Accueil Chronique de concert Parade + La Flingue
Mercredi 19 juin 2019 : 9807 concerts, 25524 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Parade + La Flingue

Parade + La Flingue en concert

Le Marseillais, Marseille 22 mars 2019

Critique écrite le par

Pour mémoire, cette douce soirée de mars avait excellement débuté avec un showcase de Pogy & les Kefars au Lollipop Music Store.

Parade by Pirlouiiiit 22032019Arrivés naïvement sur place au "Marseillais" vers 21 heures (un bar-de-coin-de-rue de mon quartier, dans lequel j'étais rentré environ une fois dans ma vie auparavant), il a fallu attendre un bon moment pour que l'ensemble du public se déplace du point A au point B (en empruntant une côte il est vrai assez sévère, la rue des Bergers), cornaqué par les tauliers de Lollipop qui ont du bien galérer pour virer le dernier pochtron...

Parade by Pirlouiiiit 22032019
Avec en outre une petite inquiétude pour nous, parce que le sympathique patron du présent rade, avec qui on a peu papoté en attendant, semblait croire que a) la soirée se finirait à 22 heures max comme d'habitude chez lui et b) avec seulement un groupe à batterie (ce qui sentait sévèrement le double malentendu, on en conviendra...). Quoi qu'il en soit, c'est à peu près à l'heure de fin théorique du concert donc que les Parade furent enfin prêts pour dégainer leurs premiers riffs. Mais ça valait le coup d'attendre deux pintes entières...

Parade by Pirlouiiiit 22032019
Le groupe, il est vrai, avait déjà de très bons retours sur le présent site et parmi des camarades de concert de toute confiance, dont un qui les avait déjà vus, euh, 7 fois. Malgré un nom qui leur garantit à peu près pour l'éternité des quiproquos et/ou l'anonymat sur le web (où par ailleurs, ils n'ont absolument rien mis en ligne à ce jour), et un assez jeune âge, on constate pourtant après quelques instants que les Parade (à prononcer au choix "Paradeuh" en milieu populaire, ou "Peurayde" pour faire plus snob, avec un "R" roulé à l'anglais bien sûr), sont potentiellement fan-tas-ti-ques.

Parade by Pirlouiiiit 22032019
Alors ouais, bien sûr, on a entendu de fins analystes expliquer ensuite que c'était encore un peu trop ceci, ou même pas encore assez cela. Merde. Quand on vous balance dans les pattes trois petits cons (dont un ex-Quetzal Snakes), beaux gosses hyper-doués et à l'attitude élégante (presque agaçants, pour le coup), et qui vous scient les pattes d'entrée avec leurs titres (titres qui sonnaient aussi bien depuis les toilettes que dans la salle, on l'a vérifié et c'est toujours un gage de qualité), on peut aussi être un peu plus radical que ça ! Fantastiques, les Parade, voilà, c'est notre avis et on le partage, que les ronchons aillent tous faire foutre.

Parade by Pirlouiiiit 22032019
Morceaux presque tous magnifiques, brûlants, parfois en mid-tempo, mélodies évoquant d'abord Joy Division... mais avec un chanteur à la voix plus colorée et plus pop, et assez fascinante par ailleurs. Cordes vrillantes et haletantes. Batterie aux sons claquants comme une rafale de fessées cul-nu. Et tout ça avant que le bouzin se durcisse peu à peu et que ça devienne encore meilleur, pour pratiquement déboucher au final sur... les Stooges, avec un parcours impeccable entre les deux ! Problème, comment savoir pour les chansons ? Pas de disque ni de bandcamp (c'est prévu...), pas de set-list (c'est stylé... mais ballot quand on les collectionne) : vous noterez donc je vous prie, que l'avant-dernier morceau était absolument génial, et ça vous fera une très belle jambe.

Parade by Pirlouiiiit 22032019
Après cet excellent concert, trop court par définition, on remarque que le chanteur est en fait joliment bourré (ce qui ne s'est pas entendu pendant le set, bravo donc !) et on les quitte rassurés de savoir qu'un vinyle est bien dans les tuyaux... A titre anecdotique aussi (mais quand même, certains lecteurs sont de jeunes parents, ils ont le droit de savoir...), il y avait dans la salle ce soir-là trois maîtresses de l'école maternelle du quartier dont deux (super) qu'a eu mon fils, et l'une d'entre elles au moins était saoûle - c'est l'autre qui me l'a dit ! Ceci juste pour dire que l'école publique à Marseille n'est donc pas entièrement désespérante...

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019
On ferait bien une impasse complète pour finir sur la chronique de La Flingue, un groupe défendu sur ce site avec une telle constance et depuis tant d'années que c'est devenu suspect depuis déjà bien trop longtemps. On note quand même que les trois jeunes gens de Pogy & les Kéfars s'y étaient idéalement placés en première ligne pour apprendre ce qu'ils pourraient encore apporter à leur groupe, en matière de jeu de scène hargneux, vulgarité gratuite et autres dégaines de faux branleurs...

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019
Au programme et comme toujours (...mais on a donc adoré, comme toujours évidemment) : performance punk-rock 1977 à quatre & chimiquement pure, chanteur aussi habituellement sautillant qu'il fut ce soir-là inaudible, attitude globalement parfaite, contacts physiques répétés avec le public (y compris l'attrapage fugace de roubignolles d'adultes à peu près consentants - les miens y compris, ce qui est un péché mignon bien connu du chanteur)... Ou encore, gaffer enroulé autour de la tronche (bleu, ce soir, pas très beau à vrai dire, mais enfin ça allait bien avec l'écharpe de l'OM ajoutée ensuite...).

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019
Mais aussi, des filles et des garçons en goguette, d'âges variés, s'agitant autour d'un pylone central qui garantissait en effet un Angle Mort de la scène, de bien 30 ou 40 degrés dans le bar... Mais c'était sans doute ça ou l'écroulement inéluctable. Et évidemment encore, une de leurs chiées de tubes fantastiques, déjà validés sur plusieurs continents et adoubés par les fans locaux (qui peuvent désormais les crier entièrement par coeur avec eux), parmi lesquels : Quartiers Nord, We are Selling drugs, Hass hass hass, Homo Pogo, Bunker Kids...

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019
Et même l'observation d'un phénomène possiblement inédit dans un tel bar de quartier : une petite session de crowd-surfing pour un spectateur particulièrement enjoué ! We got a problem, really ? Bien au contraire et au final, la meilleure façon de conclure, après une énième pinte, une fort belle soirée rock'n'roll sans aucune couleur bleu-flic aperçue : ni celle de la zolie chemise que le chanteur ne portait pas ce soir-là, ni celle de la Municipale qui a complètement oublié de se pointer pour faire couper la sono et interdire la fin du concert, à notre grande surprise...

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019
Setlist La Flingue (sauf erreur ils n'ont pas tout joué !)
360 °
Angle Mort
Quarties Nord
We are selling drugs
Cuir noir de merde
Pop Fracture
Tanz auf den Müll
Neutral chic
Hass hass hass
System Truning blue
Flingue dans la poche
homo Pogo
Bunker Kids
Marketing Company
Die Pupp aus 1979
----- encore -----
Structure vide ordure
Drugs

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019
Au final, un seul regret pour cette soirée formidable de 3 concerts tous aouf et tous aussi intéressants que jouissifs, et qui a permis de valider une nouvelle salle sympa comme tout : ne pas pouvoir l'estampiller après coup "Phocea Rocks", tant ces 3 groupes représentent tout ce que notre association essaye de promouvoir depuis 2013 ! "Quand les événements nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs" ?... Rendez-vous en septembre pour voir si les 2 groupes de jeunes cons adorables découverts ce soir - et qui le mériteraient amplement - auront bien été rattrapés par la patrouille...

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

La Flingue by Pirlouiiiit 22032019 - 660



La Flingue : les dernières chroniques concerts

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre) en concert

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre) par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 25/05/2019
Ce qui devait être une soirée rock hyper-sexy commence hélas par une grosse déception : les Hatepinks ne joueront pas ce soir, à cause d'un problème de santé de leur guitariste.... La suite

Gériatrie, La Flingue, x25x (en soutien à la Machine à Coudre #2) en concert

Gériatrie, La Flingue, x25x (en soutien à la Machine à Coudre #2) par Philippe
La Salle Gueule, Marseille, le 11/01/2019
Deux semaines après un premier concert au Molotov (que j'ai raté hélas), et avant un troisième concert le 23.02 à l'Embobineuse, la scène rock (à peine un peu poussée au cul par... La suite

La Flingue + Lords of Altamont en concert

La Flingue + Lords of Altamont par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 17/10/2017
Arrivé en goguette après 21 h 30 en se croyant très malin, votre serviteur rate royalement une bonne moitié du show de La Flingue, appelée en renfort pour ouvrir ce soir. Ca... La suite

Parade / (Welcome to the) Parade (Marseille) : les dernières chroniques concerts

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) en concert

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) par Pirlouiiiit
Le Molotov, Marseille, le 28/12/2018
Décidément c'est le mois des concerts de soutien ... après les concerts de soutien aux sinistrés de la Rue d'Aubagne, ceux en soutien aux inculpés de la Plaine, hier c'était le... La suite

Parade en concert

Parade par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 16/11/2018
... Pour faire court. Toujours mon choix pour cette année... 2018 la leur. Et ça y est le groupe a son batteur... et Un petit punk bourré d'énergie, d'envie, de combat contre... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite

Parade en concert

Parade par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 24/08/2018
... Comment peut-on être aussi doué en étant aussi jeune ? Comment fait on pour être à ce point investi ? Habité ? Et déjà tellement talentueux ? Et si je vous disais que vous... La suite