Accueil Chronique de concert Piers Faccini
Lundi 24 février 2020 : 10674 concerts, 25930 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Piers Faccini

Piers Faccini en concert

Le Poste à Galène - Marseille 5 novembre 2013

Critique écrite le par

Nouvel album de Piers Faccini, Between Dogs and Wolves, nouveau concert au Poste à Galène. Pour l'avoir vu ici même il y a un an et demi, je sais que la salle convient parfaitement à son style chaleureux, intime.

Le début est d'ailleurs intime. En l'attendant, les amis se retrouvent, se racontent la dernière, se présentent les uns les autres, s'offrent des coups à boire, s'amassent tranquillement vers la scène. Piers Faccini discute devant la porte d'entrée quelques minutes avant de monter sur scène.

Intro aux sonorités presque indiennes. Je retrouve ce qui m'avait plu précédemment, les chants de peuple, d'humains sans trop savoir de quels pays ils seraient.



Rejoint sur scène par son comparse batteur Simone Prattico, ils installent beaucoup de douceur et d'intimité.

A l'avant scène un cadre avec des vitraux qui représente Il Camino explique-t-il avant de la chanter. Cette illustration est projetée de façon floue sur un grand drap derrière eux. Cela signe la poésie de ce concert.



Le public, nombreux, s'engage avec eux dans ce voyage de deux heures.
Les adaptations de leurs morceaux avec le xylophone apportent énormément de légèreté.



Il mélange les langues, passe de l'anglais à l'italien, au français en reprenant la chanson créole Mangé pour le Cœur, d'Alain Peters, chanteur réunionnais.
Simone Prattico marque les temps par une sonorité très basse, comme des pas lourds.
J'aime le fait de réentendre les chansons interprétées différemment des précédents concerts sans en perdre l'esprit, bien au contraire.



Son apparence rigide, (grand, mince, il se tient très droit) contraste avec la chaleur de son chant et des arrangements.



Il prend son harmonica à plusieurs reprises, pour entre autres Missing Words, Reste La Marée, change de guitare, glisse un papier sous les cordes pour modifier la sonorité, fait des boucles qui étincellent la fin de If I. Sa main danse dans le tambourin.

Il nous glisse qu'il aura un stand "de fruits et légumes" pour vendre ses disques après le concert. Que des bons produits.
Il y a un aspect artisanal. Comme ces vitraux qui changent au fur et à mesure du concert. Le ciel passe du bleu au rouge. Un arbre apparaît, d'abord dénudé. Pour clore le concert il revient pour changer le cadre et nous faire profiter du dernier tableau avec l'arbre à la ramure rouge vif, flamboyant.
2 rappels, le public est charmé.

Je repars réchauffée, avec un coup de soleil, du sable dans les cheveux, un disque dédicacé en poche et le disque de Simone Prattico, intitulé Brooklyn Sessions.
Allez les voir ces deux enchanteurs.


http://youtu.be/0Kgf1OeF3J4

Set List dans (plus ou moins dans l'ordre)

Intro
Black Rose
Il Camino
Missing words
Reste la Marée
Manger pour le coeur
To see is to believe
Pieces of ourselves
If I
solo Batterie
Three Times I betrayed
Uncover
Like Water Like Storm
A Storm Is Going to Come
The Beggar & the Thief
Home Away From Home
Rappel
Une ballade
Tribe
Rappel 2
? "One for the road"

> Réponse le 10 novembre 2013, par funanna

Tout est dit...   Réagir


Piers Faccini : les dernières chroniques concerts

Piers Faccini & Les Chemiranis en concert

Piers Faccini & Les Chemiranis par jfi
La Meson, Marseille, le 17/05/2015
Belle soirée que celle-ci. Pour ceux qui connaissent Piers Faccini et/ou les Chemirani (peu importe le projet), la chronique pourrait être facile à faire : très beau. Pour ceux... La suite

Piers Faccini en concert

Piers Faccini par Callie-Cotto
La Croisée des Arts - St Maximin la Sainte Baume, le 18/04/2014
Piers Faccini - De ceux qui sèment - Chronique du 18 avril 2014 Ecrire une chronique sur Piers se révèle un exercice délicat. Je cherche mes mots, me retrouve en position... La suite

Piers Faccini & Simone Prattico + Yasmina Sana en concert

Piers Faccini & Simone Prattico + Yasmina Sana par Karen Solvery
Epicerie Moderne - Feysin, le 06/11/2013
C'est à l'épicerie moderne que jouèrent ce soir-là Piers Faccini, précédé de la jeune chanteuse lyonnaise, Yasmina Sana. Surprise dans un premier temps de découvrir des gradins... La suite

Piers Faccini en concert

Piers Faccini par Ysabel
Musée Antique - Arles, le 02/02/2013
Ce concert de Piers Faccini, bien qu'étant le troisième pour moi, va être extrêmement particulier. Pourquoi ? Et bien parce qu'il se déroule dans un endroit juste fabuleux : au... La suite

Le Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite