Accueil Chronique de concert Motorama
Vendredi 14 décembre 2018 : 10974 concerts, 25297 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Chronique de Concert

Motorama

Motorama en concert

Epicerie Moderne - Feyzin 25 octobre 2018

Critique écrite le par



Régulièrement comparé à Joy Division ou The National voire à New Order, un parallèle indéniable, le groupe Motorama trace sa propre route depuis 2005. Originaire de Rostov-sur-le-Don en Russie, le combo délivre des compositions cold / new wave fortement inspirées des années 80. Petit rappel, Motorama connait une certaine popularité dans son pays avec la sortie en 2010 d'un premier album autoproduit, "Alps", puis en Europe et plus particulièrement en France avec la publication en 2012 d'un deuxième opus, "Calendar", sur le label indépendant français Talitres.



Aujourd'hui, Motorama peut se vanter d'avoir acquis une renommée internationale avec 4 albums au compteur : "Alps" (2010) en autoproduction, puis "Calendar" (2012), "Poverty" (2015) et "Dialogues" (2016). En ce jeudi 25 octobre, nous retrouvons donc Motorama sur scène dans le cadre de la tournée promotionnelle de son nouvel et cinquième album, "Many Nights", publié en septembre 2018, toujours chez Talitres. Initialement composé de 5 musiciens, c'est désormais à trois que le groupe poursuit son aventure musicale.

La première partie est assurée par le groupe britannique d'indie pop, Teleman. Je ne peux malheureusement pas vous donner un avis sur leur prestation étant arrivée bien trop tard à l'Epicerie Moderne à Feyzin, une salle que j'apprécie tout particulièrement pour sa convivialité et la qualité du son mais qui reste un peu éloignée de mon point de départ. Dommage pour moi, je n'ai pas pu découvrir Teleman...



A mon arrivée, le concert de Motorama a déjà commencé, le groupe joue apparemment son deuxième morceau, nous nous faufilons dans la salle en essayant de ne pas trop déranger le public, qui semble déjà envoûté par la voix du chanteur Vladislav Parshin. Mis à part la musique diffusée par le groupe, le public est très silencieux complètement à l'écoute du groupe. Ce qui frappe dans un premier temps c'est la sobriété qui règne sur scène, les musiciens de Mororama semblent complètement absorbés par ce qu'ils jouent, ils sont plutôt discrets comme s'ils se cachaient derrière les compositions, une impression de vouloir se dérober aux regards.



Peu bavard et communicatif, ce qui est peut-être dû à de la timidité, le groupe enchaine les titres dans une sorte de plénitude doucereuse. Pas besoin d'artifice pour se laisser emporter. Motorama transporte le public dans les vastes paysages de Russie, on imagine très bien la steppe onirique empreinte de liberté. Ancrée dans une "cold wave" des années 80, la musique de Motorama a su malgré tout se moderniser au fil du temps tout en restant fidèle à son style, et ce avec des mélodies parfois plus pop ou en intégrants des percussions aux sonorités africaines, comme dans son dernier album. Les chansons sont courtes (marque de fabrique du groupe), minimalistes mais efficaces. Les morceaux défilent et le public se laisse bercer par les mélodies lancinantes et entrainantes. Motorama cultive un univers froid, qui est réchauffé par des atmosphères sombres et des chansons chaleureuses et lumineuses, un paradoxe qui provoque des émotions très fortes.



Ce soir, pas de surprise, Motorama reste fidèle à son esprit et c'est en toute simplicité que le groupe offre un concert délicieusement classieux et enivrant. Un seul rappel pour une soirée qui sera passée un peu trop vite...


Motorama : les dernières chroniques concerts

Motorama en concert

Motorama par Phil2guy
Café Julien - Marseille, le 30/10/2018
Les russes de Motorama jouent ce soir au Café Julien. Depuis le début de la décennie, cette formation de Rostov-sur-le-Don qui a déjà cinq albums à son actif s'est illustrée avec... La suite

Festival Rockorama : The Goon Sax, Gloria, Motorama, Vox Low, Indiscipline en concert

Festival Rockorama : The Goon Sax, Gloria, Motorama, Vox Low, Indiscipline par Sami
Tour Royale, Toulon, le 01/07/2017
Déjà la 9ème édition du festival Toulonnais Rockorama qui nous a laissé de bons souvenirs en 2012 et 2015 . Cette année il se déroule sur 4 soirs avec comme toujours une... La suite

Motorama, Whomadewho, The Chap, Volage (Festival Yeah!) en concert

Motorama, Whomadewho, The Chap, Volage (Festival Yeah!) par olivier
Festival Yeah - Lourmarin, le 05/06/2015
Installé dans le chateau de Lourmarin, cadre magnifique, à 30 mn d'Aix-en-Provence, le festival Yeah est un festival intimiste. Et malgré une jauge très réduite, il affiche une... La suite

Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014) en concert

Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014) par Marcing13
Pantiero Cannes, le 08/08/2014
Cannes en plein cœur de la French Riviera. Son soleil, sa croisette et ses paillettes, et son palais des festivals, ses stars et son festival... Non ce n'est pas du fameux... La suite

Epicerie Moderne - Feyzin : les dernières chroniques concerts

Johnny Marr en concert

Johnny Marr par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 27/11/2018
Petit concert nostalgique ce soir avec Johnny Marr, le légendaire guitariste et co-fondateur du mythique groupe The Smiths. Après avoir collaboré avec plusieurs groupes, il... La suite

Pogo Car Crash Control + Frustration en concert

Pogo Car Crash Control + Frustration par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 03/11/2018
En ce samedi 3 novembre l'Epicerie Moderne reçoit deux groupes français, Frustration et Pogo Car Crash Control... Si Frustration est déjà bien connu sur la scène post punk pour ses... La suite

The Soft Moon + Jessica93 en concert

The Soft Moon + Jessica93 par Ylxao
L'Épicerie Moderne (Feyzin), le 16/03/2018
Ce vendredi soir à l'Epicerie Moderne il y avait un rendez-vous à ne pas manquer : une soirée post-punk teintée de shoegaze avec The soft Moon et... La suite

Son Lux par Vinogradov
Epicerie Moderne, Feyzin, le 15/02/2018
En 2008, Ryan Lott a sorti son premier album "At War With Walls And Mazes", qui est le début de Son Lux. Je pensais que le groupe était beaucoup plus jeune. Je supposais que le groupe n'est rien d'autre que la continuation du courant emmené par des artistes tels que The XX ou Alt-J, mais non, ils existent depuis déjà 10 ans. Pourtant le... La suite