Accueil Chronique de concert Pitchfork Music festival Paris : Bon Iver, Lykke Li, Team Ghost, Kathleen Edwards, Jens Lekman, Fucked up, Real Estate, Washed Out, Mondkopf, The Rosebuds...
Jeudi 22 août 2019 : 11746 concerts, 25624 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pitchfork Music festival Paris : Bon Iver, Lykke Li, Team Ghost, Kathleen Edwards, Jens Lekman, Fucked up, Real Estate, Washed Out, Mondkopf, The Rosebuds...

Pitchfork Music festival Paris : Bon Iver, Lykke Li, Team Ghost, Kathleen Edwards, Jens Lekman, Fucked up, Real Estate, Washed Out, Mondkopf, The Rosebuds...  en concert

Grande Halle de la Villette, Paris 28-29 octobre 2011

Critique écrite le par




Bible tabou de tout journaliste musical rock-folk et électro 2.0 qui se respecte, Pitchfork a officiellement envahi le vieux continent les 28 et 29 octobre dernier. Site d'invasion : Paris, grande halle de la Villette. Ses troupes : une cohorte de hipsters déguisés de la tête au pied (du slim à la mèche, en passant par le motif léopard) jusqu'au portable. Ses armes : une sélection musicale pointue alignant petits groupes indé qui pulsent, grosses machines ayant fait leurs preuves depuis belles lurettes et une journée totalement programmée par Bon Iver (c'est bien l'indé, mais il faut quand même vendre des tickets).



Team Ghost

Remplaçants de dernière minute d'Iceage, les Français de Team Ghost et leur rock électro planant ont été les premiers, vendredi en milieu d'après-midi, à poser leurs accords lors de ce " grand rendez-vous de la hype " - comme il se murmurait dans les salons parisiens. Un choix de programmation à saluer tant la suite s'est révélée des plus étranges, côté transition.






Fucked up

Après le planant, donc, place à Fucked up. Combo mi-rock mi-hardcore emmené par un chanteur d'envergure (au propre comme au figuré) bavard et n'ayant pas peur de tomber le haut et de descendre dans la foule pour séduire. Le groupe canadien a tout donné. Les riffs étaient aiguisés, la voix gutturale, la batterie métronomique et l'ensemble ultra efficace. Mais à 17 heures, dur de déchaîner les foules. Un bon paquet d'adeptes sautillant se sont tout de même (heureusement) chargés de rendre au groupe la monnaie de sa pièce.






Real Estate

La vague suivante était clairement électro-pop (ou comment passer du coq à l'âne), avec des formations aux qualités diverses. À Real Estate la force de permettre aux gens d'aller boire un verre et de manger un bägel ou un hot-dog (hype oblige, pas de kébab ni de jambon beurre au Pitchfork). Car même si la mélodie entêtante de Kinder Blumen a de quoi transporter l'auditoire dans les étoiles un instant, dur de ne pas trouver l'ensemble du set un peu répétitif et gnangnan.



Washed out

Place ensuite à Washed out et sa dream-pop planante et plaisante, sonnant parfois comme du Moby en moins épique et moins pompeux (et avec des cheveux).






Mondkopf

Après une parenthèse Wild Beasts, Mondkopf lançait la dernière partie de la soirée. Fini la gentillesse hippie, place à l'amour violent et torride version clubber. On sort les blips et les basses, l'écran s'allume pour projeter ses premières vidéos de la soirée, et les corps se mettent à chalouper, pour progressivement verser vers des ondulations frénétiques dictées par les mélodies trance martiales du Français. Seul regret : ne pas avoir vécu les effets de cette musique sur le public à une heure plus logique (22 heures, c'est un peu tôt pour des rythmiques trance non ?). Une vraie bonne claque toutefois avant l'arrivée de la star de la soirée : Aphex Twin.





Aphex Twin

Et là, dur. Très dur même de qualifier la prestation du pape de l'électro. Caché dans l'ombre, derrière ses machines et sans jamais montrer son visage autrement que déformé sur écran géant, l'homme a proposé une expérience allant au-delà de la musique : près de deux heures de sensations pures, prenant en otage les sens des spectateurs. La vue ne pouvait s'empêcher de fixer les lasers ou le spectacle vidéo proposé par l'artiste (des montages comprenant notamment des déformations de visages du public, ou de photos de people). Le toucher et l'ouïe étaient possédés par les secousses rythmiques en dent de scie, naviguant entre le meilleur de l'ambient et le top de la drum'n'bass déconstruite. Embarqués dans un voyage allant du torride à l'obscur, du festif au frénétique et de la raison à la folie, nombreux sont ceux qui, ce soir là, ont dû redécouvrir la musique électronique.

Après cette expérience, pas moyen toutefois pour votre serviteur de continuer la soirée. C'est très bien Pantha du Prince, mais autant rentrer sur une note légendaire. Les hipsters clubber savaient, eux, encore plein de bonnes choses à se mettre sous la dent jusqu'à l'aube chantante avec Cut Copy, Four Tet et Erol Alkan...





Le lendemain, les survivants, cernes sous les yeux, à peine remis, retrouvaient dès 14 heures la masse des addicts de la folk pour la suite des réjouissances. Là encore, la question de la programmation (et surtout de ses horaires) pouvait se poser, tant les excès de la veille semblaient dur à digérer face à des prestations douces et intimistes sonnant comme d'interminables appels à une sieste méritée. Mais peu importe, après des litres de cafés, et équipés d'allumettes pour garder les yeux ouverts, le festivalier sait toujours trouver de la ressource.





the Rosebuds

Face à un public clairsemé (et fatigué donc), the Rosebuds, premiers choix du curateur Bon Iver, on lancé l'après-midi avec leur pop rock tout en retenue. Guitariste au joli timbre de voix (et au français impeccable), évoluant comme un poisson dans dans le registre du folk dylanesque, Kathleen Edwards a pris la suite, pour offrir un pur moment de douceur.



Jens Lekman

Après Stornoway, Jens Lekman s'est chargé de casser un peu le rythme, pour le plus grand plaisir de la tension des spectateurs. Débutant son set de manière très folk, le songwriter capable de balancer une boutade entre chaque titre a fini dans un tout autre registre, beaucoup plus dansant, tendance pop matinée de Gloria Gaynor.






Lykke Li

Le show de Lykke Li a quant à lui fait l'effet d'un pavé lancé avec énergie dans la mare folk de l'après-midi. Rythmes tribaux et ténébreux, voix shamanique, avec un Get some en guise d'apothéose, la Suédoise a donné un salutaire coup de fouet au public, désormais prêt à accueillir (les rares en France) Bon Iver.





Bon Iver

Impeccables et visiblement heureux d'être là, les Américains ont commencé par le titre Perth, pour ensuite enchaîner les titres de leurs deux albums (dont Holocene, Calgary, Skinny Love...) et finir par plusieurs rappels. Un set propre, carré et efficace, qui a su facilement trouvé son public, conquis d'avance, mais manquait peut-être un peu d'originalité, en ne s'aventurant que très rarement hors des sentiers tracés par les versions albums des titres.

Avec ce concert se terminait le premier Pitchfork européen. Un rendez-vous certes un peu trop hype et pas toujours finement calculé (l'ordre de la programmation), mais surtout agréablement pointu et qui, il faut l'espérer, aura de l'avenir.



Site du festival (dont sont extraites les photos) : http://pitchforkmusicfestival.fr/fr/info/

Pitchfork Music Festival : les dernières chroniques concerts

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris , le 02/11/2017
Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol,... La suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES... par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris, le 01/11/2014
Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très... La suite

Yo La Tengo, Hot Chip, The Knife, Warpaint, Jagwar Ma, The Haxan Cloak, Savages, Mac Demarco, No Age, Connan Mockasin, Colin Stetson, Panda Bear, Danny Brown, Majical Cloudz, Omar Souleyman, Youth Lagoon, Pegase (Pitchfork Music Festival Paris 2013) en concert

Yo La Tengo, Hot Chip, The Knife, Warpaint, Jagwar Ma, The Haxan Cloak, Savages, Mac Demarco, No Age, Connan Mockasin, Colin Stetson, Panda Bear, Danny Brown, Majical Cloudz, Omar Souleyman, Youth Lagoon, Pegase (Pitchfork Music Festival Paris 2013) par Audreymllr
Grande Halle de La Villette, Paris, le 02/11/2013
Troisième édition du Pitchfork Music Festival Paris, qui a une fois de plus investi la Grande Halle de la Villette pour trois nuits de concerts, du 31 octobre au 2 novembre... La suite

Bon Iver : les dernières chroniques concerts

Bon Iver + Thurston Moore's Chelsea Light Moving + Arthur Beatrice (MIDI festival 2012) en concert

Bon Iver + Thurston Moore's Chelsea Light Moving + Arthur Beatrice (MIDI festival 2012) par pirlouiiiit
Hippodrome de Hyères, le 28/07/2012
Après avoir assisté au très bon concert de Aline à la Villa Noailles, avoir pris un Nnorvégien et son pote en stop à l'arrière d'une AX sur une demi banquette à la mousse cuite... La suite

Paléo Festival 2012 :Warpaint + The Alaev Family + Dionysos + Buvette + Dominique A + Broukar + Other Lives + The Cure + Boy + Bon Iver + Justice + Francis Francis + Miles Kane + Christine en concert

Paléo Festival 2012 :Warpaint + The Alaev Family + Dionysos + Buvette + Dominique A + Broukar + Other Lives + The Cure + Boy + Bon Iver + Justice + Francis Francis + Miles Kane + Christine par Lionel Degiovanni
Nyon (Suisse), le 18/07/2012
Warpaint à 17h45 sous le Chapiteau : Ce quatuor essentiellement féminin investit la scène du Chapiteau pour envoyer leur rock new-wave, influencé de Nirvana. Un mélange... La suite

Bon Iver (Transmusicales de Rennes 2008) en concert

Bon Iver (Transmusicales de Rennes 2008) par Pierre Andrieu
Salle de la Cité, Rennes, le 05/12/2008
LE concert du festival pour Bon Iver à la salle de la Cité à l'occasion des Trans Musicales de Rennes ? Il se pourrait bien que oui si l'on en juge par la qualité - magistrale... La suite

Bon Iver + Sammy Decoster + Success + Padded Cell en concert

Bon Iver + Sammy Decoster + Success + Padded Cell par Roohakim
Transmusicales de Rennes , le 05/12/2008
La journée démarre à la "te-ci" avec le folk/rock atmosphérique des ricains de Bon Iver. Très belle musique, très prenante et souvent minimaliste surtout au niveau de la... La suite

Fucked Up : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire + Fucked Up en concert

Arcade Fire + Fucked Up par Pascale
Halle Tony Garnier, Lyon, le 26/11/2010
Après un concert de "chauffe" en juillet, semi-raté au Casino de Paris, puis le concert avorté de Rock en Seine à cause de la pluie, inutile de dire que j'attendais les... La suite

Arcade Fire (+ Fucked Up) en concert

Arcade Fire (+ Fucked Up) par Philippe
Le Dôme, Marseille, le 24/11/2010
En première partie, le groupe ni-rock, ni-punk, ni-metal, Fucked Up, assemblage étrange et pas du tout cohérent entre un groupe comportant notamment un trio de guitares (3... La suite

Arcade Fire + Fucked up en concert

Arcade Fire + Fucked up par stephane
Dôme - Marseille, le 24/11/2010
Arcade fire a donné à Marseille un de ses concerts donc il a le secret : puissant, enlevé, énergique, cathartique, mais aussi avec quelques faiblesses. Première surprise en... La suite

Arcade Fire + Fucked Up en concert

Arcade Fire + Fucked Up par Pirlouiiiit
Dome - Marseille, le 24/11/2010
Bon je commence cette chronique déjà un peu énervé par les commentaires que je me suis pris sur facebook par un éminent et objectif collègue d'avoir osé poster un "beaucoup de... La suite

Lykke Li : les dernières chroniques concerts

The Horrors + Miles Kane + Crocodiles + The Vaccines + Trentemoller + Cat's Eyes + Concrete Knives + The La's + François And The Atlas Mountains + Archive + Lykke Li + Tinie Tempah (Festival Rock en Seine 2011) en concert

The Horrors + Miles Kane + Crocodiles + The Vaccines + Trentemoller + Cat's Eyes + Concrete Knives + The La's + François And The Atlas Mountains + Archive + Lykke Li + Tinie Tempah (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de saint-Cloud, le 28/08/2011
Avec 108 000 spectateurs en trois jours, Rock en Seine 2011 a parfaitement rempli son contrat, établissant un nouveau record de fréquentation grâce à la création d'une... La suite

Mondkopf : les dernières chroniques concerts

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) en concert

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) par Pirlouiiiit
Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/10/2011
Bon maintenant je me sens obligé de compléter puisque contrairement aux précédents chroniqueurs je ne peux pas supporter de faire des choix comme eux (aller voir un tel ou un... La suite

Festival Marsatac 2011 (jour 3) en concert

Festival Marsatac 2011 (jour 3) par roohakim
Friche Belle de Mai - Marseille, le 01/10/2011
Ca a faillit être la chronique " je suis trop vieux pour ces conneries ", mais finalement pas tout à fait...Peut-être l'année prochaine ? J'ai lu que pour sa 13e année d'existence... La suite

Real Estate : les dernières chroniques concerts

Real Estate + Noir Coeur (Fireworks Festival 2012) en concert

Real Estate + Noir Coeur (Fireworks Festival 2012) par Pierre Andrieu
Nouveau Casino, Paris, le 23/02/2012
Nouveau Casino complet pour le concert parisien des très effacés américains de Real Estate, les chouchous pop rock surf folk de Pitchfork (site internet américain... La suite

Team Ghost : les dernières chroniques concerts

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J  (Festival Rock en Seine 2013) en concert

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J (Festival Rock en Seine 2013) par Lebonair
Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2013
1ère journée du Festival Rock en Seine 2013, nous sommes le vendredi et le temps est chaud, ensoleillé. J'arrive vers 16h30 et je récupère en 5 minutes mon invitation pour... La suite

Archive + Team Ghost (Les Escales du Cargo 2013) en concert

Archive + Team Ghost (Les Escales du Cargo 2013) par Ysabel
Théatre Antique - Arles, le 19/07/2013
Pour terminer cette semaine forte en émotions que nous ont offert les Arènes de Nîmes, direction le Théâtre Antique d'Arles avec les Escales du Cargo (en association avec Le Cargo... La suite

Vitalic VTLZR + !!! (chk chk chk) + Rubin Steiner + Skip&Die + Team Ghost + The Vaccines (Printemps de Bourges 2013) en concert

Vitalic VTLZR + !!! (chk chk chk) + Rubin Steiner + Skip&Die + Team Ghost + The Vaccines (Printemps de Bourges 2013) par Pierre Andrieu
Le W et le Palais d'Auron, Bourges, le 27/04/2013
Samedi 27 Avril 2013, c'est le traditionnel rendez-vous de fin de Printemps de Bourges, la très courue Rock 'n Beat Party, qui permet de voir défiler en live sur les scènes... La suite

Chokebore + Team Ghost en concert

Chokebore + Team Ghost par Pierre Andrieu
La Machine du Moulin Rouge, Paris , le 31/10/2011
Galvanisé par la présence d'un public fervent et gonflé à bloc par la réussite d'un EP flambant neuf intitulé Falls Best (Vicious Circle, 2011), le groupe de punk hardcore 'n... La suite

Washed Out : les dernières chroniques concerts

Washed Out + Markovo + Pyramid (Find Out Festival) en concert

Washed Out + Markovo + Pyramid (Find Out Festival) par Sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 04/06/2012
Pour la dernière soirée de sa première (et on l'espère pas dernière) édition, on ne pourra pas blâmer le festival Find Out d'avoir joué la facilité. C'est déjà difficile... La suite

Grande Halle de la Villette, Paris : les dernières chroniques concerts

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris , le 02/11/2017
Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol,... La suite

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) en concert

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) par lol
Grande Halle de la Villette, Paris, le 08/09/2016
La grande halle de la Villette accueillait en quelque sorte l'aristocratie de l'Afrobeat afin de rendre hommage au monarque fondateur légendaire de ce courant musical : Fela... La suite

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES...  en concert

Pitchfork Music Festival Paris 2014 : Mogwai, Belle and Sebastian, Jose Gonzalez, Foxygen, The Notwist, St Vincent, The War On Drugs, Ought, Son Lux, Jon Hopkins, James Blake, D.D Dumbo, Future Islands, Tobias Jesso Jr., Caribou, Jungle, CHVRCHES... par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris, le 01/11/2014
Programmation foisonnante pour la quatrième édition du Pitchfork Music Festival les 30, 31 octobre et 1er novembre à Paris, à la Grande Halle de la Villette, avec une très... La suite

The Black Angels + Chocolat + Morgan Delt (Villette Sonique 2015) en concert

The Black Angels + Chocolat + Morgan Delt (Villette Sonique 2015) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris, le 25/05/2015
Avec en premières parties de choix, le psychédélisme floydien de Morgan Delt - idéal pour tripper en début de soirée avant le grand départ vers les cieux - et les... La suite