Accueil Chronique de concert Paléo Festival : : Hollie Cook + Caravan Palace + Groundation + Nadeah + Stephan Eicher + Chinese Man + Blitz The Ambassador + Sting
Lundi 17 juin 2019 : 9465 concerts, 25522 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Chronique de Concert

Paléo Festival : : Hollie Cook + Caravan Palace + Groundation + Nadeah + Stephan Eicher + Chinese Man + Blitz The Ambassador + Sting

Paléo Festival :  : Hollie Cook + Caravan Palace + Groundation + Nadeah + Stephan Eicher + Chinese Man + Blitz The Ambassador + Sting en concert

Nyon (Suisse) 19 Juillet 2012

Critique écrite le par

Hollie Cook



La journée sous le Chapiteau sera sous le signe du Reggae, Dub et autres consœurs musicales. Pour ouvrir la série, voici la Fille de Paul Cook (des Sex Pistol) qui nous livre son set, accompagné de ses 7 musiciens. Avec une section cuivre et une pompe au clavier redoutablement efficace, le beat déroule façon 'Tropicale Pop', style revendiqué par Hollie. L'ensemble groove bien et est très agréable a écouter, ce sont certainement les titres de son album "Mr Bongo" dont les voix ont été retouchées par le vénérable Prince Fatty.



Le chapiteau se rempli tout au long du set jusqu'à la moitié de sa capacité, nous ne sommes qu'en début d'après midi, mais les fans sont là pour vibrer sur la musique de Hollie Cook . à voir lors d'une des 20 dates de sa tournée 2012. un petit bémol malgré tout, les petits problèmes de son, surtout dans les graves (craquements)...

Caravan Palace

Les fans ont répondus présent pour leur 2ème passage au Paléo, mais sur la Grande scène cette fois. Le Caravan nous offre une belle prestation riche en sons électro savamment mélangée de leur 'touch swing' dont ils ont le secret. Le spectacle est le même que celui donné au festival Aluna (Voir Chronique) en Ardèche au mois de juin dernier et nous amènera au son du swing. Rarement un groupe aura déplacé autant de monde en début de soirée devant la grande scène, générant un gros nuage de poussière en remuant.
La veille, Caravan Palace devait se produire sur la scène Saint-Jean d'Acre, qui jouxte le port de La Rochelle, mais le concert ayant été annulé à cause des intempéries, il montreront tout le long du show qu'il ne sont pas fatigués.
Changeant de tenue et par quelques pas d'un espèce de charleston (pour montrer l'exemple au public) en duo avec l'un de ses musiciens, la chanteuse Zoé Colotis enflame la plaine de l'Asse. Gare aux spectateurs qui ne danseraient pas! Ce mélange de son des années 40, de jazz manouche, ragga, rockabilly, valse, scat fait mouche... les années 30 au son des fifties et de l'electro fait un tabac et restera un des coups de cœur du Paleo. Le Caravan Palace fera sauter toute la plaine bien plus efficacement que Justice la veille.
Ils méritent vraiment le détour pour s'éclater sur leurs titres. Et pas la peine d'aboyer pour que le Caravan Palace....


Groundation sous le Chapiteau :



Après être déjà venu au Paléo en 2007, Groundation nous revient pour continuer la série reggae du Chapiteau. Maintenant rempli presqu'à bloc, 'le Professor' entame le set très attendus de leur tournée, vu le nombreux public qui faisait le pied de grue devant la scène. Le groupe joue un reggae roots dans la veine de Steel Pulse. Du rythme sans compromis.



Le chanteur Californien, Harrison Stafford dit 'le Professor' au charisme assuré est entouré de ses 9 musiciens et leur laisse la place pour leur solos.



Du bon son, des bons musiciens, de quoi savourer pendant 1h15 cet excellent reggae.

Nadeah sur la scène au Club Tent :

Pour ce concert à Paleo, Nadeah a conquis le public helvétique en jouant essentiellement les chansons de son album venus gets even et en y ajoutant quelques nouveaux titres que j'avais un peu découvert lors de précédent concert de l artiste ( hé oui j'ai déjà vu Nadeah en live en France !! ).



J'ai pu voir quelques heures auparavant Nadeah en interview pour divers sites et elle disait qu'elle était très heureuse de jouer devant ce nouveau public.
Sur scène, l'équipe est globalement la même avec David Chalmin guitariste et aussi chef d'orchestre de cet album sur lequel il a fait tous les arrangements.



Nadeah nous livre donc encore une fois ces chansons issues de ses divers voyages, lors qu'elle dut quitter l'Australie et se débrouiller.

Stephan Eicher sur la Grande Scène :

Ce soir Stephan Eicher nous joueras les morceaux de son dernier opus Eldorado, sorti en 2007. Dans cet album, l'artiste y chante en plusieurs langues, hé oui , suisse oblige...

Lors de son concert il ne manquera pas de nous faire ses tubes les plus connus dont le fameux Déjeuner en paix, tu ne me dois rien , des hauts et des bas . Pour les adeptes du personnage, il reprendra aussi des chansons de l'album Carcassonne mais réorchestrés avec cette fois ci des cuivres présents sur la scène.
Cela donne au tout une autre vision des choses, une vision plus mure, plus posée et plus fine aussi. Apres tout, l'artiste vieillit et prend du galon si on peut dire ainsi.
Cet artiste est une valeur sure, et Paléo a misé juste pour ce soir là : Artiste local, connu internationalement, tous les ingrédients sont là pour que ça fonctionne et ça a fonctionné.


Chinese Man sous le Chapiteau :

J'avais rarement vu le Chapiteau en feu comme ça. Le collectif français de Trip hop créé en 2004 à mis complètement le public à l'envers...
Les 4 DJ marseillais, accompagnés de 4 autres MC (venus avec de Californie) au chant et instrumentistes (trombone), déroulent leur set de manière vertigineuse. Les projections d'images vidéo et autres animations sont superbes et synchronisées avec la musique. Les Chinese Man rencontrent un énorme succès.
Le chapiteau est plein a craqué et tout le monde bouge au son de tous ces mix de morceaux et samples et revisitent les genres musicaux jusqu'au swing (décidément a l'honneur aujourd'hui)
Le lighteu se défonce aux manettes, le show est assurément bon. Ca bouge bien sur scène..les marseillais mouillent le maillot!...

Blitz The Ambassador sur la scène au Club Tent :

Que dire de ce jeune venant tout droit du Ghana : une tuerie !!! Du bon rock hip hop dans le style de Harlem , une énergie sur scène très communicative, chacun des membres bouge terriblement bien : le chanteur est monté sur ressort , il a un style gangster très retro, comme dans les vieux films. Il a un débit de paroles, un "flow" dans le milieu dit-on, qui est très impressionnant.



A plusieurs reprises il n'hésitera pas à faire participer le public, à l'amener dans son univers, qui est parfois une caricature (mais je pense que cela est fait exprès, une sorte de cinéma pour assurer le show ).



Mais derrière, cote musicien, ça groove énormément. Le duo basse-batterie maintient tout le reste de la structure musicale:




Sting sur la Grande Scène :

(Restriction sévère chez les photographes pour accéder à la fosse... alors les images présentées pour illustrer cette chronique ont été prises sur les écrans qui encadrent la scène).
En jean et tee-shirt blanc accompagné de sa vieille basse Fender Précision, fidèle compagne de route avec il a qui a écumé des dizaines de scènes du monde entier, De son vrais nom Gordon Summer, ,l'ex membre du mythique Police entame le concert avec ses 5 musiciens.
Tout de suite, on sent que tout roule bien niveau son...c‘est clair et limpide, certes fort pour arroser les 30000 personnes (record d'affluence devant la grande scène depuis le début du festival) venu le voir et l'écouter. Sa voix est toujours aussi magique, appuyée par une choriste dans les refrains.
Après le premier morceau, Sting présente ses musiciens en français. il s'adressera ainsi au public tout le long du concert avant d'envoyer un Every Little Thing She Does is Magic de l'album Synchronicities avec en petit arrangement avec un luth. Le public reprendra les "yooo oo oo oo ooh" à la fin jusqu'à la fin du morceau.
L'intro de An Englishman in New-York' maintenant résonne sur la Plaine de l'Asse et l'ambiance change par les sonorités jazzy de ce titre réalisé après la dissolution du ‘Police'
Après s'être un peu calmé avec le précédent morceaux, l'énergie de ""Demolition Man" ravive le souvenirs des premiers albums de Police.
L'ex leader du trio britannique continue à présenter en français l'histoire de sa prochaine chanson et interprète ainsi Fields Of Gold, une ballade au son de la guitare sèche.
Puis, il enchaîne avec un de ses titres perso (Driven To Tears) avec un solo solo à la Telecaster, puis au violon. La qualité du son est superbe, l'ingénieur du son est remarquable pour faire un son aussi propre... d'autres avant lui se sont parfois cassés les dents sur cette grande scène. Sting déroule ses titres et fait participer parfois le public qui répond instantanément.
Le très attendue Message in the Bottle fait hurler le public qu'il reconnaît dès les premières mesures de batteries, et confirmée par cet air de basse maintenant entré au "Panthéon des Bassistes" magnifiquement joué, avec du piano en plus. Le public tape des mains en rythme. Bon groove reggata sur ce morceau et le public répète le refrain encore et encore.. Sting fait durer le plaisir de chanter avec lui. Très beau plan de feu qui ambiance bien les morceaux.
Ensuite, on se calme avec un de ses titre perso. Début calme a la guitare classique, ambiance feutrée pour Shape on my Heart. Les éclairages recrées l'ambiance mélancolique qui émane de ce titre, la douceur du soir est aussi caressante que la musique.
Un autre titre de Police, De Do Do Do, De Da Da Dasera repris par le public dès les premiers accords.
Sting enchaîne ensuite un titre à lui qui met à l'honneur sa choriste.If I Ever Lose My Fairth In You(tiré de l'album Ten Summoner's Land)
Allez, on remet une couche de Police avec l'incontournable Roxanne faisant hurler les festivaliers qui chantent et sautent en rythme... le démarrage du morceau semble un peu plus lent que sur l'album, mais Sting accélère pour une partie originale et groovy qui fait durer le morceau alternant participation du public et improvisation savamment contrôlée. Ca fait plaisir d'écouter une version inattendue d'un des titres emblématique de Police.
Pour faire un peu retomber la pression, arrive les sons arabisants de Desert Rose magnifiquement joué, enchaîné avec morceau de Police.
Puis vient Every Breath Your Take interprété divinement bien par ses musiciens. C'était le dernier titre avant le rappel.
Retour sur scène avec une de ses premières chanson sans les autres membres de Police Next to You pour relancer le public. Rock a fond comme on l'aime avec une fin tonitruante. c'est le moment du 2ème rappel maintenant traditionnel. Il laisse la basse pour prendre la guitare sèche et interprète Fragile, un de ses titres personnel. Le concert se terminera au son de la guitare classique.

Facilement 3 générations de spectateurs se sont massés devant la scène, devant ce chanteur de presque 61 ans! C'est la fin du concert et le public ne veut pas encore le lâcher... Mais il faut se faire une raison, on arrive toujours au bout de quelque chose!... Sting a prouvé par sa prestation musicalement parfaite et sa maîtrise de la scène que c'était lui, cette année, le Boss du Festival...


Il n'y a pas que des concerts au Paleo:

* Quartier des Alpes:
Monic la mouche: comment illuminer la nuit du Paléo? Un travail de la matière et de la lumière magnifique.(décorations présente également au Hellfest 2012) Cf : http://yeah.paleo.ch/fr/artist/monic-la-mouche

* La Ruche, dédiée aux arts du cirque et de la rue.
vu le groupe Mazalda. Inspirée des soundsystems indiens de rue, la Turbo Clap Station est un engin de fête. Cinquante trompes/haut-parleurs immergent les musiciens, l'ingénieur du son et le public, emportant chacun dans une expérience de transe exotique. La musique voyage autour du public et la lumière oscille entre des ambiances d'enseignes asiatiques et d'usines chimiques. Une musique nourrie de raï, de huayno, de tammurriata, de cumbia et de rock psychédélique. Un étourdissement hypnotique et ultra dansant!

* Normapolis: L'espace créé par les étudiant-e-s de la HES-SO (Haute Ecole de Suisse Occidentale) invite le public à entrer dans une ville éphémère construite avec plus d'une quarantaine de containers maritimes qui accueilleront les projets de ses hautes écoles. Ce sont près de 300 étudiant-e-s, professeur-e-s et assistant-e-s qui sont engagés dans cette aventure durant plus de six mois. Au total 19 projets originaux impliquant une quinzaine de filières qui ont travaillé à la concrétisation d'un projet commun



Paléo Festival : les dernières chroniques concerts

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)   en concert

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 18/07/2018
Pour démarrer le deuxième jour de Paléo, je commence avec le fameux Eddy de Pretto et son fameux fête de trop et je dois avouer que là c'est la claque. Cet artiste ne se... La suite

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) en concert

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 17/07/2018
Retour en Suisse pour cette édition 2018 du Paléo Festival ! Encore une fois, je constate que la machine est très bien huilée et que la programmation est toujours aussi... La suite

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017) en concert

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 22/07/2017
Meute Pour démarrer l'avant dernier jour du Paléo, place à la fanfare MEUTE qui vient d'Allemagne. Cette fanfare fait de la musique techno hypnotisante car elle fait un... La suite

Blitz the Ambassador : les dernières chroniques concerts

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

Blitz The Ambassador + Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré And Friends en concert

Blitz The Ambassador + Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré And Friends par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 10/04/2011
Commençons par un grand bravo au Cabaret Aléatoire qui a fait preuve sur ce coup d'une belle réactivité : au départ n'était prévu que le concert de Blitz The Ambassador. Mais... La suite

Caravan Palace : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan  en concert

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-CLoud, le 25/08/2012
Le premier jour, c'était par ici ! Deuxième et pour nous, dernier jour de ce Rock en Seine 2012 : le dimanche n'a pas retenu notre attention au point qu'on pose une RTT pour... La suite

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel  en concert

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel par Galoubet
Ruoms, le 22/06/2012
Festival Aluna : 22 Juin C'est la cinquième édition de ce festival qui se niche dans un grand camping ardéchois. La capacité a été portée à 20 000 festivaliers maximum par soir... La suite

Caravan Palace en concert

Caravan Palace par mamzellemoo
Espace Malraux - Six fours, le 30/03/2012
Ce soir là, direction l'Espace Malraux à six fours pour un voyage électronique dans le temps....Nous attendons la Caravane en compagnie de Gingkoa, petit groupe de chanson... La suite

Timek + Caravan Palace en concert

Timek + Caravan Palace par Ysabel
Usine - Istres, le 27/03/2012
Nouveau concept pas idiot du tout pour cette soirée à L'Usine : La première partie, assurée par Timek, se fera dans la petite salle côté bar et c'est dans la grande que se... La suite

Chinese Man : les dernières chroniques concerts

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color en concert

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color par Vand
Espace Julien, Marseille, le 17/12/2017
Ohlala, mais depuis combien de temps j'ai pas fait ça moi, de rédiger un live report ? C'était même pas prévu d'ailleurs ! C'est une fois arrivé dans l'Espace Julien que ça a fait... La suite

Marsatac : Raekwon, Ghostface Killah, Flatbush Zombie, Jazzy Bass, Dj Djel, Odezenne, Perfect Hand Crew, Killason  en concert

Marsatac : Raekwon, Ghostface Killah, Flatbush Zombie, Jazzy Bass, Dj Djel, Odezenne, Perfect Hand Crew, Killason par Marcing13
Marseille Friche Belle de mai, le 23/09/2016
On est fin septembre, les vacances sont bel et bien finies, on est de nouveau la tête dans la guidon. Mais ce week end on va pouvoir décompresser, se défouler, bref... La suite

Chinese Man, Deluxe, Pigeon John, Selah Sue (Fiesta des Suds 2014) en concert

Chinese Man, Deluxe, Pigeon John, Selah Sue (Fiesta des Suds 2014) par Marcing13
Marseille, le 17/10/2014
Après une 1ère soirée très réussie, cette deuxième soirée s'annonçait également intéressante avec une programmation très alléchante. Et malgré de très grosses difficultés de... La suite

Fiesta des Suds 2014 : Selah Sue + Pigeon John + Deluxe + Chinese Man ... en concert

Fiesta des Suds 2014 : Selah Sue + Pigeon John + Deluxe + Chinese Man ... par Serovi
Docks des suds - Marseille, le 17/10/2014
Voir chronique du J1 ici et du J3 là Une bonne nuit de sommeil, une journée de boulot et c'est reparti pour la grosse soirée du festival, où près de 20 000 personnes seront là... La suite

Groundation : les dernières chroniques concerts

Groundation en concert

Groundation par Monsieur X
Biarritz - L'Atabal, le 14/04/2019
Le concert de Groundation à Biarritz était précédé d'une première partie assurée par le groupe Eliasse, dont le premier album proche d'un Keziah Jones des Comores sortira en... La suite

Groundation  en concert

Groundation par Didlou
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 10/04/2019
Un agréable moment ce soir à Clermont-Ferrand avec Groundation ! La Coop de mai a accueilli Harrison Stafford et son groupe comme elle sait si bien le faire... Au... La suite

Groundation, Danakil, Protoje, The Skints  (Baco Reggae Festival) en concert

Groundation, Danakil, Protoje, The Skints (Baco Reggae Festival) par Lebonair
Le Zénith - Paris, le 27/10/2018
Le label indépendant Baco Records a réuni quelques-uns de ses meilleurs artistes le 27 octobre au Zénith de Paris :Danakil, Groundation, Protoje, The Skints, Nattali Rize et... La suite

Groundation en concert

Groundation par Lebonair
Le Bataclan, Paris, le 15/04/2015
Il s'est passé 5 mois depuis leur dernier et double passage à Paris au Trianon les 9 et 10 novembre 2014... Ce soir, les Californiens de Groundation ont déposé leurs valises au... La suite

Hollie Cook : les dernières chroniques concerts

Hollie Cook + Toko Blaze en concert

Hollie Cook + Toko Blaze par Sami
Espace Julien, Marseille, le 19/04/2018
Après le concert de la légende Ken Boothe il y a deux semaines, les amateurs de reggae (mais pas seulement) sont aux anges avec la relève, avec la venue de Hollie Cook encore une... La suite

Hollie Cook en concert

Hollie Cook par Sami
Theatre De Verdure, Aix En Provence, le 17/07/2015
Le Zic Zac Festival a beau fêter cette année sa 18ème édition, je n'avais jusque là jamais eu l'occasion d'y aller, mais cette année c'était pour ma part inenvisageable de rater... La suite

Hollie Cook + Colin Stetson + Sallie Ford & The Sound Outside + Za! + Robin Foster (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

Hollie Cook + Colin Stetson + Sallie Ford & The Sound Outside + Za! + Robin Foster (Trans Musicales de Rennes 2011) par Pierre Andrieu
Parc Expo, Rennes, le 02/12/2011
Vendredi 2 décembre, avant dernière soirée des 33èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes, avec encore une fois une flopée d'artistes programmés dans différents lieu du... La suite

Nadéah : les dernières chroniques concerts

Tal + Nadéah (Musiks à Manosque) en concert

Tal + Nadéah (Musiks à Manosque) par Ysabel
Parc de Drouille - Manosque, le 23/07/2013
Alors pour commencer, soyons objectifs : si nous nous sommes là ce soir pour Nadéah, le public qui est déjà bien en place à notre arrivée pour ce concert gratuit organisé par les... La suite

Nadéah + Gablé (Les Nuits d'O) en concert

Nadéah + Gablé (Les Nuits d'O) par Ysabel
Domaine d'O - Montpellier, le 25/08/2012
Rencontre avec Les Nuits d'O ... Pour La Nuit Pétillante ... Comment vous dire ... Juste un cadre parfait, sous les pins, avec des tables, des bancs et une petite brise de fin... La suite

Nadéah en concert

Nadéah par Ysabel
Poste à Galène - Marseille, le 18/02/2012
La salle du Poste à Galène se remplie gentiment ... La scène est déjà en place, puisqu'il n'y a pas de première partie annoncée. Mais certains accessoires me parlent déjà de Nadéah... La suite

Nadéah  en concert

Nadéah par Lebonair
Paris, la Maroquinerie, le 12/12/2011
Ah Nadéah, on peut dire qu'on t'aime beaucoup ici chez nous à Concertandco et nous ne sommes pas les seuls visiblement. Pour preuve, la Maroquinerie et ces 550 places s'est... La suite

Stephan Eicher : les dernières chroniques concerts

Stephan Eicher & Traktorkestrar en concert

Stephan Eicher & Traktorkestrar par Fred Boyer
Salle Obino à Vitrolles, le 23/02/2019
1994 : Stephan Eicher, à la confluence entre le chanteur variété pour midinette et le rock indé à la française typé Mano Negra est au sommet de son succès populaire. Il enchaîne... La suite

Massive Attack, Birdy Nam Nam, Marina Kaye, Francis Cabrel, Jain, Stephan Eicher, Le Roi Angus, Tatum Rush, Alex Beaupain, The Two (Paléo Festival 2016) en concert

Massive Attack, Birdy Nam Nam, Marina Kaye, Francis Cabrel, Jain, Stephan Eicher, Le Roi Angus, Tatum Rush, Alex Beaupain, The Two (Paléo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 21/07/2016
Le Roi Angus Pour le jeudi, on démarre toujours tranquillement avec le rituel du show case et là je découvre Le Roi Angus. Les 5 musiciens, bien dans leurs baskets... La suite

Stephan Eicher (Festival Avec le Temps) en concert

Stephan Eicher (Festival Avec le Temps) par Jacques 2 Chabannes
Le Silo Marseille, le 02/03/2016
Deus Ex Machina/Automates Blues Toujours difficile, de chroniquer de détails ce genre de performance, de spectacle bâti sur la "découverte", la "surprise", la méconnaissance... La suite

Stephan Eicher en concert

Stephan Eicher par Ysabel
Usine - Istres, le 05/02/2013
Un véritable mur de vielles enceintes au milieu desquelles, si l'on regarde bien, se trouve une petite maison d'oiseaux. Des lampes tempête suspendues. Des instruments de partout.... La suite

Sting : les dernières chroniques concerts

Sting et Shaggy + James Walsh (Festival de Nîmes 2018) en concert

Sting et Shaggy + James Walsh (Festival de Nîmes 2018) par Kris Tian
Arènes de Nimes, le 17/07/2018
Sting et Shaggy sur la même scène avec un album en commun ? Improbable ? Ben en fait non et tant mieux car les styles se marient bien et annoncent une très bonne soirée. Je... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Sting + James Walsh (Festival de Nîmes 2015) en concert

Sting + James Walsh (Festival de Nîmes 2015) par Ce Line
Nimes, le 20/07/2015
C'est sous une chaleur écrasante que l'on arrive aux portes des Arènes de Nimes. Le thermomètre atteint les 38 degrés alors qu'il est 19 heures passées... C'est une première ce... La suite

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting en concert

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 05/07/2015
Le samedi, c'était par ici ! Deuxième jour pour nous et dernier pour tout le monde, ce dimanche commence en pente douce comme la veille. Il est vrai que personne de sensé ne... La suite

Nyon (Suisse) : les dernières chroniques concerts

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)   en concert

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 18/07/2018
Pour démarrer le deuxième jour de Paléo, je commence avec le fameux Eddy de Pretto et son fameux fête de trop et je dois avouer que là c'est la claque. Cet artiste ne se... La suite

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) en concert

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 17/07/2018
Retour en Suisse pour cette édition 2018 du Paléo Festival ! Encore une fois, je constate que la machine est très bien huilée et que la programmation est toujours aussi... La suite

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017) en concert

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 22/07/2017
Meute Pour démarrer l'avant dernier jour du Paléo, place à la fanfare MEUTE qui vient d'Allemagne. Cette fanfare fait de la musique techno hypnotisante car elle fait un... La suite