Accueil Chronique de concert Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014)
Samedi 18 novembre 2017 : 11885 concerts, 24718 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.

Chronique de Concert

Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014)

Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014) en concert

Pantiero Cannes 8 aout 2014

Critique écrite le 02 septembre 2014 par Marcing13

Cannes en plein cœur de la French Riviera. Son soleil, sa croisette et ses paillettes, et son palais des festivals, ses stars et son festival... Non ce n'est pas du fameux festival international du film dont on parle mais bien du Pantiero, le festival estival, en marge des Plages Electroniques, à la programmation éclectique mais résolument pointue. Le Pantiero, c'est un lieu incroyable, un toit terrasse où tout est parfait, jusqu'à la pelouse artificielle, une organisation sans faille, le must be des festivals du sud de la France. Et pour ce Pantiero 2014, une programmation alléchante : Woodkid, La Femme, Glass Animals, Bonobo et bien d'autres encore...

Tous les soirs, le Festival Pantiero nous propose de démarrer la soirée par les gagnants d'un concours, le grand vainqueur ayant l'honneur de participer à l'édition 2015 des Printemps de Bourges. Dans ce cadre, c'est Boreal Wood, un groupe local qui propose une pop synthétique, presque ambiante, très agréable qui nous est proposé pour démarrer la soirée. Pas étonnant car le duo composé d'Anthony Herbin et d'Elizabeth Cervetti est fan des Cocteau Twins et que le producteur de leur prochain EP n'est autre que Robin Guthrie, l'ancien guitariste du groupe. Boreal Wood, que j'ai découvert à l'occasion du festival, est véritablement un groupe promis à un bel avenir !



On enchaîne avec la révélation electro-pop nous venant tout droit de... Russie : Motorama. Créé en 2006, star dans leur pays, Motorama faisant jusqu'en 2012 de l'auto-production. Depuis leur nouvel album, Calendar, ils sont un des premiers groupe de rock russe à bénéficier d'une promotion internationale pour un album, c'est dire...



Et ce succès n'est pas immérité, il faut bien l'avouer. Si on est un peu déconcerté par la manière du chanteur de jouer de la guitare, leur musique aurait aussi bien pu être programmé au Midi Festival. Avec des titres comme Rose in The Vase, In Your Arms ou encore Sometimes, Motorama s'incrit dans lignée de ces groupes en vogue inspirés de la pop anglaise des 80′s, on pense bien sûr à Joy Division ou Stone Roses.

Et avouons-le, c'est plutôt pas mal foutu. Si les morceaux sont assez courts, Motorama arrive à capter par des mélodies assez efficaces et une présence scénique minimaliste mais honorable. Efficace.




Le concert de Woodkid démarre de façon spectaculaire, à grand renfort de cuivres mais surtout de percussions, dans un décor grandiose. A l'image de son album concept, dont la musique est assez proche d'une BO de film, son entrée est digne d'une intro d'Ennio Morricone (on est à Cannes faut-il le rappeler !).



Entre l'effet visuel, car Yoann Lemoine alias Woodkid est aussi une pointure dans l'univers du multimédia, sa voix grave et son look si particulier, on se rappelle soudain que le personnage s'est aussi bâti un univers scénique impressionnant. Ses talents de graphiste et réalisateur influent probablement sur la mise en scène et l'on sent bien que ce spectacle ne sera pas seulement musical mais il sera également visuel.



Et franchement, çà déchire. Bien évidemment, difficile de retenir des moments forts sur un concert exceptionnel de bout en bout, mais on retiendra principalement les éblouissant titres de l'artiste, Iron, I Love You, Run Boy Run en tête, ou encore Volcano, son nouveau titre, aux influences nettement plus électroniques.

On a l'habitude de dire que le public ne se trompe pas et à voir les acclamations sur le dernier morceau, la mélodie de The Golden Age étant repris acapella puis en chœur avec Woodkid et ses musiciens pour comprendre qu'on vient de vivre un moment exceptionnel.



Dans une salle plus intimiste, le concert donné par le trio parisien Blackmail aura été à mon sens le deuxième moment fort de la soirée. Blackmail, c'est une électro puissante et dark à souhait. Si leur album Bones est sotie en toute discrétion, Blackmail démontre queap les critiques positives qui l'ont accompagnée ne sont pas usurpées.

Mélangeant krautrock et sons électroniques, à l'image de titres comme Fastest Dream ou encore NightHunter, Blackmail arrive à rappeler que la musique électronique est issue de la tendance new-wave et punk et nous aura livrer un concert très proche des bases de ces tendances musicales.

Avec un synthétiseur modulaire analogique, un batteur maîtrisant les boites à rythmes et un chanteur, nous étions assez proche des configurations des groupes de l'époque. Un concert vraiment excellent et une grosse claque...




Enfin Factory Floor. Le trio anglais composé de Gabriel Gurnsey, Dominic Butler et Mark Harris, a proposé un live électro mimimal et tech house de toute beauté. Avec une sonorité plus moderne que Blackmail, le groupe signé sur DFA, le label de James Murphy (LCD Soundsystem, Hot Chip, The Rapture), nous a offert une musique est très dansante et pour tout dire assez hypnotique. Factory Floor démontre que la musique électronique peut être à la fois expérimentale, très entraînante tout en étant joué sur un mélange d'instruments et de machines.

D'ailleurs, l'apport d'une batterie sur ce style de musique ajoute de suite une profondeur aux rythmiques, imposant aux 2 autres musiciens de caler leurs mélodies comme sur Two Différent Ways . Factory Floor propose une sonorité très actuelle et la voix fine de la chanteuse, à l'image d'une Miss Kittin', vient enfin se caler à merveille. Une belle façon de clôturer cette soirée exceptionnelle.

 Critique écrite le 02 septembre 2014 par Marcing13


Festival Pantiero : les dernières chroniques concerts

Festival Pantiero : Dirty Beaches + Frustration + The Hives + The DukeBox Stuntmen en concert

Festival Pantiero : Dirty Beaches + Frustration + The Hives + The DukeBox Stuntmen par Raphael Santa
Palais des Festivals - Cannes, le 11/07/2013
Pantiero ... un festival de musique entre mondanité cannoise et musique hyper underground sur la terrasse à ciel ouvert du Palais des festivals. Une ouverture de soirée... La suite

Pantiero festival : Walls + Gold Panda + Trentemoller + Nathan Fake en concert

Pantiero festival : Walls + Gold Panda + Trentemoller + Nathan Fake par Croc-Blanc
Terrasse du palais des congrès - Cannes, le 13/08/2011
Le Pantiero festival, c'est avant toute chose un cadre des plus atypiques : la terrasse du palais des congrès de Cannes, qui cumule les avantages d'être au bord de l'eau et en... La suite

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers en concert

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 11/08/2011
Le soleil n'est pas encore couché que Suuns débutent cette soirée. Je ne connaissais de ces Canadiens que le premier morceau joué, l'impressionant "Arena" qui ne donne... La suite

Pantiero 2011 : La Femme + Action Beat +  Battles +  Gablé en concert

Pantiero 2011 : La Femme + Action Beat + Battles + Gablé par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 10/08/2011
Le festival Cannois Pantiero fête déjà sa 10ème édition. Toutes celles auxquelles je me suis rendu avaient leur lot de bons concerts, celle là ne déroge pas à la règle. S'il... La suite

Factory Floor : les dernières chroniques concerts

Deerhunter + Dan Deacon + Baths + Lower Dens + Factory Floor (Festival Super Mon Amour ! 2011) en concert

Deerhunter + Dan Deacon + Baths + Lower Dens + Factory Floor (Festival Super Mon Amour ! 2011) par Pierre Andrieu
Gaîté Lyrique, Paris, le 09/04/2011
Défricheur et audacieux depuis ses débuts il y a quatre ans, le festival Super Mon Amour ! - dont l'édition 2011 était organisée à la Gaîté Lyrique à Paris, mais aussi à... La suite

Motorama : les dernières chroniques concerts

Festival Rockorama : The Goon Sax, Gloria, Motorama, Vox Low, Indiscipline en concert

Festival Rockorama : The Goon Sax, Gloria, Motorama, Vox Low, Indiscipline par Sami
Tour Royale, Toulon, le 01/07/2017
Déjà la 9ème édition du festival Toulonnais Rockorama qui nous a laissé de bons souvenirs en 2012 et 2015 . Cette année il se déroule sur 4 soirs avec comme toujours une... La suite

Motorama, Whomadewho, The Chap, Volage (Festival Yeah!) en concert

Motorama, Whomadewho, The Chap, Volage (Festival Yeah!) par olivier
Festival Yeah - Lourmarin, le 05/06/2015
Installé dans le chateau de Lourmarin, cadre magnifique, à 30 mn d'Aix-en-Provence, le festival Yeah est un festival intimiste. Et malgré une jauge très réduite, il affiche une... La suite

Motorama + Andromakers en concert

Motorama + Andromakers par Sami
Poste à Galène, Marseille., le 21/02/2014
Une bonne petite soirée indie au Poste à Galène, ça faisait un moment... Si elle n'a pas affiché complet comme ces groupes Taratatesques du style Cats On Trees ou As Animals, on ne... La suite

Woodkid : les dernières chroniques concerts

Fauve + Woodkid (Voix du Gaou) en concert

Fauve + Woodkid (Voix du Gaou) par Calie Coto
Six Fours les Plages, le 16/07/2014
Voilà, l'heure a bientôt sonné. La fosse commence à se remplir, les mots se perdent dans le vent, le soleil diffuse ses derniers rayons, le ciel s'embrase et se fond sur le bleu... La suite

Woodkid et l'Orchestre National de Lyon (Les Nuits de Fourvière 2013) en concert

Woodkid et l'Orchestre National de Lyon (Les Nuits de Fourvière 2013) par jph
Théâtre Antique de Fourvière, Lyon, le 08/06/2013
"Retour à la maison" pour Woodkid aka Yoann Lemoine, ce samedi 8 juin 2013 dans le très beau cadre du Théâtre de Fourvière plein comme un œuf (le concert était complet 48... La suite

Les 3 Eléphants : WoodKid + Brns + Concrete Knives  en concert

Les 3 Eléphants : WoodKid + Brns + Concrete Knives par Nathaliea
Laval, le 25/05/2013
Petit mais il a tout d'un grand festival, les 3 éléphants proposait cette année une affiche alléchante. Le public était au rendez-vous malgré la météo plus qu'incertaine. Les 3... La suite

Paléo Festival 2014 : + Placebo + The National + Woodkid + Tinariwen + Silver Firs + Gautier Capuçon & le concert européen + James Vincent McMorrow +  Chico Trujillo +  Hollysiz + Tweek en concert

Paléo Festival 2014 : + Placebo + The National + Woodkid + Tinariwen + Silver Firs + Gautier Capuçon & le concert européen + James Vincent McMorrow + Chico Trujillo + Hollysiz + Tweek par Lionel Degiovanni
Nyon (Suisse ) , le 27/07/2014
Pour le Dimanche au Paléo festival de Nyon, on démarre notre chronique avec Tinariwen qui est un groupe très surprenant, pour nous. C'est un mélange entre la musique Touareg et le... La suite

Pantiero Cannes : les dernières chroniques concerts

Festival Pantiero : Dirty Beaches + Frustration + The Hives + The DukeBox Stuntmen en concert

Festival Pantiero : Dirty Beaches + Frustration + The Hives + The DukeBox Stuntmen par Raphael Santa
Palais des Festivals - Cannes, le 11/07/2013
Pantiero ... un festival de musique entre mondanité cannoise et musique hyper underground sur la terrasse à ciel ouvert du Palais des festivals. Une ouverture de soirée... La suite

Pantiero festival : Walls + Gold Panda + Trentemoller + Nathan Fake en concert

Pantiero festival : Walls + Gold Panda + Trentemoller + Nathan Fake par Croc-Blanc
Terrasse du palais des congrès - Cannes, le 13/08/2011
Le Pantiero festival, c'est avant toute chose un cadre des plus atypiques : la terrasse du palais des congrès de Cannes, qui cumule les avantages d'être au bord de l'eau et en... La suite

Breton, La Femme, Isaac Delusion (Festival Pantiero 2014) en concert

Breton, La Femme, Isaac Delusion (Festival Pantiero 2014) par Marcing13
Pantiero, Cannes, le 09/08/2014
Pour ce deuxième soir au festival Pantiero, Onx , groupe local, a l'honneur de démarrer la soirée avec du rock assez classique mais rondement mené. Le quatuor joue plus des cordes... La suite

Bonobo, Boreal Wood (Festival Pantiero 2014) en concert

Bonobo, Boreal Wood (Festival Pantiero 2014) par marcing13
Pantiero, Cannes, le 10/08/2014
Arrivant un peu tard pour le concert tremplin d'introduction de la soirée, pas de critique de Santore. On arrive toutefois juste pour apprendre que le vainqueur, Boreal Wood, ira... La suite