Accueil Chronique de concert Paris Velvet (Par Rodolphe Burger avec Bertrand Belin, Theo Hakola, Emily Loizeau, Mathilde Monnier, Poni Hoax, Swann, Mark Tompkins...
Vendredi 14 décembre 2018 : 10873 concerts, 25295 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Chronique de Concert

Paris Velvet (Par Rodolphe Burger avec Bertrand Belin, Theo Hakola, Emily Loizeau, Mathilde Monnier, Poni Hoax, Swann, Mark Tompkins...

Paris Velvet (Par Rodolphe Burger avec Bertrand Belin, Theo Hakola, Emily Loizeau, Mathilde Monnier, Poni Hoax, Swann, Mark Tompkins... en concert

Philharmonie de Paris 22 mai 2016

Critique écrite le par




Le 3 avril dernier, j'étais sorti meurtri du concert effroyable donné par John Cale à la Philharmonie de Paris en ouverture de l'exposition NEW YORK EXTRAVAGANZA sur le VELVET UNDERGROUND.La réinterprétation nécrophile et pathétique qu'avait donné Cale de l'album à la banane m'avait fait froid dans le dos et était à des années lumières de ma perception de ce groupe majeur.

C''est avec infiniment plus de talent, de respect et d'âme que Rodolphe Burger a rendu hommage au groupe NEW YORKAIS avec son concert dédié au VELVET UNDERGROUND appelé PARIS VELVET. Cela n'a rien d'étonnant quand on sait que l'ancien Leader de KAT ONOMA est un fan ultime et revendiqué du Velvet depuis toujours. EN 1990, KAT ONOMA reprenait déjà "PALE BLUE EYES" sur scène. EN 2012, Burger sortait en solo un album de reprises dédié au Velvet Underground qu'il soutenait déjà sur scène avec beaucoup de talent.

C'est donc en grande pompes, dans la grande salle de la Philharmonie de Paris, que le géant Strasbourgeois s'attaquait une fois de plus au répertoire du groupe de John Cale, LOU REED, Nico, Moe Tucker et Sterling Morrison. Pour donner plus de corps à ce concert, il avait décidé en plus de son groupe classique de s'entourer d'invités, tous fans du Velvet Underground. On retrouvait donc à ses côté Bertrand Belin, Emily Loizeau, Theo Hakola, le groupe Poni HOAX, Swann ainsi qu'un dénommé Tom Hopkins.

Là ou au concert de John Cale, l'empilage d'invités (Mark Lanegan, Saul Williams, Daho, The libertines) n'apportait rien et ne faisait que refléter un manque d'osmose totale, c'est une vraie cohésion et une complicité non feinte qui transpiraient entre Rodolphe Burger et ses invités. On ressentait aisément que le Projet Paris Velvet a été travaillé avec énormément de professionnalisme et de passion.

C'est tout d'abord Rodolphe Burger et son groupe qui entamèrent le concert avec "WE'RE GONNA HAVE A REAL GOOD TIME TOGETHER" devant un public assis et très attentif. Rejoint par Une chanteuse Asiatique, s'en suivit une version crépusculaire de "ALL TOMMORROW's PARTY", et une reprise de "ROCK AND ROLL" plus inspirée par la version des albums Live Solo de LOU REED du début des seventies que par la version d'origine. Les interprétations données des chansons sont des relectures intéressantes. Nous ne sommes pas dans des versions "COPIER /COLLER" car Burger et sa bandes offrent des versions qui ,de mon point de vue, sonnent comme LE VELVET aurait peut-être sonné en 2016 s'il était toujours actif et resté fidèle à leur postulat de départ.

Bertrand Belin livre une version française du spoken Word "THE GIFT" avec beaucoup de talent. Le groupe s'attaque à toute la diversité des chansons du groupe. Les ballades comme "I ‘LL BE YOUR MIRROR" seront joués tout comme des titres emblématiques comme "HEROIN", "SWEET JANE", "VENUS IN FURS", "RUN RUN RUN". Des titres plus intimes comme "I'M STICKING WITH YOU" seront aussi abordés avec autant de réussite. La reprise de "I'M WAITING FOR MY MAN" fut excellente avec une mise en scène plutôt réussie ou les invités de groupe se postaient aux quatre coins de la seine, l'air sombres et agressifs comme s'ils attendaient leur dealer, alors que Rodolphe Burger envoyait l'un des meilleurs solos de la soirée.

Ce n'est qu' à partir de ce moment-là que le public sortit de sa torpeur et son écoute polie et un peu sage en quittant les sièges très confortables de la Philharmonie pour se laisser emporter par un "WHITE LIGHT WHITE HEAT" vrombissant où tous les intervenants du spectacles reprenaient les chœurs en dansant avec une vraie dimension ROCK.

C'est le manque de cette dimension Rock qui est le seul bémol que je pourrais apporter à ce concert. La "muséification" du Rock ne rime malheureusement pas avec spontanéité et rébellion. Voir un tel concert respectueusement assis dans la grande salle de la Philharmonie de Paris le prive du souffle qu'il aurait eu s'il avait été joué dans un club plus intime, avec plus de chaleur humaine et un public debout un peu plus actif et participatif.
Cela n'empêcha pas le public de faire une belle ovation au maître de cérémonie, qui conclura le concert par une très jolie versions de "SATELLITE OF LOVE".

Bertrand Belin : les dernières chroniques concerts

The Limiñanas (avec Anton Newcombe, Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner en invités) en concert

The Limiñanas (avec Anton Newcombe, Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner en invités) par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 29/03/2018
C'est une magnifique aventure qui est vécue par le couple Liminana, Lionel et Marie. Plus qu'un groupe, c'est surtout une belle histoire d'amour, notamment musicale, qu'ils ont... La suite

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) en concert

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) par lol
Trianon, Paris, le 29/03/2018
Les Limiñanas ont longtemps été le secret le mieux gardé du rock Français ! S'ils existent depuis 2009, je suis, pour ma part, leurs aventures depuis 2012, même si je ne les ai... La suite

Bertrand Belin en concert

Bertrand Belin par Pierre C
Théâtre Denis Hyères, le 20/11/2016
Le temps est chafouin ce dimanche 20 novembre à Hyères. Les nuages menaçants et le vent ravissent les quelques planchistes et kite-surfeurs à l'Almanarre tout proche. La pluie... La suite

Bertrand Belin + Pain-Noir en concert

Bertrand Belin + Pain-Noir par Clement Chevrier
La Carène, Brest, le 22/04/2016
C'est un club de La Carène complet qui est venu applaudir Bertrand Belin et la première partie de Pain-Noir, un public exigeant dans la tradition téléramesque d'une certaine... La suite

Rodolphe Burger : les dernières chroniques concerts

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger en concert

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger par Catherine B
Toit terrasse, Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/09/2018
Manger un kouskous entre amis sur les toits de la Friche... Profiter de l'air... Bientôt L'Automne et.... Revoir Rachid. "Douce France"... Que celle d'hier soir à... La suite

Rodolphe Burger en concert

Rodolphe Burger par Claire Armance
Théâtre Comoedia - Aubagne, le 26/01/2018
Grande première ce vendredi 26 janvier ! Je vais enfin découvrir Rodolphe Burger en concert, comme le Théâtre Comoedia à Aubagne, cette petite salle qui l'accueille. Avec une... La suite

Rodolphe BURGER en concert

Rodolphe BURGER par Xavier
Marché Gare, Lyon, le 23/03/2017
Un guéridon, noir. Deux verres posés. Un d'eau, un d'un liquide saumâtre, cher à Bashung (Vénus). Whisky, Cognac ? Le public averti massé dans la petite salle attend l'entrée des... La suite

Bruno Boudjelal & Rodolphe Burger & Hakim Hamadouche (Exposition Alger/Marseille Allers et Retours) en concert

Bruno Boudjelal & Rodolphe Burger & Hakim Hamadouche (Exposition Alger/Marseille Allers et Retours) par Mai-lan
MuCEM - Marseille, le 19/02/2014
Photo Bruno Boudjelal / Agence VU La question identitaire est une grande question, de celle qui vous brise, qui vous égare, qui vous rend forts et fiers aussi dans ces... La suite

Philharmonie de Paris : les dernières chroniques concerts

Mulatu Astatke (Jazz à La Villette 2017) en concert

Mulatu Astatke (Jazz à La Villette 2017) par lol
Philarmonie de Paris, le 13/09/2017
Pour le dernier soir de son édition 2017 le festival Jazz à La Villette accueillait la légende de l'Ethio Jazz Mulatu Astatke. L'Ethio Jazz c'est ce courant oublié qui faisait... La suite

Savages (Festival Days Off 2017) en concert

Savages (Festival Days Off 2017) par lol
Cité de la Musique, Paris, le 04/07/2017
En ce 4 juillet, le Festival Days Off - organisé par la Philarmonie de Paris et la Cité de la musique - ne faisait pas dans la dentelle en programmant un concert de Savages, qui... La suite

Television plays <i>Marquee Moon</i> en concert

Television plays Marquee Moon par Xavier Averlant
Philharmonie de Paris, le 02/04/2016
A l'occasion de l'exposition consacrée au Velvet Underground à la Philarmonie de Paris, a eu lieu samedi 2 avril le concert de Television dans la salle 2 de la Philharmonie... La suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par lol
Philharmonie de Paris , le 03/04/2016
Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et... La suite