Accueil Chronique de concert Naâman + Jahneration + Scars + Alexinho + Mood Supachild + Naë + Gringo
Jeudi 16 août 2018 : 11787 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

Naâman + Jahneration + Scars + Alexinho + Mood Supachild + Naë + Gringo

Naâman + Jahneration + Scars + Alexinho + Mood Supachild + Naë + Gringo  en concert

Zénith de Nantes 23 Mars 2018

Critique écrite le par

Retour au Zénith de Nantes après un baptême du feu avec Iam il y a quelques mois.
Cette fois ci c'est pour Naâman, qui inaugure son premier Zénith en tête d'affiche.
L'artiste révélation 2012 aux Victoires du reggae, a déjà bien écumé les festivals hexagonaux et même voyagé à travers le globe avec son Deep Rockers Crew ! Une consécration pour un chanteur qui dégage du positif, le karma est là...
J'arrive assez tôt car un warm up est annoncé avec des surprises, je suis curieux d'écouter des guests sélectionnés par 1001 prods !



Antwan le selecta du Terminal sound, de Normandie (tout comme Naâman) est chargé d'ambiancer le début de soirée.
Et on est tout de suite mis dans le bain avec du Baco records, Natty Jean & Danakil, Yanis Odua, Taïro pour du bon reggae français.
Le set monte avec le feat Damian Marley & Skrillex.
Antwan remplit haut la main la performance de chauffer à blanc un Zénith quasi complet.



Le selecta introduit alors son compère Scars.
Je l'ai découvert dans les Mic sessions de Jahneration, et ne connaissais pas plus son répertoire.
Il a sorti l'an dernier son album Je suis comme ça et j'ai pris plaisir à le voir évoluer entre mélodies soul et toast à la jamaïcaine en découvrant son set.



Entre les deux, ça échange bien, et on voit bien qu'ils ont l'habitude de la formule soundsystem en binôme, qui pourrait avoir du mal à opérer sur un public dans une grosse salle, mais ce soir la magie est au rendez vous.



Scars me paraît dans la lignée des toasters français traditionnels comme Tonton David, Daddy Yod ou Taïro (d'ailleurs en feat Sur Partir Ailleurs) avec les nuances inhérentes aux soundsystems entre raggamuffin et rub a dub.

Un amour du reggae qu'il nous fait le cadeau de nous conter dans ses couplets.
Du storytelling typique, nous embarquant dans son taxi vert, jaune, rouge !
Et l'avantage pour tous c'est que Scars pose en français. Du reggae efficace, direction le sourire et le positif (Merci !).



Pendant la courte pause, j'en profite pour faire un tour au stands merchandising, et me contient de me lâcher, car les fringues et vinyles sont plus que tentants...
Je remarque que contrairement à la soirée des vétérans du rap, IAM, les stands boissons sont deux fois moins nombreux et le public tout de même un peu plus jeune, j'en déduis que passé un certain âge avec la consommation de bière explose et le bide avec !



En rentrant dans la salle je reconnais dès les premières notes Jahneration qui joue déjà.
Le groupe fraîchement récompensé d'un Festival Awards dans la catégorie Meilleure Révélation scène Festival bénéficie d'un accueil chaleureux.



Avec une tournée à rallonge, ce soir est la veille de leur date importante : Le Trianon, où ils produisent le concert, grosse pression... Ils risquent donc de moins en avoir, pour cette soirée et de lâcher les chevaux.



Et en effet, c'est le galop dans la steppe ! Je les ai déjà vu 2 fois en 1 an, et ce soir ils sont particulièrement déchaînés.
En totale complicité entre chacun, sans retenue, et ça file sans temps mort.



C'est cette pêche qui m'avait donné le coup de cœur immédiat pour cette bande de potes qui s'amuse à donner du plaisir aux gens par la musique, et par le show. Un voyage musical toujours aussi dépaysant et intemporel.



Toujours un gros coup de cœur pour Clément, le bassiste qui apporte un renfort aux chanteurs autant dans son jeu explosif que dans sa gestuelle spontanée.
Pas de jeu de scène calculé, seulement de l'impro !



En entendant les gens chanter sur les refrains, je prends la mesure du chemin parcouru depuis le Couvre Feu (certes festival multi style contrairement à ce soir) pour la promotion de leur album éponyme.



Scars viendra vers son grain de sel, tee shirt " Normandie represent " affiché fièrement pour l'occasion et nous jouer le feat posé lors de leur Mic session.

Le set est malheureusement écourté car c'est première partie ce soir, mais on a eu droit à un bon best of du groupe, à (re) découvrir pour les amateurs de reggae hiphop.

Petite pause clope, le temps d'échanger et apprécier le public de ce soir, avec des gens chaleureux, avenants, ça fait plaisir et c'est naturellement dans le ton de la soirée.



Et c'est reparti, cette fois pour Naâman et le Deep Rockers crew pour présenter leur 3 ème album Beyond.

Nombreux membres officient dans des formations renommées et déjà croisés sur divers lives qui ne m'avaient pas laissé de marbre...



Le batteur " Omaley " a collaboré avec des artistes que j'affectionne tout particulièrement Jaqee, Queen Omega, Omar Perry, Taïro....

Le bassiste Mato, Djoul aux claviers, Badman à la guitare sont aussi chacun un maillon de la chaîne, singulier et indispensable à l'ensemble.

La section cuivre vient faire décoller le tout à travers les nuages...
Stepper ", le saxophoniste légendaire, maintes fois vu sur des scènes reggae aux cotés de pionniers jamaïcains a ponctué le set de solo rocksteady.

Naâman joue un reggae tropical au parfum de tiaré avec une pointe de soul.
Il en a profité d'ailleurs pour effectuer des tournées exotiques, et cela réalimente sa musique et son inspiration.

Mais Naâman ne se cantonne pas à un style reggae lover et une manière particulière de danser façon " caliente " qui fait réagir la gente féminine à chaque petit pas de danse.



Il navigue au gré des vents, et signe les titres de sa patte, en y gravant sa philosophie simple, mais essentielle, en featuring avec des artistes aux univers variés.

La soirée aurait été parfaite pour moi d'ailleurs si Flox (Right Hope), Soom T (My Days) et le calédonien Marcus Gad (Kanaky) entre autre avaient fait partie des guests, on peut toujours en demander un peu plus...



Il vit ses textes, les scandent en direct venu des tripes, et ça donne la chair de poule en live...

Les tubes sont de sortie : Skanking shoes, Outta Road, House of love, Rebel for life, Love is allowed, Smoke tricks, Karma...
Beaucoup demandent Resistance dans les premiers rangs, l'hymne entraînant d'un mouvement alternatif et positif qui les rassasiera un peu plus tard.

Premier guest, Gringo.

Autres artistes invités, un duo venu de Bordeaux : Mood Supachild & Naë.
Partie plus chantée !



Mood Supachild à des airs de Patrice dans le mix rap / chant, du flow bien hiphop old shool jazzy, une fraîcheur de rosée sur des feuilles... Jai pris le temps de découvrir son univers, et ça fait un bon bol d'air.



Naë voyage entre soul, nu roots et rn'b, sa voix est en bonne complémentarité avec Naâman, ça fait bien le pont avec ses influences là.



Alexinho excelle dans le beatbox et nous fait une performance technique étonnante beat / chant / instrument. A suivre...



Scars est invité par le Deep Rockers pour un contest de débit articulation avec Naâman. Pas de réelle compét', c'est pour le plaisir, bien sûr !



Théo & Ogach de Jahneration aussi reviendront sur Control your tempa pour partager ensemble ce moment de communion.



Naâman échangera aussi directement avec le public de la fosse en passant y faire un tour. Il se frayera un passage parmi les portables de sortie pour tenter d'immortaliser le moment.

Fatbabs, le beat maker maison nous régalera d'une démo live d'une facilité déconcertante, avec une énergie débordante.

Le passage acoustique sur Beyond éclaire les flammes du public, et donne un peu de magie, de calme de nuit d'été dans cette soirée, apaisé, et réchauffé par le vent chaud du flow du chant.



Naâman passe des messages universels, évidents mais à se remémorer dans notre environnement tourné vers le paraître et les masques de notre société occidentale...
Entre autre : pour aimer, il faut s'aimer soi, et inversement (Own yourself), profiter des petits instants de bonheurs (Karma)...
Aux éternels sceptiques, et détracteurs clamant au côté simpliste, facile, compliquez vous la vie, cherchez des problèmes là où la vie coule, elle fait son chemin et arrivera toujours à la mer !

Pour Naâman, le lendemain c'est le Zénith de Rouen " à domicile " avec tout le crew We all...
Longue vie et merci pour ces bonnes ondes !

Jahneration : les dernières chroniques concerts

Interview de Jahneration en concert

Interview de Jahneration par Berclic
Festival Fete du Bruit Saint Nolff, le 06/07/2018
Entretien des chanteurs du groupe Jahneration lors du festival Fête du Bruit 2018 à Saint Nolff Propos recueillis par Bertrand Mariette et Guillaume Vrignaud pour le site... La suite

BRNS, Jahneration, Milky Chance, Macklemore, Shaka Ponk, Bootleggers United en concert

BRNS, Jahneration, Milky Chance, Macklemore, Shaka Ponk, Bootleggers United par Berclic
Festival Fete du Bruit Saint Nolff, le 06/07/2018
Petit roadtrip en terre bretonne pour le festival Fête du bruit à Saint Nolff. La programmation m'a tapé dans l'œil, et c'est l'occasion de se faire un weekend au parfum de... La suite

Festival Couvre Feu (Alma Road / Jahneration / Keny Arkana / Cabadzi X Blier / Trinix / Flux Pavillon / Morcheeba) en concert

Festival Couvre Feu (Alma Road / Jahneration / Keny Arkana / Cabadzi X Blier / Trinix / Flux Pavillon / Morcheeba) par Guitou
Frossay, le 27/08/2017
Pour la 15ème édition du festival à Frossay, les organisateurs ont mis le paquet. Durant ces trois jours du 25 au 27 Août, la programmation a été à la hauteur. Environ 26000... La suite

Interview de Jahneration au Couvre Feu en concert

Interview de Jahneration au Couvre Feu par Berclic
Festival Couvre Feu (Frossay), le 27/08/2017
Interview réalisée au Festival Couvre Feu 2017 par Guillaume Vrignaud et Bertrand Mariette (montage Bertrand Mariette) Artistes simples et spontanés, plein de fraicheur autant... La suite

Naâman : les dernières chroniques concerts

Naâman + UpFull Brothers Sound System en concert

Naâman + UpFull Brothers Sound System par Zulone
Marseille - Le Moulin, le 24/03/2018
Salle comble ce soir au Moulin de Marseille pour accueillir le tourbillon Naâman... 😊 En première partie, les Marseillais de UpFull Brothers Sound System proposent du... La suite

Vitrolles Sun Festival : Naâman + Keziah Jones + Cumbia Chicharra + Butacada Cascara  en concert

Vitrolles Sun Festival : Naâman + Keziah Jones + Cumbia Chicharra + Butacada Cascara par Zulone
Domaine de FontBlanche, le 09/07/2016
Le Vitrolles Sun Festival, un air de paix, de vie à l'état pur. C'est des visages et des sourires par centaines qui arpentent le Parc de Font Blanche, Ambiance à la roots, tout le... La suite

Gentleman  en concert

Gentleman par Lebonair
Olympia, Paris, le 23/10/2013
Le 23 octobre 2013 s'est déroulée une superbe soirée avec la présence du très talentueux chanteur allemand Gentleman, maître incontesté de la scène reggae/dance-hall/ragga... La suite

Zénith de Nantes : les dernières chroniques concerts

Franz Ferdinand en concert

Franz Ferdinand par Ludmilla A.
Zénith de Nantes, le 06/03/2014
Avec un visuel de panneau d'affichage d'aéroport annonçant le top départ de leur tournée mondiale, on attend les Franz Ferdinand venus nous présenter les morceaux de leur... La suite

Yannick Noah en concert

Yannick Noah par Pascal
Zénith, Nantes, le 07/01/2011
Le concert de Yannick Noah au zénith de Nantes était tout simplement génial. Yannick fait participer son public. Il a même porté des vêtements lancés par des fans (bonnet,... La suite

The Cranberries en concert

The Cranberries par SYLVIE
Zénith, Nantes, le 05/03/2010
Nous nous régalions d'avance d'assister à ce concert des Cranberries... Ressentir les frissons en écoutant la puissante et délicieuse voix de Dolores... Nous n'avons pas eu ce... La suite

Elton John en concert

Elton John par THIERRY
Zénith de Nantes, le 24/09/2009
Elton John en concert avec Ray Cooper c'est très rare en France... Et quelle merveille !!! Un son remarquable, un Elton John en grande forme jouant avec des variantes... La suite