Accueil Chronique de concert Muse + Stephen Malkmus + The Divine Comedy + Tahiti 80 + JJ72 (Le Printemps de Bourges 2001)
Lundi 22 juillet 2019 : 11367 concerts, 25586 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Muse + Stephen Malkmus + The Divine Comedy + Tahiti 80 + JJ72 (Le Printemps de Bourges 2001)

Bourges L'Igloo 18 avril 2001

Critique écrite le par

Le concert de Bonnie Prince Billy étant annulé (quel dommage !), c'est JJ72, un groupe irlandais, qui débute la soirée pied au plancher.


JJ72

Ils sont invités par Muse sur cette mini tournée européenne, il y a pas mal de similitudes entre les deux groupes : ils sont trois, ils sont jeunes, ils font du rock, le chanteur a une voix haut perchée et joue de la guitare de manière énergique. Si leur prestation a duré seulement 40 minutes, ils ont eu le temps de montrer qu'ils avaient de l'avenir. Enfin, s'ils n'attrapent pas la grosse tête avec les louanges des journaux anglais... Les titres les plus accrocheurs et énervés (October swimmer, Undercover angel, Oxygen, Long way south, Snow) ont bien sûr été joués mais le chanteur a aussi interprété tout seul à la guitare folk deux chansons calmes (Willow, Improv) assez réussies.


Tahiti 80

Puis Tahiti 80 fait son apparition sur la scène du bien nommé Igloo. Ces jeunes français dont le fan club japonais est déjà conséquent jouent une pop qui donne envie de bouger son corps, ils sont souriants, détendus et sont appréciés par la plupart du public. Tahiti 80 bénéficie de la présence d'un bassiste aux cheveux frisés qui se déhanche lascivement sur tous les titres : il a le rythme dans la peau ou quoi ? Il fait le spectacle en tout cas... Un concert frais et sympathique qui donne envie de vacances dans les pays chauds (c'est à dire loin de Bourges en avril).


The Divine Comedy

The Divine Comedy, enfin Neil Hannon et ses musiciens, arrive ensuite. Ils ne joueront que des titres du dernier album ("because we like it and we hope you like it too") produit par Nigel Godrich (Radiohead, Beck, Travis, Pavement), le magicien actuel des consoles. Les nouvelles compositions sonnent parfois un peu comme du Radiohead, elles sont pour la plupart calmes avec des moments wagnériens assez grandiloquents. Ce qui reste de l'"ancien" The Divine Comedy, c'est le côté pop mais aussi la superbe voix de Neil Hannon.


Stephen Malkmus

Stephen Malkmus, échappé de Pavement, tient la grande forme, il a sans doute goûté le vin français : il rigole, tourne sur lui-même en poussant de petits cris suraigus, sourit, ça fait plaisir à voir ! Il nous gratifie de soli de guitare bordéliques et bizarroïdes dont il a le secret. Son deuxième guitariste et clavier fait des commentaires assez drôles avec le français qu'il a appris à l'école... Les chansons du nouvel album font penser à celles de Pavement, elles sont toutes très bonnes. Ce Stephen Malkmus a décidément la grande classe !


Muse

Muse arrive enfin et d'entrée, c'est très fort à tous points de vue : niveau sonore, jeu de guitare, sauts en hauteur, voix... Ce soir, ils joueront la plupart des chansons de leur premier album, Showbiz, l'accrocheur nouveau single Plug in baby, une superbe reprise de Nina Simone (Feeling good), et bien sûr une demi douzaine de nouvelles chansons à paraître sur leur prochain album en juin.


Photo : Jean-Pascal Blache (Bénicassim 2002)

Les nouveaux morceaux sonnent bien, l'album risque de faire mal ! A signaler, un morceau avec un riff d'intro et d'outro à la Rage Against The Machine. Ce jeune homme a toujours un jeu de guitare aussi puissant et une voix aussi... puissante (des cordes vocales comme ça, c'est pas commun !). Son jeu de scène n'est pas très sobre : il se jette partout, fait de grands sauts, on pourrait dire qu'il en fait des kilos. D'ailleurs, il en fait réellement des tonnes, mais en jouant cette musique c'est difficile de rester assis comme Ben Harper. Par contre, s'il te plaît, évite les plans de guitare en tapping à la Eddie Van Halen...

Par contre, les morceaux où la guitare est laissée au placard (Sunburn, Feeling good, plus une autre chanson) et où Matthew Bellamy joue du clavier, on en redemande ! Le final avec d'énormes ballons blancs jetés dans le public (comme dans Le Prisonnier) est excellent mais il n'y aura pas de rappel. Zut alors !

Printemps de Bourges : les dernières chroniques concerts

Barcella (Printemps de Bourges 2019) en concert

Barcella (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Grande Scène Séraucourt, Bourges, le 18/04/2019
Je suis placé juste devant pour la prestation de Barcella sur la grande scène Séraucourt au Printemps de Bourges, et comme je suis arrivé tôt j'ai même assisté aux balances...... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Bourges, le 29/04/2018
Du 24 au 29 avril 2018, la 42ème édition de l'inamovible raout berruyer du Printemps de Bourges a fait péter le record de fréquentation, avec 80 000 spectateurs... On... La suite

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Palais d'Auron, Bourges, le 26/04/2018
Très en forme sur cette nouvelle tournée et toujours aussi craquante avec son look d'éternelle adolescente en Jean, Charlotte Gainsbourg a joliment pris la suite de son père,... La suite

JJ72 : les dernières chroniques concerts

JJ72 par nameless
Cork (Irlande) Cruiscin Làn, le 06/05/2005
JJ72 L'ambiance est à son comble lorsque l'on aperçoit les 3 silhouettes sortir des loges. Mark, au loin, baisse la tête et se gratte la nuque, on les sent stressés avant leur entrée sur scène, mais c'est juste l'histoire de quelques secondes. Mark attrape sa gratte, Fergal empoigne ses baguettes, Declan (je crois que c'est son nom mais... La suite

Muse : les dernières chroniques concerts

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 en concert

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 par Didlou
Stade de France, Saint-Denis, le 06/07/2019
Arriver au Stade de France ce vendredi est une vraie épopée quand on vient de Clermont-Ferrand : entre autoroute, périphérique, métro et RER (une fournaise), c'est long et... La suite

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) en concert

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 19/07/2016
Nous voilà ici, de retour en Suisse, pour assister au Paléo 40+1 !!! La barre des 40 est passée, et l'ambiance du Paléo est toujours présente. On y retrouve aussi pas mal de... La suite

Muse en concert

Muse par Lofanax
AccroHotels Arena, Paris, le 29/02/2016
Pour ceux qui serait passé à côté ces dernières années, Muse est un groupe britannique emmené par le jeune et charismatique Matthew Bellamy (guitare/chant/piano), avec Chris... La suite

Muse + Biffy Clyro en concert

Muse + Biffy Clyro par Nathaliea
Stade de France, Paris , le 22/06/2013
Muse, cela faisait des mois que je les attendais après leur passage à Nantes en octobre dernier ! Muse commencera son show avec 20 minutes de retard devant un public mis en... La suite

Stephen Malkmus & The Jicks : les dernières chroniques concerts

Stephen Malkmus & The Jicks (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Stephen Malkmus & The Jicks (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nimes, le 31/05/2019
Vendredi 31 mai en fin de soirée dans la grande salle de Paloma, le groupe de l'ex futur leader de Pavement, Stephen Malkmus & The Jicks, délivre un set d'indie rock... La suite

La Route du Rock 2012 : The XX, The Walkmen, Mazzy Star, Hanni El Khatib, Lower Dens, Chromatics, The Soft Moon, Spiritualized, Dominique A, Alt-J, Ela Orleans, Willis Earl Beal, Stephen Malkmus & The Jicks, Colin Stetson, Mark Lanegan...  en concert

La Route du Rock 2012 : The XX, The Walkmen, Mazzy Star, Hanni El Khatib, Lower Dens, Chromatics, The Soft Moon, Spiritualized, Dominique A, Alt-J, Ela Orleans, Willis Earl Beal, Stephen Malkmus & The Jicks, Colin Stetson, Mark Lanegan... par Clement Chevrier
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 12/08/2012
Suite à une longue ascèse festivalière due à nombre de raisons croisant l'écœurement Live Nation, l'excitation des plus modestes qu'a pu susciter en moi la suprématie... La suite

Stephen Malkmus And The Jicks + Weird Dreams en concert

Stephen Malkmus And The Jicks + Weird Dreams par Pierre Andrieu
La Gaîté Lyrique, Paris, le 16/11/2011
Très belle soirée à la Gaîté Lyrique (Paris) en compagnie de Stephen Malkmus And The Jicks, absolument parfaits dans leur rôle de branleurs indie rock lors de la présentation... La suite

Pavement + The National en concert

Pavement + The National par pierre
Le Zénith de Paris, le 07/05/2010
Magistral plateau indie rock américain au Zénith de Paris le vendredi 7 mai avec les excellents New Yorkais de The National, de sortie pour la promotion de leur nouvel opus High... La suite

Tahiti 80 : les dernières chroniques concerts

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow en concert

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow par Sami
Nomad Café, Marseille, le 23/11/2018
Cette soirée, elle se mérite ! Le retour d'un groupe comme Tahiti 80 à Marseille c'est un petit événement pour les quelques nostalgiques d'une certaine pop indé, un style qui... La suite

Alister + Tahiti 80 en concert

Alister + Tahiti 80 par Julyzz
Magic Mirror La Défense, le 17/03/2009
Alister c'est Qu'est ce qu'on va faire de toi. Heureusement qu'il y a Myspace pour savoir de quoi on parle. Le personnage est comme ses chansons. : sarcastique. Il... La suite

Tahiti 80 et Fugu par Mandy
La cartonnerie à Reims, le 02/06/2006
Le concert a commencé par Fugu, c'était génial. Medhi, le chanteur a une voix fantastique et pour les filles, il est aussi très beau. On était déja convaincu mais aprés Tahiti 80 est arrivé et on a senti qu'on vivait là un moment exeptionnel. Le meilleur a été le final ou les 3 groupes (avec Los Chicros) on joué les morceaux qu'ils ont fait en... La suite

Tahiti 80 + Bolik par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 06/05/2005
Holidays in the sun En très grande forme à la Coopérative de Mai (comme son public d'ailleurs), le groupe Tahiti 80 a permis d'effectuer un saut (en Fosbury bien sûr) dans un océan de pop superbement troublé par des courants funk, électro, soul et R&B. Voir ce groupe rafraîchissant et heureux d'être ensemble sur scène équivaut à une semaine... La suite

The Divine Comedy : les dernières chroniques concerts

The Divine Comedy + Lisa O'Neill en concert

The Divine Comedy + Lisa O'Neill par Gilles Borgogno
Le Silo, Marseille, le 08/11/2016
Divin. Le concert de Divine Comedy fût divin. Mais n'anticipons pas. Impossible de faire l'impasse sur la première partie, l'excellente Lisa O'Neill, irlandaise, songwriter et... La suite

The Divine Comedy + Lisa O'Neill en concert

The Divine Comedy + Lisa O'Neill par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 04/11/2016
Très beau concert du groupe The Divine Comedy à la Coopé dans le cadre de la tournée pour promouvoir son dernier opus en date, le réjouissant et classieux Foreverland... C'est... La suite

The Divine Comedy + We used to have a band en concert

The Divine Comedy + We used to have a band par sami
Espace Julien - Marseille, le 05/12/2010
Salle presque comble un dimanche de pluie, il fallait bien ça pour fêter le retour de Neil Hannon en terres phocéennes, trois ans après son court passage à Marsatac. Il... La suite

Entretien avec Neil Hannon (The Divine Comedy) en concert

Entretien avec Neil Hannon (The Divine Comedy) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 31/10/2006
"Ecrire, c'est la seule chose que je sais faire ! " Même s'il déclare humblement (et avec une pointe d'humour très british) qu'il ne sait faire que ça, écrire des... La suite

Bourges L'Igloo : les dernières chroniques concerts

Garbage + Jon Spencer Blues Explosion + Dionysos (Le Printemps de Bourges 2002) par Pierre Andrieu
L'Igloo, Bourges, le 13/04/2002
Le magnifique concert de Yann Tiersen au Palais d'Auron me fait louper Dionysos, paraît-il en grande forme pendant 35 minutes. Mathias a plongé de nombreuses fois dans le public et a même fini sur un des pilones au milieu de la foule. La routine quoi... J'arrive à temps pour voir l'arrivée sur scène du Jon Spencer Blues Explosion, ils ont... La suite

Bénabar + Luke (Le Printemps de Bourges 2002) par Pierre Andrieu
L'Igloo - Bourges, le 10/04/2002
Programmé à la dernière minute pour remplacer Saez, le groupe Luke s'est bien sorti de ce guet-apens. Petite déception : l'annulation du concert de Damien Saez nous a privés d'une bonne soirée à ricaner en écoutant des textes "révoltés" dignes d'un enfant de douze ans... Ça ne fait rien, comme à La Coopérative de Mai en décembre, Luke a donné un... La suite

PLACEBO par Lady of Limbourg
L'IGLOO, Printemps de Bourges, le 17/04/2001
C'était mon premier concert de PLACEBO et je dois dire que j'ai été un peu déçue. Non pas par le groupe, qui était épatant, malgré un démarrage brouillon, de complicité et de bonne humeur surtout sur des morceaux comme Little Mo ou Commercial For Levi; mais par le public. Peut être que je me fais vieille -20 ans- mais j'ai été horripilée par les... La suite

Placebo par Marie
Printemps de Bourges, l'Igloo, le 17/04/2001
J'avais déjà eu l'occasion de voir Placebo à Bordeaux en novembre dernier, mais là, à Bourges, ils se sont surpassés. Le public était très motivé et on les attendait de pied ferme après avoir attendu toute la journée sous la pluie. Beaucoup de clins d'oeil au public, excellente communication, une énergie incroyable, ils se sont autant défoulés que... La suite