Accueil Chronique de concert Patrick Bruel
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Chronique de Concert

Patrick Bruel

Dome - Marseille 14 mai 2007

Critique écrite le par


Ce soir, c'est en tant que chroniqueur officiel de www.liveinmarseille.com que je me rend au Dome marseillais pour voir Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiick Bruel himself. Une date speciale puisque c'est son anniversaire, et de son propre aveu, il a voulu le faire chez nous, il y pensait depuis un moment, parce qu'il nous aiiiiiiiiiiiiiiiimeuh !


C'est donc dans une salle quasi sold out que j'arrive vers 20h avec ma mère. Ma Femme, belle soeur, belle mère, copines de boulot (ohoho si j'avais un marteau ohoho) ayant gardé des places assez bien situées à mi hauteur, on pouvait prendre notre temps.
Comme je me doutais, le public est aux trois quarts féminin, de toutes les générations, et tout acquis à la cause de sa star ! Avec une telle ferveur palpable, on sait que l'ambiance sera plus que chaude, hurlante, à l'unisson. Ce qui fait toujours plaisir à voir, surtout que l'hystérie de ses débuts s'est atténuée (au vu des vidéos que j'avais pu regardé y a longtemps), ce qui n'a pas empeché mes oreilles de vriller souvent aux nombreux "patriiiiiiick" aigus !
En attendant le début des festivités, on apercoit Manu Katché (acclamé) quelques gradins devant nous, entourés d'autres gens, encadrés d'un cordon sommaire. Ma foi, on se dit que ce sont des amis de Bruel, sans plus.


Puis, avec dix petites minutes de retard, les lumières s'eteignent, et la voix de Patrick résonne clairement, accompagnée d'une guitare accoustique.
Public en folie déjà. Qui va devenir dingue en ayant enfin le visuel de l'homme en question ! Avancant au centre de la scène, devant le rideau noir, chantant avec l'aide du public qui ne se fait pas prier, "Alors regarde".


Quelques secondes de silence suit le refrain...et en même temps qu'un coup de caisse claire retentit, ledit rideau tombe de toute sa hauteur, pour révéler les zicos au milieu d'un décor tout en lights !
Honnêtement, une sacrée configuration ! Cinq rampes metalliques de lights convergeants en un seul point, formant une espèce de voute au dessus des musiciens. Tout un entrelacs d'ampoules en fond de scène. Des néons verticaux disposés tout autour de ces muiciens.. Et un jeu de lumière adéquat, trés variés, jouant sur les rythmes, les ambiances...Vraiment une reussite totale de ce coté là. Cette alliance de dépouillement (pas d'ecran géant, ni de backdrops), et de sophistication lumineuse, ca en jetait !


Ensuite, musicalement, rien à redire, la voix de Bruel est toujours aussi bonne, des titres sont réarrangés plus pêchus, la setlist globale revisite toute sa carrière, un bonheur pour les fans.

Et puis et puis...


Et puis maintenant, au risque de me faire lyncher par la majorité du public présent, vachement objectif je suis sur (:p), je vais relever plusieurs points qui font que je suis trés mitigé sur l'ensemble de ce live...
Disons d'emblée que s'il avait concentré sont set en deux heures, au lieu de trois, c'aurait vraiment été intense, sans temps morts.
Le souci, c'est que, jouer trois heures c'est bien. Mais parler une bonne demi-heure la dedans, ca le fait moins.


C'est une soirée spéciale, pas de problèmes, il se lache, il raconte sa vie, cool. Franchement, ca m'a interessé son passé à New York quand il etait jeune (sympa la cover de "Help" des Beatles), de savoir des détails qui ont amené à certaines chansons, bref d'en apprendre un peu plus sur lui.


Mais qu'il enjolive tout ca pour le dire en dix minutes au lieu de deux, qu'il fasse le clown, et qu'en plus il fasse des mini sketchs, assez souvent entre les titres, ca m'a fait chier au bout d'un moment ! Surtout que, désolé hein, mais il n'est pas trés bon comique...Loin de là. On aurait dit du mauvais Palmade parfois...


Honnetement, quel interet tout son "sketch" sur les blagues blondes ? Et celui sur les "Enfoirés" ? Sans oublier celui sur la Star Academy ? Tiens parlons en de celui là. Il casse ouvertement Kamel Ouali, Raphi, et l'emission en général....alors qu'il y participe régulièrement ! Et le fin du fin, pour dire quelque temps après qu'il avait rarement ressenti quelque chose d'aussi intense en chantant certains morceaux avec feu Grégory sur ce même plateau ! J'ai trouvé ca pas trés loyal...


Bruel est un excellent chanteur, on vient le voir pour ca, qu'il chante !
Toutes ses digressions, au bout d'un moment, ben ca casse le speed, on est jamais à fond dans le concert, puisqu'au mieux eux titres sont enchainés, avant de repartir en parlotte... Ca traine en longueur, ca se languit...


Et ca rejoint un autre point noir à mes yeux... Le sieur Patrick sait qu'il jouit d'un capital sympathie enorme d'une part. D'un capital séduction encore plus enorme auprés de son public féminin majoritaire. Qu'il en joue, c'est normal. Qu'il en surjoue, et soit à plusieurs reprises, à mes yeux, à la frontière du "je me la pète vraiment, j'en fais des tonnes, je vous fait faire un peu n'importe quoi, de toute facon vous m'acclamez, vous hurlez...", je trouve ca dommage. Car à mon sens, plus d'une fois, il a dépassé cette frontière. Ca pouvait passer pour de l'auto-dérision, mais je suis convaincu que sous ce couvert, il a plus d'une fois montré qu'il avait un peu le melon...


Et pourtant en dehors de ca, il est sympathique, proche de son public...Mais ce n'est pas la proximité natuelle, spontanée d'un Garou, ou d'autres artistes que j'ai pu voir live. Ca a quelque chose d'un peu calculé, chorégraphié.Il fait son cinéma en gros ! Personnellement, ca m'a frappé, et dérangé quelques fois.


Ce sont deux gros reproches, qui font que j'ai un avis trés mitigé, et que je n'irai pas le revoir en live.
J'y rajoute un son pas top top à certains moments, la batterie couvrant tous les intsruments sauf la voix, ou alors le piano surnageant, basse inexistante...



En ca, Bruel l'a dit et répété à raison, le Dome est une des salles les plus difficiles à sonoriser (bravo aux architectes et ingenieurs qui l'ont concu.... une honte). Cependant, c'est la première fois, que pour un concert de varièté francaise, d'habitude nickel niveau sonore, c'etait si moyen...
Et puis les zicos, je ne les ai pas trouvé transcendants. Mention spéciale au pianiste et au batteur, mais rien de révolutionnaire.

A coté de ca, y a eu des moments forts, toute la première partie du concert etait bonne, soutenue, les classiques ont fait fureur, un karaoké géant pour les "J'te le dis quand meme", "Place des grands hommes", "Décalé", "Qui a le droit", "le Café des délices", "les amants de st jean"... Et pour moi, le meilleur moment fut ce "Casser la voix" à rallonge puissant, dédié à Grégory de la star ac je sais pas combien, fauché si jeune par la maladie, donnant le frisson au Dome, dans une ambiance terrible, sous des lights fabuleux.


Au deuxième rappel (il me semble..ou troisième..y en a eu tellement !) le groupe de zicos entame un "Happy birthday to you", en même temps que tous les amis de l'artiste (tous ceux qui etaient avec Manu Katché derrière le cordon sommaire dont je parlais au début, et qui s'etaient echappés pendant "Qui a le droit", pour rejoindre les coulisse donc...), envahissent la scène, et que les milliers de fans, eux, brandissent chacun un papier où est inscrit un gros MERCI, qui avait été distribué dans le hall.


Il y a de l'emotion, rien à redire sur cette soirée à caractère spécial, l'audience en redemande encore et encore, je compte plus les rappels, Bruel ne se fait pas prier, il leur rend hommage avec cette chanson "Vous", il remercie, il revient encore, cette fois seul avec une gratte accoustique, nous sortant le "disque à la demande", que peu de groupes font. Il ne se dégonfle même pas quand derrière nous quelques furies hurlent "Lola, lola, lola" !


Il enchaine ainsi quelques extraits, quelques trous de mémoires, puis il finit sur une berceuse qu'il chante à ses fils, et part enfin en "surjouant" son départ, j'ai trouvé.


En conclusion, je ne doute pas que pour les fans à fond dedans (99% de la salle donc !), ce fut une soirée mémorable. Mais vu avec du recul, j'ai trouvé ca pas si spontané et naturel parfois, et j'insiste sur le fait qu'il doit rester chanteur, et certainement pas se lancer dans un one man show comique... Un trés bon chanteur. Ce qui est déjà enorme.


J'en reviens donc à ce que je disais au départ...Sur deux heures c'aurait été intense, sur trois heures ca s'etirait sans fin...


Photos Pirlouiiiit parti au bout des 3 morceaux reglementaires

Bonus video :

> Réponse le 15 mai 2007, par Murielle

Exceptionnel concert, pleins d'émotions !!! Je pense qu'il n'oubliera pas son anniversaire de si tôt !!  Réagir

> Réponse le 15 mai 2007, par Corinne

Pour mon premier concert de patrick que j'ai attendu depuis plus de 20 ans !!! ce fut fantastique! plein de tendresse et d'humour; merci à mon mari qui a bien voulu m'accompagner et finallement a été bluffé ; merci à cet internaute pour ces photos et vidéo que je vais garder en souvenir d'une super soirée!!!!!  Réagir

> Réponse le 16 mai 2007, par Guilaine

Ce fut une soirée digne de lui. Inoubliable pour toutes les personnes présentes. Bravo Patrick,bravo les marseillais   Réagir

> Réponse le 16 mai 2007, par Marcus

Un concert exceptionnel, gigantesque, éblouissant,beaucoup d'émotion et d'humanité, merci Patrick pour cette merveilleuse soirée   Réagir

> Réponse le 17 mai 2007, par Marie-Léa

etant bien evidemment une inconditionnelle et habituee aux magiques et magnifiques concert de patrick depuis 1995 jai fai le petit deplacement de Hyères avec mon amoureux qui na pas été déçu ni impatient mais agréablement surpris. J'espere que Patrick a apprecié aussi la soirée , qui était bien au delà qu'un concert magique,mais également un réel partage d'émotions de joies de peines, personnellement jai passée une soirée en compagnie d'un super copain, d'un ami, d'un proche, depuis le temps c'est toujours un pur bonheur et toujours cette incroyable impression de le connaitre de puis toujours! ENCORE MERCI Patrick d'êtrelà, d"être toi!  Réagir

> Réponse le 17 mai 2007, par Jessica

[marseille-Le Dome - 14 mai 2007] Bonjour. Alors le début je n'ai rien a dire pour la critique mais la fin est d'une débilité sans faille. De la jalousie à l'égard d'un monstre de talent de la chanson francaise ? ou bien de la betise humaine ?on ne sait pas trop... ça se melange. Etant fan et pour moi objective j'ai trouvé ce concert très fort en émotion, l'ayant déja vu auparavant (21 decembre 2006 au Dome). Il ne fait pas que débiter ses chansons et partir. Mais nous explique réellement le choix de ses chansons et ce qui l'a poussé à les ecrire. Ce que je trouve très interessant à savoir. De plus ses blagues ont fait l'hunanimité dans la salle,vue les nombreux rires qui en découlés. Je trouve ça un peu déplacé de critiquer un grand chanteur comme lui sachant que vous ne savez pas en faire autant, ni même régler le son...  La suite | Réagir

> Réponse le 17 juin 2007, par Jessica

[Bordeaux - 29 novembre 2007] juste un mot pour vous dire que si vous n'aimez pas Patrick Bruel, il fallait pas aller le voir en concert ! Car ce genre de critiques me font totalement bondir ! Moi je suis allée le voir à Bordeaux, et il a été extraordinaire ! Rien à dire sur ce fabuleux concert qui a duré certes trois heures, mais bien trop court au goût du public bordelais ( qui pourtant est réputé dur, voir trés dur !)  Réagir

> Réponse le 06 mars 2008, par Corinne

ce fut un concert sublime, il a tout donner c'est lâché a plaisanter avec son public depuis des années que je vais a ces concert c'est la première fois que je me suis autant éclater. vu que c'était son anniversaire il était heureux je pense qu'il n'oubliera pas la chaleur et l'amour que lui a donner son public le dôme était en ébullition bravo Patrick et respect pour cet énorme concert.  Réagir


Patrick Bruel : les dernières chroniques concerts

Patrick Bruel en concert

Patrick Bruel par Ysabel
Dôme - Marseille, le 16/10/2013
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a beaucoup de monde ce soir... Beaucoup de monde pour se garer, beaucoup devant les grilles du Dôme pour entrer, beaucoup aussi pour... La suite

Patrick Bruel par corine
Dôme - Marseille, le 07/05/2014
Pour ma première fois que je vois le concert de Patrick Bruel il était génial, de bon son ,et beau jeux de couleurs des danseurs super et lui à une talent génial le concert à durée 2h45 non stop avec 3 rappel, et sans aucune en tract. Entre chaque chanson, il parle de lui, de sa vie. C'était une soirée inoubliable et surtout une superbe... La suite

Patrick Bruel par esther Uzan
Royan, le 04/08/2009
Comme d'habitude le concert de Patrick Bruel était génial. Entre chaque chanson, il parle de lui, de sa vie. J'étais juste devant... Après son concert, j'ai eu la chance de voir Patrick Bruel à son hotel, de lui dire que depuis 20 ans, il ne m'a jamais déçu, et d'avoir une photo de lui et moi. J'attends le nouvel album de Patrick Bruel et une... La suite

Patrick Bruel en concert

Patrick Bruel par Maranacha
Théatre de Verdure à Gèmenos, le 29/07/2009
Un mercredi soir de rêve au Théatre de Verdure à Gèmenos... Ni trop chaud, ni trop froid, un cadre fantastique, un public en osmose bien avant que Patrick Bruel ne rentre sur... La suite

Dome - Marseille : les dernières chroniques concerts

Frero Delavega + Bon Air en concert

Frero Delavega + Bon Air par Lumak
Le Dôme - Marseille, le 03/03/2017
J'arrive au Dôme à la fin de la première partie, assurée ce soir par Bon Air, qui est est un duo basque faisant de la musique pop folk. Le publicn et plus précisément les... La suite

Gauvain Sers + Renaud en concert

Gauvain Sers + Renaud par Philippe
Le Dôme, Marseille, le 19/12/2016
Tentative risquée en ce 19 décembre 2016 : retourner voir Renaud... ou ce qu'il en reste. Chacun sait qu'il a traversé des années très difficiles, certaines même au fond du trou -... La suite

Neil Young en concert

Neil Young par Jacques 2 Chabannes
Le Dôme, Marseille, le 16/06/2016
Le Temps Des Cerises... À L'Eau De (LA) Vie ! Question(s) Sous Dôme Tandis que la salle bruisse d'envie et rumeurs concernant à la fois, le show à venir, et la sortie... La suite

Neil Young + Promise Of The Real  en concert

Neil Young + Promise Of The Real par Cabask
Le Dôme - Marseille , le 16/06/2016
Ah, Neil Young ! Que dire, si ce n'est que j'ai véritablement baigné dedans depuis mon plus jeune âge, mon père le vénérant et jouant quantité de ses titres à la guitare ? Les... La suite