Accueil Chronique de concert Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake
Lundi 20 janvier 2020 : 11201 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake

Faveurs de Printemps : Mumford & Sons + Midlake en concert

Casino Les Plamiers - Hyères 24 avril 2010

Critique écrite le par

Dans le cadre de son festival "Faveurs de printemps", l'auditorium du Casino de Hyères accueillait Midlake ce samedi. Au vu, du prix super attractif, je me suis donc rendu sans hésiter de l'autre côté de Toulon, curieux de voir le phénomène sur scène. Je comptais bien profiter auparavant du soleil pour finir en beauté par cette soirée, mais vu qu'il a surtout brillé par son absence, je me suis contenté de m'y rendre en toute fin d'après midi.

Après avoir mangé une glace au bord du port et voir convaincu deux amies retrouvées là bas de se joindre à nous, en leur faisant écouter un seul titre, mon accompagnatrice et moi-même nous sommes donc rendus au fameux Casino. Le cadre général très guindé est assez surprenant pour accueillir ce type de concert, mais force est de reconnaître que la salle, avec une pente marquée comme dans un grand cinéma, est idéale pour profiter au mieux de la musique, aussi bien visuellement qu'au niveau du son.

Confortablement assis, nous sommes rapidement scotchés par la beauté des harmonies vocales de Mumford & Sons. Le timbre du chanteur très typé voix éraillée/râpeuse me donne des frissons et les arrangements sont hyper efficaces. Composés d'arpèges et/ou d'accords super rythmés, les morceaux sont super bien fichus. Le quatuor évolue dans un style folk pop qui fait parfois penser à Arcade Fire. Cela dit, leur nombre réduit (quatre membres) comparé à l'orchestre canadien, ne les empêche pas de nous enchanter de titres super bien léchés avec des ambiances diablement présentes. Le banjo fait son petit effet et donne un côté country/bluegrass à l'ensemble. Le clavier est très percutant également et la contrebasse ajoute à l'aspect roots des compositions. Cela n'est véritablement pas une musique dans l'air du temps, quoique des groupes comme Fleet Foxes font un tabac dans cette mouvance revival, mais c'est décidément super agréable et varié.

La salle est donc très rapidement conquise et s'emballe même avec des dizaines de personnes, beaucoup d'étrangers visiblement (américains et russes notamment), qui descendent au pied de la scène pour aller danser. On se croirait véritablement à une fête de village country. Contrairement aux apparences, nos amis sont anglais et pas américains, comme leur musique le laisse pourtant croire. Et à bien y réfléchir, ça tombe sous le sens, tant ils parlent naturellement au public, blaguant avec lui, et en français s'il vous plait. Après une heure, nos quatre compères quittent la scène sous un tonnerre d'applaudissements. Le public demande même un rappel, qu'il n'aura pas et j'en profite, faute de CD pour acheter un T-Shirt du groupe. Le roadie m'explique que le groupe est très connu dans d'autres pays d'Europe où il remplit des salles de plusieurs milliers de places, et je veux bien le croire.


Après cette belle claque, je me demande comment Midlake pourra maintenir le public en haleine, surtout quand on connaît son style de prédilection, assez éloigné de ce qu'on vient de voir. Après un premier album qui tire avec insistance vers Grandaddy, cette formation texane a été touchée par la grâce en 2006 lorsqu'il a sorti The trials of Van Occupanther, véritable chef d'œuvre encensé par la critique et par moi-même dans un registre très rock californien des années 70 avec mélodies à tomber. Leur dernier essai intitulé The courage of others est encore plus calme que le précédent et peut même provoquer l'envie de se pendre si l'on l'écoute trop, il faut l'avouer. Bref, tout ça pour dire que passer après nos quatre joyeux lurons n'était pas chose aisée pour le groupe vedette de la soirée.

Ils arrivent en force puisqu'ils ne sont pas moins de 7 avec excusez du peu, et là les Iron Maiden & Co peuvent aller se rhabiller, 4 guitaristes ! Sur plusieurs morceaux, on aura même droit à des soli de flûte traversière à 2, ce qui vous l'avouerez n'est pas très courant dans ce type de concerts ! Je suis donc immédiatement interloqué et curieux d'entendre l'intérêt de la chose. Le concert débute avec une variation en introduction de Winter Dies avec montée progressive où chacun entre à son tour dans la danse. Le son de la basse me frappe d'entrée et son auteur ne cessera de martyriser son instrument tout le long du concert, avec son look de bûcheron des montagnes, cheveux longs et gras et chemise à carreaux de rigueur. On entre de plain pied dans un style pop psyché folk très inspiré des années 70. La flûte très présente sur The Courage Of Others fait indéniablement penser à Jethro Tull, influence qui reviendra régulièrement, tout au long du concert. Sur Rulers, Ruling All Things, la douceur des voix entremêlées et de la flûte font des merveilles : c'est terriblement beau. Cet état de grâce se poursuivra avec le titre éponyme du second album, tout en retenue avec une ligne de chant apaisante à souhait.

Je sens ensuite la tension monter avec la longue improvisation, typique du folk/rock des années de Fleetwood Mac où je prédis depuis 5 minutes le titre qui va suivre, à savoir Roscoe. Le public tape dans les mains, en reconnaissant ce "tube" et je me régale vraiment tant c'est efficace. La lenteur reprend ensuite le dessus avec Bring Down torturé à souhait et un Fortune très dépouillé avec un magnifique arpège à la guitare sèche. A nouveau, les harmonies vocales sont parfaites et les notes de guitares électriques toujours bien senties. Ces dernières sont de sorties pour The Horn avec un duo rythmique basse/batterie qui s'en donne à cœur joie. Le son de la basse est à nouveau un régal et j'admets définitivement que derrière les fûts, c'est du très bon également.

Les titres s'enchaînent ensuite dans le même registre et Young Bride, sans doute le titre le plus dansant avec sa basse hyper simple présente, dénote assez sensiblement du reste, et donnerait même presque le sourire ! Sur Core Of Nature, le petit guitariste à la Les Paul jaune se fait plaisir à la wha dans un solo endiablé et le batteur l'accompagne sauvagement également. Son solo sera à l'inverse tout en toucher sur Branches qui clôturera le set.
A ce moment, un tiers de la salle quitte sa place, alors que les lumières sont encore éteintes. Visiblement, les personnes concernées sont restées poliment jusqu'ici et ont eu leur dose. Ou alors, ce ne sont pas des habitués des concerts, ce qui semble mine de rien bien coller, à une partie du public présent ce soir. Pourtant, il était non seulement évident qu'un rappel serait joué, mais surtout qu'il s'agirait de Head Home, ne serait-ce que pour la signification du titre. Ce titre est décidément magique avec sa batterie entraînante, la flûte, le piano et l'harmonie vocale enjoués à souhait. Le soliste nous gratifie pour ne rien gâcher et pour la route d'un dernier solo de guitare.

Après une heure et demie de prestation à la fois éprouvante et envoûtante, la formation de Denton salue son public et s'éclipse. On ressort de là, ravis et admiratifs de la leçon de musique qui nous a été donnée par d'excellents musiciens. Le mur du son et la complémentarité des instruments sont véritablement un régal pour tout amateur de musique. J'ai parfois, l'image aidant avec ces looks assez improbables, eu le sentiment de faire un voyage 40 ans en arrière et d'assister à un concert d'époque.
J'avoue aisément que ça ne respire pas toujours la joie de vivre, mais retrouver sur scène tous les ingrédients de magnifiques albums en ressentant tant de choses différentes n'arrive pas si souvent que ça. Mine de rien, le groupe nous a joué l'ensemble de son dernier album, à l'exception de son dernier titre, et les 6 premiers de mon album favori. Il n'en fallait pas tant pour me ravir !

Set list Midlake :
Winter Dies
The Courage Of Others
Rulers, Ruling All Things
Van Occupanther
Roscoe
Bring Down
Fortune
The Horn
Small Mountain
Bandits
Young Bride
Acts Of Man
Children Of The Grounds
Core Of Nature
Branches

Head Home

Faveurs de Printemps : les dernières chroniques concerts

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) en concert

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) par Aureza
Théâtre Denis - Hyères, le 10/04/2014
Dans ces villes du sud le soleil est un élément clé. Il semble s'intégrer aux constructions. La cité n'aurait pas la même allure sous une pluie battante, les palmiers feraient... La suite

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons en concert

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons par Sami
Casino des Palmiers - Hyères, le 24/04/2010
Sacrée affiche que celle concoctée par l'association Tandem pour clôturer la cinquième édition de son festival "Faveurs de printemps" qui justifiait bien un tour dans le Var. Un... La suite

Festival Faveurs de Printemps : Sébastien Schuller + Jim Yamouridis en concert

Festival Faveurs de Printemps : Sébastien Schuller + Jim Yamouridis par Mcyavell
Théâtre Denis - Hyères, le 18/04/2009
Je n'étais pas là pour la deuxième soirée de Faveurs de Printemps. Le nom de Sammy Decoster est sur toutes les bouches. Il a paraît-il fait un malheur hier soir. Pour clore le... La suite

Festival Faveurs de Printemps : Tatiana Sauvage en concert

Festival Faveurs de Printemps : Tatiana Sauvage par Mcyavell
Eglise anglicane - Hyères, le 18/04/2009
Majestueux édifice que cette église anglicane d'Hyères. Comme ce soir je suis à l'heure, je peux apprécier le lieu et me documenter sur son historique. Elle est située... La suite

Midlake : les dernières chroniques concerts

Beach House + Midlake + Jason Lytle + John Grant + The Acorn + Mai (Festival des Inrocks 2010) en concert

Beach House + Midlake + Jason Lytle + John Grant + The Acorn + Mai (Festival des Inrocks 2010) par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 04/11/2010
Une affiche de rêve pour les fans de folk pop rock électro (John Grant ! Beach House ! Midlake ! + une énorme surprise en toute fin de soirée : Jason Lytle de Grandaddy !),... La suite

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons en concert

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons par Sami
Casino des Palmiers - Hyères, le 24/04/2010
Sacrée affiche que celle concoctée par l'association Tandem pour clôturer la cinquième édition de son festival "Faveurs de printemps" qui justifiait bien un tour dans le Var. Un... La suite

Midlake  en concert

Midlake par Lebonair
Le Bataclan Paris, le 20/04/2010
C'est bien, parfois, d'aller explorer des terrains moins connus, découvrir d'autres univers. On s'assure déjà musicalement que ça tient la route et une fois cette assurance... La suite

Mumford And Sons : les dernières chroniques concerts

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons en concert

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons par Sami
Casino des Palmiers - Hyères, le 24/04/2010
Sacrée affiche que celle concoctée par l'association Tandem pour clôturer la cinquième édition de son festival "Faveurs de printemps" qui justifiait bien un tour dans le Var. Un... La suite

Casino Les Plamiers - Hyères : les dernières chroniques concerts

Kenny Garrett en concert

Kenny Garrett par Mardal
Casino des Palmiers - Hyères, le 10/03/2012
Kenny Garrett explore des mondes musicaux. Il passe d'un patchwork world, estampillé "Easy Listening" tantôt tendance africaine, tantôt asiatique, que l'on retrouve sur le disque... La suite

Festival de lAnche Jour 2 : Djalamichto Quartet + Quintette à Vent Mistral + Rivatge Da Trelutz + Harmonia Orchestra ESA + Didier Labbé Quartet Bazar Kumpanya en concert

Festival de lAnche Jour 2 : Djalamichto Quartet + Quintette à Vent Mistral + Rivatge Da Trelutz + Harmonia Orchestra ESA + Didier Labbé Quartet Bazar Kumpanya par Mcyavell
Forum du Casino - Hyères et Site Archéologique d'Olbia, le 28/05/2011
Dès le matin du samedi dans les ruelles et autour du marché, une petite fanfare claironne aux passants que ce week-end est celui du Festival de l'Anche. La ville s'appelle... La suite

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons en concert

Faveurs de Printemps : Midlake + Mumford And Sons par Sami
Casino des Palmiers - Hyères, le 24/04/2010
Sacrée affiche que celle concoctée par l'association Tandem pour clôturer la cinquième édition de son festival "Faveurs de printemps" qui justifiait bien un tour dans le Var. Un... La suite

Manu Dibango (Festival de l'Anche) en concert

Manu Dibango (Festival de l'Anche) par Mcyavell
Auditorium du Casino des Palmiers - Hyères, le 29/05/2009
C'est fou le nombre de festivals de la région qui viennent de fêter leur dixième édition : festivals musicaux comme Marsatac, le Festival de Big Band de Pertuis, Prog'Sud aux... La suite