la part de Gabriel Yacoub (à ce moment là je n'avais pas réalisé qu'il s'agissait de leur concert d'adieu). Néanmoins cela ne l'empêche pas de prendre un air amusé lorsque les gens commencent à l'acclamer alors qu'il prend sa guitare pour les balances. Au final ce sera plus de 20 minutes de retard pendant lesquelles j'aurai l'occasion de scruter chacun des membres de ce groupe que je ne connais que de nom (et dont j'avais entendu quelques morceaux dans la voiture de McYavell).

Malicorne by Pirlouiiiit 12082017

Au loin la fanfare la plus proche reprend un bout de la BO de Pulp Fiction ... et puis le concert commence devant une pelouse entièrement couverte de public et au delà. Ils attaque par l'histoire de Prince d orange puis le fameux Mignonne allons voir suivi de La nuit où j'ai vu les sorcières. Je découvre ce chant moyenâgeux porté par le double chant masculin-féminin historique.

Malicorne by Pirlouiiiit 12082017

Elle joue de dulcimer (instrument à corde couché) et du tambourin, lui de la guitare. Ils sont accompagnés par un guitariste électrique, un joueur de vielle à roue, un bombardiste, un bassiste et un batteur. Plus j'écoute les morceaux plus je comprends la fascination que génère ce groupe. A la fois musicalement et dans les textes d'un autre monde. J'écoute attentivement les paroles des morceaux comme ce Comprenez vous.

Gabriel Yacoub (Malicorne) by Pirlouiiiit 12082017

Au niveau des textes je ne peux m'empêcher de penser au répertoire de Manu Theron que ce soit dans Le Cor de La Plana ou ailleurs (mis côté Bretagne). J'apprécie aussi les morceaux instrumentaux (très énergiques). Je regrette de ne pas en savoir plus sur le groupe pour bien comprendre et apprécié ce à quoi je suis en train d'assister sans le savoir. Le concert d'adieu 43 ans après leurs début ici même apparemment (et une longue période de pause de 1989 à 2011).

Les Matelots en Bordée by Pirlouiiiit 12082017

Aussi je file en direction de la scène Pempoull pour aller voir enfin les Matelots en Bordée où je retrouve donc les 3 Goristes : Fanch le Marrec, Jean Paul Ferrec et Patrick Audouin. Les deux premiers chantent et jouent (de l'accordéon ou flute et de la guitare), le troisième joue du clavier. Retour vers un répertoire résolument "chant de marin" : recouvrance, le forban (celui qui fait "vin qui pétille, femme gentille) dans une version non censurée (pas celle que vous avez appris aux scouts !), des histoires de marins bigame (ie. qui ont 2 femmes dans chaque port) ...

Les Matelots en Bordée by Pirlouiiiit 12082017

La plupart des gens connaissant les chansons chantent et c'est touchant d'authenticité et de communion avec le public. Si les sujets sont globalement tristes leur interprétations et les transitions entre les morceaux ne le sont pas ! Vient le moment de l'interprétation de La godille morceau que Fanch chante en solo (comme à lors de ses rendez vous estival au Gouter Breton) ou en trio comme là. Comme à chaque fois l'auteur des paroles (Henry Giroud) est cité d'autant qu'il s'agit là encore d'un Goriste le plus petits de la bande (qui ne fait que 120 kilos).

Les Matelots en Bordée by Pirlouiiiit 12082017

Viendra ensuite le moment des Terres Neuves (et son "c'est y pas vrai ?"), puis a la rochelle vient d'arriver (et son "j'ai mis l'oiseau dans la cage, mais l'oiseau s'est envolé" et "Roulez jeunes gens roulez" (pendant lequel Jean Paul aura un léger trou si je me rappelle bien). Lorsqu'ils s'adresseront à nous entre les morceaux ce sera pour nous apprendre que Jean Paul Ferret vient de Camaret (d'où les blagues sur le séminaire), ou que Fanch le Marrec a été plume d'argent de bombarde mais comme il était aussi grande gueule a préféré changer d'instrument pour pouvoir aussi chanter.

Les Matelots en Bordée by Pirlouiiiit 12082017

Nouvelle pique bien mérité contre le nivellement par le bas au niveau culture par TF1, annonce de disques à vendre après le concert en rappelant qu'on a jamais été aussi près de Noël cette année et pour finir ou presque un petit coup de Harmonica histoire de ne pas oublier de remettre un coup à boire aux gars de la compagnie ... ou comme le dira Fanch avec son coté Coluche (j'ai mis un moment à trouver à qui il me faisait penser !) : n'oublier pas que "Tout spectacle à une fin et tout musicien une soif"

Alan Stivell by Pirlouiiiit 12082017

Je resterai finalement jusqu'au bout, si bien que trop tard pour retourner à Malicorne j'irai plutôt rejoindre Svet and co dans la file des crêpes. Et c'est calé par une bière et une galette saucisse que j'irai enfin découvrir en live Alan Stivell qui est sans doute l'un des musiciens de musique bretonne les plus connus avec Tri Yann et Dan Ar Braz. Il arrive assez simplement accompagné d'un guitariste, d'un percussionniste (Jean-Bernard Mondoloni) ainsi que, plus discrets, d'un joueur de cornemuse (avec un t-shirt the Exploited si j'ai bien vu !) et d'un gars aux machines. Vêtu d'un gilet en doudoune qu'il enlèvera finalement assez rapidement il viendra vient se caler derrière sa harpe avec pied de micro intégré.

Alan Stivell by Pirlouiiiit 12082017

Là aussi je dois avouer que si je voyais bien qui c'était en dehors du morceau qui fait "Dans la vallée ..." (celui là même qui a valu à Manau de s'attirer les foudres des puristes bretons) je ne connais pas vraiment sa musique que j'associe au courant new age (version celtique bien sûr). M'attendant à quelqu'un d'assez mystique sinon en tout cas un peu perché je serai surpris par la simplicité et décontraction du bonhomme. Perceptible dans les échanges avec les musiciens qui l'accompagnent et puis dans sa façon d'interagir avec le public.

Alan Stivell by Pirlouiiiit 12082017

Le premier "ça va ?" établira la contact avec le public auquel il s'adressera ensuite tour à tour ou dans un mélange breton / français. Ne connaissant pas son répertoire je suis bien incapable de vous dire ce qu'il a joué pendant sa grosse heure de set mais j'ai tout de même noté : AMzer (Comme le printemps), Foggy Dew qu'il chantera seul a capella, ... et plus vers la fin Liberté armori et bien sûr Tri Martolod pendant lequel il sera rejoint par Gabriel Yacoub ou encore Bro Gozh ma Zadoù l'hymne breton (et gallois) - qu'il interrompra pour reprendre une tonalité plus bas.

Alan Stivell & Gabriel Yacoub by Pirlouiiiit 12082017

En plus de la harpe électrique, il joue de la flute (je suis toujours émerveillé par la beauté de cet instrument en apparence si simple) et parfois il laisse la musique à ses musiciens pour se concentrer sur le chant. Chant lent à la voix profonde et chaleureuse et toujours ce petit sourire en coin et ces yeux qui pétillent qui viennent désamorcer (pour moi) ce côté grave solennel que j'associais (à tort donc) avec sa musique.

Alan Stivell by Pirlouiiiit 12082017

Même si je ne me souviens plus de l'exemple concret pour lequel j'ai noté cela, je même trouvé déconneur par moments, sinon en tout cas très proche du public. Et même si une partie de son discours sur la Bretagne son territoire, sa culture, etc ... pouvait paraitre un peu "facile" ou caricatural, il n'en reste pas moins que c'est aussi grâce à des ambassadeurs tel que lui que cette culture régionale est sans doute l'une des plus forte et vivante en France.

Festival du Chant de Marin by Pirlouiiiit 12082017

Après cela c'est lentement dans une foule danse que nous nous redirigerons vers le port. Les enfants étant allés au toilettes nous resterons un moment devant le carrefour où se trouve l'entrée de l'école amusés par une super-fanfare (composé d'un mélange de la quarantaine de bagadou, fanfares et autres musiciens de rue qui arpentaient les quais pendant tout le festival - par les tenue je peux citer au moins la Fanfare ô Pruneaux mais il y avait aussi des roses et des rouges). Nous assisterons ainsi à une série de slam sur chenille dont un par un homme assez corpulent (qui enlèvera lunette et t-shirt avant de s'élancer) et une dame d'un certain age ...

Boulevard des Airs by Pirlouiiiit 12082017

A 22h45 nous voici de retour au pied de la grande scène pour Boulevard des Airs ce groupe qui est déjà passé quelques fois (cf les chroniques sur CnC) à Marseille mais que je n'avais jamais vu ni même entendu, contrairement à Felix et Flore qui ne voulant pas les rater s'étaient calé le plus près possible dans la fosse (avec leurs parents). Avant même de rentrer dans la musique plutôt sympathique je serai frappé par le côté ultra-carré de leur show : les chorégraphies d'abord (signe des groupes de hip hop qui tournent beaucoup), les tenues qui accentuent le distinction chanteurs / musiciens, les enchainements, le décor avec les initiales, le moment je m'assoie au bord de la scène .... chose qui ne m'auraient pas autant frappé si je n'y avait pas trouvé un petit manque de spontanéité clairement associé.

Boulevard des Airs by Pirlouiiiit 12082017

Au niveau de la voix d'un des deux et son timbre je suis frappé par la ressemblance celle de Gaetan Roussel ou Stromae (avant d'apprendre qu'ils venaient de Tarbes je les ai même crus belges du coup). Si sur Ce gamin là je pense déjà à Louise Attaque sur Emmène-moi c'est encore plus impressionnant, et j'avoue que je n'ai pas pu retenir un "tu m'étonnes !" lorsqu'il nous a confié avoir failli ne pas la mettre sur le disque. Les morceaux s'enchaine entrecoupé d'intervention de Sylvain et Florent qui se la racontent quand même un peu Ou tout ça nous mène ... Bras écartés "allez tout le monde !" ... anecdote pleine de faux suspens sur leur rencontre avec Zaz ... demain de bon matin

Boulevard des Airs by Pirlouiiiit 12082017

En fait même si musicalement ça ne me déplait pas (j'aime la chanson, le rock, la pop), plus le concert avance et plus je commence à être agacé. D'abord par cet espèce de "boum boum" (un peu boite de nuit) qui vient tout couvrir et masque les paroles (qu'en non fan je ne connais pas), par le fait qu'ils nous font chanter tout le temps comme pour s'assurer que tout le monde les connais bien ; d'ailleurs à un moment lorsqu'il se rendra compte qu'un des morceaux est moins connu que les autres il l fera remarqué (ce qui déclenchera chez l'un des adulte du public près de moi un "Vantard !" que j'ai partagé d'un sourire)

Boulevard des Airs by Pirlouiiiit 12082017

Cette façon de s'adresser au public en le tutoyant "tu sais paimpol !"mais sans l'écouter, trop occuper à raconter sa vie, la création de son disque, sa réussite (comme pour s'en convaincre ?). Cette façon de parler des "bons élèves de devant" (car ils ont acheté le disque et appris les paroles ?). Par moment ça m'a fait pensé à quelqu'un qui après avoir passé trop de temps sur facebook se rend compte qu'il existe un vrai monde avec des gens qui ne sont pas forcement fans, voire qui ne le connaissent même pas.

Boulevard des Airs by Pirlouiiiit 12082017

Et tout ce temps qu'ils passent à parler, où les parties instrumentales (boum boum) dansantes, ils ne le passent pas à chanter. Par les thématiques abordées dans leurs textes (de leur age) j'ai aussi pensé à Fauve avec ce côté un peu sombre qui m'a surpris dans les parties chantées par Sylvain qui parle à la première personne de pervers ou de dégueulasse. Au final je pense que ça m'aurait sans doute plus plus sur disque que sur scène ; par contre pour les fans et il y en avait quand même beaucoup et de tous les ages, ça a du être le top. Pour Felix et Flore en tout cas indéniablement.

Boulevard des Airs by Pirlouiiiit 12082017

Et même si initialement nous avions prévu de rester un peu plus (je serais bien aller jeter un oeil à Klez Sur Mer sur la scène Pempoull et surtout à BCUC prévus sur la grande scène à 00h45), les enfants étant presque tous endormis nous partirons tous ensemble après BDA (comme on dit) ... pour trouver une des voitures avec un pneu à plat, découvrir qu'il manquait la pièce pour enlever les cabochons, et bien plus tard quand fait il suffit dans ce cas de les exploser en leur tapant dessus (c'est du plastique) .... Bref une toute fin de soirée que nous oublierons vite tant le reste de la journée fut chouette

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Fanfare by Pirlouiiiit 12082017 - 492


Festival Du Chant De Marin : les dernières chroniques concerts

Festival du Chant Marin : les Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha + Les Goristes + La Belle Image + the Celtic Social Club + Souad Massi + Luz Casal + Youssou N'Dour + Menace d'Eclaircie  + Txarango + IMG + Frères Morvan en concert

Festival du Chant Marin : les Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha + Les Goristes + La Belle Image + the Celtic Social Club + Souad Massi + Luz Casal + Youssou N'Dour + Menace d'Eclaircie + Txarango + IMG + Frères Morvan par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 17/08/2015
Finalement c'est tout seul que je suis venu pour cette troisième journée du festival (ma deuxième deuxième cette année après celle de vendredi). J'ai raté celle d'hier où je... La suite

Festival du Chant Marin : Les Marins d'Iroise, Hugues Aufray, Plazia Francia, Anna Calvi, Denez Prigent, Orange Blossom, Cape North, Kanerien Trozoul, Fanfaraï ... en concert

Festival du Chant Marin : Les Marins d'Iroise, Hugues Aufray, Plazia Francia, Anna Calvi, Denez Prigent, Orange Blossom, Cape North, Kanerien Trozoul, Fanfaraï ... par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 14/08/2015
Après la petite mise en jambe de la veille aux Halles Georges Brassens de Saint Brieuc, nous voici désormais à Paimpol pour l'immanquable Festival du Chant Marin qui a lieu tous... La suite

Festival du Chant Marin : Tri Yann, Frères Morvan, Asaf Avidan, Rachid Taha, Emel Mathlouthi, Cabestan, Gocoo, les Souillés de Fond de Cale, Barzaz, Claude Michel, les Biches Cocottes, Bounding Main, Nordet, Peron-Larivain, ...   en concert

Festival du Chant Marin : Tri Yann, Frères Morvan, Asaf Avidan, Rachid Taha, Emel Mathlouthi, Cabestan, Gocoo, les Souillés de Fond de Cale, Barzaz, Claude Michel, les Biches Cocottes, Bounding Main, Nordet, Peron-Larivain, ... par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 09/08/2013
Il y a 2 ans, de passage en Bretagne, je découvrais avec émerveillement ce festival du chant marin qui détonnait pas mal par rapport à la majorité des festivals de l'été du fait... La suite

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... en concert

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 12/08/2011
Quoi de mieux pour finir 2 superbes semaines en Bretagne que le Festival du Chant Marin à Paimpol. Pour nous ce ne sera que la premier soir qui avec sa grosse cinquantaine de... La suite

Alan Stivell : les dernières chroniques concerts

Alan Stivell en concert

Alan Stivell par lisazenide
L'Usine - Istres, le 27/10/2012
Soirée direction l'Usine par un froid glacial. Je ne connais pas cette salle. Mon père, plus habitué des lieux, m'expliquera après le concert qu'il y a deux salles et que nous... La suite

Alan Stivell par Kelig
Nuremberg (Allemagne), le 26/07/2007
Ça a été une chance extraordinaire de voir Alan Stivell en concert á l´étranger. Un Gwenn ha du flottait sur la place, mais le public était en grande majorité allemand, bien sûr. Bretons ou pas, les gens ont été tout de suite conquis par le charme d´Alan Stivell et la qualité de sa musique. S´accordant toujours avec son temps, il fait preuve d´une... La suite

Alan Stivell par Anny
Tournée du Cinquantenaire de Harpes Celtiques, le
Alan Stivell tutoie les sommets de la beauté musicale avec sa nouvelle tournée consacrée au remarquable album "Au-delà des mots". Le son est envoûtant, Alan sublime la harpe et la musique celtique. Ne pas manquer ce rendez-vous donné par le grand musicien breton qui prouve qu'il est actuellement ce que l'on peut faire de mieux dans le registre... La suite

Boulevard des Airs : les dernières chroniques concerts

Boulevard des Airs en concert

Boulevard des Airs par Sebsta13
L'Usine - Istres, le 17/11/2016
Boulevard des Airs nous a fait décoller du sol ce jeudi 17 novembre à l'Usine d'Istres. Pendant un peu moins de 2 heures, après un entracte bien trop long, le groupe du sud-ouest a... La suite

Boulevard des airs + LikesBerry en concert

Boulevard des airs + LikesBerry par Lumak
Le moulin - Marseille, le 01/04/2016
LikesBerry assurait la première partie ce soir. Chanteuse pop venant d'Aix-en-Provence (ça s'entend !) elle est connue du grand public pour son titre "Danser pour toi" passé sur... La suite

Boulevard des Airs  en concert

Boulevard des Airs par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 10/12/2011
Tout juste arrivé du Roll'Studio en vélo, je suis tout étonné de voir autant de monde au Poste. A vrai dire je n'avais jamais entendu parlé de ce groupe avant de regarder sur... La suite

Fanch le Marrec : les dernières chroniques concerts

Fanch le Marrec en concert

Fanch le Marrec par Pirlouiiiit
le Goûter Breton - Primel Tregastel, le 20/08/2015
C'est en passe de devenir une tradition ... Il y avait déjà les Frères Morvan et Red Cardell que je me débrouille pour voir chaque fois que je viens en Bretagne, je crois qu'on... La suite

Fanch Le Marrec en concert

Fanch Le Marrec par pirlouiiiit
Goûter Breton, Primel Tregastel, le 21/08/2014
En 2011 j'étais tombé par hasard à Terenez sur ce drôle de chanteur et si je n'étais pas resté jusqu'au bout de son tour de chant c'était uniquement parce que j'étais vraiment... La suite

Fanch le Marrec + le Ténor de Brest + Amazing Grace (reloaded) - Entre Terre et Mer en concert

Fanch le Marrec + le Ténor de Brest + Amazing Grace (reloaded) - Entre Terre et Mer par Pirlouiiiit
Pointe de Terenez, le 29/07/2011
Il y a deux ans, un ami de mes parents venait me prévenir qu'il organisait un concert dans sa grange le lendemain ... je découvrais ainsi Klezmer Kaos (que j'ai d'ailleurs revu... La suite

Les Souillés de Fond de Cale (Port en Fête) en concert

Les Souillés de Fond de Cale (Port en Fête) par Pirlouiiiit
Port du Diben, le 06/08/2017
Arrivé la veille à la gare de Morlaix où j'ai découvert la nouvelle passerelle de la gare (premier changement notable depuis bientôt 30 ans que cette gare constitue ma porte... La suite

Les Goristes : les dernières chroniques concerts

Festival du Chant Marin : les Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha + Les Goristes + La Belle Image + the Celtic Social Club + Souad Massi + Luz Casal + Youssou N'Dour + Menace d'Eclaircie  + Txarango + IMG + Frères Morvan en concert

Festival du Chant Marin : les Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha + Les Goristes + La Belle Image + the Celtic Social Club + Souad Massi + Luz Casal + Youssou N'Dour + Menace d'Eclaircie + Txarango + IMG + Frères Morvan par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 17/08/2015
Finalement c'est tout seul que je suis venu pour cette troisième journée du festival (ma deuxième deuxième cette année après celle de vendredi). J'ai raté celle d'hier où je... La suite