Accueil Chronique de concert Melvil Poupaud
Lundi 17 février 2020 : 10711 concerts, 25922 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Melvil Poupaud

Intermédiaire - Marseille 05 octobre 2002

Critique écrite le par

De retour du concert des Rita Mitsouko, je suis passé à l'Intermédiaire, intrigué par ce que Melvil Poupaud pouvait donnait sur scène.



La dernière fois que je l'avais vu c'était dans La chambre obscure où il jouait un rôle assez antipathique en plus. Je savais qu'il s'était déjà essayé à la musique au sein de Mud avec son Yarol de FFFrère ... mais ça ne m'avait pas marqué plus que ça.



En rentrant dans un Intermédiaire bondé comme d'habitude, je n'ai donc été qu'à moitié surpris quand j'ai aperçu les deux frangins sur scène, accompagnés d'une troisième larron. Tous les trois alignés perchés sur des tabourets hauts soit une basse et deux guitares acoustiques. Ca donnait (surtout avec le look de Cyril je crois me souvenir) un côté America (toutes guitares sèches dehors) assez sympathique.



En dehors des guitare et de la basse Yarol s'était scotché un zut-j'ai-oubli-comment-ça-s'appelle sous le pied ce qui battait efficacement la mesure. D'après ce qu'ils ont dit c'était leur deuxième concert .. culotté de commencer par Marseille qui n'est quand même pas connu pour être la Mecque de la chanson, fut elle pop.



Au niveau musical en dehors de ce côté un peu America cela fait assez chanson .. voire variété ... mais aussi blues par moment voire rock. Je n'ai pas pu prêter très attention aux textes à cause du son qui n'était pas top, mais je les ai quand même trouver un peu naïfs par moments (j'ai eu surtout cette impression au début) d'où ce côté variété. L'ampli a d'ailleurs lâché deux fois, ce qui ne les a pas empêcher de continuer. En fait ils étaient tous les trois assez excités. Surtout Cyril et Melvil plein de Raaaaaaaaaaaaah !



Yarol le plus rock des trois nous a gratifié de soli de guitares bien sympathiques (en passant Melvil est loin d 'être manchot lui aussi)et de choeurs rageurs, entraînant le public à reprendre Craw Fish par exemple. Je suis parti à la pause, mais je dois avouer que plus le concert avançait plus ça me plaisait. Je n'ai pas écouter le disque, mais sur scène c'était bien sympa.



A noter une petite reflexion qui avait l'air sur Jésus fils de Dieu venu sur terre pour aimer les hommes et qu'il fallait l'aimer en retour ... pas bien compris à quel degré il fallait prendre ça. En tout cas moi je l'ai prise au premier degré :o)

 Critique écrite le 06 octobre 2002 par Hum !


Melvil Poupaud : les dernières chroniques concerts

Benjamin Biolay et Melvil Poupaud - Songbook (Festival Sémaphore en Chanson) en concert

Benjamin Biolay et Melvil Poupaud - Songbook (Festival Sémaphore en Chanson) par Pierre Andrieu
Sémaphore, Cébazat, le 15/11/2018
Joli cadeau pour les fans de Benjamin Biolay, la tournée Songbook permet de voir à l'œuvre en live dans un cadre intimiste le songwriter et acteur français en compagnie de... La suite

Melvil Poupaud par Popo
Paris - Olympic Café, le 10/04/2003
Pour avoir vu Melvil sur la scène de la Boule Noire, je peux affirmer que ce mec promet. Oui les mélodies sont "simples", et alors ! Plus je l'observe et plus il est à l'aise sur scène. C'est la simplicité et le plaisir de jouer qui font que l'ambiance est cool et qu'on passe un bon moment ! Ils sont tous les trois avec leurs guitares et... La suite

Melvil Poupaud (Les EffervEssonne 2002) par Pierre Andrieu
Grand Dôme, Villebon-sur-Yvette (91), le 30/11/2002
C'est Melvil Poupaud qui est chargé d'essuyer les plâtres de la soirée de samedi vers 18 h 30... Ce jeune homme au physique d'acteur - c'est un peu normal ! - est accompagné par son frère Yarol à la guitare, au béret mais aussi à la cigarette fumée négligemment et par un bassiste qui ne sait pas parler sans hurler "ça va !" toutes les 10... La suite

Aston Villa + Melvil Poupaud par Frank
La Cigale, Paris, le 04/11/2002
Très courte première partie avec Melvil Poupaud, accompagné par son frère Yarol (guitariste de FFF) et de l'ancien bassiste de Bertignac. Un début de soirée acoustique donc, pêchu, et qui a parfaitement joué son rôle de chauffeur de salle... Quoi que 4 morceaux me paraissent un peu juste compte tenu de l'excellente communication partagée avec le... La suite

Intermédiaire - Marseille : les dernières chroniques concerts

BLMR, Off The Wagon, Projet Milan en concert

BLMR, Off The Wagon, Projet Milan par Pipoulem
L'Intermédiaire, Marseille, le 31/01/2020
Projet Milan à l'intermédiaire Vendredi soir, après une dure semaine de labeur j'avais prévu d'aller à l'intermédiaire pour (re)voir projet Milan. J'arrive trop tôt visiblement,... La suite

the Wayners + Jules Henriel en concert

the Wayners + Jules Henriel par Pirlouiiiit
Intermédiaire, Marseille, le 22/06/2019
Mieux vaut tard que jamais ? oui mais disons que quand trop de temps s'est écoulé et qu'on a pris des notes aussi peu "self explanatory" l'exerciez de la chronique de concert... La suite

Venus as a Boy + Sweat Like an Ape en concert

Venus as a Boy + Sweat Like an Ape par odliz
L'Intermédiaire, Marseille, le 09/05/2019
Après avoir quitté Paris sous une pluie battante, joué des coudes dans un TGV pastel pris d'assaut et apéroté au patio-terrain vague de la Plaine 2.0, c'est tout naturellement... La suite

Computerstaat - Catalogue en concert

Computerstaat - Catalogue par Agent Massy
L'Intermédiaire Marseille, le 04/05/2019
Très bonne ambiance ce soir là à l'Intermédiaire. Sincère envie de fêter cette sortie d'album de Catalogue : High Grey Effective. Magnifique titre, dont je peine un peu à... La suite