Accueil Chronique de concert Pascal Obispo
Lundi 24 septembre 2018 : 14474 concerts, 25158 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pascal Obispo

Pascal Obispo en concert

Le Dôme - Marseille 24 mars 2010

Critique écrite le par

Je vais décevoir ceux qui croiraient qu'on fait des paris stupides avec gages punitifs à la clé à ConcertandCo. Non, Gandalf n'est pas un piètre parieur, non, Philippe n'a pas perdu celui relatif à Tokio Hotel, ni moi celui de ce milieu de semaine. Nous y allons de notre plein gré, souvent par curiosité, pour essayer de comprendre ce qui peut faire se déplacer les foules. A ce que j'en connais, Pascal Obispo ne correspond pas du tout à mes goûts musicaux. Mais quelqu'un qui s'est fâché avec Polnareff et qui année après année milite pour le Sidaction, a fortiori en devant supporter Line Renaud, mérite le respect.



Alors j'ai cliqué sur le site de Captain Samouraï Flower où le jingle Welcome To The Magic World m'a fait sursauter d'abord, sourire ensuite. Se serait-on inspiré de Sergent Pepper ? Un grade (capitaine instead of sergent), un costume presque semblable (le violet est plus soutenu que celui de Ringo)...



En première partie, un type seul avec son piano. Il va se faire jeter des tomates ? Ben non, c'est Pascal Obispo himself. Du coup, il n'y aura personne pour lui crier "Rentre chez toi" comme c'est fréquent par ici. Il ne jouera que cinq chansons mais l'enrobage façon sketch de Tu Trouveras fera son petit effet : sous prétexte de jouer du piano debout pour que les gens des premiers rangs à droite voient ses beaux yeux et réciproquement, il offre sciemment une vision moins agréable à ceux des premiers rangs à gauche. Quoique... Le public très majoritairement féminin se contente de la vue "de derrière" même si, selon les propres dires de PO, "c'était mieux y'a quinze ans"...



Pause. Après une bande son avec du Muse et Penny Lane (tiens donc...), le vrai show commence. Par une vidéo poignante du discours de Severn Suzuki au sommet de la Terre à Rio en 1992. Ce document a déjà 18 ans et je doute qu'on ait avancé depuis. Il est bouleversant au point que Pascal Obispo a imaginé son Captain Samouraï Flower pour qu'il contribue à sauver la planète avec son "Arch". Celle-ci est jaune et ressemble à un sous-marin (tiens donc...)



Outre le Captain, neuf membres en composent l'équipage, préposés aux machines : guitares, basse, clavier, batterie, quatuor à cordes. C'est varié (certains ont leur plage de repos pendant que les autres assurent la bonne marche du vaisseau), très plaisant lorsque les turbines sont poussées à fond, le mécanicien en chef chargé des réglages/arrangements particulièrement inspiré.



Je redoutais que le côté concept du projet ne nous propose que de nouveaux morceaux dont j'ignorais tout. Mais certaines mélodies (Tombé pour Elle, Personne, Lucie) ne sont pas oubliées. Le public, lui, connaît tout par cœur, les anciens comme les nouveaux titres. Le Captain les fait chanter mais pas exagérément.



Des reprises de Michel Berger (Le Paradis Blanc) et Robbie Williams (Feel) émaillent le show tout comme des clins d'yeux au détour d'un solo : le percutant thème de Come With Me (Puff Daddy/Jimmy Page), celui aux claviers de Sweet Dreams (Eurythmics) ou aux guitares de Owner Of A Lonely Heart (Yes).



Le Captain Samouraï Flower est omniprésent sur l'écran géant sous la forme d'un joli dessin animé imaginé par Mark Maggiori. C'est le plus de la soirée, les lumières sont correctes mais quatre jours après Jean-Michel Jarre, la comparaison fait mal.



Mais bon, ça mérite bien trois étoiles. Pascal Obispo nous rappelle qu'il est Bordelais et exhibe un maillot de Ciani (et hop ! une étoile en moins !). Il est attendri par une gamine de 6 ans juchée sur les épaules de ses parents à quelques mètres de la scène et qui veut un bisou. Elle obtient gain de cause et Pascal espère qu'elle s'en souviendra longtemps. Moi, je pense au pauvre instit' qui va la récupérer demain...



Les concerts proposés par le Dôme sont toujours destinés à un large public mais pas toujours le même. J'ai déjà mon billet pour Leonard Cohen en septembre et Katie Melua en octobre. J'acquerrai celui de Bob Dylan (23 juin) le jour même de l'ouverture de la location. Pour Florent Pagny le 30 mars, je ne pourrai pas venir, j'ai déjà Melody Gardot. Quant à Roberto Alagna, Garou, Chantal Goya, ne comptez pas sur moi non plus. Philippe ? Gandalf ?? Après tout, l'idée de paris stupides n'est pas sotte. L'avantage, c'est qu'un avis est posté et qu'il ne reste plus aux fans absolus qu'à déverser leur flot de majuscules et de points d'exclamations pour vanter les mérites de leur idole et de pester poliment à l'encontre du chroniqueur qui n'a pas mis assez d'étoiles à leur goût.



Setlist :

Chanter
Les Fleurs Du Bien
Tu Trouveras
Millésime
L'Envie D'Aimer

Welcome To The Magic World
Idéaliste
Personne
Sous Le Chapiteau
Singing My Song
Le Paradis Blanc
Mary Jane
Medley (Zen, Ma Liberté De Penser, Allumer Le Feu)
Où Et Avec Qui Tu M'Aimes
L'Histoire
Tombé Pour Elle (L'Ile Aux Oiseaux)
La Valse Des Regrets
J'ai Dit Oui
Feel (Robbie Williams)
Mourir Demain
Sa Raison D'Etre
Le Drapeau


Rappels :

Si Je Manquais De Ta Peau
1980
Fan
Lucie


Bonus vidéo : Le Paradis Blanc

> Réponse le 27 mars 2010, par Gandalf

T'as raison, on doit etre maso au fond... Pour la peine je poste dans la foulée mon compte rendu de "Age tendre et têtes de bois" 5eme saison ! En ayant payé en plus ! Quand on vous dit qu'on est VRAIMENT curieux de tout, musicalement parlant...  Réagir

> Réponse le 11 avril 2010, par Flag

[Le Dôme - 24 mars 2010] Perso, je ne trouve pas que cela relève du pari stupide. Au moins ça a le mérite, d'argumenter sur un artiste qu'on balaye (trop) rapidement parfois d'un revers de "l'aime pas" et de faire l'effort d'assister (jusqu'au bout parfois), de revenir, d'y repenser, d'écrire (et c'est un boulot), thèse, antithèse. Et puis combien de fois avons-nous eu de parfois bonnes surprises ? Combien de commentaires relatifs à des changements d'avis sur Benjamin Biolay suite à une chronique ? Combien de souvenirs réactualiés suite à une chronique de Jean-Michel Jarre ou de Mickey 3D ? Combien de nouveaux adeptes de Marion Rampal suite à une solidarité LiveInesque ? Continuons. L'important est la mesure et l'argumentaire.  Réagir


Pascal Obispo : les dernières chroniques concerts

Pascal Obispo en concert

Pascal Obispo par Ysabel
Silo - Marseille, le 08/01/2014
Nous nous retrouvons au Silo ce soir, pour rattraper notre rendez-vous manqué avec Pascal Obispo en Novembre dernier (le concert ayant été annulé au dernier moment, suite à un... La suite

Pascal Obispo en concert

Pascal Obispo par A-L
Tours - Le Vinci, le 16/10/2013
Un concert exceptionnel hier soir au Vinci de Tours, où tout était réuni : un GRAND Pascal Obispo, avec plein d'humour et beaucoup de complicité avec le public... et un public... La suite

Obispo par foquy
Virton - Stade Yvan Georges, le 26/06/2010
Tout simplement génial. Des orchestrations de chansons totalement différentes, très rock , ... De la sympathie, de la chaleur, un orchestre terrible et un Pascal Obispo en super forme ! Une voix assez incroyable, du peps, ... Que du bon ! Une super ambiance, un temps magnifique, ... Rien à redire sauf que trop peu de personnes s'étaient déplacées.... La suite

Pascal Obispo par totoche20
zénith de Clermont Ferrand, le 05/03/2010
Au départ, j'étais réticente à aller le voir, c'est mon mari qui m'a offert les places de mon chanteur préféré. Je n'ai pas été déçue car il mèle son dernier album aux chansons engagées à ses anciennes chansons et à celles qu'il a écrites pour Pagny, Zazie... Vraiment, concert très poignant, simple comme lui. Côté salle, super ! on avait dû... La suite

Le Dôme - Marseille : les dernières chroniques concerts

Toto en concert

Toto par Gandalf
Dôme de Marseille, le 25/03/2018
Toto c'est pour moi, typiquement le genre de groupe dont je n'ecoute quasiment jamais les albums studio, les trouvant assez inégaux ou mollassons sur la durée, mais qui ne m'a... La suite

Shaka Ponk + ALB (The Monkadelic Tour 2018) en concert

Shaka Ponk + ALB (The Monkadelic Tour 2018) par Lsl
Le Dôme - Marseille, le 09/02/2018
Shaka Ponk ! Que dire d'eux qui n'a pas déjà été dit ? Toute la difficulté de cette chronique réside dans cette question. Ce groupe vous fait voyager dans un univers unique,... La suite

Vianney en concert

Vianney par ce
Le Dôme Marseille, le 30/11/2017
Tu as beau te dire que tu as de la marge, mais je ne m'attendais pas à voir le Dôme pratiquement plein ce soir, ce qui ne facilitera pas l'accès à la salle. Il faut trouver sa... La suite

Frero Delavega + Bon Air en concert

Frero Delavega + Bon Air par Lumak
Le Dôme - Marseille, le 03/03/2017
J'arrive au Dôme à la fin de la première partie, assurée ce soir par Bon Air, qui est est un duo basque faisant de la musique pop folk. Le publicn et plus précisément les... La suite