Accueil Chronique de concert Les Ogres de Barback
Jeudi 16 août 2018 : 11787 concerts, 25129 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Ogres de Barback

Les Ogres de Barback en concert

Le Trianon, Paris 08 novembre 2012

Critique écrite le par

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Venu à Paris pour deux jours de boulot intense, me voici finalement libéré dès jeudi soir ... du coup aucune hésitation je file du côté de Pigalle. Pour le cas où j'en aurais eu le temps j'avais fait une demande d'accréditation pour le concert des Ogres de Barback au Trianon et quelques jours avant ce sont les Chinese Man qui nous ont proposé de couvrir la dernière date de leur tournée Racing with the sun à la Machine du Moulin Rouge. Comme je ne sais jamais trop quoi choisir, que les deux salles sont à quelques centaines de mètres et que les horaires étaient compatibles (20h pour les Ogres, 21h30 pour les chinois), après l'apero des Chinese Man à la Machine, je file vers le Trianon.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Je me re-émerveille du nombre de salles de concerts qui sont situées dans le coin ... Boule noire, Divan du Monde, Cigale, ... d'ailleurs en passant devant cette dernière je tombe presque fortuitement sur Pierre venu couvrir le festival Volswagen (chronique à venir), à qui je donne du coup rendez-vous pour après nos concerts respectifs.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Du coup au Trianon, les choses ont déjà commencé (à l'heure). Pas de regret côté photo car il n'y a de toute façon pas de crash et que j'ai le droit de photographier pendant tout le concert. Par contre - à propos de la photo - j'ai bien failli ne pas venir ce soir à cause du contrat photo qu'ils m'ont envoyé ... après une intro plutôt sympas, les conditions se gâtent un peu au point de pouvoir être comprises comme " ne soyez pas mercantile, travaillez bénévolement pour nous, et s'il vous plait faîtes tel type de photo " (c'est un long débat que je ne compte pas développer ici, mais je vous invite à vous faire votre opinion par ici).

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu les Ogres (en 2001 à l'Intermédiaire puis au Poste à Galène, trop rapidement en 2002 à l'Espace Julien et encore une fois en 2007 au Moulin). J'aime beaucoup leurs premiers disques mais n'ai pas trop suivi depuis quelques années pensant que la recette était surement restée la même.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Et en effet emmenés par un Fredo survolté qui alterne entre guitare et accordéon pendant que son frère et ses deux sœurs tournent entre clavier, violoncelle, trombone, guitare, flute, tambour, etc ... Comme les fois précédentes le dispositif scénique est soigné ... oies en bois pendues au ciel, armatures métalliques sur lesquelles sont suspendus tout un tas d'objets (sacs postaux, balançoire, drap sur lequel évoluera un danseur) ou sur lesquels ils sont parfois eux même perchés, ...

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Le problème c'est que cela parait terriblement mécanique. Ils sont aidés de 2 ou 3 personnes (au moins) qui viennent déplacer les armatures entre presque chaque morceau. Du coup les moments où dans un concert ordinaire on accède éventuellement à un peu d'intimité de l'artiste par quelques mots échangés ou par ces silences / regards qui parfois en disent long, et bien là on regarde les roadies s'affairer sur scène ou la fratrie Burguière changer d'endroit et/ou d'instrument avant d'attaquer le nouveau morceau.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Les animations l'emportent presque sur les morceaux par moments ... Certains trucs tombent un peu à plat (comme le moment où le frère fait de la balançoire) ou certains détails ne sont pas si soignés que ça (par exemple les sacs postaux sont complètement vides et n'ont dont pas de volume). Même le danseur / gymnaste qui fait tour à tour des ombres chinoises ou s'enroule dans le drap ne colle pas tant que ça à la musique.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

En fait on est presque comme dans une comédie/spectacle musicale, mais un spectacle musicale où ce qui est joué n'a pas grand-chose à voir avec la musique sinon en tout cas pas de fil directeur (à moins que je ne sois complètement passé à côté). Les morceaux des Ogres restent bons si on aime le style (ce qui est mon cas) ... ça parle de révolution, d'anarchie (je repense aux termes du contrat photo), de ganja, de petites choses de la vie ...

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Attention je ne suis pas en train de dire que le spectacle n'est pas bon, juste qu'il pourrait être considérablement allégé pour retrouver un peu de spontanéité. Car il y a quelques très bons passages, comme celui où ils invitent virtuellement les Hurlements d'Léo pour chanter Un air de famille, ou lorsque Fredo après avoir lu quelques (faux ?) courriers joue avec un groupe faussement virtuel qui joue en play-back.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Autre moment sympathique (de l'intérêt de voir des concerts à Paris plutôt qu'en Province) l'arrivée surprise du chanteur des Têtes Raides sur un morceau, qui repartira aussi discrètement qu'il est venu (à Marseille on a ce genre de surprise pour le rap ou le jazz). Le public de presque tout âge (c'est que cela fait un moment qu'ils tournent) était bien évidemment ravi. Le Trianon (belle salle genre théâtre italien spacieux) était plein de gens qui dansaient en chantant la plupart des paroles avec le groupe.

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Vers 21h30, pendant leur morceau hommage à King Kong Five je me dirigerai lentement vers la sortie ... j'ai respecté en partie les consignes et pour n'embêter personne je me suis mis sur le côté et n'ai fait que des photos moches ... en passant devant le stand merchandising j'hésiterai quelques secondes devant le vinyle tirage limité avec justement le morceau Manon Negra et 3 autres morceaux hommage (dont un ska et un Noir Désir), mais le stand était fermé pendant le concert et puis de toutes façons, 4 morceaux pour 12 euros ...

Les Ogres de Barback by Pirlouiiiit 08112012

Au final je sortirai de là avec une impression mitigée. Car même si ce concert m'a un peu déçu, je suis content d'avoir repris contact avec eux. Les années passent, la vie continue, les gens changent (les deux garçons étaient en mode hirsute et une des sœurs était d'ailleurs bien enceinte), et la musique des Ogres continue à nous accompagner ...

Chinese Man by Pirlouiiiit 08112012

Sur ma route vers la Machine du Moulin Rouge pour voir les Chinese Man, en repassant devant la Cigale je retomberai sur Pierre (cette fois vraiment par hasard) ... marrant !

Plus de photos par  Pirlouiiiit en cliquant ici
 
Bonus video :


Les Ogres de Barback : les dernières chroniques concerts

L'Appel du 8 juin de SOS Méditerranée - Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil en concert

L'Appel du 8 juin de SOS Méditerranée - Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil par Philippe
Place d'armes du Mucem, Marseille, le 08/06/2018
"C'est à quelle profondeur exactement, là où les gens se noient ?" Question incongrue en apparence, qu'un des 40 bénévoles de SOS Méditerranée, qui informent les enfants... La suite

Les Ogres de Barback en concert

Les Ogres de Barback par Lsl
L'Usine Istres, le 10/11/2017
Les Ogres de Barback sont quatre frères et sœurs qui jouent ensemble depuis 23 ans. Pour eux la musique est donc sans aucun doute une histoire de famille, en revanche ce que... La suite

Zebda + la Rue Ketanou + Ogres de Barback par Coco /Alexandra
Zenith - Dijon, le 26/11/2011
"le 26 novembre 2011 je me rends a travers le brouillard au zénith de Dijon. À L'affiche : Zebda, les Ogres de Barback et la Rue Ketanous. Contrairement au reste de la tournée des Ogres c'est un Promoteur local ( tourneur de Tryo, est ce une coïncidence? ) qui nous a concocté cette soirée engagée, les élections n'étant plus très loin ça se motive.... La suite

Les ogres de Barback + Et qu'ca swingue en concert

Les ogres de Barback + Et qu'ca swingue par audrey
Festival les Eclats Chateau de l'Emperi (Salon de pce), le 22/07/2011
Nous voilà de nouveau cette année au Château de l'Emperi pour le Festival Les Eclats. Ce soir nous retrouvons les quatre frères et sœurs qui composent Les Ogres de... La suite

Le Trianon, Paris : les dernières chroniques concerts

The Limiñanas (avec Anton Newcombe, Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner en invités) en concert

The Limiñanas (avec Anton Newcombe, Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner en invités) par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 29/03/2018
C'est une magnifique aventure qui est vécue par le couple Liminana, Lionel et Marie. Plus qu'un groupe, c'est surtout une belle histoire d'amour, notamment musicale, qu'ils ont... La suite

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) en concert

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) par lol
Trianon, Paris, le 29/03/2018
Les Limiñanas ont longtemps été le secret le mieux gardé du rock Français ! S'ils existent depuis 2009, je suis, pour ma part, leurs aventures depuis 2012, même si je ne les ai... La suite

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) en concert

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) par lol
Le Trianon, Paris, le 09/11/2017
Trust est indéniablement l'un des 10 groupes de rock les plus importants de l'histoire de l'Hexagone, au même titre que Noir Désir, Téléphone, La Mano Negra, Indochine, les... La suite

Gov't Mule en concert

Gov't Mule par Lebonair
Le Trianon, Paris, le 30/10/2017
Deux ans et demi après son dernier passage en France à Paris, à La Cigale, le légendaire groupe américain Gov't Mule est revenu en ce lundi 30 octobre 2017 dans le même... La suite