Accueil Chronique de concert Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016)
Samedi 7 décembre 2019 : 10308 concerts, 25827 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016)

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) en concert

Nyon 19 Juillet 2016

Critique écrite le par




Nous voilà ici, de retour en Suisse, pour assister au Paléo 40+1 !!! La barre des 40 est passée, et l'ambiance du Paléo est toujours présente. On y retrouve aussi pas mal de têtes que l'on connait déjà autant parmi les autres photographes que parmi les festivaliers. Si, si ! Même au milieu de plusieurs milliers de personnes on en reconnait quelques-uns !

Pour démarrer ce Paléo, en ce jour de Mardi 19 Juillet, on assiste au traditionnel show case qui a lieu au Cosmo : petite lieu bien sympa avec sa petite terrasse et son lot de découvertes d'année en année.




Lia

Ici, c'est au tour de Lia de démarrer. Lia est un groupe suisse avec à la base Félicien Donzé. Sa musique est bien spontanée, attachante aussi et les textes sont sincères. Une certaine mélancolie apparaît cependant, mais l'énergie est là et leur show case est tout à fait intéressant.



Cela donne très envie d'aller les voir sur scène cette semaine.
Pour voir ce qu'ils font allez sur :
2016.liamusique.ch et sur https://www.facebook.com/LiAmusique/




Grand Blanc

Ensuite, place à Grand Blanc, qui est un groupe venu de France. Concernant leur style de musique, les Suisses appellent cela de la musique Cold Wave Chromée. Allez savoir pourquoi. Quoi qu'il en soit, sur la scène du Détour, l'ambiance était plutôt zen car leur musique fait penser justement à ce grand blanc du cercle polaire. On sent très rapidement leurs influences provenant essentiellement de Bashung. Les 4 membres du groupe proviennent de Metz et dans leur musique on sent bien qu'ils s'inspirent fortement de l'ambiance de cette ville. Lors du concert, la chanteuse joue aussi du synthé, et les sons font sensiblement penser parfois à des sons très rétro.



Leur titre Samedi la nuit, relance aussi l'empreinte de Bashung, déjà par son titre La nuit je mens et sur ce titre, le chant fait revivre cet illustre artiste. Donc pour les fans de Bashung, et pour les curieux, je vous conseille Grand Blanc !
grandblanc.bandcamp.com/ facebook.com/GRNDBLNC





Courtney Barnett

Apres cette mise en bouche tout douce, retour à des sonorités plus dures, plus rock and roll. Là, on a affaire à une jeune australienne, la fameuse Courtney Barnett. Rien qu'au niveau physique, la jeune artiste en impose. Rock grunge, cheveux en bataille, le regard un peu ailleurs, on sent que la fille en a vécu des bonnes et qu'elle en a sous le capot. Sa voix est légèrement rocailleuse, et ça balance sur scène. Le blues ressort de sa présence. La guitare qui va bien avec ses petits effets crunchy, on sent la patte de l'artiste. Elle a bien sa place Aux Arches et le choix des programmateurs est judicieux. Elle arrive à capter le public de Paléo et il le lui rend bien. Dès les premiers titres, des gens des premiers rangs, juste derrière les crashs barrières balançaient la tête au rythme de la batterie et du chant de l'artiste. Certains même connaissaient les paroles. Pour moi, ce fut une belle découverte.
Pour les amateurs de blues, rock, je vous conseille vivement cette jeune artiste :
socialhub.courtneybarnett.com.au et le facebook.com/courtneybarnettmusic





Last Train

Retour ensuite au Club Tent pour voir des petits jeunes pleins d'énergie qui peuvent se targuer de faire la première partie de Muse sur plusieurs dates : il s'agit de Last Train. Alors qu'en Mars dernier, lors de leur passage sur Avignon, leur concert avait du être annulé faute de prévente, les revoilà à Paléo, avec un public les acclamant et surtout des jeunes filles criant leur prénom. Leur style n'y est pas pour rien. En effet, ils arborent le look années 60 pour certains, un peu à la James Dean ! Et quelle attitude sur scène ! Bien rock and roll, à mettre le pied sur les retours, à fumer sur scène, bref tous les clichés y passent et Paléo aime le spectacle !



Donc pour les fans de rock bien violent avec un style rétro, je vous conseille Last Train, et puis en les écoutant, vous comprendrez mieux le choix de Muse de les avoir en première partie !
lasttrainofficiel.tumblr.com et facebook.com/lasttrainofficial





The Lumineers

Retour ensuite sur la Grande scène, pour découvrir un groupe qui s'est fait connaitre du grand public grâce à la pub, enfin à une de leur musique utilisée pour de la pub ; il s'agit de The Lumineers. Là, il s'agit d'un bon folk, moderne et aérien. La voix du chanteur donne l'empreinte à ce groupe. Ces américains font le show sur la grande scène et les fans sont tout à fait réceptifs !



Touchés au cœur, ces vagabonds célestes inondent de chaleur humaine. Mandoline et piano comme armes contre la morosité, ils enivrent d'euphorie communicative sur les longues routes, direction Colorado. Leur prestation est un franc succès car les milliers de spectateurs de la grande scène les ont applaudi sans cesse durant leur live.





Aaron

Puis, pour calmer le jeu, retour aux Arches pour revoir un groupe français, Aaron. Pour le coup, on change totalement d'ambiance et on plonge dans le planant, le calme, le doux.
Ce groupe qui s'était fait découvrir par le fameux tube "U-Turn" (Lili), vient ici avec des sonorités électro-pop aux résonances plus aériennes et épurées.



Ne quittant pas leurs sombres rêveries, mais l'ajustant à des harmonies plus froides, ils se revêtent de blousons noirs et de visages d'or. Les fans ont été comblés je pense, bien que la plupart des gens attendaient qu'ils jouent leur titre Lili. Une partie du public est d'ailleurs parti après ce titre.
aaron-world.org facebook.com/AaRONofficial





Muse

Le temps de manger un bout et retour à la grande scène pour voir THE star de la soirée. Grace à eux, Paléo a pu mettre la mention "complet" sur cette journée très rapidement. Il s'agit de Muse. On ne les présente plus, certes, mais alors que dire sur leur prestation de ce soir-là ?



Le show est là, les lumières sont là, les musiciens sont des tueurs en puissance, le guitariste chanteur un master ! Seul bémol cependant (il en faut un peu quand même) : le concert est la transcription parfaite du CD ; aucune retouche pour du live n'a été faite. En gros, vous écoutez le CD et vous les voyez, c'est pareil. Ils ont joué très peu des titres de leur nouvel album au final. Vu que c'est un festival, je pense qu'ils ont misé sur des titres très connus pour assurer le show (normal me dira-t-on !).



On a pu entendre le fameux Time Is Running Out. Pour ouvrir le bal, ils ont envoyé le pâté avec un solo de basse, Hysteria ! Le public sauta de partout et les choses furent bien mises au point, le concert allait envoyer du lourd. Chose qui se confirma. Pour ceux qui voulaient aller manger à ce moment-là, c'était le moment ! Personne ailleurs qu'à la grande scène !





The Deaf

Petit moment de repos et ensuite, avant de partir, une belle découverte m'est apparue ! au club Tent, le groupe The Deaf ! Je suis d'ailleurs assez étonné qu'ils ne soient pas programmés aux Arches tellement c'était bien. Pour résumer : The Deaf , c'est un groupe de rock avec un côté celte au milieu ( bien vu, vu que le thème cette année était justement cela !!), avec un punch et une vivacité énorme ! Le chanteur a un charisme de fou, sans compter sur sa répartie, et son humour à toute épreuve !



Ce groupe aspire à remonter le temps pour faire revivre les années sixties, celles dans lesquelles les guitares acérées et les voix effrénées n'avaient aucune limite.


Aussi remuant qu'une tulipe dans le vent, le quatuor se distingue de ses comparses modernes grâce à son garage aux accents rock ou punk sauvage merveilleusement lourd et dégage une fougue presque animale tant sur scène que dans son nouvel album. Les looks étudiés autant que l'énergie rusée de ces jeunes rockeurs ont un effet hypnotique.



Loin du dicton "il vaut mieux être sourd plutôt que d'entendre cela", il vaudra mieux aller voir The Deaf plutôt que de fermer les yeux sur leur performance !

thedeaf.nl facebook.com/thedeafofficial

Paléo Festival : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 25/07/2019
Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in... La suite

AaRON : les dernières chroniques concerts

Aaron + Yanis en concert

Aaron + Yanis par Cathy VILLE
Radiant-Bellevue à Caluire et Cuire, le 30/01/2016
Concert de Aaron ce soir au Radiant-Bellevue avec une première partie assurée par Yanis, un jeune homme qui n'en est pas à sa première expérience musicale. Précédemment connu... La suite

AaRON en concert

AaRON par Calie-cotto
Espace André Malraux Six-Fours, le 28/11/2015
AaRON ... Groupe portant le même nom que leur premier LP : Artificial Animals Riding on Neverland. Si on fait aussi référence à ce prénom biblique, on retrouve dans l'étymologie un... La suite

Aaron + Rover en concert

Aaron + Rover par Ysabel
Espace Julien - Marseille, le 14/10/2011
Je dois reconnaitre que j'ai été un peu déçue lorsque j'ai découvert que ce n'était plus Nadéah qui assurait la première partie du concert de ce soir à l'Espace Julien. Elle ma ... La suite

(mes) Eurockéennes 2011, 3/3 : Katerine, Beady Eye, Aaron, Carte blanche Katerine + Cabaret New Burlesque, Arctic Monkeys en concert

(mes) Eurockéennes 2011, 3/3 : Katerine, Beady Eye, Aaron, Carte blanche Katerine + Cabaret New Burlesque, Arctic Monkeys par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2011
La veille, c'est par ici ! Ce dimanche, troisième et dernier jour d'un festival décidément copieux et pratiquement sans faute de goût (citadelle d'Arras, suivez mon regard),... La suite

Courtney Barnett : les dernières chroniques concerts

Courtney Barnett (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Courtney Barnett (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 31/05/2019
"Don't tell everyone, but this is probably my favorite show of the tour !" Quand lors de son concert à TINALS Courtney Barnett sort cette phrase un peu tarte à la crème (et... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 2-3 : Poutre, Off the Wagon, Lou Doillon, Big Thief, DTSQ, OPTM, Courtney Barnett  en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 2-3 : Poutre, Off the Wagon, Lou Doillon, Big Thief, DTSQ, OPTM, Courtney Barnett par Philippe
Paloma, Nîmes, le 31/05/2019
Day two of three, au plus merveilleux des petits festivals rock du monde... Pour cette deuxième journée, celle du vendredi, on avait bien repéré une sorte de trou d'air (à notre... La suite

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

Interview avec Courtney Barnett dans le cadre de la sortie de son nouvel album, Tell Me How You Really Feel en concert

Interview avec Courtney Barnett dans le cadre de la sortie de son nouvel album, Tell Me How You Really Feel par Pierre Andrieu
Melbourne, Australie, le 06/06/2018
Par l'intermédiaire d'un très pertinent logiciel de visioconférence (mais sans que la vidéo ne soit activée, ce serait trop facile), la sémillante, douée et rêveuse... La suite

Grand Blanc : les dernières chroniques concerts

Grand Blanc + Octobre Novembre en concert

Grand Blanc + Octobre Novembre par Dissy
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 18/10/2018
On attendait cet événement depuis un certain temps. Non, je ne parle pas de la sortie de l'album "pompe à fric" posthume de Jo... pfff, faut pas déconner. Non, ici, on évoque la... La suite

(mon) Rock en Seine 2016, 1/2 : Wolfmother, Casseurs Flowters, Grand Blanc, La Femme, L7, Sigur Ròs, Massive Attack en concert

(mon) Rock en Seine 2016, 1/2 : Wolfmother, Casseurs Flowters, Grand Blanc, La Femme, L7, Sigur Ròs, Massive Attack par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 27/08/2016
Quand l'été est presque enfui, comme chacun sait, il n'y a qu'une seule solution pour le clôturer dignement : Back to Rock en Seine ! Bon, on pourrait nous accuser légitimement... La suite

Grand Blanc + Zone Libre Polyurbaine + Odezenne (Festival Avec le Temps) en concert

Grand Blanc + Zone Libre Polyurbaine + Odezenne (Festival Avec le Temps) par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2016
Programmation un poil hétéroclite ce soir pour le Festival Avec le Temps, dont on peut tout de même saluer un petit regain d'audace, malgré qu'ils ont inexplicablement raté les... La suite

Grand Blanc + Zone Libre Polyurbaine + Odezenne (Festival Avec le Temps) en concert

Grand Blanc + Zone Libre Polyurbaine + Odezenne (Festival Avec le Temps) par Vand
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2016
Une paye que je n'avais pas foutu les pieds à l'Espace Julien ! Totalement séduit par l'idée de (re)voir Zone Libre sur mes terres (pour rappel, la dernière fois c'était ici), je... La suite

Last Train : les dernières chroniques concerts

Last Train + We Hate You Please Die en concert

Last Train + We Hate You Please Die par Nino
La Vapeur, Dijon, le 08/11/2019
Une soirée rock s'offre à nous ce soir avec deux groupes à l'approche brute dans cette belle salle de la Vapeur à Dijon. Qui a été rénovée et agrandie il y a moins de deux ans et... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

(mes) Eurockéennes 2016, 1/2 : Last Train, Elle King, The Inspector Cluzo, Allah Las, Bibi Bourelly, Beck, Otherkin, Air, Foals en concert

(mes) Eurockéennes 2016, 1/2 : Last Train, Elle King, The Inspector Cluzo, Allah Las, Bibi Bourelly, Beck, Otherkin, Air, Foals par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2016
Il en a fallu, des amitiés fidèles depuis nos lointaines études, des tentes défoncées puis des hébergeurs adorables et constants, des déménageurs compatissants, des mamans... La suite

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein par Philippe
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter... La suite

Muse : les dernières chroniques concerts

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 en concert

Muse - Simulation Theory World Tour 2019 par Didlou
Stade de France, Saint-Denis, le 06/07/2019
Arriver au Stade de France ce vendredi est une vraie épopée quand on vient de Clermont-Ferrand : entre autoroute, périphérique, métro et RER (une fournaise), c'est long et... La suite

Muse en concert

Muse par Lofanax
AccroHotels Arena, Paris, le 29/02/2016
Pour ceux qui serait passé à côté ces dernières années, Muse est un groupe britannique emmené par le jeune et charismatique Matthew Bellamy (guitare/chant/piano), avec Chris... La suite

Muse + Biffy Clyro en concert

Muse + Biffy Clyro par Nathaliea
Stade de France, Paris , le 22/06/2013
Muse, cela faisait des mois que je les attendais après leur passage à Nantes en octobre dernier ! Muse commencera son show avec 20 minutes de retard devant un public mis en... La suite

Muse en concert

Muse par Sylvain Cabaret
Arena - Montpellier, le 16/10/2012
Muse, c'était mieux avant ? Environ quatre mois après l'annonce officielle du premier concert de la tournée mondiale de Muse, je me retrouve enfin au pied de cette... La suite

Nyon : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 25/07/2019
Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in... La suite