Accueil Chronique de concert Mano Solo + Balbino Medellin
Lundi 21 octobre 2019 : 13276 concerts, 25727 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mano Solo + Balbino Medellin

Dock des Suds - Marseille 25 janvier 2005

Critique écrite le par

La dernière fois que j'ai vu Mano Solo ça remontait a novembre 2000 au Moulin ... j'avais été passablement impressionné par l'énergie du bonhomme. Je m'attendais donc a un concert intense et énergique, d'autant plus que son dernier album Les animals m'avait bien plu, notamment par sa pêche. En arrivant aux alentours du Dock peu de temps avant l'heure annoncée, je m'étonne de ne voir que très peu de voitures garées dans le coin ... pourtant il me semblait que c'était complet ... bref je me hâte dans le froid (dire que quelques jours avant je faisais mes courses en t shirt ...). En entrant je tombe sur le Pinguin avec son stand Live in Marseille que j'abandonne pour me placer au pied de la scène ... ce qui n'est pas dur vu le peu de monde qu'il y a la.

Je patiente donc une petite heure devant celle-ci au milieu de fans inconditionnels armés de gros appareils photos et de camera numériques ou qui se racontent comment le week-end d'avant ils ont poussé une boule en papier dans les rues de Paris avec Mano Solo qui sur son forum signe Raoul ... Je m'interroge sur la premiere partie. Certains ont eu le droit a Karpatt (nous on les a eu la semaine derniere au Balthazar). Nous il parait que ce sera Balbino son guitariste.



En effet vers 21h, il surgit avec ses magnifiques (sorte de) converse "tete de mort" accompagné du percussionniste et de l'accordéoniste de Mano Solo. Il nous jouera pendant une petite demi heure quelques morceaux "gitan". Guitare sèche bien en avant, le torse bombé et le regard fier.



A l'image de sa chanson Gitan d'paname véritable acte de foi, il commencera a chauffer le public (et le fera même chanter) avec ses morceaux entraînants qui me faisaient penser d'un point de vu strictement musical aux Gipsy King (dont il se moque dans une de ses chansons justement).



Puis après un gros quart d'heure Mano et le siens prendront place a leur tour sur la grande scène du Dock. Assez nombreux puisqu'il y aura en plus des 3 vu en première partie, un autre guitariste, un bassiste, un batteur et trois cuivres dont un jouera aussi du piano ... sans oublier le chien qui même si il ne restera jamais longtemps sur scène passera son temps a aller et venir (un peu comme Jahnin a l'époque).



Ne comptez pas sur moi pour la chronologie des morceaux, ni même leur titre, mais ça commencera par des morceaux plutôt énergiques comme Les Partisans devant un Dock (j'ai oublié de le préciser) maintenant plein a craquer. Comme la dernière fois une patate d'enfer, un regard possédé, une voix poignante ...des morceaux calmes et des plus nerveux qui étaient le prétexte a des mini pogos et mouvements de foule parfois un peu énervant (quand on essaie de prendre une photo en particulier). Un public entièrement acquis a sa cause, connaissant presque toutes les paroles par cœur.



Un vraie bonne humeur et un réel plaisir a être la. Il parle beaucoup entre les morceaux, plaisante avec le public, sur le foot, le temps et d'autres choses, taquinant le public sur son manque d'énergie. Il présentera presque tous ses musiciens, interprétera avec Baldino la fameuse Barrio barbes. Il prendra même la guitare de ce dernier pour un "frotte moi la bite avec tes dents" commencé par un groupe dans le public.



On aura aussi le droit a le désormais traditionnel défouloir contre Libération qui consiste a nous faire reprendre tous ensemble "plutôt crever !" lorsqu'il nous demande si le lendemain on va aller acheter Libération, nous suggérant même pour nous donner plus de conviction de visualiser le tête de Serge July ... Comme explication il nous renverra a son site (voir ici)



Au bout d'une heure et demi il s'en ira en criant "Vive la révolution !" le poing levé. Le public ne quittera pas les lieux et continuera a scander son nom malgré les lumières qui se rallumeront et les roadies qui commenceront a éteindre les amplis. On reverra alors apparaître Mano Solo déjà changé ... surpris de voir qu'on en voulait encore alors que jsute avant il nous trouvait mous ...



Et puis la a mon goût (et je n'ai pas été le seul) il y aura 2 couacs consécutifs. Il s'en prendra d'abord à la fille juste a cote de moi lui reprochant de filmer depuis le début du concert du genre "Non mais c'est pas possible, tu n'as pas fini de filmer un peu ? Tu m'énerves depuis le début du concert ... pour qui tu te prends ? Tu crois que parce que tu as paye l'entrée tu peux tout te permettre ... non mais c'est pas possible les gens comme ça ... après tu vas sûrement aller sur internet pour télécharger mon disque ..." tout ça a la gueule de cette fan en train de se décomposer en disant tout bas "mais non ... mais non, pas du tout" sous les hués du public (dirigés contre elle).



(Je ne conteste pas le fait qu'il n'apprécie pas qu'on le film d'un bout a l'autre, mais ne pouvait il pas donner des consignes a l‘organisation ou lui dire d'entrée de concert que il n'en avait pas envie plutôt que de s'énerver a la fin ?) Il entamera ensuite un morceau tout seul à la guitare, perche sur ton tabouret ... dans l'euphorie de la fin du concert (pour ceux qui n'avait pas été glacés comme moi par sa réflexion) se mettra a taper des mains. Ca l'énervera a nouveau ... du genre cette fois "non, non ne taper pas des mains" réellement agacé "la je fais mon morceau tranquille, qu'est ce que vous avez besoin de taper dans vos mains ... on est pas devant Patrick Bruel" et lui de nous traiter de pèquenots, de dire que lorsqu'on chanteon ecoute rien des paroles et de singer le public en train de taper dans ses mains en faisant gnagnagna ...



Certain lui ont crie de ne pas faire le grincheux, moi j'étais carrément outré et suis reste mais n'a pas bronché quand il encourageait le morceau suivant le public a chanter avec lui ... car du coup il n'a pas fini son morceau tout seul et a rappeler ses musiciens pour un morceau entraînant que tout le monde ou presque a repris en cœur ... et il est ensuite reparti une nouvelle fois le point en l'ai vive la révolution et tout le bazar ... désolé mais la j'y crois plus ... et en passant devant le stand de t-shirt et autres produits dérivés je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir un sourire moqueur .... Surtout en entendant quelqu'un dire "vive la révolution ... mais ne télécharge pas mon album !" ... (lire aussi l'avis de Clément sur la question et/ou de nombreux autres temoignages et discussion -dont la réponse de Raoul- sur son forum).



Bref j'ai été un peu déçu de sortir et de rester 3 jours après sur cette mauvaise impression car les trois quart du concert était vraiment bon musicalement et au niveau de sa complicité avec le public ...

Site de Mano Solo : http://www.manosolo.net/


Balbino Medellin : les dernières chroniques concerts

Bernard Lavilliers + Balbino Medellin (festival Avec le Temps) en concert

Bernard Lavilliers + Balbino Medellin (festival Avec le Temps) par Pirlouiiiit
Dock des Suds - Marseille, le 22/03/2011
Bernard Lavilliers fait partie de ces quelques noms qui reviennent assez souvent au festival Avec le Temps (comme Thiéfaine, Murat, Miossec, A et quelques autres), pourtant je ne... La suite

Balbino Medellin par flo
Le divan du monde Paris, le 15/10/2008
c'était noël !!!! une chaleur, une voix... une guitare... Marino... et Bernard Lavilliers est venu pour "les mains d'or" alors je le répète : c'était noël !!! et moi je n'ai plus de voix ! La suite

Balbino Medellin, Dionysos, Katerine (Nouvelle Scène Europe 2) en concert

Balbino Medellin, Dionysos, Katerine (Nouvelle Scène Europe 2) par Philippe
Dock des Suds, Marseille, le 22/02/2007
Europe 2 (qui est une radio de merde, attention, comme à peu près toutes les radios hertziennes nationales, je le dis sans haine aucune) se croit très maligne en organisant un... La suite

Balbino Medellin par Laurent
Le Zèbre à Paris, le 01/04/2008
Super concert. Balbino est un écorché vif de la vie qui fait preuve d'authenticité sur scène. Il se donne à fond tel qu'il est. Des textes qui tiennent la route, une bonne musique et 2 super accompagnateurs à l'accordéon et à la guitare flamenca (Jean-Baptiste Marino, excusez du peu !) La suite

Mano Solo : les dernières chroniques concerts

Mano Solo + Tom (Festival Avec le Temps 2008) en concert

Mano Solo + Tom (Festival Avec le Temps 2008) par Odliz'
Espace Julien - Marseille, le 18/03/2008
Ne soyons pas mauvaise langue et bassement subjectif, je ne peux me contenter d'une seule chanson -qui n'a pas submergé mon enthousiasme- pour écrire quoi que ce soit sur ToM,... La suite

Mano Solo par Yann
Montceau Les Mines, le 18/10/2008
Ce 18 octobre, Mano Solo passait dans le cadre du festival "Tango Swing et Bretelles" à Montceau Les Mines, avant Pigalle et Cali. Et je dois dire que mon avis est mitigé. Oui, Mano Solo est un grand artiste, je suis fan depuis plusieurs années, et sa musique est magique, et sa voix est forte, éraillée et elle me scotche au sol quand il la... La suite

Naturalibus + Mano Solo + Bernard Lavilliers (Festival chorus) par july
La defence, grande arche, le 10/04/2008
C'est parti pour une des grandes soirées à la grande Arche de la Défense. On commence par Naturalibus. Duo Hélène Mittet et Guillaume Farley accompagnés pour l'occasion de plusieurs musiciens. Des chansons sur le couple en général mais qui ne décollent pas spécialement. Deuxième à rentrer sur scène et pas le moindre : Mano... La suite

Mano Solo par caro
Espace julien marseille, le 18/03/2008
Mano Solo est arrivé sur scène vêtu de noir jusqu'au chapeau, quel personnage, quelle présence! Le dernier album, in the garden, m'avait un peu moins touché que les précédents mais ses textes poétiques sont tellement bien interprétés que l'on se laisse emporter dans cet univers entre mélancolie et guinguette. Notons que le personnage a su... La suite

Dock des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite