Accueil Chronique de concert Mark Lanegan
Samedi 25 mars 2017 : 12025 concerts, 24347 chroniques de concert, 5150 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mark Lanegan

Mark Lanegan en concert

La Péniche, Lille 4 mai 2016

Critique écrite le 08 juin 2016 par Charliii



Pour la troisième fois en moins d'un an, on retrouve l'infatigable Mark Lanegan. En août, il avait rempli le Grand Mix à Tourcoing, une salle dont la taille lui convenait très bien - juste assez intimiste - alors qu'à Rock en Seine, de jour, il était comme souvent moins à l'aise. Cette fois, il passe dans une salle particulière, l'intimiste et impeccable Péniche. Combien peuvent dire l'avoir vu jouer dans un tel cadre ? Une centaine de privilégiés auront cette chance en cette veille de long week-end. Beaucoup n'auront pas de place.

Entre ces multiples collaborations (récemment, on l'a vu auprès de John Cale pour interpréter The Velvet Underground and Nico à la Philharmonie de Paris) et sa double incarnation en concert (Mark Lanegan/Mark Lanegan Band), on ne sait même plus exactement quel album il vient défendre. Mais on se doute que le set sera de qualité.

Depuis quelques années, Lanegan tourne avec Duke Garwood, avec qui il a enregistré Black Pudding en 2013 et qui assure ses premières parties. L'ambiance acoustique, ultra précise, est mise en valeur par le lieu. Le public connait bien le chanteur et se délecte de le voir dans ce cadre, malgré quelques néerlandophones bruyants.

Le set commence sa montée en puissance avec "One Way Street" mais s'attarde davantage sur les albums plus récents de Lanegan, avec comme souvent récemment beaucoup de ses "Imitations". "The Gravedigger song" en version "light" fonctionne bien. Lanegan délivre un "I'll take care of you" très inspiré. La thématique religieuse omniprésente dans les textes et le blues très pointu du groupe est mise en pratique. La salle est scotchée, suspendue aux tremblements de la voix pendant "You Don't Love Me", plaie béante mise en musique avec un relent de cynisme d'autant plus poignant. Puis l'ambiance devient plus délicate jusqu'aux quasi chuchotements de "Mack de Knife" puis "You only live twice", deux de ses "imitations".

"On Jesus' Program", sec et plus rapide qu'en studio, clôt le set principal comme un cheveu sur la soupe. Le rappel reprend le fil avec "Mescalito" comme introduction à "I am the Wolf", morceau vrombissant qui offre son rif de refrain électrisant décuplé sur scène. Lanegan aime désarmer et continue en bon crooner avec "Pretty Colors", une reprise de Frank Sinatra. Le décalage est à son paroxysme quand les premières notes du sombre "Bombed" résonnent. En conclusion, "Halo of Ashes" des Screaming Trees est l'occasion pour le guitariste surdoué de laisser le public dans une joyeuse célébration.

Mark Lanegan : les dernières chroniques concerts

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par lol
Philharmonie de Paris , le 03/04/2016
Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et... La suite

John Cale présente <i>The Velvet Underground and Nico</i> (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par Charliii
Philharmonie de Paris, le 03/04/2016
Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet... La suite

(mon) Rock en Seine 2015, 2/2 : Kadavar, Pond, Last Train, Fuzz (Ty Segall), Jungle, Mark Lanegan Band, Parquet Courts, (Chemical Brothers) en concert

(mon) Rock en Seine 2015, 2/2 : Kadavar, Pond, Last Train, Fuzz (Ty Segall), Jungle, Mark Lanegan Band, Parquet Courts, (Chemical Brothers) par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 30/08/2015
Après une bien belle première journée passée vendredi au Parc de Saint-Cloud, et un samedi où nous avons vaqué ailleurs dans la capitale (...à entendre les retours et à voir les... La suite

Mark Lanegan + Duke Garwood en concert

Mark Lanegan + Duke Garwood par Charliii
Alhambra, Paris, le 07/03/2015
Samedi 7 mars, l'Alhambra. Un an et demi après son dernier concert à Paris dans cette salle, rendez-vous avec Mark Lanegan. Sur le stand merchandising, il est écrit... La suite

La Péniche, Lille : les dernières chroniques concerts

Jacco Gardner + Michael Rault en concert

Jacco Gardner + Michael Rault par Xavier Averlant
La Péniche, Lille, le 20/11/2015
Premier concert post-attentat et ça nous a fait du bien de replonger dans l'univers des salles de concert une semaine après le drame survenu au Bataclan. C'est à la Péniche... La suite

Green Vaughan + Hook & the Twin - Festival les Paradis Artificiels en concert

Green Vaughan + Hook & the Twin - Festival les Paradis Artificiels par Reno
La Péniche - Lille, le 17/04/2010
Qui a encore envie d'aller écouter Iggy Pop lui casser les oreilles ? Bon, ceci dit il y avait the Black Box Revelation en première partie... mais en ce samedi soir de Paradis... La suite