Accueil Chronique de concert Marc Perrone
Jeudi 27 février 2020 : 10814 concerts, 25933 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Marc Perrone

la Coopérative de mai - Clermont-Ferrand 7 février 2002

Critique écrite le par

Je déteste (je dirais même plus : je conchis !) l'accordéon chromatique, André Verchuren, "Les fiancés d'Auvergne", Pascal Sevran, "La java bleue", Yvette Horner et l'émission réservée à l'accordéon sur France 3. C'est la faute à mon père (je sais, ce n'est pas français...) qui m'a encouragé à prendre des cours pour devenir un roi du piano à bretelles. Un an de calvaire avec un connard fini en guise de prof qui, en plus, continue à enseigner !
Ce type là avait autant de psychologie qu'un sergent chef dans les Marines ! Tout ça pour dire qu'à priori, je n'étais pas forcément destiné à assister au spectacle de Marc Perrone intitulé "Voyages". Mais je suis curieux et je voulais voir (et entendre) ce que donnaient ses compositions avec en toile de fond, de vieux films du cinéma muet. Cet homme, plus tout jeune, m'a définitivement réconcilié avec l'accordéon...diatonique, entendons-nous bien ! Il est content de jouer, il parle avec passion de sa musique, du cinéma et de sa vie, riche en événements marquants.
Le premier morceau me fait penser à une composition de Yann Tiersen, mais ce n'est pas le même public : une moyenne d'âge de 70 ans au bas mot ! Je n'ai jamais vu ça à la Coopé. Ce n'est pas ce soir que je vais conclure avec une jeune fille de 25 ans... Les gens fredonnent spontanément les airs qu'ils reconnaissent, c'est plutôt convivial et assez émouvant. On se croirait au coin du feu en famille avec un ancêtre qui pianote et conte des histoires, encouragé par les chants de ses proches. Certains vont me hurler : "ça manque pas un peu de distorsion ?" Certes, mais c'est reposant. Durant deux heures et demie, Marc Perrone, joue de l'accordéon, nous présente sa famille originaire d'Italie, et illustre avec maestria des extraits de films comme "La bête humaine" de Jean Renoir ou "L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat". Ses histoires sont racontées avec beaucoup d'humour et une grande dose de passion. Elles sont l'occasion de parler de son enfance assez sinistre à La Courneuve, de ses débuts à l'accordéon alors qu'il était fan de guitare et des Shadows, de la vie difficile des travailleurs émigrés venus d'Italie pour accomplir ce que ne voulaient pas faire les Français. Il en profite pour fustiger l'extrême droite et parler des conflits occasionnés dans sa famille entre les pro Mussolini et les anti dont son père faisait partie. Bien sûr, quand on parle de l'histoire du vingtième siècle, ce n'est qu'une suite ininterrompue de guerres, de massacres, de morts. Il faut donc un sacré talent à Monsieur Perrone pour ne pas plomber l'ambiance et aménager des moments souriants. Par exemple, ce vieux film en noir et blanc où les militaires enchaînent bourdes sur bourdes au grand dam de leurs supérieurs hiérarchiques, furieux et incrédules devant tant de jemenfoutisme. Le spectacle se finit par deux rappels où les gens se mettent à danser dans les allées. C'est le moment d'emballer ! On se croirait un peu à la Chance aux Chansons mais j'ai passé un si bon moment que je passe l'éponge ! A voir !

la Coopérative de mai - Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite

Ho99o9 + 404 en concert

Ho99o9 + 404 par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 09/02/2020
Dimanche soir, 20 heures 30, c'est l'heure de la branlée punk hip hop metal à La Coopé en compagnie de deux groupes de tarés en totale liberté : en tête d'affiche, les déjà... La suite

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée en concert

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 24/02/2020
Ça fait un moment que les chansons de Bertrand Belin nous accompagnent, qu'on les sifflotent en conduisant sur des routes de campagne ou les autoroutes, qu'on les décortiquent... La suite