Accueil Chronique de concert Metallica + The Kills
Vendredi 15 décembre 2017 : 10973 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Chronique de Concert

Metallica + The Kills

Metallica + The Kills en concert

Stade de France, Paris 12 mai 2012

Critique écrite le par




Alors que je n'avais pas posé le pied sur le sol de la capitale depuis des mois, la présence de Metallica au Stade de France me fera descendre de mes montagnes et prendre un avion Biarritz direction Roissy Charles De Gaulle tôt en ce samedi matin. Dur de passer d'un entourage composé de pottoks et vautours au fourmillement humain incessant parisien, il y a des choses dont l'on perd vite l'habitude. Mais la perspective de retrouver potes et (re)voir pour la énième fois les Mets sur scène me motivera suffisamment. Mise en condition dès l'aéroport car nous ne sommes pas les seuls fans à prendre l'avion pour aller voir le groupe.



Ambiance plutôt calme mais qui viendra vite pendant le décollage avec des rigolades derrière mois sur des histoires de mêlées pendant le concert et un petit "motorbreath" que je ne pourrais pas m'empêcher de balancer à voix haute en réponse aux "breath breath" des explications automatiques en cas de dépressurisation. Le temps de retrouver les amis après l'atterrissage - venus pour certains eux aussi du sud est de la France - de manger et boire "quelques" boissons, c'est de manière un peu bruyante dans les rames de métro à chanter "joyeux anniversaire Black Album" que nous rejoindrons le lieu culte de notre grande messe à nous de ce soir.





Arrivés sur The Kills, qui jouait après Gojira, il est facile de s'apercevoir que le son est très mauvais et que le groupe ne fait pas l'unanimité dans le stade. Le groupe n'est pas mauvais sur album mais je pense qu'il n'avait pas sa place ici ce soir et que le saccage sonore n'a fait qu'empirer la situation. C'est sous des sifflements que ce dernier terminera son show.





Le stade est bien plein, et c'est en pelouse or pas trop loin de la scène que nous arrivons tous à nous retrouver. Le Black Album n'est pas mon album préféré mais il reste d'une grande qualité et c'est surtout celui qui a conféré un succès phénoménal au groupe et lui a permis d'acquérir un public beaucoup plus large. Il suffit de regarder le stade ce soir pour y apercevoir un public très varié, de tous horizons et de tous âges. Il fera encore jour lorsque le titre habituel de AC/DC "It's a long way to the top" sera fera entendre avant d'enchaîner sur "The Ecstasy of Golf" de Ennio Morriconne avec les extraits du célèbre film diffusés sur les écrans géants.


De jour ou de nuit, Metallica reste une machine de guerre et une arrivée sur "Hit The Lights" enchaînée à "Master of Puppets" plantera le décor rapidement. "No Remorse" sera exécutée en entier pour seulement la deuxième fois en 20 ans, puisque d'habitude la partie instrumentale de la fin est coupée. Une petite pensée pour une personne sur "For Whom the Bell Tolls" et c'est "Hell and Back" en titre récent extrait de l'EP incluant des chansons issues des sessions de "Death Magnetic" qui suivra.



Pareil, ce titre est joué ce soir pour la deuxième fois par le groupe, c'est un titre sympa mais pas du niveau de leurs classiques et qui pour le coup cassera un peu l'ambiance. Le point négatif de cette tournée est de connaître à l'avance une partie des titres joués car s'il y a bien un groupe qui est capable de modifier ses set lists tous les jours et nous balancer des putains de surprises c'est bien Metallica. Donc ce soir les surprises se résument finalement aux titres hors black album.



Et après ce magnifique début de concert, on entre dans le vif du sujet de la tournée. "The struggle within" avec des images d'archives de cette époque qui nous plongent dans le passé et introduisent les titres du Black album qui seront joués dans un ordre différent. La nuit commence à tomber sérieusement et c'est le moment d'apprécier aussi les lights de la scène et la pyrotechnie qui ne tardera pas à venir nous réchauffer sur "Enter Sandman". Une interprétation comme seul Metallica sait le faire, avec la rage aux tripes et une communication géniale avec le public.



Les années ont passé, James n'a plus sa voix aussi aigüe, Kirk fait toujours des pains dans ses solos (moins ce soir d'ailleurs) et Roberto n'est pas Newsted, mais m*** on est pas venu voir un orchestre classique et ce qui fait que Metallica fait partie de la cour de grands est toujours bien présent.



La puissance est là, mais je reconnais volontiers que mon plaisir remontera d'un cran sur le rappel composé de 3 titres à commencer par "Battery". "One" avec comme d'habitude beaucoup de pyrotechnie, explosions et flammes en tout genre ainsi qu'un jeu de lasers bien puissant qui traversera le stade de part et d'autre. Un moment magnifique qui s'achèvera sur le traditionnel "Seek and Destroy", accompagné du lâcher de ballons noirs gonflables que les fans s'empresseront de récupérer, et qui finalement ne peut que mieux résumer les prestations de nos américains.



Un concert, très bon, puissant, mais qui pour ma part n'a pas été le meilleur auquel j'ai pu assister. En effet des titres comme "Blackened", "Fight Fire With Fire" "Motorbreath" ou encore un petit "So What" qui tuent sur scène m'ont manqué d'un point de vue personnel.





Mais sinon rien à redire sur la prestation du groupe, Metallica a promis une tournée pour les 20 ans (enfin 21) du Black Album et Metallica nous a bien donné une fois de plus une belle leçon de live.






Intro The Ecstasy of Gold / Ennio Morriconne
Hit the Lights
Master of Puppets
No Remorse
For Whom the Bell Tolls
Hell and Back
The Struggle Within
My Friend of Misery
The God That Failed
Of Wolf and Man
Nothing Else Matters
Through the Never
Don't Tread on Me
Wherever I May Roam
The Unforgiven
Holier Than Thou
Sad But True
Enter Sandman

Battery
One
Seek & Destroy








Liens : www.metallica.com, www.facebook.com/Metallica, http://twitter.com/#!/metallica, www.youtube.com/metallicatv...



> Réponse le 16 mai 2012, par Abigail Darktrisha

Petit erratum de ma part : dans l'avion c'est "brace brace" qui est diffusé et non pas "breath breath" et "No Remorse" a quand même été écourtée d'une minute et demi d'un passage du milieu de la composition. Toutes mes excuses !!  Réagir


Metallica : les dernières chroniques concerts

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) par Benjamin Wozniak
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Il est de ces concerts où l'on va avec la banane, où l'on sait à quoi s'attendre, où l'on sait que le show sera assuré, où l'on sera face à des légendes. Metallica est de ceux... La suite

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica (Worldwired Tour 2017) par Gandalf
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas... La suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) par Bastien Castellan
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
"HEY! HEY! HEY! HEY! HEY!" Poings ou cornes metalleuses agités en rythme, scandant une onomatopée aussi rageuse que fédératrice, le public répond aux invectives du leader de... La suite

Sister + Ghost + Slayer + Metallica SONISPHERE 2ème jour en concert

Sister + Ghost + Slayer + Metallica SONISPHERE 2ème jour par Abigail Darktrisha
@ Sala Acapulco Gijón (Espagne), le 26/05/2012
Samedi 26 mai Mon précieux sésame récupéré le site ouvrira vers 17h le lendemain et c'est avec un peu retard que les concerts débuteront. Sister commence à jouer alors... La suite

The Kills : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

The Kills + Algiers en concert

The Kills + Algiers par Daddrock
BROOKLYN STEEL - NYC, le 21/07/2017
Brooklyn Steel. C'est d'abord l'histoire d'un voyage et d'un cadeau. Comment venir à New York City sans assister à un spectacle sur Brodway m'avait-on dit ? Et pourquoi pas un... La suite

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J en concert

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J par Cabask
Werchter, le 02/07/2017
Toutes les bonnes choses ont une fin et on entame le 4ème et dernier jour du festival Rock Werchter ce dimanche 2 juillet. Pour ne pas revivre le cauchemar de la veille et... La suite

The Kills + Georgia en concert

The Kills + Georgia par Cathy VILLE
Le Radiant - Caluire , le 31/10/2016
Happy Hallowen ! C'est donc dans une ambiance d'Halloween que débarque le groupe The Kills sur la scène du Radiant. Pour mettre dans l'atmosphère du jour, quelques toiles... La suite

Stade de France, Paris : les dernières chroniques concerts

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) par Samuel C
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
Entre deux rendez-vous avec un grand dirigeant de ce monde, Bono espère peut-être encore secrètement obtenir le prix de Nobel de la Paix. Mais qui sait, Dylan a bien obtenu... La suite

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) par lol
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
En ce mois de juillet 2017, U2 revenait au stade de France pour le 30ème anniversaire de leur album légendaire album "The Joshua tree". Si cet anniversaire était plus que... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par lol
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
6 juin 1992, les Guns N' Roses débarquaient pour la première fois en France pour soutenir leur Nouvel album : "Use Your Illusion (I et II)". La tournée s'appelait "Get in The... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par Gandalf
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
Et la magie opéra. En cette très chaude soirée d'été, dans un Stade de France quasi plein, la magie Guns n' Roses, celle là même qui m'a accompagné depuis la sortie des "Use you... La suite