Accueil Chronique de concert Nawal, Bains Douches & guests, Anita & Trio Fernandez, Musard, Anaïs, Vibrion (Marseille Solidarité Liban)
Mercredi 20 novembre 2019 : 11408 concerts, 25773 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nawal, Bains Douches & guests, Anita & Trio Fernandez, Musard, Anaïs, Vibrion (Marseille Solidarité Liban)

Nawal, Bains Douches & guests, Anita & Trio Fernandez, Musard, Anaïs, Vibrion (Marseille Solidarité Liban) en concert

Cabaret Aléatoire, Marseille 22 septembre 2006

Critique écrite le par



Bien belle initiative ce soir, organisée par un collectif formé pendant l'été et manifestation placée fort intelligemment (pour éviter tout blabla sur une possible dérive communautaire ou politique) sous l'égide de l'indiscutable ONG Handicap International. Le cabaret Aléatoire est donc investi par une dizaine d'artistes et de groupes différents, qui vont se succéder à un rythme soutenu grâce à une organisation apparemment très rigoureuse. Entre chaque concert des DJ's et DJ'ettes assureront l'intérim.


Ce n'est pas complètement plein quand j'arrive pour Nawal, chanteuse orientale agréable, dont la voix a des accents aussi bien africains qu'orientaux. Elle chante de tristes complaintes, accompagnée un moment d'un banjo et d'une guitare. C'est vraiment très beau même si je suis déconcentré car je me bats avec les réglages de mon appareil photo. Elle finit par une chanson très entraînante sur un rythme des Iles, le public reprenant avec plaisir ses refrains.


Bains Douches & guests : c'est bête mais je crois que j'ai préféré les guests... Deux jeunes filles aux voix superbes et presque bouleversantes, qui chantent 2 ou 3 chansons tristes de musique séfarade, dont une a capella. Les Bains Douches eux, sont un duo de DJ/musiciens, qui alternent les instruments (guitare, saxo droit). Ils pratiquent un trip hop orientalisant, pas mal, avec de grosses basses. En fait, au début, j'ai un peu pensé à Massive Attack et puis à la fin, je me suis un peu ennuyé.


Anita & Trio Fernandez : comme son nom le laisse à supposer, un trio de flamenco espagnol accompagné d'une danseuse fort gironde et sympathique. petite ambiance arabo-andalouse pas désagréable - ils ne sont pas manchots à la guitare ! La Dame fait des arabesques, claque des talons et l'ambiance se fait un peu gipsy. Fort plaisant mais un peu contrariant : tout le monde étant assis, impossible d'esquisser un pas de danse...


Mais voici Musard, un de ces petits groupes classes que LiveinMarseille.com suit à la trace, des fois qu'ils exploseraient sans prévenir (ça a bien marché pour Anaïs entre autres !). La toujours délicieuse Candice et ses musiciens de chic et de choc, après avoir réglé divers problèmes de son, commencent par une nouvelle chanson (enfin il me semble). Puis ils mettent une belle ambiance dès lors qu'un type bien avisé aura fait lever toute la salle. Ouf ! On est quand même mieux pour écouter Wladimir (chanson dansante slave), Dehors et d'autres, avec ces trois voix mutines qui s'accordent à merveille sur un swing manouche de qualité (violon impeccable et sautillant).


Une chanson très appropriée dans un concert de solidarité, qui doit s'appeler Pourquoi te tues-tu et traite de nos petits égoïsmes face aux misères de la planète. Première frustration puisque c'est le premier groupe que je connais : horriblement trop court (pas même cette Mademoiselle que j'adore !) mais il faut bien laisser de la place aux autres ! Rendez-vous est pris avec plaisir au Balthazar début octobre, pour un concert dont nous n'avons vu que la bande-annonce ce soir...

(Suite à une divergence de vue avec un quelconque abruti d'Universal, pas de (mes) photos d'Anaïs ici, mais celles de Pirlouiiiit prises lors du Cheap "final" Show au Moulin, deux mois plus tard)
Petit message intermédiaire des organisateurs (en l'occurence deux organisatrices) qui remercient les sponsors (si l'on peut dire) et nous demandent d'accueillir la première qui a dit 'oui' pour chanter ici ce soir : Anaïs ! Voici l'arrivée triomphale de celle qui connaît la gloire suite à son Cheap Show enregistré au Poste à Galène début 2005 (concert chroniqué ce jour-là par votre serviteur par ici avec moult photos de Pirlouiiiit, vous voyez bien qu'on est sur le coup à LiveinMarseille !!).


Elle attaque par une reprise d'elle-même en anglais : My love, my honey qui semble déconcerter son nouveau public quelques instants (Ahaaa ! mais si chuis bête c'est 'mon amour mon coeur' ! entendu à ma droite). En tout cas c'est bien traduit, on comprend tout et ça sonne comme l'original. Vient ensuite l'inévitable Lynda Molay, hilarante caricature et sa La Vie c'pas du foie gras.


Bien évidemment Anaïs c'est d'abord et avant tout une intarissable source de déconnade. Elle convoque ainsi un Pharell Williams virtuel (elle fera aussi une imitation fort réussie de Camille), avant finalement une vraie invitée : sa copine "mystère" (O---N pour les intimes), avec qui elle interprête, forcément, une chanson sur les blondes. Deux grandes copines qui finissent par s'agonir d'injures parce qu'elles ont partagé un même ex, un succès. Et puis la chanson sur l'Ecosse (un orchestre celtique réalisé entièrement à la bouche et à la boucle),désormais archi-maîtrisée : elle présentera même ses musiciens qui feront chacun leur petit solo - excellent !


Mais elle aussi a très peu de temps (et notamment pas celui de nous raconter La plus belle chose du Monde) : voilà déjà une dernière chanson, reprise en coeur par le public aux refrains : Elle sort qu'avec des blacks. Avec un brin d'amusement, je me rappelle d'un truc : il y a deux ans jour pour jour, à la fête du Plateau, elle chantait ceci Place du Chien saucisse (avec Lafore, Boudin et d'autres) devant un public de fêtards peu attentifs, et maintenant elle est tête d'affiche et a même ouvert leS Eurockéennes 2006 sur la grande scène !! Quel parcours... c'est fou ce que la télé peut faire !


La pause sera l'occasion de sympathiser avec le fort agréable Cap'taine Carnasse (que j'ai reconnu même sans sa Mummy, son tricorne et son sang sur la gueule), alias DoM (cerveau malade géniteur d'homosuperior, Cockring etc) et accessoirement bon copain d'Anaïs avec qui il devrait jouer prochainement, officier anglais qui nous a fait l'honneur d'un interview tout récemment et devrait tout casser au Moulin la semaine prochaine dans son Maxi Monster Show.


Quoi qu'il en soit la soirée n'est pas terminée loin de là : je prends la décision de rester pour voir mes favoris, Vibrion (eux aussi suivis avec ténacité dans l'attente d'un succès mérité, et pas revus depuis Marsatac 2005) plutôt que de courir à la Machine à Coudre voir des poseurs crétins faire du punk-rock. Grand bien m'en a pris, je suis chopé aux tripes d'entrée : violoncelle + voix = Dans la cage et son boum-boum énorme, dont je sens le vent sortir des baffles - frissons garantis !


Frédéric N le chanteur arbore un look moins sage que d'habitude : barbe et casquette, un vrai bad boy, mais toujours le même flow, largement aussi classieux que celui d'un Grand corps Malade et sur des textes plus abstraits et plus dérangeants. Fabuleuse et envoûtante La Mer sait décliner les bleus, sublime et technoïde Kadish (et cette impression si rare en concert et que j'adore : 'Vibrion ne joue que pour moi').


Inexplicablement Eric C ne dira pas le texte J'ai 8 ans qui traite pourtant de guerre et d'enfants qui en souffrent, ni Gorge Bouche qui l'aurait bien fait aussi mais, comme l'annonce vibrion, on sait bien pourquoi on est là alors autant utiliser le potentiel musical à fond : la très classieuse Ce mec s'effrite c'est sûr sera la dernière pour ce soir... Bref on aura compris que je suis un fan total (et peut-être même déraisonnable) de ce groupe mais rassurez-vous, ils ne me donnent pas d'argent.


Désolé pour les historiques reggaemen des Raspigaous mais je m'envole ensuite sur mon fidèle destrier (miraculeusement intact) pour d'autres aventures, en félicitant encore une fois les organisateurs pour cette bien belle soirée. Et pour finir : Handicap International organise une pyramide de chaussures le samedi 30.09.2006, pour dire non aux bombes à sous-munitions - à Marseille ça se passera sur le Cours Julien de 10 h à 19 h. En attendant, une dernière pour photo pour le plaisir ?


En bonus, quelques vidéos souvenirs (qualité appareil photo) par ici

Post Scriptum : la soirée a rassemblé 60 bénévoles, 600 personnes, 9 groupes... et environ 12 000 € de dons pour Handicap International !! Succès musical, mais aussi "commercial" donc, pour cette initiative généreuse ! Encore bravo !!

Photos ça-vaut-c'que-ça-vaut par Philippe

Anaïs : les dernières chroniques concerts

Anaïs en concert

Anaïs par Chandleur
Le Trianon - Paris, le 09/05/2012
Anaïs est en crise. Keski va pas mon petit bouchon... La victoire de F.H ? Non car elle était happy few le 6 mai à la Bastille. Le petit rhume du jour, qui briderait sa voix ? Peut... La suite

Anaïs + Manu Larrouy en concert

Anaïs + Manu Larrouy par Blandine
Docks des Suds - Marseille, le 04/04/2009
Anaïs : un retour gagnant à Marseille Anaïs était hier soir en concert aux Docks des Sud de Marseille auxquels elle a mis le feu pendant deux... La suite

Maya Barsony + Anaïs en concert

Maya Barsony + Anaïs par Julyzz
Olympia - Paris, le 03/03/2009
La miss Anaïs enfin de nouveau à l'Olympia. On ne pouvait pas rater ça. On accueille d'abord la belle Maya Barsony. Ma première impression, collée aux enceintes : elle a... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 1/3 : Deftones, Arctic Monkeys, Dionysos & Synfonietta de Belfort, Polysics, Damian Marley,  The Strokes, Gossip, Daft Punk... en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 1/3 : Deftones, Arctic Monkeys, Dionysos & Synfonietta de Belfort, Polysics, Damian Marley, The Strokes, Gossip, Daft Punk... par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 30/06/2006
Photos sans prétention par Philippe En l'an de grâce 2006, nous revoici-revoilà pour notre 13ième participation d'affilée aux Eurockéennes (mieux, quelqu'un ?). Jauge à 32 000... La suite

Musard : les dernières chroniques concerts

Musard + Le Petit Dernier (Timike) en concert

Musard + Le Petit Dernier (Timike) par Pirlouiiiit
Balthazar - Marseille, le 06/10/2006
La soirée commence (légèrement en retard pour moi) avec Timike cet ex-Mister Gang aka maintenant Le Petit Dernier, donc Jean n'arrete pas de me parler. Malgré le coup de fil de... La suite

Professeur Sombre + Musard + Ultrateckel + d'Aqui Dub (Festival de l'Art des Lieux) en concert

Professeur Sombre + Musard + Ultrateckel + d'Aqui Dub (Festival de l'Art des Lieux) par Pirlouiiiit
Quartier Nords - Marseille, le 20/05/2006
Un Festival atypique et néanmoins bien sympathique ... Philippe ayant déjà bien raconté la soirée et le lieu je me contenterai de mettre quelques photos et d'ajouter quelques... La suite

D'Aqui Dub, Musard, Ultrateckel, On vend la Caravane,... Festival de l'Art des Lieux, 4e - Belvédère de Séon en concert

D'Aqui Dub, Musard, Ultrateckel, On vend la Caravane,... Festival de l'Art des Lieux, 4e - Belvédère de Séon par Philippe
Marseille, Belvédère de Séon, le 20/05/2006
Le Festival de l'Art des Lieux, 4e édition. Après Ste Marthe, La Rose et la Cayolle, débarquement à l'invitation de l'association ARENES sur le Belvédère de Séon. Comme... La suite

Jeanne Cherhal - Musard (Avec le Temps) en concert

Jeanne Cherhal - Musard (Avec le Temps) par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 16/03/2005
'M'oiselle Jeanne' est donc venue, parmi d'autres invités, se produire à Marseille dans le cadre du Festival Avec le Temps. Le mot Festival est ici totalement inapproprié : un... La suite

Nawal : les dernières chroniques concerts

Nawal + Diho par Vincent
Espace Julien - Marseille, le 10/02/2001
NAWAL :Arrivée 20mn après le début du concert à l'espace Julien, il apparait trés vite qu'il n'y a pas bien grand monde pour voir Nawal.(Nawal, ceux de la zique des Comorres, pas le jeune qui a 13ans dont tout le monde me parle et que je ne connais toujours pas)Deuxieme constatation (empruntée a mon coloc) : Qu'on m'explique pourquoi dans la... La suite

Vibrion : les dernières chroniques concerts

Vibrion + Daffysam en concert

Vibrion + Daffysam par Pirlouiiiit
Nomad Café - Marseille, le 09/05/2008
Un petit mot vite fait à propos du concert de vendredi dernier (alors que personne n'a encore laissé de trace des concerts de Elektrolux, Spleen + Yael Naim , Massilia Sound... La suite

Lo Cor de la Plana, Vibrion, Moussu T, Grand Corps Malade (Fiesta des Suds 2006) en concert

Lo Cor de la Plana, Vibrion, Moussu T, Grand Corps Malade (Fiesta des Suds 2006) par Philippe
New Dock des Suds, le 26/10/2006
Comme toujours c'est avec réticence que je vais à la Fiesta des Suds, faux festival (pas de pass = pas de festival), vraie pompe à subventions, "fête populaire" du moins quand les... La suite

Vibrion par Delphine
Théatre des Salins - Martigues, le 25/11/2005
La voûte de la salle s'étoile, les lumières diminuent et c'est dans la chambre noire de la petite salle des Salins qu'apparaissent cinq silhouettes voilées voilant les volutes de la scène naissante : les membres du groupe Vibrion. Guitare et violoncelle initient les premières mesures. Le temps s'écorche, se libère. Suspension. Et chacun de se... La suite

Kid Koala / The Herbaliser / X-Ecutioners / Vibrion / Birdy Nam Nam / Busdriver (Festival Marsatac) par Ultrateckel
J4 - Marseille, le 23/09/2005
Bon, puisque je n'ai pas vu les mêmes groupes que Philippe et qu'en plus je n'ai pas forcément le même avis sur ceux qu'on a vu tous les 2, je fais ma petite chronique... Tout d'abord et définitivement, la place où il fallait être hier soir pour tout fana de hiphop (genre dont je suis complètement fan que depuis quelques années, mais maintenant... La suite

Cabaret Aléatoire, Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite