Accueil Chronique de concert Peter Hook & the Light
Mardi 23 juillet 2019 : 11724 concerts, 25590 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Peter Hook & the Light

Peter Hook & the Light en concert

Le cabaret aléatoire , Marseille 05 mai 2019

Critique écrite le par

Cabaret Aléatoire by Pirlouiiiit 05052019

Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé pour la prestation de Peter Hook et de son groupe The light. Pour démarrer ma sortie du dimanche soir, le concert commencera à l'heure ! Stupéfaction, la queue commençait dès la rue, ce que je n'avais jamais vu personnellement au cabaret aléatoire.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Pas de panique, pile poil à l'heure. La salle est pleine, avec un auditoire certes composé en majorité de quarantenaires et cinquantenaires mais on peut voir par-ci par-là des jeunes gens. Comme attendu, tout le monde a sorti son T-shirt avec la couverture de Unknown Pleasures qui représente les ondes du tout premier pulsar découvert (vous le saviez je suis certain). Bon moi je me suis abstenu...avec le temps, les ondes ont été déformées par ma trajectoire pondérale.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

En fait, il y' a eu deux concerts en un ce soir. Le premier dédié à New Order alors que le second est celui de Joy Division mais sans son chanteur mythique mort (présenté comme cela, ça peut paraitre un peu glauque et très mercantile).

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Donc comme je disais que la première partie nous a permis d'écouter les grands classiques de New Order. Le son est vraiment trop faiblard, du coup, on peut se parler facilement avec ma voisine Lola qui me raconte sa vie dans les années 80, c'est pas beau à entendre. L'effet émotion est là, on aime bien entendre en live des soirées les chansons qu'on a tous sur notre playlist pour le jour de l'an ou la soirée d'anniv. Temptation et Blue Monday sont assez efficaces comme attendu. En revanche, il y'a eu un gros passage à vide au milieu du concert, c'est dommage pour des morceaux comme subcultures sont mieux sur album.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

On a l'impression d'une grosse fatigue et ça manquait également d'ambiance par moment. Je regrette le peu d'interaction avec le public et l'inexistence du reste du groupe. Sur certains morceaux, le guitariste qui assurait le chant n'était pas calé avec Peter Hook, ça en devenait gênant par moment et pas très harmonieux. Un peu déçu de cette première partie mais ça m'a redonné envie de me replonger un peu dans la période new-wave, que j'adore (vive l'époque Bontempi !), et de ressortir entre autres des albums des Pet Shop Boys, Depeche Mode, Tears for Fears ou encore Soft Cell.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Il n'y a pas que du négatif dans ce qui a été proposé, il est difficile de ne pas parler du jeu de basse unique et identifiable de Hook qui tord le cou à la chanson Fuck the bass player d'Inspector Cluzo et à tous ceux qui pense la basse ça ne sert à rien.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Une petite pause avant la deuxième partie de concert. C'est un peu bizarre de faire une pause à un concert mais j'ai quand même l'impression que c'est plutôt un spectacle qui commémore une époque, un peu comme la tournée STARS 80, j'ai honte de cette comparaison mais j'ai que ça en tête. Reprise du spectacle donc et là on part sur la période Joy Division, ce que tout le monde attend. Autant la partie New Order aurait pu être mieux, autant le set Joy Division a procuré des moments plus sympathiques.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Avec un répertoire aussi fourni et incroyable, le nouveau groupe de Peter Hook n'avait qu'à "jouer", je dirai trop facile. Quand le groupe enchaine decades, warsaw, leaders of men, transmission, she's lost control, dead souls et toutes les autres, forcement ça fait mouche auprès du public. Encore une fois le son vraiment trop bas empêche de profiter pleinement du moment. Quand le groupe clos le concert avec Love will tear us apart, c'est frémissant, j'avoue j'ai eu des palpitations.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Je ne vais pas ressortir le sempiternel, c'est ma Madeleine de Proust, mais ça va au-delà, je pense. Pour beaucoup (dont moi), cette chanson les amener à s'intéresser quand ils étaient gamins au rock et à tous ses dérivés ou à faire de la musique tout simplement. C'est aussi touchant de voir tous ses parents venus avec leurs gamins et ces jeunes pogoter sur cette chanson. Rien que ce moment gomme un peu les aléas du spectacle.

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019

Ne nous le cachons pas, il ne faut pas venir à un concert de Peter Hook and the lights pour voir du nouveau, clairement c'est une visite guidée de l'histoire de la musique. On ne peut pas rester insensible au fait, que le gars qu'on voit sur scène a fondé Joy division, sur les cendres de ce dernier il a bâti New Order, à cogérer la fameuse salle l'Hacienda, à participer à la production de nombreux groupes (Stones Roses, Happy Mondays) sous le label Factory. Donc pour cela, ça valait le coup de venir !

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Peter Hook & the Light by Pirlouiiiit 05052019 - 2239

Peter Hook : les dernières chroniques concerts

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Peter Hook & The Light en concert

Peter Hook & The Light par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 03/05/2019
Dans le cadre de sa nouvelle tournée, Peter Hook & the Light est de passage du côté de Lyon et plus précisément à l'Epicerie Moderne, à Feyzin. Ce soir, pas de première partie, un... La suite

Peter Hook & The Light (Gonzaï Night) en concert

Peter Hook & The Light (Gonzaï Night) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 21/01/2019
Encore un joli coup "marketing" de La Coopé, qui invite le légendaire bassiste de Joy Division et New Order, Peter Hook, et son nouveau groupe The Light, à venir jouer le titre... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 09/05/2014
Joy Division est l'exemple parfait du groupe de gamins à l'alchimie miraculeuse, finalement dépassé par ses propres chansons après une métamorphose issue des plus rugueux Warsaw.... La suite

Le cabaret aléatoire , Marseille : les dernières chroniques concerts

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite

Mount Kimbie + Jam City en concert

Mount Kimbie + Jam City par Lb Photographie
Le Cabaret Aléatoire - Marseille, le 19/11/2017
Le duo Mount Kimbie, signature électro chez le prestigieux label anglais Warp Records, passait à la Friche la Belle de mai ce dimanche 19 novembre, pour une date marseillaise,... La suite

J.C. Satàn + Frustration (10 ans Born Bad Records) en concert

J.C. Satàn + Frustration (10 ans Born Bad Records) par Philippe
Le Cabaret Aléatoire, Marseile, le 13/05/2017
Anniversaire immanquable des 10 ans de Born Bad Records, écurie (entre autres) des deux meilleurs groupes de rock de France en activité, et tous deux sur scène aujourd'hui ! On... La suite