Accueil Chronique de concert Mr Thousand & Ramirez + Catalogue + Hoochie Koochie Baby (BaDaM festival)
Mardi 19 juin 2018 : 10375 concerts, 25030 chroniques de concert, 5218 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mr Thousand & Ramirez + Catalogue + Hoochie Koochie Baby (BaDaM festival)

Mr Thousand & Ramirez + Catalogue + Hoochie Koochie Baby (BaDaM festival) en concert

Molotov, Marseille 12 mai 2017

Critique écrite le par

Le Molotov by Pirlouiiiit 12052017

Autant la dernière fois j'étais allé 2 soirs d'affilé au JAM (pour voir Christophe Isselée le vendredi puis Paul Collins le samedi), autant cette semaine c'est au Molotov que je me rendrai 2 fois. Lundi j'étais là pour Powersolo and co et ce soir je suis là pour la Xème édition du festival BaDaM ! Festival de BD donc, organisé notamment par la Réserve à Bulles qui aime bien la musique aussi comme en témoigne les différents concerts dessinés qu'ils ont organisé dans le cadre de BaDaM (Stop II & Tanxx et Quaisoir) ou dans le cadre des Littorales (Neche & Thomas Azuelos et Zenzika) ou du festival Tcho (la balade de paola crusoé) ... Bref ce soir il ne s'agit pas d'un concert dessinée, mais du concert du groupe (Hoochie Koochie Baby) d'un dessinateur (Clément Fabre) qui vient de sortir de résidence (à la Réserve à Bulles). Et comme plus on est de fous plus on rit, deux autres groupes qu'on connait bien sont de la partie.

Mr Thousand & Ramirez by Pirlouiiiit 12052017

Tout d'abord Mr Thousand & Ramirez qui nous refait le coup du dernier concert pour cause de (re)déménagement à l'étranger de Ramirez (le catcheur qui joue de l'accordéon). Reviendra, reviendra pas ? En tout cas dans le doute je suis bien content de les revoir. D'autant que depuis son retour ils ont trouvé le temps de re enregistrer un disque en vente ce soir que j'oublierai de prendre d'ailleurs. Alors pour ceux qui ne connaissent pas Mr Thousand & Ramirez c'est un chanteur / guitariste looké retro et un accordéoniste / harmoniciste looké catcheur.

Mr Thousand & Ramirez by Pirlouiiiit 12052017

Accordéon forcement un peu Tiersen et chant un peu Nick Cave pour le chant un rien grandiloquent sinon en tout cas à la fois articulé et chevrotant. Mélange de chansons religieuses (à la 16 horsepower) et de chansons à boire (ou qui sonnent comme telles, car pour être honnête je ne me suis pas vraiment penché sur les textes). A propos de boire si Ramirez refuse la bouteille proposée par Eric évoquant une soirée arrosée la veille lors de leur passage sur l'Oreille Cassée, il finira par accepter et n'étant pas le seul la bouteille ne finira pas la soirée.

Mr Thousand & Ramirez by Pirlouiiiit 12052017

Quelques petites hésitations ou légers couacs (dont une faux départ si je me souviens bien) pris avec philosophie ce que Eric résumera par un magnifique "on est peut être pas dans un grand soir, mais on est là" . Après un set d'une bonne quarantaine de minutes de country rock nonchalante qu'ils achèveront par une reprise de la Carter family, ils remballeront leurs portraits de Brigitte (Lahaye) et de Marie (mère de Jésus) pour laisser la place à Catalogue.

Catalogue by Pirlouiiiit 12052017

On monte donc d'un cran niveau décibels avec désormais Rudy à la basse, et toujours Emma à la guitare et au chant et Eric à l'autre guitare. Ils attaquent direct par leur tube (en tout cas un de mes morceaux préférés) : Machine guns et ses "when I was a little girl ..." "i dream of machine guns". Chose amusante (car je ne crois pas que ça m'ait frappé avant) j'ai trouvé cette fois à la voix de Emma des accents de Wild Cat Lou (the Dirteez), au jeu de guitares quelque chose de très Sloy, ... et au batteur des airs de celui de Kill the Thrill (warf !)

Catalogue by Pirlouiiiit 12052017

Plus sérieusement leur musique est toujours aussi tendue et entrainante. Entourée de deux garçons qui paraissent imperturbables, Emma attire les regards. La plupart du temps penchée en arrière (en phase avec Eric en général) elle ne semble se redresser que pour venir chanter dans l'urgence en anglais comme en français des textes pas forcement hyper intelligibles, mais dont on sent toute l'urgence (c'est que pour tenir le rythme imposé par leurs "bandes") !

Catalogue by Pirlouiiiit 12052017

N'ayant pas chopé la set list ni compté combien ils avaient joué de morceaux, la seule chose que je peux vous dire c'est que leur set durera 30 minutes, ce qui, vu l'intensité et le fait qu'il y avait encore un groupe derrière, était parfait ! J'en profite pour féliciter Rudy au passage qui longtemps chanteur guitariste des Nitwits assurent maintenant non seulement la batterie des x25x mais aussi comme ce soir la basse de Catalogue.

Hoochie Koochie Baby by Pirlouiiiit 12052017

Voici maintenant le tour des frères Fabre qui officient donc sous le nom de Hoochie Koochie Baby. T-shirts Ramones, Velvet Underground et "the future is female" et balances faites sur du Iggy Pop donnent une idée de ce qui nous attend. Je suis néanmoins surpris par le démarrage en trombe. Comme ils l'admettront ils sacrifient le premier morceau pour caler le son etc ... et c'est parti ! Ca beugle dans les micros des "Yoyoyoyo" "rararara" et autres "yeahyeahyeah", derrière ça cogne et devant ça gigotte tout en donnant l'impression de maltraiter ses guitares.

Hoochie Koochie Baby by Pirlouiiiit 12052017

Les morceaux sont courts et joués à fond la caisse / punk. Le gros du chant est assuré par Clément et son frère le plus roux (ayant oublié leur nom je les désignerai par le pilosité : le plus roux et le plus barbu), Clément ayant soit un peu moins de voix ce soir là soit un micro moins puissant, mais u niveau énergie ils braillaient tous autant. Au fur et à mesure que la température monte (assez vite) on voit le plus barbu se déshabiller. Il s'était débarrassé tout de suite de son haut de k-way rose, puis, le haut, puis la voilà en slip et il finira le concert a poil, dans le public avec un naturel qui rendait la chose tout à fait naturelle (apparemment il est assez coutumier de la chose).

Hoochie Koochie Baby by Pirlouiiiit 12052017

Ce soir outre la fin de résidence ils fêtent aussi leur album très joli vinyle une face (l'autre étant gravé d'un dessin) dont on peut juste regretter l'absence de vrai pochette (un comble quand on sait que l'un est dessinateur et les deux autres ont une maison d'édition indépendante - Les Eclairs - qui publie des livres "illustrés, imprimés en risographie et entièrement façonnés à la main dans le but de proposer un objet littéraire et artistique unique et une expérience de lecture novatrice et moderne". Vous pouvez d'ailleurs écouter ce Wildcard bitches par ici : https://hoochiekoochiebaby.bandcamp.com.

La Stud by Pirlouiiiit 12052017

En tout cas leur set d'une bonne quarantaine de minutes viendra clore la soirée en beauté. Enfin pour moi car pour ceux qui avaient encore un peu d'énergie à dépenser le(s) DJ de La Stud étaient là pour continuer à passer du bon son ... bon son que j'écouterai de loin avant de rentrer pour revenir en pleine forme le lendemain à la Réserve à Bulles pour la suite des festivités.

Tentative de déchiffrage de la Set list : - / - Always go calm / Social .../ Both come along / Got to say / No Home / Kinda Like Her / Awake at night / Johnny Rotten / Whore / Wail // Dancefloor / - / -

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Hoochie Koochie Baby by Pirlouiiiit 12052017 - 170


Festival BADAM : les dernières chroniques concerts

 Stop II & Tanxxx (festival BADAM) en concert

Stop II & Tanxxx (festival BADAM) par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 06/10/2012
A la base ce soir j'avais prévu daller au Moulin pour la soirée "filles" avec Andromakers et surtout Oshen que je n'avais pas vu depuis très longtemps. La soirée ayant été... La suite

Quaisoir feat. Eddy Vaccaro, Domas & Clément Baloup (festival BADAM) en concert

Quaisoir feat. Eddy Vaccaro, Domas & Clément Baloup (festival BADAM) par Pirlouiiiit
Dakiling - Marseille, le 28/10/2011
Pour la clôture du festival (BD) BADAM, la Réserve à Bulles et le Zarmaterlier nous ont convié ce soir au Dakiling à une expérience rare (la première pour moi) : un concert... La suite

Catalogue : les dernières chroniques concerts

Cambarada + Catalogue + Stygmate en concert

Cambarada + Catalogue + Stygmate par odliz
La Salle Gueule, Marseille, le 23/02/2018
La Salle Gueule , petite cave aquarium dans le ventre de Marseille, nous emmène ce soir en roadtrip. On démarre tout en douceur avec le post-rock ambiant de Cambarada , soit... La suite

Catalogue + Walking Idiots + Usken en concert

Catalogue + Walking Idiots + Usken par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 02/02/2018
Avant hier j'étais vraiment fatigué ... aussi le truc raisonnable en sortant du gala des glaces (pendant lequel j'ai pu apprécié les talents cachés de certains et me rendre... La suite

No More + Catalogue en concert

No More + Catalogue par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 20/09/2017
Le groupe allemand No More qui s'était fait connaître au tout début des 80's dans le registre " Cold Wave " synthétique (aujourd'hui, les amateurs parlent plutôt de " Dark Synth"... La suite

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! en concert

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! par odliz
La Machine à Coudre, Marseille, le 04/03/2017
Plongée au cœur de la deuxième soirée d'un week-end marathon à l'honneur des Conger ! Conger ! pour la release party de leur splendide white album. Ce samedi soir commence... La suite

Mr Thousand : les dernières chroniques concerts

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x en concert

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x par Philippe
La Cambuza, Gémenos, le 10/06/2018
Bon, j'imagine que comme d'hab' si on veut garder en souvenir de cette journée inédite, un truc un peu plus présentable qu'une vingtaine de "likes" sur une page "Evénement" morte... La suite

Mr Thousand & Ramirez + Johnny Barrel Country Band + DJ Teppaz en concert

Mr Thousand & Ramirez + Johnny Barrel Country Band + DJ Teppaz par odliz
47 le Lieu, le 17/02/2018
Rencart au 47 , non pas pour une soirée échangiste comme à l'époque du lieu, mais pour un doublé concert + soundsystem en famille. Bien calée dans un fauteuil club avec verre en... La suite

Mr Thousand & Ramirez  en concert

Mr Thousand & Ramirez par pirlouiiiit
Maison Hantée, Marseille, le 26/01/2018
Mini chronique de la demi heure passée à la Maison Hantée en compagnie de Mr Thousand & Ramirez. Pas assez courageux pour aller jusqu'à l'U-percut où j'aurais bien aimé faire... La suite

Mr Thousand & Ramirez  en concert

Mr Thousand & Ramirez par Pirlouiiiit
le Traquenard, Marseille, le 27/02/2015
Cette fois il semble bien que ce soit le der des der pour Mr Thousand & Ramirez en effet Ramirez le catcheur au cœur tendre (la preuve il joue de l'accordéon) a décidé de... La suite

Molotov, Marseille : les dernières chroniques concerts

Night Beats, Warbly Jets, Jim Younger's Spirit en concert

Night Beats, Warbly Jets, Jim Younger's Spirit par Prakash
Molotov, Marseille, le 29/05/2018
J'aurai pu intituler cette chronique " le soir où on a cassé le Molotov " mais pas de message anxiogène pour un moment qui au final était intense et jouissif ! Donc pour en revenir... La suite

Barrence Whitfield & The Savages + Los Bankalos en concert

Barrence Whitfield & The Savages + Los Bankalos par G Borgogno
Le Molotov, Marseille., le 23/05/2018
SAVAGE EVENING. Il y a peu, j'ai revu Barrence Whitfield & The Savages... Pour la quatrième fois (cinquième ?). Et ? Démoniaque! Comme toujours... Et dire que j'ai failli ne pas y... La suite

The Delta Bombers en concert

The Delta Bombers par odliz
Le Molotov, Marseille, le 15/05/2018
Quand les Delta Bombers montent sur scène, ils embarquent avec eux les plaines désertiques du sud-ouest des Etats-Unis. Stature imposante, barbe de compétition, santiags et... La suite

Dookoom en concert

Dookoom par odliz
Le Molotov, Marseille, le 26/03/2018
Ce genre de concert duquel tu repars changé, en état de conscience modifié, frappé en plein cœur. A 20 ans, ça touche presque chaque expérience de ta vie ; à 35, un peu moins.... La suite