Accueil Chronique de concert Paleo Festival 2013 : Mass Hysteria + Danko Jones + Asaf Avidan + Artic Monkeys + Jagwa Music + Smashing Pumkins + Beware of Darkness + Jonathan Wilson
Jeudi 5 décembre 2019 : 10638 concerts, 25825 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Paleo Festival 2013 : Mass Hysteria + Danko Jones + Asaf Avidan + Artic Monkeys + Jagwa Music + Smashing Pumkins + Beware of Darkness + Jonathan Wilson

Paleo Festival 2013 : Mass Hysteria + Danko Jones + Asaf Avidan + Artic Monkeys + Jagwa Music + Smashing Pumkins + Beware of Darkness + Jonathan Wilson en concert

Paléo festival - Nyon (Suisse) 24 Juillet 2013

Critique écrite le par

Chronique des concerts du 24 Juillet 2013 au Paléo Festival de Nyon :


Mass Hysteria

Ce groupe français était je pense un peu en décalage avec le Paléo. Même si ce dernier se veut un festival grand public, Mass Hysteria est quand même un groupe tourné vers le gros métal. Ils ont plus leur place au Hellfest !



Mais, il faut bien avouer que même en Suisse, les fans de ce groupe étaient bien là pour les recevoir et danser avec eux ! Ce groupe est donc très bien connu pour envoyer du gros comme on dit dans le jargon. Les guitares sont toutes bien saturées (il ne faut pas s'attendre à avoir un mec avec une guitare folk ici, non non ! ) 



Les mecs sont tous tatoués. Y a-t-il un lien entre le métal et les tatouages ? Comme disait le chanteur de Shakaponk : "  j'ai dû faire un groupe de rock car j'étais tatoué ! Et un mec qui a des tatouages et qui ne fait du rock, c'est vraiment un con ! "



Avant de voir Mass Hystéria, je m'attendais à voir un groupe assez bourrin et en fait pas du tout. Pour moi ils font du métal " positif ". Rien que le premier titre qu'ils ont fait  Positif à bloc met dans l'ambiance. Ce qui était un peu lourd, c'était le fait qu'ils disent sans cesse qu'on peut délirer sans qu'il y ait de problème, comme s'ils s'étaient fait remonter les bretelles avant de monter sur scène. Enfin, les fans ont bien appréciés le concert.



Ça jouait bien fort, les mecs avaient bien la dégaine de métalleux, il n'y pas as eu de " soucis " et Mass Hystéria a su trouver son public. Je ne suis pas sûr qu'ils aient fait de nouveaux adeptes du genre, mais en tout cas l'ambiance était là.


Danko Jones

Danko Jones est un groupe de rock canadien et en venant à Paléo il a surpris beaucoup de personnes. Apres avoir pu shooter sur les trois premiers morceaux, j'ai pu aller dans le public et constater tout cela.



Les Suisses n'arrêtaient pas de me demander d'où il venait, qui c'était. Beaucoup m'ont fait la remarque que les riffs de guitare faisaient penser à du AC/DC, c'est-à-dire des riffs secs, saturés et très carrés au niveau du rythme.



La voix puissante du chanteur en impose aussi. Il fêtera aussi son anniversaire le jour de son passage à Paléo ! Quel beau cadeau pour lui ! L'histoire ne dit pas si Paléo lui a offert une boite de chocolat ! (Elle était facile ...)



Il déroulera un beau concert, très bien rythmé, même si parfois on sentait quelques longueurs. Avoir toujours le même rythme sur plusieurs chansons lasse un peu. C'est le seul bémol que l'on peut dire à sa prestation.


Asaf Avidan

Pour moi Asaf Avidan est un ovni ! D'une part déjà par son physique. A le voir, on ne croirait jamais entendre une telle voix sortir de ce corps. Sa coiffure un peu punk ne va pas du tout de pair avec son style musical. Est-ce que les artistes israéliens sont tous comme lui ? Tout cela apporte au personnage une forme de mystère et on est encore plus étonné de l'entendre et de le voir sur scène.



Le public pour ce concert était composé d'essentiellement de jeunes, et surtout de jeunes filles. Il est vrai qu'Asaf Avidan a dû particulièrement plaire à ces jeunes demoiselles vu qu'il était en Marcel. Lors de sa prestation, l'artiste a littéralement mis le paléo à ses pieds. Tout sur scène permettait à ce groupe de faire fureur auprès du public helvétique, les membres de son groupe étaient tous charismatiques : déjà lui, avec sa coupe d'iroquois, sa choriste blonde portant un superbe rouge à lèvres pourpre jouant sur un tambourin à sa droite, derrière lui son batteur ayant l'air un motard, sa belle guitare Gibson. Tous les ingrédients sont là pour que le style soit présent, et que cela fonctionne un maximum.



Ses chansons sont dans l'ensemble très simples, on retient leur mélodie facilement et c'est surement cela qui contribue au succès de cet artiste. On est ici dans un croisement entre le rock, la pop, le folk. Asaf donnera ici, à Paléo une très belle prestation et il chantera bien sûr son tube qu'il l'a fait exploser, Reckoning Song.






Arctic Monkeys

De retour sur la grande scène avec ici un groupe qui a explosé il y a de ça quelques années, mais qui nous revient apparemment en pleine forme. Le groupe Arctic Monkeys. Juste avant que les membres du groupe n'arrivent sur scène, un technicien passait sur la scène pour un réglage et déjà la foule se déchaînait ! Ici encore, pas mal de jeunes filles dans les premiers rangs pour accueillir une des plus grosses têtes d'affiches qui ait moins de 50 ans.



Dès le début de leur concert, de grands flash, énormément de lumières sur la scène. Certes cela donne un certain effet, mais parfois cela en est même gênant. Pour démarrer leur show, ils jouent Do I Wanna Know ? et ensuite, ne suivirent que des tubes que les plus jeunes ne connaissent pas forcément.



Le groupe joue sur le style... Rien que par leurs habits, les membres veulent jouer sur la finesse, de beaux costards cravate et ils n'hésitent surtout pas à jouer sur la politesse n'oubliant pas entre chaque morceau de dire " merci beaucoup ", " merci la suisse " et cela dans plusieurs langues. L'ordre des morceaux était aussi bien choisi pour que les filles aient leur petite ballade. L'archétype du spectacle où tout est super bien calculé ! On peut ne pas aimer le groupe mais il faut bien reconnaître que les Arctic Monkeys ont su enflammer la grande scène du 38ième Paléo.





JAGWA MUSIC

Comme le dit le descriptif du Paléo, la musique de JAGWA MUSIC est née dans la jungle urbaine des quartiers déshérités de Dar es Salam, les favelas de l'ancienne capitale tanzanienne.
On comprend assez vite en les voyant sur scène que la musique fut pour tous les membres du groupe un moyen de s'en sortir , de vivre tout simplement. Ces artistes jouent une musique que l'on appelle le " mchiriku ", musique jouée et dansée par ces artistes Tanzaniens, est un mélange excitant entre des percussions africaines et des synthétiseurs pour enfants.



Pour information, leur nom est tiré du nom du Jaguar, avion de chasse français; certainement parce que leurs concerts donnent l'effet d'un réacteur qu'on allumerait à quelques mètres de notre visage pendant plus d'une heure. Concernant l'aspect scénique, le tout est bien sur basé sur les rythmes, mais il faut bien avouer que si on n'a pas l'oreille éduquée à ce genre de musique, on peut penser qu'il y a un gros bordel sur scène !



Après il faut aimer cela. On n'est bien loin des grands standards de rock, ou pop comme il peut y avoir aussi à Paléo.



Pour info, vous pouvez écouter l'intégralité du concert à l'adresse suivante : http://yeah.paleo.ch/fr/sound/22338
Il sera diffusé pour quelques temps, donc profitez vite !!



Smashing Pumpkins

Ensuite arrive une autre tête d'affiche, les Smashing Pumpkins. On ne va pas y aller par 4 chemins : le tout était fade, sans saveur. Ce groupe était bien avant, mais là sur scène, la grosse claque dans la nuque qui te fait comprendre que tu peux aller dormir en attendant la suisse. Le chanteur, seul membre rescapé du groupe d'origine a fait service minimum et encore nous n'avons pas eu droit aux "merci". Je pense qu'il n'y aurait pas eu de public, ça aurait été pareil.



Le tout était long, rien de ressortait. Vous pouvez le voir sur les photos. N'allez pas penser que le chanteur a été pris en photo lorsqu'il sortait de son lit, non,non, il était en plein concert. Le son était pourri. Leur ingé son a dû lui aussi connaitre une gloire avant, mais là, faut qu'il arrête. D'ailleurs, des amplis ont lâchés pendant le concert. Bref, la catastrophe. Pour me faire l'avocat du diable, j'espère qu'ils ont été bien payés, mais surtout faut leur dire qu'ils arrêtent et qu'ils aillent vivre sur leurs revenus précédent.



La seule qui bougeait bien était la bassiste. Donc pour résumer, si vous avez connu les Qmashing avant, gardez alors de bons souvenirs d'eux et n'allez surtout pas les voir en live, vous risqueriez de perdre vos belles images.





Beware Of Darkness

Maintenant on va relever le niveau avec un groupe qui défonce tout ! Les Smashing devraient venir les voir pour apprendre ce qu'est un groupe sur scène. Je ne cache absolument pas mon enthousiasme en vous parlant de Beware Of Darkness. Le trio californien clôturait une soirée résolument rock au Paléo après les passages de Mass Hysteria, Danko Jones, Artic Monkeys et Smashing Pumkins.



Mais c'est encore sur la petite scène du Tent que l'énergie brute se dégage le mieux. Commencé un set sous cette toile alors que Smashing Pumkins bombarde à quelques centaines de mètres et que le public ne vous connaît pas, n'est pas chose aisée. Mais les américains possèdent cette abnégation et cette confiance qui leur permet d'assurer un show quoiqu'il arrive. C'est donc devant une salle très clairsemée, que va débuter Beware of Darkness, sûrement plus habitués aux grosses scènes de la tournée européenne des Smashing Pumkins. Ce n'est donc nullement un hasard d'être programmés en même temps que leurs glorieux aînés.



Le leader/chanteur/guitariste possède un charisme digne d'une rock star tout droit sortie des seventies. Les riffs sont justes, puissants et acérés, les mélodies accrocheuses et la rythmique basse/batterie envoie le bon soutien nécessaire aux excursions volatiles de la Music Man de Kyle Nicolaides. Le show est rodé et capte le public, emporté par le jeu de scène dynamité du groupe de L.A.



C'est donc une sorte de Prince à la sauce hard-rock, expert en clins d'œil aux jolies suisses du premier rang et en déhanchements suggestifs, qui n'aura cessé de demander "What's our name?" au public comme pour être sûr de marquer les esprits, qui restera l'icône rock moderne de cette soirée du Paléo. Assurément à suivre...




Jonathan Wilson

Sous la toile de la scène du Détour, en début de soirée, JONATHAN WILSON devait nous emmener dans un voyage à travers le Folk/Rock/Psyché américain. Passé l'étonnement de vivre un concert quarante ans en arrière, remplis de wah wah planantes, de tee-shirt javélisés et de combi allemands, on se laisse facilement porter par la finesse et la quiétude du concert. Le public ne s'y trompe pas, s'allonge sur l'herbe, profite des derniers rayons de soleil brûlant en se préparant à affronter, serein et rêveur, les prochains concerts de la soirée, beaucoup moins tranquilles.

Paléo Festival : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 25/07/2019
Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in... La suite

Arctic Monkeys : les dernières chroniques concerts

Miles Kane en concert

Miles Kane par Lb Photographie
La Cigale - Paris, le 04/10/2018
Miles Kane a des choses à prouver. Et c'est à La Cigale qu'il a choisi de le faire, prêt à défendre un troisième album déroutant, éloigné de la trajectoire jusqu'ici prise dans la... La suite

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) en concert

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 10/07/2018
"Le plus grand groupe de rock du monde..." Affichant toujours une classe américaine leur permettant d'évoluer bien au-dessus des autres, les Arctic Monkeys ont une fois de... La suite

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) en concert

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 02/06/2016
Grand concert des Last Shadow Puppets d'Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane (ex The Rascals) à l'occasion du festival Europavox dans une grande salle de la Coopé... La suite

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour par lol
Le Grand Rex, Paris, le 15/05/2016
Je suis rarement objectif au sujet de l'Iguane... Iggy Pop est à mes yeux l'incarnation totale de la rock star et de la bête de scène. Seuls Mick Jagger, Jim Morrison ou un... La suite

Asaf Avidan : les dernières chroniques concerts

Festival Jardin Sonore : Les Négresses Vertes, Asaf Avidan, Madame Monsieur, Sammy Decoster, Theo Lawrence & The Hearts en concert

Festival Jardin Sonore : Les Négresses Vertes, Asaf Avidan, Madame Monsieur, Sammy Decoster, Theo Lawrence & The Hearts par Sami
Domaine de Fontblanche, Vitrolles, le 23/07/2018
Soirée très variée pour la suite de cette première édition du festival Jardin Sonore avec pas moins de 5 concerts pour ce dernier soir, après une jolie soirée gratuite avec... La suite

Asaf Avidan en concert

Asaf Avidan par Céline
Silo à Marseille, le 21/11/2017
Ce 21 novembre, je pars découvrir au Silo Asaf Avidan, dont le dernier album solo "The study on falling" vient à peine de sortie le 3 novembre. Je suis curieuse de découvrir cet... La suite

Asaf Avidan en concert

Asaf Avidan par Anas
Espace Malraux - Six Fours, le 09/10/2016
Ses titres phares on les a tous entendu, à travers ceux-là on pouvait déjà percevoir l'ombre d'un personnage atypique doté d'une voix exceptionnelle dans un univers bien à lui. Le... La suite

Asaf Avidan + Flora en concert

Asaf Avidan + Flora par Kris Tian
Le Silo - Marseille, le 24/03/2015
21 heures. Cinq musiciens entrent en scène, suivis par Asaf Avidan, qui endosse sa guitare et après un bref salut, envoie directement le premier morceau, Over my head qui n'est... La suite

Danko Jones : les dernières chroniques concerts

Danko Jones en concert

Danko Jones par Lebonair
Le Trabendo - Paris, le 26/10/2012
Ce qui est bien avec Danko Jones, c'est que l'on est assuré à chaque fois de pouvoir vivre un bon moment de rock 'n'roll, voire un sacré bon moment... Ce qui fut le cas ce soir,... La suite

Danko Jones en concert

Danko Jones par Lebonair
Le Plan, Ris-Orangis, le 18/12/2011
En ce dimanche d'hiver du 18 décembre 2011, dans la banlieue parisienne à Ris-Orangis au Plan, ce fut la der des ders niveau concert. En effet, ce concert d'un de nos... La suite

Danko Jones + P.Troll + The Bitters en concert

Danko Jones + P.Troll + The Bitters par Jorma
Omega live - Toulon, le 13/12/2011
L'annonce disait : soirée sous le signe de la poésie et du Rock n'roll à l'OmegaLive en compagnie de Danko Jones et de son orchestre. Et sous le signe des valses de Vienne. Des... La suite

Danko Jones en concert

Danko Jones par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris, le 06/11/2010
Plaisir, bonheur... Voilà ce qu'on pouvait voir sur le visage des gens à la sortie du concert de Danko Jones samedi dernier. Une question aussi nous a bien titillé l'esprit ce... La suite

Mass Hysteria : les dernières chroniques concerts

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2019
Dans l'ambiance orageuse, bouillante et poussiéreuse d'un Malsaucy qui a fait le plein ce samedi, ceux sont les filles qui furent à l'honneur lors de cette troisième journée... La suite

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2019
On aurait bien aimé commencer comme toujours ces chroniques par le petit couplet sur notre 26 ième participation d'affilée, sur les 31 éditions de nos chères Eurockéennes, par la... La suite

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2019
Retour sur le plus gros festival metal de France, le Hellfest. Habituellement le festival se déroule sur trois jours vendredi/samedi/dimanche. Mais cette année nous avons... La suite

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) en concert

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) par Abigail Darktrisha
Clisson , le 17/06/2016
Après l'anniversaire pour les 10 ans du festival l'an dernier, c'est donc toujours avec autant d'ardeur que s'ouvrira cette deuxième décennie musicale en ce mois de juin... La suite

The Smashing Pumpkins : les dernières chroniques concerts

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'île du Malsaucy - Belfort, le 07/07/2019
Malgré la fatigue cumulée depuis jeudi, on est tout de même monté en régime au fil du week-end. Au programme, on retrouve notamment à l'affiche Stray Cats, Christine and the... La suite

(mes) Eurockéennes 2019, 2/2 : Julia Jacklin, Stray Cats, Turnstile, The Roots, 88Kasyo Junrei, The Smashing Pumpkins, Arnaud Rebotini en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 2/2 : Julia Jacklin, Stray Cats, Turnstile, The Roots, 88Kasyo Junrei, The Smashing Pumpkins, Arnaud Rebotini par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 07/07/2019
Après un traditionnel et très agréable barbecue à la fraîche, on arrive un peu avant l'ouverture, pour un deuxième et dernier jour au Malsaucy, toujours baigné de soleil même pas... La suite

Smashing Pumpkins en concert

Smashing Pumpkins par Jehuty
Rockhal - Esch-sur-Alzette (Luxembourg), le 03/12/2011
Hey ! C'est peu avant leur reformation de 2007 que j'ai découvert les Smashing Pumpkins et il faut dire que Mellon Collie and the Infinite Sadness avait été pour moi une... La suite

Sonic Youth + Art Brut + The National + The Besnard Lakes + The Go ! Team + 120 Days + Herman Düne + Fujiya & Miyagi + CSS + Albert Hammond, Jr. + New Young Pony Club + Smashing Pumpkins (La Route du Rock 2007) en concert

Sonic Youth + Art Brut + The National + The Besnard Lakes + The Go ! Team + 120 Days + Herman Düne + Fujiya & Miyagi + CSS + Albert Hammond, Jr. + New Young Pony Club + Smashing Pumpkins (La Route du Rock 2007) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 17/08/2007
Bilan un peu mitigé pour la Route du Rock 2007, qui avait lieu près de Saint-Malo, du 15 au 17 août 2007 : la pluie du premier jour et le froid nocturne des autres soirées... La suite

Paléo festival - Nyon (Suisse) : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 25/07/2019
Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in... La suite