Accueil Chronique de concert Maniacx + 13 en place + Assoumani + Mell + De La Colline + Les Rats sCassent + Kabu ki Buddah
Mercredi 13 novembre 2019 : 11979 concerts, 25765 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Chronique de Concert

Maniacx + 13 en place + Assoumani + Mell + De La Colline + Les Rats sCassent + Kabu ki Buddah

Festival des Collines, St Julien le Montagnier 30 juillet 2004

Critique écrite le par

Il est 8h du mat, à tout casser, et déjà la tente se transforme en sauna, et c'est dégoulinant que j'en sort pour accepter une bière bien fraîche des voisins qui eux ne se sont pas encore couchés. La journée sera rude...
Départ d'expédition à la recherche d'un point d'eau et d'un peut d'ombre vers le lac d'Esparon, après mettre trompé de chemin, je croise des vttistes qui hallucinent de voir ma Clio perdu dans la colline, et après un début de communication sur l'endroit ou pourrait être le lac, ils nous rembarrent en nous disant qu'ils ne parlent pas français (c'étaient des allemands) et que de toutes les façons ma Clio ne pourrait pas descendre jusqu'en bas vue l'état du chemin...
J'aurais du les écouter, me disais-je sur le parking du festival, entrain de mettre des canettes de bières sous le carter de ma voiture pour récupérer l'huile qui en sortait (faut pas polluer !!!), quelque minute plus tard c'est la dépanneuse qui emmenait mon fidèle destrier blessé profondément... Eh Merde !!!!
Il est 14h, je n'est pas eu l'impression de dormir ce soir, mais la sieste n'est pas réalisable, c'est un 38° qu'affiche le thermomètre, et je suis sur qu'il ment...Je n'est jamais eu autant l'impression de toutes ma vie d'être un morceau de viande que l'on cuit à l'étouffer tout doucement.
L'après midi sera une fièvre, et ce n'est que vers 19h que l'on a l'impression que cela peut s'arrêter.
Nous sommes vendredi, et les camions de sons qui arrivent en klaxonnant se font de plus en plus nombreux, il y aura du monde ce soir...
Echaudés par la queue de 1h30 que j'avais fait l'année dernière, nous allons retirer nos places en début de soirée et faire un petit tour.

Maniackx + 13 en place ont commencé sous le chapiteau, c'est sympa, une sorte de fanfare avec un groupe rock, la basse est remplacé par un tuba, les sonorités bien que connus, surprennent par des mises en places assez originales.

Dehors Assoumani essaye de réveiller le festival à grand coup de rythme africain, le monde commence à rentrer, et à grand renfort de danseuses, de percussionnistes qui frappent comme des sourds, et de cris de ralliement, Assoumani remplis sa mission d'apéro dansant, même si je me dis qu'à l'instar de Torpedo deluxe ou des bosinaires de nissa, ils auraient put mettre encore plus le feu en étant avec nous et non pas sur la scène.

Surtout que l'ambiance est assez spéciale, je me suis permis de nommer ce vendredi le MDMA Day, en effet, on en trouvait de partout, c'est ce que tout le monde voulaient, et c'est ce que tout le monde prenaient, jamais vue autant de personnes aussi peace de ma vie, tout le monde avaient le sourire, même le festival avait l'air d'être sous MDMA, la terre entière avait l'air d'être sous MDMA (moi je n'en ai pas pri, et franchement il y avait tant de monde sous effet que l'empathie gagnait les "non-mdmahisé").

Juste le temps de rater Mell, je croise le publics qui en sort, et tout le monde après le concert, est du même avis : c'est une future "grande", beaucoup de charisme, une présence sur scène, un style inclassable tout en passant par toutes les musiques que nous connaissons, il faudra que je me fassent mon avis, mais il est rare de rencontrer des artistes qui comme ce soir se mettent tout le public dans la poche alors que personne ne la connaissait avant.

Bon retour à la grande scène pour une grande partie de la soirée, j'apprend qu'Ektola et la BB aurait splitté dans la semaine, bizarre !?! Du coup ce sont les Rats s'Cassent qui les remplacent au pied levé, pour une soirée intitulé par Aram "Joyeux Bordel Varois".
En effet le programme sera le suivant : De la Colline, Les Rats s'cassent, De la colline, Les rats s'cassent et enfin De la colline/Les Rats s'cassent. Les musiciens des deux groupes se connaissent, s'apprécient, et cela se sent sur scène, morceaux des uns repris part les autres et vice versa, vus que ce sont les seul groupes du soir, ils joueront pratiquement tout leur titre depuis leur début (style un Skapitalistes de feu pour de la co), et finiront part un grand bœuf interminable tous ensemble, il y a eu quelque plan qui justifierait même un collaboration future, style un grand groupe "Les Rat s'Cassent de la Colline"...

Un petit détour sous le chapiteau pour voir les Kabu Ki Buddah, inclassable musicalement, c'est une batteuse, un guitariste/bassiste, un trombone, un esprit très Punk pour un style très personnel, dansant, mélancolique, haineux, rigolard tout ça des fois en même pas 2 minutes !
Le son n'était pas super, mais ça rentrer aussi dans le délire, en fait Kabu ki buddah me ferait dire d'eux qu'ils sont punk mais pas seulement au niveau musical, sa transpire le punk tout en étant pas un combo punk de base (cela serait limite réducteur pour eux).

Il est 4h du mat, les bosinaires de nissa n'ont pas sommeil et renvoient la sauce sur le festival, pour ma part, comme toutes les années je vais faire mon tour dans le parking "Excités" (nous dormions sur le parking "Calme"), de plus en plus glauque toutes les années, je me demande quand tous ces pitres qui viennent au festival tout en disant "c'est trop cher 15€ pour rentrer !" et puit passent facilement 100€ en achat de matos pour se défoncer, arrêteront de venir nous casser les couilles à faire leur cake, franchement je connais des "Tribe", et jamais de la vie ils iront se perdre à St Julien juste pour squatter sur un parking, prendre du matos, et cracher sur les festivaliers alors qu'il y a des Teckos de partout en Europe...enfin chacun son truc...
Bon c'est un peut véner, (j'lai pas prit l'Mdma !), que je retourne à ma tente, pour essayer de dormir les 2h qui s'annoncent encore fraîche avant que la rôtissoire ne se mette en marche.

 Critique écrite le 03 août 2004 par Gomdma


De La Colline : les dernières chroniques concerts

DaïPivo + De la Colline en concert

DaïPivo + De la Colline par Hum !
Moulin - Marseille, le 12/10/2001
Pour la deuxième fois Daïpivo s'était lancé un défi de taille : re-remplir le Moulin, ce qui pour un groupe local qui ne passe pas à la radio est une véritable prouesse. Ils s'en... La suite

Les Escrocs + De La Colline + Elista + M'Source + 100 Grammes de Tete + Watcha + Lab° (Festival du Phare 2003) par Duarte
Zenith Omega - Toulon, le 31/08/2003
3 eme edition pour ce festival a Toulon sur deux jours. Public assez clairseme a vrai dire (mais des tetes d affiche annoncees manquent a l'appel comme par exemple Morcheeba). Malheureusement je n'ai pas pu assister a tous les concerts avec le samedi soir des concerts jusqu'a 6 h du matin ! La programmation avait pris du retard et par exemple le... La suite

Weakids + Elka Asa + Les Escrocs + De La Colline (Festival du Phare 2003) par Goa Irréductible
Parvis du Zenith Oméga, Toulon, le 29/08/2003
Le festival du Phare... C'est avec le souvenir des précédentes éditions, et le manque de public que je me rend vers le parvis du Zenith à Toulon, cette année est comme les autres, et quand j'arrive Weakids à déja commencé devant une cinquantaine de personne (ce qui frappe quand on arrive, c'est qu'il y a plus de bénévoles que de public !!). Le... La suite

De la Colline + Java + Batucada Bosinaire + JMPZ + Supermercado par Goaoût
Festival des Collines, Saint Julien le Montagnier (83), le 01/08/2003
Le réveil, est difficile. La nuit derniére beaucoup de camion sont arrivée et pas mal de son ont été monté, donc la nuit trés courte (en fait je ne me rapelle même pas dormir). La chaleur écrasante pour qui n'a pas d'ombre rend le parking invivable dés le soleil levée (heureusement cette année j'ai de l'ombre). Vers 13h c'est carrément sous la... La suite

Kabu Ki BuddAH : les dernières chroniques concerts

Double Nelson + Kabu Ki BuddAH + Ed Mudshi en concert

Double Nelson + Kabu Ki BuddAH + Ed Mudshi par Mystic Punk Pinguin
L'Embobineuse - Marseille, le 27/10/2010
Super plateau ce mercredi soir à l'Embob', une fois de plus serait-on tenté de dire. La salle a définitivement prouvé le rôle incontournable qu'elle tient dans le milieu musical... La suite

Kabu Ki Buddah + Peuple de l'Herbe par Mystic Punk Pinguin
Moulin - Marseille, le 15/11/2005
Les Kabu Ki Buddah sont des malades. Je les ai découvert sur scène il y a deux ans au Balthazar. Depuis, l'écoute de leurs albums m'avait mis en transe et j'attendais de les revoir avec impatience. Quand en plus on sait que ces lyonnais sont sur le même label, Rock'n'roll Masturbation (putain ce nom !!) que les excelentissime Bananas at the... La suite

Kabu Ki Buddah par Mystic Punk Pinguin
Le Balthazar , Marseille, le 23/10/2003
Jouissif, y a pas d'autre mot ! Un trio à géométrie variable (soit batterie/basse/violoncelle, soit batterie/basse/trombonne, soit batterie/basse/clavier) qui nous balance un set que l'on pourrait apparenté ) du ska-punk. Mais c'est un peu plus compliqué. Au chant, ce sont souvent des hurlement, des chuchottements qui font penser qu'ils sont bien... La suite

Plod+Kabu Ki Budda+NED+Doppler+Bananas at The Audience+Vomit For Breakfast par metal@concertandco
CCO, Villeurbanne, le 27/09/2001
A l'occasion de la sortie de la compilation "?", un concert marathon était organisé au CCO avec pas moins de six groupes invités. Cette soirée a été l'occasion pour moi qui était très heureux de voir que la scène métal lyonnaise est assez active et riche en groupes intéressants de faire le même constat pour ce qui est du rock. En effet, de rock... La suite

Les Rats S' Cassent : les dernières chroniques concerts

Les Grosses papilles + les rats s'cassent par Mystic Punk Pinguin
Balthazar - Marseille, le 16/03/2001
Pas grand monde, et beaucoup d'copains du groupe, comme dira l'chanteur des Grosses Papilles "on joue en famille ce soar". D'ailleurs le gratteux des Grosses Papilles précisent bien ke s'ils jouent ce soir c'est paske leur chanteur est le cousin de celui des Rats (s'cassent pour pas confondre avec un groupe mythique du punk alterno). So, les... La suite

Mell : les dernières chroniques concerts

MeLL + Hey Hey My My + Dondolo (soiree Indetendances) en concert

MeLL + Hey Hey My My + Dondolo (soiree Indetendances) par Pirlouiiiit
Cabaret Aleatoire, Friche Belle de Mai - Marseille, le 05/10/2007
Joli plateau que nous propose ce soir la Fnac dans le cadre de son opération "Indétendances" qui met en valeur chaque moi une dizaine de groupes plus ou moins inconnus sous la... La suite

MeLL + Oshen par JuLiE
La Poudrière (Rochefort), le 27/04/2006
Oshen/MeLL 27 et 28 avril, soirées gratuites à la poudrière : première partie, pièce de théâtre signée la cie vernisseurs mise en scène par Thierry QUITTE. Première soirée MeLL arrive : "Vous avez payé très cher pour venir me voir ce soir, merci...".Stupide la brunette ? Si l'on en croit l'inscription sur son tee-shirt...outre cela, plutôt... La suite

NV : les dernières chroniques concerts

Weakids + Elka Asa + Les Escrocs + De La Colline (Festival du Phare 2003) par Goa Irréductible
Parvis du Zenith Oméga, Toulon, le 29/08/2003
Le festival du Phare... C'est avec le souvenir des précédentes éditions, et le manque de public que je me rend vers le parvis du Zenith à Toulon, cette année est comme les autres, et quand j'arrive Weakids à déja commencé devant une cinquantaine de personne (ce qui frappe quand on arrive, c'est qu'il y a plus de bénévoles que de public !!). Le... La suite

De La Colline par Goa la loque
Oméga Live, Toulon, le 13/06/2003
Je ne sais pas pourquoi, mais jusqu'à me retrouver devant les vigiles, je pensais que je ne rentrerai pas. Le concert de ce soir, est en grande partie, par bouche à oreille, je n'ai vu aucune affiche sur Toulon, et je m'attendais à ce qu'on me demande l'invit... Mais non c'est cool, je rentre. PUTAIN ON VA VOIR DE LA CO !!! Nous sommes tous... La suite

De La Colline par skaboy
Guillestre, le 17/06/2000
En aucun cas, de la colline en concert, c'est excellent, si ils passent prés de chez vous, allez y, vous ne saurez pas déçu ! c'est clair La suite