Accueil Chronique de concert Nada Surf
Dimanche 20 mai 2018 : 9639 concerts, 24987 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nada Surf

Nada Surf  en concert

La Maroquinerie Paris 19 et 20 juillet 201

Critique écrite le par



Le plus français des groupes américains, Nada Surf sont passés dans le 20ème à la Maroquinerie, ma salle préférée, près de chez moi, pour deux dates, le 19 et 20 juillet 2010. 14 ans après la sortie de leur premier album "High/Low" et la découverte de ce power trio talentueux, il était bien temps d'aller les découvrir pour la 1ère fois en live. J'avais bien décroché après leur deuxième album et c'est l'excellent "Lucky" sorti en février 2008 qui m'a remis en selle avec notamment ce titre fantastique "Weightless". Avec 5 albums au compteur , ils viennent de sortir cette année un disque de reprises "If I Had A Hi-Fi". Après une date sold-out au Trabendo au printemps dernier, voilà que ces deux dates sont archis-complètes également.



Il est 20h30, on a encore raté la première partie et le concert commence par un "Hi-Speed Soul" de l'album "Let's Go" qui nous mets directement dans l'ambiance. Ce soir, on a l'impression qu'il n'y a que de grands fans du groupe et peu de curieux finalement. Beaucoup de personnes chantent déjà les paroles par coeur, grosse ambiance et il fait bien bon dans la salle ce soir comme dehors d'ailleurs.
A signaler, la présence de Martin Wenk du groupe Calexico qui est venu jouer avec ses potes pour ces deux soirées uniques. Martin Wenk tourne parfois avec Stéphane Eicher et il jouera pour cette occasion du clavier, de la trompette et de la guitare suivant les morceaux.



"Happy Kid" toujours du même album nous donne la pêche et le sourire, on se croirait en famille tellement l'esprit de ce concert est positif et agréable. Ce qui frappe d'entrée, c'est le son énorme qui raisonne dans la salle, de mémoire, je n'ai jamais entendu un son pareil à la Maroquinerie. Il est clair et vraiment puissant, ça aide bien pour être au taquet d'entrée et que dire à l'écoute de "Weightless" une de mes chansons préférées de ce groupe qui arrive tôt dans le set. Quelle claque, quel voyage nous offre cette chanson, une pure merveille, on aimerai que cela ne s'arrête jamais. La chanson pop/rock parfaite, cette soirée s'annonce vraiment bien décidément.



En plus, ils parlent français, notamment notre rasta préféré Daniel Lorca, le bassiste qui n'a même pas d'accent. Si vous connaissez un peu leur histoire, ils ont fait des études dans un lycée français à New York puis en Belgique et en France. Le 4ème morceau sera une reprise du groupe The Go-Betweens et on repart sur un titre de l'album Lucky "Whose Authority". On replonge une nouvelle fois sur un titre de Let's Go "Killians Red" et on constate que le groupe est plein d'humour, c'est vrai que de parler français aide beaucoup mais c'est super sympa tous ces échanges avec le public, ni trop, ni moins, juste parfait. Un 1er extrait du disque "The Weight Is A Gift" sera interprété avec un "What Is A Secret" d'une douceur pop absolue.
"Enjoy The Silence" est la 2ème reprise ce soir de qui vous savez, sympa d'entendre cette version arrangée par le groupe. Une 3ème reprise dans la foulée de Bill Cox "Electrocution" qui sont toutes sur leur album de covers.



Arrive le merveilleux "Blizzard of 77" 4ème chanson interprétée par Nada Surf ce soir extrait de "Let Go" et on plonge ensuite dans le passé avec "80 Windows" qui date de 1998. C'est bon d'entendre ce morceau issu de l'album "Proximity Effect" et que dire de ce "Ice On The Wing" encore une fois une reprise de The Go-Betweens, on a juste envie de danser avec un grand sourire. "Love And Anger" de Kate Bush ne fait pas un grand effet et dans le même tempo lent, on a droit à "Blonde On Blonde" de Let Go qui donne plus de plaisir. Après la douceur, la surprise du chef avec ce fameux "Firecracker" bien pêchu et excellent à entendre en live. Les garçons nous ont annoncé que cela faisait très longtemps qu'ils ne l'avaient pas interprété sur scène à la grande joie du public qui bouge dans tous les sens. C'est vrai que leur deuxième album "Proximity Effect" regorge de pépites de ce niveau alors on prend tout ça avec bonheur. On termine avec Yer Head et See These Bones extrait de "Lucky".



3 minutes de pause et on repart pour un seul rappel surpuissant,
une reprise de Mercromina "Evolution" et le tiercé d'enfer, Popular, Always Love et Blankest Year. Les 500 personnes qui se trouvent dans la salle sont aux anges. Le groupe a précisé que c'était la 1ère fois qu'ils jouaient deux soirs consécutifs à Paris.


Il ne reste plus qu'à écouter leurs albums, en attendant un disque de nouvelles chansons qui, espérons le, seront du niveau des titres de "Lucky", le vrai dernier album du groupe. En attendant, ce fut une bien belle soirée et pour info, ils joueront samedi prochain, le 31 juillet 2010 devant l'hôtel de ville dans le cadre de Paris Plage.


Remerciements :
Julien Deverre
www.babylonepromotion.com
www.desoreillesdansbabylone.com

Nada Surf : les dernières chroniques concerts

Nada Surf (15ème anniversaire de l'album Let Go) en concert

Nada Surf (15ème anniversaire de l'album Let Go) par Lebonair
Le Cabaret Sauvage / Paris, le 05/02/2018
Le plus français des groupes américains, Nada Surf, est passé par le Cabaret Sauvage à Paris le lundi 5 février... Au cours d'une petite dizaine de dates ce mois-ci en France,... La suite

Nada Surf en concert

Nada Surf par Sami
Cabaret Aleatoire, Marseille, le 31/10/2012
Je ne les ai pas vus depuis leur passage aux Eurockéennes de 2003 mais jamais à Marseille, ayant raté leur passage à l'Espace Julien en 2008. Une anomalie corrigée ce soir avec un... La suite

Nada Surf + Underground Railroad + Kim Novak en concert

Nada Surf + Underground Railroad + Kim Novak par odliz'
Espace Julien - Marseille, le 01/10/2008
L'espace Julien fait salle comble ce soir avec la venue des américains francophiles Nada Surf entre deux dates internationales pour la sortie chanceuse de leur 5ème album. ... La suite

La Maroquinerie Paris : les dernières chroniques concerts

Shame en concert

Shame par Ludmilla
La Maroquinerie, Paris, le 23/04/2018
Après avoir écouté l'album "Songs of Praise" (chronique à lire ici) au moins une centaine de fois depuis sa sortie en janvier, je suis bien excitée à l'idée de voir les petits... La suite

J.C Satàn (Release Party de l'album Centaur Desire) en concert

J.C Satàn (Release Party de l'album Centaur Desire) par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 11/04/2018
On était très heureux de se rendre à La Maroquinerie en ce mercredi 11 avril afin de fêter la sortie du 5ème album d'un groupe qu'on aime énormément, J.C Satàn. Sorti le 3 mars... La suite

Birth Of Joy en concert

Birth Of Joy par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 04/04/2018
Le très excitant trio hollandais Birth Of Joy était de passage à Paris à la Maroquinerie à l'occasion de sa nouvelle tournée européenne. Le groupe vient de sortir en ce... La suite

Les Wampas en concert

Les Wampas par lol
La Maroquinerie, Paris, le 10/03/2018
C'est dans la chaleur de la Maroquinerie que l'on retrouvait sur scène le retraité le plus célèbre et le plus rock 'n roll de la RATP et son groupe pour un concert, qui a une fois... La suite