Accueil Chronique de concert Monsieur Vertigo
Jeudi 18 octobre 2018 : 14056 concerts, 25196 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

Monsieur Vertigo

Monsieur Vertigo en concert

Café Conception, Marseille 25 mai 2018

Critique écrite le par

Théâtre des Argonautes by Pirlouiiiit 25052018

Lorsqu'on prend ses désirs pour des réalités ... N'ayant pas encore vu Christophe Ferrand depuis sa métamorphose lorsque j'ai vu passer sur facebook une video de Squaaly (ou relayée par lui) de Christophe Ferrand qui s'apprête à faire 2 sets au (pensais-je) théâtre des Argonautes ... j'ai d'abord un petit coup (on est sur fb quand même) sur le fait qu'ils n'avaient pas pensé à l'annoncer sur Concertandco et puis je me suis fixé sur le deuxième set (Svet sera rentrée de sa répète). A la maison comme au boulot c'est la course je pars donc juste avant 21h ... me gare contre une poubelle et me retrouve devant la porte close du théâtre ... étrange ... je re-regarde facebook pour me rendre compte que le concert de ce soir est en fait au théâtre de l'Atalante ... à Paris. Bravo !

Café Conception by Pirlouiiiit 25052018

Qu'à cela ne tienne je vais donc profiter d'être finalement sorti (alors qu'à la base j'avais plutôt prévu de rattraper mon retard de chroniques (depuis rattrapé) des concerts de Nasser Ben Dadoo, Magali, Christophe Leloil & Enzo Carniel ...) pour aller revoir Monsieur Vertigo en plus dans un lieu dans lequel je n'ai jamais mis les pieds même si je passe presque tous les jours devant : le Café Conception qui est situé à la sortie Saint Pierre de la Conception juste en face de la Poste (au-dessus de laquelle j'ai habité pendant quelques années - juste au dessus de la très utilisée salle détente du personnel pour être plus exact).

Café Conception by Pirlouiiiit 25052018

Concert annoncé à 20h30 j'arrive presque une heure après et aucun signe d'activité ... pire je reconnais quelques musiciens au bar (serait ce déjà fini ?). Ouf non ça n'a pas encore commencé. Rejoint par un gang de motard qui me paye un coup à boire je rentre donc dans ce nouveau petit monde que je ne connaissais pas (je parle du bar, pas des Hervé et ses potes). Le rapide petit tour que je fais à l'intérieur me permet de voir que la configuration du lieu est totu aussi biscornue sinon en tout cas étrange que l'appart du dessus (que nous avions visité il y a quelques années lorsqu'il était en vente). La terrasse, la salle principale (avec son menu à la craie qui fait envie ; si le lettrage du menu est le même que ceux de tous les lieux actuels il ne me donne pas moins envie de tester leur burger et fondant au chocolat - je note pour la prochaine fois).

Café Conception by Pirlouiiiit 25052018

Pas mal de têtes musicales connues dans la salle il y a du Johnny Barrel, du Bankalos, et même du Namaste .. c'est d'ailleurs Philippe des Bankalos qui vient annoncer que le concert va commencer et me réveille alors que je commencer à partir dans mes pensées fasciné de redécouvrir ce carrefour que je connais pourtant bien à travers le prisme de ce lieu qui m'a donc plus tout de suite. La partie "salle de concert" se situe dans le fond derrière une porte vitrée (histoire de réduire les éventuelles nuisances sonores) dans une salle toute en longue (avec la scène sur le côté) chaleureusement habillée de cadres divers, de tapis, de fauteuils ...

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

Sur scène je découvre donc Monsieur Vertigo nouvelle formule. Anthony Philippe a une moustache et est désormais accompagné de Claire Béranger à la flûte traversière , Yann Divita à la basse et toujours Rémy Leprètre aux percussions. Ils attaquent par , Notre besoin de consommation est impossible à rassasier sur une texte d'un journaliste suédois (si j'ai bien retenu), suivi du un poil plus nerveux Vérité (un vestige du passé de guitariste de Anthony).

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

Je retrouve sa musique, ses textes (et ceux de son ami Charles Bukowski bien sûr), sa voix, son interprétation ... tels que je les avais laissés la dernière fois au Baraki ou presque. Cela reste très familier d'autant que je me souviens assez bien des morceaux mais ce soir le violoncelle (qui faisait des merveilles) a été remplacé par la flute de Claire qui elle aussi m'a fait voyager toute la soirée.

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

Perché sur un tabouret haut avec mes quelques objectifs posés sur une table partagé avec un très grand musicien, je suis resté là pendant les 21 morceaux. A un moment je me suis demandé si je ne devrais pas bouger pour changer d'angle, histoire par exemple de ne pas toujours avoir le micro devant le visage de Anthony et puis non, j'étais bien et je n'allais pas interférer avec le moment à passer devant tout le monde pour choper une plus jolie photo. Je suis là pour mon plaisir mais aussi (et surtout) pour garder une trace d'un joli moment, pas pour le modifier voire le gâcher.

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

Mes pensées oscillent entre les textes, ce nouvel univers que j'ai hâte de partager avec Svet une prochaine fois, cette magie qui pousse les gens à se réunir le soir dans des lieux comme ça - certains pour s'exprimer, d'autres pour écouter - plutôt que de se couper du monde en regardant la télé par exemple, ... Reverie ... Delirium et son "ça semblait éthylique, tout n'est pas cirrhose" (du vécu précisera t il) ... bientôt 50 ans ... les erreurs Mesalliance.

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

Sur Vie de merdes je me rends compte que j'aime la flute traversière de la même façon que j'aime les claquettes. J'adore sans vraiment savoir pourquoi. Ca me touche c'est tout et quand elle est si bien utilisée comme ce soir c'est un vrai régal. Au fil des morceaux je note les références que me suggère (en fait qu'il suggère à tous !) Philippe Bankalos : "le Jefferson Airplane marseillais", "ça c'est du jerk !" à propos de Blonds sont les camps de France, sur lequel il seront au moins 2 à danser et puis encore plus après ...

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

La température monte au propre comme au figuré. Une petite bombe atomique ... une histoire d'addiction au sexe (et les échanges et différentes façon de comprendre "vaut mieux ça que rien du tout (dans une relation)". L'amour, les relations, mais aussi la maladie avec des chansons qu'ils ne dédiera / souhaitera à personne comme La tumeur .. un peu de funk (difficile à jouer avec un doigt blessé) ... toutes les phases de la vie y passent.

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018

Je ne sais pas si j'ai déjà fait le rapprochement entre Monsieur Vertigo et Drôles de Drames mais je trouve qu'il y a pas mal de points communs entre les deux groupes, même si les seconds peuvent paraitre un peu moins sérieux et plus théâtraux. En tout cas j'apprécie leurs univers avec la même tendresse. Le concert se finit par leur tube L'oiseau bleu (que certains avaient réclamé au début d'ailleurs) ... j'oublie de demander si quelqu'un a acheté le seul exemplaire de leur disque ... tant pis il ne me restera plus qu'à retourner les voir une prochaine fois ! Ravi de cette belle soirée passé au calme dans ce nouveau lieu à qui je souhaite longue vie !

Café Conception by Pirlouiiiit 25052018

Set list (recopiée telle qu'elle mais je crois que suis la fin ils ont renoncé à faire un morceau qu'ils n'avaient encore jamais joué ensemble) : Notre besoin de consommation .., Vérité, Réverie, Conseil amical à un tas de jeunes gens, Delirium, Mesalliance, Vies de merde, Paroles d'homme, Blonds sont les champs en France, Trait portrait, Une petit bombe atomique, Band d'arrêt d'urgence, Défile, La Tumeur, Souvenir lointain, Mot à maux, Les ames des animaux morts, Mon ami, L'instantané, L'oiseau bleu

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Monsieur Vertigo by Pirlouiiiit 25052018 - 655a

Monsieur Vertigo : les dernières chroniques concerts

Monsieur Vertigo  en concert

Monsieur Vertigo par Pirlouiiiit
Baraki, Marseille, le 15/10/2016
Caramba, encore raté ! La veille à la Casa Consolat j'avais déjà raté Magali et Monsieur Vertigo, mais fort heureusement pas Massy Inc. Ce fut donc le petit argument de plus qui... La suite

Massy Inc  en concert

Massy Inc par pirlouiiiit
Casa Consolat, Marseille, le 14/10/2016
Superbe affiche ce soir à la Casa Consolat qui accueille ce soir 3 incontournables de la chanson française made in Marseille : Magali, Monsieur Vertigo et Massy Inc. J'ai beau... La suite

Magali + Monsieur Vertigo  en concert

Magali + Monsieur Vertigo par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/09/2016
Gonflé à bloc par la 4ème édition de la Rue du Rock j'ai décidé que ce samedi soir j'irai à la Machine à Coudre ; je pensais éventuellement m'économisé en vu d'un concert au... La suite

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Bankalos, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. en concert

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Bankalos, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 18/09/2016
Chronique bouche trou pour ce qui aura été à ce jour ma plus chouette édition de la Rue du Rock (la première avec la rue ouverte à la circulation, la deuxième avec l'autorisation... La suite