Accueil Chronique de concert Michel Polnareff
Jeudi 21 septembre 2017 : 14386 concerts, 24615 chroniques de concert, 5171 critiques d'album.

Chronique de Concert

Michel Polnareff

Michel Polnareff en concert

AccorHotels Arena, Paris 11 mai 2016

Critique écrite le 12 mai 2016 par Eggman68




Sentiment mitigé après le concert de Michel Polnareff à l'AccorHotels Arena, à Paris, le 11 mai...

Côté plus : des musiciens extraordinaires, une voix quasi intacte malgré quelques ruses pour éviter de s'exposer (en faisant participer le public quand ça monte trop haut) sur "Goodbye Marylou" ou "Lettre à France" par exemple, une mise en scène plus sobre et raffinée qu'en 2007 sur certains morceaux, des versions revisitées réussies de certains morceaux ("Sous quelle étoile suis-je né ?", "L'amour avec toi", "Ophélie"), des inédits live : "Rosy", "Coucou me Revoilou", "Où est la Tosca".

Coté moins : un son beaucoup trop puissant sur les aigus (guitares trop proéminentes), une modernisation ratée de certains morceaux cultes ("Le Bal des Laze" - où est le son de l'orgue ??) parfois tronqués ("Lettre à France"), des morceaux annoncés en interview et non joués : "Le prince en otage" (une merveille), nouveaux titres du prochain ( ?) album ; des solos de guitare démonstratifs et impressionnants techniquement mais qui manquent de simplicité.

Bref, sentiment mitigé car Polnareff est un artiste majeur avec un catalogue impressionnant qui fait de lui (avec Gainsbourg) l'un des plus grands artistes auteur-compositeur-interprète français. Ce trésor pourrait être mis beaucoup plus en valeur avec une set list et une mise en scène différente.

Là, Polnareff propose un spectacle qui reste toujours sur le fil entre de la pop subtile, sophistiquée, et innovante et une variétoche un peu ringarde pas représentative de son talent. Au secours le karaoké sur "On ira tous au Paradis", les reprises de "Y'a qu'un cheveu" et certaines des poses presque caricaturales qu'adopte Polnareff sur scène : jambes écartées rock'n roll version Elvis obèse à la fin de sa vie dans ses derniers concerts...

Reste que Michel Polnareff est un génie musical déjanté, presque naïf, à l'humour vif et qui ne se prend pas au sérieux. Il ne semble pas toujours avoir conscience (au contraire de certaines personnes de son entourage qui ont jalonné sa vie et profité de lui) du potentiel de son œuvre. C'est ce qui fait son charme même si on regrette qu'il ne mette pas plus en valeur toutes les perles de son répertoire.









 Critique écrite le 12 mai 2016 par Eggman68


Michel Polnareff : les dernières chroniques concerts

Michel Ppolnareff par corinne
théatre antique à Orange, le 06/08/2007
Plus qu'un concert, une émotion ! Michel, tu m'as bluffée par cette voix unique et ce piano qui ne fait qu'un avec toi. Tu as des baguettes magiques au bout des doigts. Tu communiques avec ton public, tu nous portes. MERCI pour m'avoir fait rêver pendant plus de deux heures, et MERCI de rester toi même. La suite

Michel Polnareff par Martine.B
Théâtre Antique de Vienne, le 15/07/2007
Transportés par ses mélodies et textes, Michel nous a montré sa générosité, son amour pour le public et la scène. A deux mètres de la scène, je me suis délecté de cette soirée à jamais gravée dans ma mémoire. Merci Michel pour ton retour et ta belle revanche ! Un grand bravo à tes musicos et choristes ! La suite

Michel Polnareff par Gandalf
Dôme de Marseille, le 03/07/2007
L'Amiral à Marseille ! Si je ne dis pas trop de conneries, le dernier passage musical de Michel Polnareff dans la cité phocéenne remonte à...1 979 ! Et grâce à ma môman et ses 45 tours d'epoque qui tournaient beaucoup quand j'etais minot, je peux dire que j'en connais pas mal, et que des titres continuent à me botter vraiment. Alors... La suite

Michel Polnareff par Simon Pégurier
Nikaïa - Nice, le 30/06/2007
C'est sûr mon fils est né sous une bonne étoile, en effet au moment où il a vu le jour la radio diffusait Polnareff. Franchement on aurait pu trouver pire. Imaginez votre vie qui démarre sur "allumez le feu" de Johnny... Sous des airs commerciaux et futiles Polanreff est en fait un vrai rebelle. Exilé de France pour des raisons fiscales on ne... La suite

AccorHotels Arena, Paris : les dernières chroniques concerts

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica (Worldwired Tour 2017) par Gandalf
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas... La suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) par Bastien Castellan
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
"HEY! HEY! HEY! HEY! HEY!" Poings ou cornes metalleuses agités en rythme, scandant une onomatopée aussi rageuse que fédératrice, le public répond aux invectives du leader de... La suite

The Cure en concert

The Cure par lol
AccorHotels Arena (ex Bercy), Paris, le 15/11/2016
Cela faisait 8 ans que The Cure n'avait plus donné de concert à Paris ! Et c'est malheureusement dans la sinistre enceinte de l'AccorHotels Arena que ces retrouvailles tant... La suite

Red Hot Chili Peppers en concert

Red Hot Chili Peppers par pdgbenson
AccorHotels Arena (ex Bercy), Paris, le 18/10/2016
Je connais bien les Red Hot Chili Peppers et je pense qu'ils peuvent faire beaucoup mieux ! Très déçu de la prestation d'hier soir à Paris. Aucun liant dans les transitions,... La suite