Accueil Chronique de concert Paul Weller (Benicàssim 2002)
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Paul Weller (Benicàssim 2002)

Escenario Verde, Benicàssim (Espagne) 3 août 2002

Critique écrite le par

Malgré un son pas toujours bon, une quarantaine d'années bien tassée et 25 ans de carrière, Paul Weller a donné un excellent concert à Benicàssim. Un peu à la manière de Neil Young avec son Crazy Horse, il a fait corps avec ses musiciens pour produire un mélange de rock, de pop et de soul très réussi et varié. Ce guitariste unanimement reconnu a très fortement influencé les Gallagher Brothers, pour la coupe de cheveux certes, mais aussi d'abord pour les morceaux qu'il a composés au cours des années... Oasis l'a d'ailleurs invité pour exécuter en studio mais aussi plus tard sur scène à Knebworth le solo de guitare magistral et les chœurs de Champagne supernova, le dernier titre de l'album (What's the story) morning glory ? sorti en 1995.



Plus décontracté et désormais content de jouer des titres de The Jam et The Style Council sur scène depuis sa tournée acoustique de l'année dernière, Paul Weller a semblé très à l'aise et content de jouer devant une foule aussi nombreuse. Très en voix et parfaitement soutenu par un bon groupe, il a pu se laisser aller à prendre des soli épiques sans être imbus d'eux-mêmes ou auto-complaisants, un exploit ! Ce monsieur jouant avec tact et toucher, l'entendre faire rugir sa Gibson ou son Epiphone a été un véritable bonheur. En gentleman anglais, il a même laissé son guitariste s'exprimer...
Les moments où l'ex chanteur de The Jam s'est mis derrière un clavier (sonnant comme un orgue Hammond) ont été, eux aussi, assez classieux. Les titres gorgés de soul music ont bénéficiés de la voix superbe de Paul et d'une interprétation empreinte de la ferveur nécessaire à ce genre de musique.



Même si on a frôlé le pire avec de grands craquements dans la sono (et même une coupure complète de son pendant la dernière minute d'un morceau), le retour de Paul Weller à Benicassim - il avait joué ici lors de la première édition en 1995 - restera comme un bon souvenir.
Hostile à toute nostalgie nauséabonde, il a pris soin de ne pas arriver sur scène en scooter et n'a pas cherché à paraître jeune à tout prix : l'ex-mod a la classe, il est au-dessus de ces futilités. La phrase légendaire des Who, "Hope I die before I get old", ne semble pas le tracasser outre mesure, et c'est tant mieux... Il y a fort à parier que cette prestation pleine de conviction donnera envie à nombre de spectateurs, après avoir piqué une tête dans l'eau chaude de Benicàssim, de se plonger (ou de replonger) dans l'énorme discographie du monsieur.

(Photo Jean-Pascal Blache)

Benicassim : les dernières chroniques concerts

Paolo Nutini / Chase & Status / The Streets en concert

Paolo Nutini / Chase & Status / The Streets par Johannagiudice
Festival International de Benicassim, Espagne, le 14/07/2011
Après un passeport oublié, un avion raté, et 20°C de plus, nous voilà enfin à Benicassim, où les festivités vont enfin pouvoir commencer. En ce premier jour, trois têtes... La suite

Doves, Haven (Benicàssim 2002) par Pierre Andrieu
Benicàssim (Espagne), le 04/08/2002
Les Anglais nous abreuvent tous les 15 jours de leurs nouvelles révélations qui vont tout casser, c'est sûr : "achetez le disque vous ne serez pas déçus"... Bien sûr, dans le lot, il y a de véritables découvertes mais il y a aussi beaucoup des groupes sans aucune originalité, sans charisme, sans chansons, mais avec une grosse force de vente qui... La suite

Dominique A (Benicàssim 2002) par Pierre Andrieu
Escenario Verde, Benicàssim (Espagne), le 04/08/2002
Le festival de Benicàssim a une grande tradition de francophilie ; tous les ans, de nombreux artistes français sont programmés sur les différentes scènes, entre deux groupes internationaux ! Jean-Louis Murat avait, paraît-il, fait forte impression auprès de la presse espagnole l'année dernière... Il avait donné un concert de 45 minutes sans... La suite

Perry Blake (Benicàssim 2002) par Pierre Andrieu
Fib Club, Benicàssim (Espagne), le 04/08/2002
Depuis le début de sa carrière en 1998, Perry Blake a adopté un style s'inspirant du songwriting mélancolique de Nick Drake et du Trip Hop made in Bristol. Sur son dernier album, California, il a choisi de partir dans une direction plus soul... Le jeune Dublinois, un peu distant au premier abord, a enchanté le public de Benicàssim grâce à sa... La suite

Paul Weller : les dernières chroniques concerts

Paul Weller par Brigitte (La Belge)
Ancienne Belgique - Bruxelles, le 12/11/2002
Mon frère est venu me chercher à 18h45, il était très cool, dans la voiture il m'a parlé des shaggy, de radio 21 et de Paul Weller... Tout ça en écoutant la voix de la nana sur son gps... Elle m'énervait celle la : j'ai dit ta gueule pétasse... lol... Non mais je connais le chemin quand même pour aller jusqu'au boulevard Anspach , une des artères... La suite