Accueil Chronique de concert Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives + Errors
Mercredi 23 octobre 2019 : 13381 concerts, 25732 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives + Errors

Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives +  Errors en concert

Terrasse du palais des festivals - Cannes 11 Août 2010.

Critique écrite le par

"Cannes, premier jour du festival".

Malgré sa promiscuité et ses affiches souvent à mon goût, je ne m'étais pas rendu à Pantiero depuis 2006 et son enchainement fou fou fou dans le sud Chk Chk Chk + Tv On The Radio puis Modeselektor + Dizzee Rascal.

Les noms de cette année me parlent à priori moins mais ça fait des années que je rêve de voir les Raveonettes, groupe crucial des 00's, aussi sous estimé que rare en France.
Les autres groupes programmés avaient chacun leurs qualités mais les Danois justifiaient à eux seul le déplacement.

La soirée commence à 20 heures pétantes avec les Écossais Errors.
Leur musique est 100% instrumentale et lorgne vers un post-rock à la Trans Am / Battles, agréable mais pas bien transcendant.
L'ennui avec ce type de formation, ce que l'on a rapidement d'entendre le même morceau pendant tout le concert.
Un bon morceau certes, avec des montées efficaces et des idées de production intéressantes, mais assez anodin au final.

Les changements de plateau sont rythmé par par les sélections d'Anticlimax, bien connu des clubs Marseillais, qui joue des remixes boum boum de Ting Tings ou Inner City en face du bar.
Et chose rarement vue ailleurs, la pelouse synthétique de la terrasse est nettoyée de ses mégots et papiers entre chaque concert.

Les Local Natives viennent eux de Los Angeles et leur joli album "Gorilla Manor" a été particulièrement bien reçu en début d'année.

Sur scène leur son est nettement moins calme que sur disque, leur blues folk se fait plus nerveux, plein d'emphase, de dynamisme.
Avec deux batteries le contraire aurait été étonnant, et leurs voix (certes pas toujours très justes) à l'unisson emportent l'adhésion.

Et puis des neo beatniks qui incluent dans leur set une reprise enlevée du "Warning sign" des Talking Heads méritent bien le succès rencontré ce soir.

La suite avec Poni Hoax est moins heureuse, c'est un groupe objectivement talentueux que j'aimerais aimer mais dont je n'ai jamais supporté la voix du chanteur.
Après les avoir raté à chacune de leurs dates à Marseille, c'était l'occasion idéale de les réévaluer, peine perdue.

Un son assez cataclysmique et quelques morceaux accrocheurs mais un frontman théâtral au possible qui ruine tous les efforts de ses compagnons de jeu avec des vocalises bien crispantes.

Bon le diptyque orienté dancefloor qu'est "Budapest" (le titre qui les a révélé, avec une chanteuse nettement plus subtile) et "Antibodies" m'a ravi, mais sur la durée du set ça fait peu.

On profite de l'éparpillement du public à cette heure tardive pour se placer au premier rang, en regrettant que la barrière soit aussi éloignée de la scène.
Et après une attente interminable, le frisson peut commencer.

Si j'ai la chance de voir beaucoup de bons concerts dans l'année il est quand même rare qu'un groupe que je vénère passe dans le coin.
Ce compte rendu ne sera donc absolument pas objectif, juste un ressenti de fan transi.

Jamais compris que le duo formé par le ténébreux Sune Rose Wagner et l'intimidante Sharin Foo n'ait jamais connu ne serait-ce que le dixième d'éclairage médiatique des White Stripes, Kills ou XX pour ne citer que les bons.

Je souhaite bien du bonheur aux kids des années 2050 qui se pencheront sur leur discographie mirobolante, du maxi époustouflant "Whip it on" (2002) au lumineux "In And Out Of Control" (2009), le choc sera à la hauteur de leur injuste anonymat.
Bon c'est quand même la tête d'affiche ce soir, et en une heure bien trop courte ils auront fait voler en éclat ces basses considérations.

Un peu peur lors des deux premiers morceaux, le son des guitares est tellement saturé que leurs filets de voix sont à peine audibles, notamment lors du terrassant "Attack of the ghostriders", mais ça s'améliore rapidement.
Même si le set est court, les classiques sont au rendez vous : "That Great Love Sound", "Dead sound", "Last dance", "Love in a trashcan".

Aussi bien sur scène que sur disque le traitement shoegaze de mélodies pop évoque une fin du monde explosive et parfaite, susurrée par des voix célestes qu'on distingue sous plusieurs couches de riffs papier verre, rehaussés par une batterie martiale ou soulignés par une simple ligne de basse.
A la fois minimaliste et énorme, des déflagrations irrésistibles qui contrastent avec leur présence somme toute très statique.

Une heure peut passer extrêmement vite quand elle est menée de main de maître par de tels orfèvres alors on est forcément déçu de ne pas les revoir pour un rappel, format festival oblige.
Mais ce court moment qui a éclipsé tout le reste ne suscite chez les aficionados qu'admiration, gratitude et envie de les revoir.
Et vite.

Festival Pantiero : les dernières chroniques concerts

Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014) en concert

Motorama, Woodkid, Blackmail, Factory Floor (Festival Pantiero 2014) par Marcing13
Pantiero Cannes, le 08/08/2014
Cannes en plein cœur de la French Riviera. Son soleil, sa croisette et ses paillettes, et son palais des festivals, ses stars et son festival... Non ce n'est pas du fameux... La suite

Festival Pantiero : Dirty Beaches + Frustration + The Hives + The DukeBox Stuntmen en concert

Festival Pantiero : Dirty Beaches + Frustration + The Hives + The DukeBox Stuntmen par Raphael Santa
Palais des Festivals - Cannes, le 11/07/2013
Pantiero ... un festival de musique entre mondanité cannoise et musique hyper underground sur la terrasse à ciel ouvert du Palais des festivals. Une ouverture de soirée... La suite

Pantiero festival : Walls + Gold Panda + Trentemoller + Nathan Fake en concert

Pantiero festival : Walls + Gold Panda + Trentemoller + Nathan Fake par Croc-Blanc
Terrasse du palais des congrès - Cannes, le 13/08/2011
Le Pantiero festival, c'est avant toute chose un cadre des plus atypiques : la terrasse du palais des congrès de Cannes, qui cumule les avantages d'être au bord de l'eau et en... La suite

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers en concert

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 11/08/2011
Le soleil n'est pas encore couché que Suuns débutent cette soirée. Je ne connaissais de ces Canadiens que le premier morceau joué, l'impressionant "Arena" qui ne donne... La suite

AntiClimax : les dernières chroniques concerts

Marsatac 2013 : Gramme, Lindstrøm, Stubborn Heart, Superpoze, Breton, Zombie Zombie, Bonobo, Andromakers, Anticlimax, ...  en concert

Marsatac 2013 : Gramme, Lindstrøm, Stubborn Heart, Superpoze, Breton, Zombie Zombie, Bonobo, Andromakers, Anticlimax, ... par Sami
Dock des suds, Marseille, le 28/09/2013
La soirée de samedi à Marsatac est traditionnellement la plus courue et ça ne se dément pas ce soir, avec une fréquentation sensiblement supérieure à la veille. C'est également... La suite

Local Natives : les dernières chroniques concerts

Nick Cave & The Bad Seeds + Jacco Gardner + Moon Duo + Local Natives + Iceage (La Route du Rock collection été 2013)  en concert

Nick Cave & The Bad Seeds + Jacco Gardner + Moon Duo + Local Natives + Iceage (La Route du Rock collection été 2013) par pierre
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 15/08/2013
Edition 2013 très réussie pour la Route du Rock, qui a encore une fois permis de passer trois jours paradisiaques au Fort de Saint Père et dans la région de Saint-Malo !... La suite

The Coral + Local Natives + Warpaint + La Patère Rose + Young Michelin (Festival des Inrocks 2010) en concert

The Coral + Local Natives + Warpaint + La Patère Rose + Young Michelin (Festival des Inrocks 2010) par coline
La Cigale, Paris, le 06/11/2010
Cinq groupes étaient à l'affiche à La Cigale samedi soir à l'occasion du Festival Les Inrocks Black XS : Young Michelin, La Patère Rose, Warpaint, Local Natives et The... La suite

Poni Hoax : les dernières chroniques concerts

Rocky + Poni Hoax en concert

Rocky + Poni Hoax par Karlantier
Marseille - Cabaret Aléatoire, le 25/03/2017
Poni Hoax ... Une longue histoire ! Découverts il y a dix ans, alors qu'ils venaient de sortir leur deuxième album "Images of Sigrid", envoûté par le son, le groupe et tout ce qui... La suite

Interview avec le groupe Poni Hoax pour la sortie de son quatrième album, <i>Tropical Suite</i> en concert

Interview avec le groupe Poni Hoax pour la sortie de son quatrième album, Tropical Suite par Titouan Massé
Rennes, le 05/02/2017
Entretien avec Laurent Bardainne et Nicolas Ker du groupe parisien Poni Hoax à l'occasion de son concert à l'Ubu de Rennes le 2 février 2017, première date de la tournée à... La suite

Poni Hoax + Dondolo en concert

Poni Hoax + Dondolo par Vv
Le cabaret aléatoire, Marseille, le 21/05/2010
Si Staline avait été un gars cool et sympa, un gros moustachu débonnaire avec sa bonne trogne de papy Brossard, amateur de vin fin et de musique pointue, la culture aurait passé... La suite

Poni Hoax + Dondolo en concert

Poni Hoax + Dondolo par Philippe
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 21/05/2010
Bien belle soirée organisée par le label TigerSushi ce samedi-soir au Cabaret Aléatoire, et une bonne surprise à l'arrivée : malgré une affiche chargée ce samedi à Marseille (la... La suite

The Raveonettes : les dernières chroniques concerts

Entretien avec The Raveonettes à l'occasion de leur concert au Trabendo à Paris en concert

Entretien avec The Raveonettes à l'occasion de leur concert au Trabendo à Paris par Monsieur Burnain
Trabendo, Paris, le 30/12/2012
Concertandco s'est rendu au Trabendo le 7 Décembre pour assister au concert des excellents Raveonettes. Monsieur Burnain a eu la chance de pouvoir rencontrer Sharin... La suite

The Raveonettes en concert

The Raveonettes par Monsieur Burnain
Le Trabendo, Paris, le 07/12/2012
Calmement, sans impétuosité, les Raveonettes ont investi un Trabendo comble, pour lui susurrer une berceuse d'une heure et demie, si envoûtante qu'elle a semblé, par moment,... La suite

The Raveonettes + Da Brasilians + The Cribs par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 19/09/2007
Jolie soirée de rentrée pour le public rock de la Coopérative de Mai, avec Da Brasilians, The Raveonettes et The Cribs invités par la tournée Inrocks Indie Club ... Une occasion immanquable de revoir The Raveonettes dans une petite salle, de découvrir leurs nouveaux morceaux et d'assister à l'éclosion de deux jeunes combos : les Français plutôt... La suite

Terrasse du palais des festivals - Cannes : les dernières chroniques concerts

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers en concert

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 11/08/2011
Le soleil n'est pas encore couché que Suuns débutent cette soirée. Je ne connaissais de ces Canadiens que le premier morceau joué, l'impressionant "Arena" qui ne donne... La suite

Pantiero 2011 : La Femme + Action Beat +  Battles +  Gablé en concert

Pantiero 2011 : La Femme + Action Beat + Battles + Gablé par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 10/08/2011
Le festival Cannois Pantiero fête déjà sa 10ème édition. Toutes celles auxquelles je me suis rendu avaient leur lot de bons concerts, celle là ne déroge pas à la règle. S'il... La suite

Festival Pantiero : The Rapture + Omar Souleyman +  tUne-YarDs + The Death Set en concert

Festival Pantiero : The Rapture + Omar Souleyman + tUne-YarDs + The Death Set par Sami
Terrasse du palais des festivals - Cannes, le 12/08/2010
"Cannes, deuxième jour du festival". Une soirée pleine de bonnes surprises, placée sous le signe de la découverte et de l'inattendu. Ayant déjà vu deux fois The Rapture et ne... La suite

Dan le sac vs Scroobius Pip + Ratatat + AntiPop Consortium + Birdy Nam Nam par misszou
Festival Pantiero, Cannes, le 09/08/2008
Et de trois ! Troisième année consécutive au Pantiero à Cannes. Festival que je recommande donc vivement à tous les amateurs de bonne musique qui traînent leurs guêtres dans le Sud de la France au mois d'Août. Je dis bien guêtres, car même si bon nombre de cannoises ont sorti leur habit de lumière, on n'est pas obligé de se saper comme des stars... La suite