Accueil Chronique de concert Nosfell
Dimanche 18 novembre 2018 : 11832 concerts, 25248 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nosfell

Nosfell en concert

Poste à Galène - Marseille 09 octobre 2009

Critique écrite le par

Poste a Galene by Pirlouiiiit 09102009

4 fois (2004, 2005, 2007) que je vois l'animal (vu son comportement sur scène il me pardonnera cette comparaison) sur scène et 4 fois que je sors de là avec un mélange de frustration et d'énervement ... frustration de ne pas avoir aimé, frustration de ne rien ressentir, frustration de voir un gars qui pourrait faire des choses fabuleuses faire des choses racoleuses sinon en tout cas dans lesquelles je ne ressens aucune sincérité (juste un jeu d'acteur) et énervement de voir tout le monde se pâmer et s'extasier sur le côté génial de cet artiste hors norme. Moi je ne vois aucun génie là dedans et même plutôt paradoxalement un vide, un manque d'imagination difficilement masqué par des artifices grossiers (langage imaginaire, mimiques outrancières, interludes longuissimes ...).

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Car avant que les fans de Nosfell me tombent dessus en masse en me disant que je ne comprends rien à la musique (je ne comprends rien c'est vrai, je ressens), que je devrais aller à moins de concerts (c'est vrai que j'aurais à ce moment là moins d'éléments de comparaison et pourrait m'émerveiller comme quand je retourne au cinéma pour la première fois depuis 6 mois même si le film est moyen), que je fais perdre du temps au gens en racontant ma vie plutôt que de décrire objectivement le concert comme le lecteur l'a ressenti (mais n'a pas jugé bon de le partager avec les autres jusqu'à ce qu'enfin j'écrive ceci), bref avant tout ça je tiens a préciser que j'aime la musique de Nosfell.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Je me suis déjà expliqué auprès de tous les chroniqueurs réguliers de Liveinmarseille (qui eux sont fans - ce qui me laisse perplexe) et je vais tenter de le faire une dernière fois. Dernière car si il continue comme ça c'est clair que je ne m'infligerai pas çà une nouvelle fois. Pourquoi est ce que j'y suis retourné alors ? Je comptais ne pas y aller mais quand j'ai lu cet édito de la newsletter Liveinmarseille dont je ne partageais pas l'enthousiasme et qui pourtant semblait parler aussi un peu en mon nom je m'y suis dit allez tant pis j'y retourne, encore une fois, et puis après tout peut être que ça me paraitra moins exagéré que dans mon souvenir ...

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Lorsque j'arrive au Poste après un petit tour dans les galeries ouvertes de la rue Consolat (où j'ai pu notamment admirer les très jolies photos de Pierre et les jolies peintures de LOF) la salle est bien pleine, il fait assez chaud ... détail pour certains mais pas pour moi car je sais que ça pèsera un peu dans mon appréciation si elle n'est pas enthousiaste. Les lumières s'éteignent. Je ne me souviens plus très bien de la chronologie (notamment à quel moment le batteur et Le Bourgeois sont entrés sur scène) mais ce qui est sur c'est que des les premiers instants celui qui se fait appeler Nosfell a commencé son cinoche.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

On me tape sur l'épaule ... quelqu'un pour que je me pousse ? non, un éminent confrère d'un journal écrit qui veut juste me dire coucou et au passage en profite pour me dire un truc du genre "énorme non ?" je ne peux que faire la mou et lui dire "je n'arrive pas à y croire, non" et lui de lever les yeux au ciel et de retourner dans son délire. Ni l'un ni l'autre ne pouvons complètement rejeter les gouts de l'autre puisque nous sommes tous les deux assez fans de the National ...

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Je suis peut être dur mais ça a fait voler en éclat toute ma bonne volonté et tolérance. Le voila qui se contorsionne sans raison, avec des mimiques qui me paraissent maintenant carrément indécentes depuis qu'elles me rappellent celles d'handicapés mentaux (j'ai revu Bad Boy Bubby récemment). Sa façon de bouger (d'un coup comme ça comme si c'était marqué sur une set list suivie à la lettre) sa façon de réciter ses interludes, sa façon de s'adresser au public ... Il NE suffit PAS de CHANGER artificiellement LE volume DE sa VOIX comme SI on AVAIT du MAL à AVAler pour être original. Il ne suffit pas de s'arrêter 5 minutes pendant un instrumental et de sortir ses fesses, agiter lentement les bras et faire des grimaces (désolé mais maintenant c'est l'effet que ça me fait) pour que ce soit de la danse ...

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Pendant un moment j'ai cru que ce qui me gênait c'était l'absence de message ... mais ça ne m'a jamais gêné avec tous les groupes qui chantent n'importe quoi mais avec leurs tripes (je ne citerai personne). Non ce qui me manque cruellement c'est de la sincérité (ou en tout cas une impression de sincérité que je n'ai pas). Je pense même personnellement (là je m'avance peut être un peu) que Nosfell a d'ailleurs de plus en plus de mal à assumer son personnage et ce monde imaginaire qui il faut bien l'admettre tourne en rond depuis le premier album.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Il a beau avoir pondu un lexique, sorti un superbe CD / BD (dont je reparlerai surement prochainement) et quelques albums ... j'ai le sentiment que lui-même n'y croit plus. D'ailleurs il me semble que les histoires n'évoluent pas ... en tout cas sur scène c'est toujours pareil ... il se balade d'un coin à l'autre de sa carte digne de celles qu'on trouve au début des livres dont on est le héros et y croise quelques personnes vaguement étranges ; et, comme dans quelques uns des film de Tim Burton où même si les images et les personnages sont chouettes il ne se passe finalement tellement rien que je finis par m'ennuyer (ex : Big Fish).

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Si comme moi nous n'avez pas conservé assez de naïveté pour écouter des contes pour enfants qui ont notamment pour objectif de faire s'endormir les enfants (c'est bien parce qu'ils ne racontent rien qu'ils y arrivent ... on peut les rallonger aussi longtemps que nécessaire et il ne faut surtout rien raconter qui eveillerait l'attention et donc reveillerait tout court) alors vous risquez d'avoir les même problèmes que moi vis-à-vis de Nosfell.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Je passe sur les phrases répétées à chaque concert avec un air (que du coup je pense faux) de gène / timidité "oh vous êtes nombreux ce soir", ainsi que sur les coups d'œil très pros sur ses comparses sur scène ou sur les écrans de contrôle du son (qui montrent bien que pendant le concert il pense à tous les détails pratique en vrai pro - mais faux illuminé - qu'il est), pour me concentrer sur le seul moment où le masque à failli tomber et qui m'a fait plaisir. Lorsque les cordes de sa guitare se sont déréglées à cause de la chaleur, il a oublié quelques instants sa marionnette et est redevenu lui-même.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Il s'est adressé à nous normalement, avec humour et sans artifices. A ce moment j'ai vraiment eu l'impression qu'il a hésité à reprendre son spectacle tel qu'il était écrit ou à rester naturel. Mais plutôt que de finir le concert en humain, c'est à dire un gars qui joue et chante bien (étant capable de prendre des voix aussi variées que celle d'outre tombe du chanteur de Narrow Terence ou au contraire des gémissement aigus à la Jeff Buckley), il s'est remis à faire le timide et des grimaces ... dommage.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Dommage car encore une fois musicalement ça me plait plutôt bien, les parties les plus mélodiques comme les parties les plus rentre dedans - à noter que le son s'est un peu durci par rapport aux précédentes tournées, avec un Pierre Lebourgeois impressionnant à la basse électrique - et par moments, j'en arrive même à oublier ce langage imaginaire sensé crédibiliser les tribulations rocambolesques de je ne sais pas qui. Si les premières fois ça m'avait juste fait sortir des chansons, là j'en suis arrivé à un stade où je ne peux plus entendre sa voix sans lever les yeux au ciel.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

En conclusion oui Nosfell est original, dans le sens où il propose quelque chose de différent, oui c'est surement mieux que pas mal de trucs que j'ai pu voir, assurément vous trouverez ça surprenant si vous n'avez pas l'habitude des artistes un peu transversaux ... Vous ne serez peut être pas d'accord avec moi, vous trouverez surement mille raison de dénigrer cette chronique et peut être du coup voudrez vous faire la votre, voire la publier au dessus de la mienne pour que celle-ci (dont le message n'est pas le même que le votre) sombre vite dans les oubliettes de la chronologie ... qu'importe ; il s'agit d'une chronique parmi tant d'autres ... je ne prétends pas avoir raison je dis juste les choses telles que je les ai ressenties, vécues.

Nosfell by Pirlouiiiit 09102009

Ceci était la 4ème fois que je le voyais, c'était le 240ème groupe que je voyais sur scène en 2009 et il y en a déjà plein d'autres depuis; certains qui m'ont fait vibrer infiniment plus que ce soir et d'autres qui m'ont ennuyé.


Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


> Réponse le 30 octobre 2009, par Philippe

Ah non Môssieu Pirlouiiiit, c'est insupportable à la fin ! Que vous descendiez Nosfell que je persiste à aimer même si je pense qu'en effet il a fait le tour complet de sa Klokochazia - ça tombe bien, son 3e disque est censé boucler une trilogie ! - que vous descendiez Nosfell disais-je, aucun problème, mais ne touchez pas à Tim Burton, espèce de brute épaisse ! ;-) Bon sinon, concert très sonique et rock dans mon souvenir, avec justement moins de poses (et de pauses) qu'avant, avec une surprise qui même pour les fans comme moi s'émousse pas mal au bout de 4 fois, c'est vrai, du coup concert un peu moins marquant que les précédents. Et pour vous chauffer un peu : je n'échangerais quand même pas Hope ripped the Night contre l'intégralité de l'oeuvre de The National... ;-)  La suite | Réagir

> Réponse le 01 novembre 2009, par Vand

Hé ho, pareil que Philippe, autant tu veux taper sur un autre Burton je m'y oppose pas, mais Big Fish, je m'insurge :)) Plus sérieusement, si je ne vais pas hurler après ta chronique (même si sur le coup des handicapés, je pense que tu te fourvoies avec violence, quand même, la comparaison est plus que poussive ! Et la danse contemporaine, sponsorisée par la COTOREP alors ? ;) ), je dois au moins dire qu'elle me semble un peu plus virulente que pour la réalité des faits : Au final j'ai aussi été déçu, d'où la démotivation pour faire la chronique d'ailleurs. Je partage le même moment préféré que toi, je l'ai vu en faire trop, il ne se renouvelle pas sur scène depuis 6 ans que je le vois, joue encore au faux timide alors que son humour (omniprésent) et sa simplicité (dont je ne doute...  La suite | Réagir

> Réponse le 01 novembre 2009, par Laurent bis

Vue la complexité musicale du show, comment voulez-vous rester "naturel" sur scène? Que croyez-vous? Qu'il improvise ses histoires? Bien sûr que non, et çà a toujours été comme çà avec Nosfell. J'ai été particulièrement impressioné par sa performance guitare/voix/boucles, avec tout ce boulot, le show ne peut être que millimétré, d'autant plus quand il s'agit d'un trio. Contrairement à beaucoup, je ne suis pas un nostalgique du premier album, l'évolution rock récente du bonhomme est parfairement cohérente avec son univers. Si j'avais vu le même concert qu'il y a deux ans au PAG, j'aurais été déçu. Vivement un troisième, avec encore un autre show...  Réagir

> Réponse le 16 novembre 2009, par Emi'magic'

Bonjour Je sais que les gouts ne se discutent pas, je ne m'offusquerais donc pas par ce que j'ai lu dans votre article. Je ne suis certes pas une spécialiste musicale, ni une spectatrice assidue de concerts (moins de 240 concerts par an , j'suis minable !!), mais je pense être dotée d'une écoute et d'une sensibilité tout à fait dans la norme. J'ai assisté au concert de Nosfell au début du mois à la salle du Kao à Lyon ainsi que 2 jours plus tard à Meylan (2ème représentation absolument pas prévue dans mon planning, mais étant encore sous le charme de celle de Lyon, je n'ai pas hésité à faire 150 bornes aller et 150 retour pour une piqure de rappel). A l'inverse de ce que vous semblez avoir ressenti, je trouve cette tournée plus rock et électro que la précedente. J'ai été...  La suite | Réagir


Nosfell : les dernières chroniques concerts

Nosfell (Le Son de Notre Canebière #4 - part 1) en concert

Nosfell (Le Son de Notre Canebière #4 - part 1) par Phil2guy
Place des Danaïdes- Marseille, le 30/04/2017
Comment tuer une fin de dimanche après-midi grisâtre de l'entre-deux tours des présidentielles ? En allant assister aux concerts gratuits organisés par la Meson dans le cadre des... La suite

Nosfell en concert

Nosfell par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 24/05/2014
À la base je n'avais pas prévu (de venir à ce concert et puis finalement j'y suis allé, ni) de parler de ce concert laissant la tâche à quelqu'un qui a ait sans doute plus... La suite

Faust + Nosfell & Médéric Collignon & Edward Perraud & Peter Corser (festival MIMI) en concert

Faust + Nosfell & Médéric Collignon & Edward Perraud & Peter Corser (festival MIMI) par Mystic Punk Pinguin
Festival MIMI - Marseille, le 07/07/2010
Premier soir du Festival MIMI 2010. L'avantage d'un concert se déroulant dans le cadre enchanteur de l'Ile du Frioul, c'est que tu peux y aller à l'avance plonger une tête et... La suite

Them Crooked Vultures + Nosfell en concert

Them Crooked Vultures + Nosfell par Coline Magaud
Le Zénith, Paris, le 08/06/2010
Nos amis de Them Crooked Vultures, découverts à Rock en Seine en août dernier, sont de retour à Paris pour nous faire profiter des chansons de leur premier album, qui a... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Vaudou Game + Muleketu en concert

Vaudou Game + Muleketu par Lumak
Poste à Galène, Marseille, le 08/11/2018
Ce soir, c'est le groupe Vaudou Game qui s'installe au Poste à Galène pour la 4ème édition du Meltin'Art Festival. En faisant la queue devant le Poste à Galène, on entend au loin... La suite

The Needs and guests en concert

The Needs and guests par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 24/06/2018
Exercice difficile donc je serai bref ... un de nos chroniqueurs réguliers (que j'avais poussé à venir au Poste et) qui m'avait dit qu'il écrirait surement sur cette soirée ayant... La suite

Black Milk & Nat Turner Band + Mc Odysé en concert

Black Milk & Nat Turner Band + Mc Odysé par Sami
Le Poste à Galène, Marseille, le 18/05/2018
En une des magazines, sur les radios FM, sur les chaines musicales, dans les salles, dans les festivals, les classement de ventes, un certain style de rap, principalement... La suite

Therion en concert

Therion par Gandalf
Poste à Galène, Marseille, le 28/02/2018
D'un concert à l'Espace Julien avec quatre groupes au départ, nous nous retrouvons finalement en ce soir de février glacial au Poste à Galène avec seulement Therion à l'affiche... La suite