Accueil Chronique de concert Paul McCartney
Lundi 20 novembre 2017 : 11545 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Chronique de Concert

Paul McCartney

Paul McCartney en concert

Stade de France, Saint-Denis 11 Juin 2015

Critique écrite le par




Etait-ce une bonne idée de se rendre au concert de Paul McCartney au Stade de France le 11 juin ? Oui... et non. Oui, parce qu'à 72 ans l'homme est en forme et en voix (quelle prestance incroyable pour cet âge !), et que pas mal des chansons signées par les Beatles figurant à son répertoire 2015 sont encore excellentes à déguster en live. Non, parce que son groupe est un peu faiblard, particulièrement le musicien faisant les trompettes et les cordes aux synthés cheap. Et puis les deux guitaristes ressemblent à des quinquas californiens sortant de chez L'Oréal ou Franck Provost (ou équivalents ricains), sans omettre de sonner un poil FM. Non, parce que nombre de chansons du début de la set list (presque 3 heures de concert) sont mielleuses, un peu cul cul, ou pas forcément adaptées à un concert dans un stade. Y'a débat, quoi ! Chronique...



Après une très longue attente avec des projections de photos de l'énoooooorme carrière de Paulo sur les écrans géants, le show de l'ex Beatles commence par un titre du groupe qui l'a fait connaître, Eight Days A week... Le son est correct quand on se situe sur la pelouse, Macca est fringuant, tout s'annonce bien. C'est Save Us, un nouveau titre, qui suit, plutôt pas mal malgré un son de guitare un peu aseptisé. Le titre Got to Get You into My Life fait ensuite plaisir à entendre, même si l'on se surprend à vouloir faire souffrir d'une manière ou d'une autre le mec aux synthés qui s'illustre par ses faux cuivres dégueulasses... Et puis on commence un peu à décrocher : Temporary Secretary se veut moderne avec ses sonorités électro, mais c'est raté, ça évoque un truc sans aucune saveur.



Bon, on va passer sous silence les instants un peu ennuyeux pour se concentrer sur les bons moments, avec une bel enchaînement entre Let Me Roll It des Wings, un clin d'œil au Foxy lady de Jimi Hendrix et une version classe de Paperback Writer des quatre de Liverpool. L'interprétation des très beaux Blackbird et Here Today, en hommage à John Lennon, fait le plus grand bien à nos oreilles... Au même titre d'ailleurs que l'inestimable Eleanor Rigby, l'extrait de Sergent Pepper Being for the Benefit of Mr. Kite!  et le salut à George Harrison, par l'intermédiaire de Something.



Mais ce que l'on retiendra de ce concert comme en étant l'acmé, c'est la superbe montée en puissance avant les rappels : le très rock 'n roll Back in the U.S.S.R., l'émouvant et culte Let It Be, le très adapté pour un stade Live and Let Die (même avec ses feux d'artifice un peu beaucoup pompiers !) et le mirifique Hey Jude, la chanson de stade par excellence (admirablement écrite, tout en étant fédératrice et instantanément mémorisable), avec son jubilatoire final à base de " na na na na na na na ". Quand on repart du Stade de France, l'on se dit que ce type de set serait plus adapté à une salle (contrairement aux shows d' AC/DC ou Roger Waters vus au même endroit) et qu'une prestation plus courte et recentrée sur les titres vraiment percutants serait plus justifiée dans cet immense lieu. Cela dit, avoir la chance de croiser - même de loin - Paul McCartney en live, ce n'est quand même pas rien ! Mais, bon, il a quand même pas mal de titres trop sirupeux. Mais c'est Macca quand même, quoi, le mec qui a écrit Helter Skelter  ! Débat sans fin donc...








Photos : Marion Ruszniewski www.marion-photographie.com

Paul McCartney : les dernières chroniques concerts

Paul McCartney en concert

Paul McCartney par pirlouiiiit
Nouveau Stade Vélodrome, Marseille, le 05/06/2015
On peut dire que le l'ai attendu ce concert... Des années qu'à chaque fois que sortait la programmation du festival de Nîmes je la parcourais à toute vitesse à la recherche du... La suite

Paul McCartney  en concert

Paul McCartney par Robert
Palais Omnisports de Paris Bercy , le 10/12/2009
Pour sa dernière tournée, Macca nous a offert un concert fabuleux à 70% Beatles, 25 % Wings, un petit bout d'hommage à Hendrix et le reste du Paul McCartney nickel comme il... La suite

Paul McCartney par Auberon
POPB, Paris, le 25/03/2003
Fabuleux, grandiose, magnifique, exceptionnel, extraordinaire..... Les qualifiquatifs manquent pour qualifier les concert de Sir Paul McCartney. Tout d'abord deux petits coups de griffes. Tout d'abord les prix. J'avais déjç été le voirz il y a dix ans et c'était tarif unique 220F, soit environ 35 Eur, et là pour la fosse j'ai du débourser 53... La suite

Paul Mc Cartney par oligir
Bercy, le 25/03/2003
Mc Cartney a donné un concert relativement proche de son dernier disque live (Back to US ou Back to World selon les versions). Macca s'est lancé sans génie dans des reprises de ses plus grands succès (Wings et Beatles inclus). Pourtant toute la salle (Public très hétérogène) s'est prise au jeu. L'ancien Fab four, a du métier et connait toutes les... La suite

Stade de France, Saint-Denis : les dernières chroniques concerts

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) par Samuel C
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
Entre deux rendez-vous avec un grand dirigeant de ce monde, Bono espère peut-être encore secrètement obtenir le prix de Nobel de la Paix. Mais qui sait, Dylan a bien obtenu... La suite

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) par lol
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
En ce mois de juillet 2017, U2 revenait au stade de France pour le 30ème anniversaire de leur album légendaire album "The Joshua tree". Si cet anniversaire était plus que... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par lol
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
6 juin 1992, les Guns N' Roses débarquaient pour la première fois en France pour soutenir leur Nouvel album : "Use Your Illusion (I et II)". La tournée s'appelait "Get in The... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par Gandalf
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
Et la magie opéra. En cette très chaude soirée d'été, dans un Stade de France quasi plein, la magie Guns n' Roses, celle là même qui m'a accompagné depuis la sortie des "Use you... La suite