Accueil Chronique de concert Monster Magnet
Samedi 23 février 2019 : 11513 concerts, 25376 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.

Chronique de Concert

Monster Magnet

Monster Magnet en concert

La Maroquinerie, Paris 26 novembre 2011

Critique écrite le par



Il y a un an pile poil, je retrouvais Monster Magnet sur scène à la Machine du Moulin Rouge ex-La Locomotive, 10 ans après le premier show que j'avais vu d'eux (Elysée Montmartre novembre 2000 avec les Queens Of The Stone Age format trio en 1ère partie, ça s'est pour me la péter un peu....une de mes plus grosses claques live d'ailleurs de ma vie, QOTSA ce soir-là)



En 10 ans le groupe a sorti quelques albums de qualité notamment le petit dernier sorti en 2010 "Mastermind" mais avait connu une bonne petite traversée du désert au milieu des années 2000 en raison de l'état de santé du leader Dave Wyndorf.



Son corps avait explosé de toute part suite à une hygiène de vie des plus désastreuses, cure de désintox et j'en passe. L'homme avait plutôt l'aspect d'un gros à l'image pathétique ne sortant quasiment plus en public. Une période des plus difficiles et c'est pour cette raison que j'avais été très heureux de leur prestation en novembre 2010. Dave Wyndorf avait légèrement maigri et malgré ce gros coup de vieux niveau physique, le groupe avait dans son ensemble offert un excellent concert ce jour là.



Ce qui nous a donc forcément motivé à revenir un an après, surtout dans ce cadre intime de la Maroquinerie et ces 550 places.
Autre bonne nouvelle du jour, le groupe a décidé de jouer sur la tournée 2011, l'intégralité du jouissif, barré, psyché, stoner et album culte de la famille space rock "Dopes To Infinity" tout un programme.



Il fut un temps où Dave Wyndorf avait été le porte-parole d'un mouvement réclamant ironiquement la légalisation des drogues dures.
Cela ne doit plus être le cas vu ce qui s'est passé après, bref, ce soir, tout est réuni pour la grande éclate. Beaucoup de monde ce soir, plus de 80% de mecs aussi, ça sent le vieux hard rockeur à plein nez. C'est vrai que le groupe à de la bouteille maintenant, leur premier disque étant sorti en 1990.



On se colle près de la scène sur la deuxième marche et à l'arrivée du furieux combo américain à 21h15, nous nous trouvons dans des conditions exceptionnelles. La salle est surchauffée et que dire de la fosse déjà totalement investie par une énergie folle voire la rage pour certains. Le concert se déroule comme prévu et on prend tous un max de plaisir à entendre cet album magique. Le son est puissant, bon et les titres sont joués par contre dans le désordre. C'est de la folie pure dans la salle, j'ai rarement vu cela ici à la Maro.



Pour dire, ça pogote tellement sévère que nous qui sommes sur les grandes marches, on est bousculé voir chahuté, c'est dire.
Les vieux rockeurs et fans s'en donnent à coeur joie et tout ça dans un bon esprit. Sauf pour quelques blaireaux bourrés qui sont limites notamment un qui s'est vu porté par la fosse et finira comme un gros con au pied du groupe sur scène. Je conclurai cet épisode avec cette image du guitariste debout (le brun tatoué) qui bloque par terre l'abruti avec sa guitare tel d'Artagan ayant vaincu l'ennemi, Rock'n'Roll je vous dis.



Ce qui fait plaisir, c'est Dave Wyndorf qui chante mieux que la dernière fois et sa voix assure de plus en plus au fil du concert. J'avais presque oublié que la musique de Monster Magnet pouvait être aussi prenante et on assiste à un pur voyage sombre, énergique, psychédélique,stoner et ultra efficace.

Les soixante quinze minutes sont passées très vite et le groupe quitte la scène pour mieux revenir enfoncer le clou définitif. Cela sera chose faite avec encore un dernier titre de l'album "Dopes To Infinity" Negasonic Teenage Warhead et trois bombes tirés des autres disques du groupe, Hallucination Bomb, Power Trip et Space Lord.



23 heures, la tempête est passée et nous, on n'a plus qu'à se faire ramasser à la petite cuillère avec un beau sourire au coin des lèvres.
Je peux le dire maintenant, Monster Magnet en 2011, ça dépote et c'est vraiment une excellente nouvelle.





Merci pour tout Gérald !
Merci à Speakeasy pour le concours, les gagnants ont passés un super moment !

Merci Stef pour les photos, voilà, une page de notre vie va se terminer et une autre page va s'ouvrir, tu vas me manquer,
allez un petit Danko Jones au Plan le 18 décembre prochain pour finir l'année en beauté... avec toi mon sincou.


set list:
Vertigo 

I Control, I Fly 

Look To Your Orb For The Warning 

Dopes To Infinity 

All Friends & Kingdom Come 

Ego, The Living Planet 

Blow 'Em Off 

Dead Christmas 

Third Alternative 

Theme From Masterburner 

King Of Mars 

Encore:
Negasonic Teenage Warhead 

Hallucination Bomb 

Powertrip 

Space Lord


Monster Magnet : les dernières chroniques concerts

Monster Magnet en concert

Monster Magnet par Samuel C
File 7 - Magny-le-Hongre, le 02/02/2019
Le File 7 est une salle d'une capacité de 600 places située à Magny-le-Hongre, commune de Seine-et-Marne de 8 500 habitants située à proximité de Disney. Le lieu a été inauguré en... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN par Holy Vier
Clisson, le 16/06/2017
HELLFEST JOUR 1 Arrivée à 11 heures, et le temps de passer les contrôles, on découvre un site très sensiblement agrandi devant les mainstages, et trois écrans géants qui... La suite

Monster Magnet en concert

Monster Magnet par Lebonair
La Flèche d'Or - Paris, le 08/02/2014
Monster Magnet et son leader Dave Wyndorf ont sorti dans les bacs en fin d'année un album que l'on n'attendait plus, "Last Patrol". Un disque brillant, réussi qui signe le retour... La suite

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest en concert

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest par Philippe
Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, le 25/06/2011
Quand on ne connaît pratiquement que les noms des groupes qu'on y programme, est-il raisonnable d'aller à un festival de metal ? La question peut se poser. En tout cas, avec... La suite

La Maroquinerie, Paris : les dernières chroniques concerts

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

Therapy ? en concert

Therapy ? par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 10/02/2019
En 2020, Therapy ? célébrera ses 30 ans d'existence. Un trio qui a connu au cours des années 90 un succès phénoménal avec les albums "Nurse", "Infernal Love" et surtout le... La suite

DeWolff + I Me Mine en concert

DeWolff + I Me Mine par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 23/10/2018
L'excitant trio de revival rock survitaminé, bluesy et bien psyché DeWolff était de passage à Paris à la Maroquinerie le mardi 23 octobre. Dans le cadre de leur tournée européenne... La suite

The Posies (30th anniversary tour) en concert

The Posies (30th anniversary tour) par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 09/10/2018
En avril 2016, on avait pu voir The Posies en live au Point Ephémère à Paris. A cette époque, le groupe démarrait sa tournée mondiale pour défendre son 8ème album studio,... La suite