Accueil Chronique de concert Pravda + Nelson + Neimo + Peter Bjorn & John + The Automatic + Just Jack + Nosfell (Printemps de Bourges 2007)
Lundi 17 juin 2019 : 9223 concerts, 25521 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pravda + Nelson + Neimo + Peter Bjorn & John + The Automatic + Just Jack + Nosfell (Printemps de Bourges 2007)

Pravda + Nelson + Neimo + Peter Bjorn & John + The Automatic + Just Jack + Nosfell (Printemps de Bourges 2007) en concert

Le 22, Bourges 17 avril 2007

Critique écrite le par








Première soirée très réussie dans la moiteur du Printemps de Bourges... Au programme, du rock, du rock et encore du rock. Une dose massive idéale pour partir sur les chapeaux de roue et ainsi démarrer le festival du bon pied !




Nosfell :

Avant le début de la soirée rock au 22, nous avons juste le temps d'aller faire un petit tour dans la chaleur insupportable du Palais d'Auron. Pour constater que la cas Nosfell ne s'arrange pas : égo surdimensionné, chansons boursouflées de prétention, personnage théâtral et ultra maniéré. Au-delà du risible... Malgré une tonalité plus rock sur son nouveau disque, rien n'a vraiment changé dans "l'univers fascinant de Nosfell"... Il se prend pour un artiste avec un grand A, mais quelqu'un devrait lui dire qu'il en fait beaucoup trop dans ce registre.




Neimo :

On ne va pas s'emmerder ferme pendant une heure avec ce triste sire, direction la scène pression live sponsorisée par un célèbre brasseur responsable de quelques cirrhoses retentissantes. Dans des conditions pas franchement idéales (les gens déambulent loin de la scène cherchant un kébab ou une djembé 100% authentique à ramener à la maison) que le groupe Neimo arrive sur scène. Au premier abord, ils ont l'air un peu formatés "jeune combo pseudo rebelle pour faire fantasmer les gamines" mais l'essentiel est là : ils envoient la purée dès le début. Un rock plutôt sexy interprété par des musiciens hargneux comme il faut. La guitare hurle, la batterie claque, le synthé/basse part en vrille et le chanteur - qui ressemble à la gravure de mode faisant office de leader dans Razorlight, mais en moins tête à claques - cabotine joliment en anglais. Rien de révolutionnaire, mais Neimo propose un cocktail efficace, qui fait crier les filles et se rapprocher la foule. Le tube du groupe, Hot girl, fait l'effet d'une bombe dans un public de gamins ravis de l'aubaine : un bon concert gratuit à Bourges pendant le printemps !




Nelson :

Direction le 22 pour assister au set en tous points parfait de Nelson, un combo à géométrie variable (les instruments changent de main à chaque titre) délivrant un post punk très impressionnant en live. Le chanteur, sorte de Ian Curtis ultra Crispé au début du concert, se transforme rapidement en affable leader remerciant le public pour son accueil en or. Les gens sont venus pour soutenir les groupes, faire la fête et participer aux "débats" : ça danse, ça hurle, ça applaudit à tout va. Dans une ambiance bon enfant et survoltée, Nelson déroule son set avec ses morceaux truffés d'aspérités. Le jeu avec la dissonance, le chaud et le froid, la distorsion et les mélodies aboutit à la création d'ambiances réellement saisissantes, comme sur le single (The Over) song. Avant de quitter la scène sous les vivas, le groupe réclame (et obtient) une ovation pour les Parisiens de Stuck in the sound, retenus par une tempête de neige à New York. Doués, et altruistes en plus les Nelson...




Pravda :

Quelques instants plus tard, c'est Pravda : qui joue au 22 est, ce qui est presque normal pour ceux qui chantent Tu es à l'ouest, comme le fait brillamment remarquer la chanteuse assez canon dans le genre "grande brune svelte et dominatrice". On l'avait déjà remarqué avec les tubes présents sur le bon premier album de Pravda : ce duo là a l'art et la manière de marquer le public ! Arrivée tout en combinaison et veste blanches, le duo tombe rapidement une couche de vêtements, la chanteuse/bassiste/guitariste se retrouvant donc en short moulant noir et torse nu avec des rubans de scotch latéraux sur le corps... Ouch ! C'est un peu facile mais voilà comment décrire un set de ces deux allumés : scotchant et sexy ! Ce soir, tous les tubes du disque y passent ; c'est une sorte d'électro rock avec claviers Korg, basse tourbillonnante et guitare tranchante. Les compositions sont directes et immédiates comme un shoot d'héroïne. Les reprises, au nombre de deux sont assez réjouissantes : puissante Frank Sinatra (suck my dick, lick my ass) de Miss Kittin et drôle Enter sandman de Metallica, jouée de manière un peu convenue malheureusement. Au final, une excellente prestation de Pravda ponctuée par deux sauts dans le public : un de la chanteuse (remontant top less sur scène), et un du guitariste chanteur porté en triomphe par un public déchaîné à la fin du set.




Just Jack :

Avec son funk rock groove, Just Jack, le chouchou des branchés un peu durs de la feuille, se charge de faire retomber notre enthousiasme avec sa musique sans saveur. Comme l'infect Mika, Just Jack mélange tout et n'importe quoi dans un grand fourre tout pseudo inspiré, pour un résultat anecdotique, évoquant plus une soupe FM et racoleuse qu'autre chose. Heureusement la choriste est craquante quand elle lance des regards de biche effarouchée au public. On ne dira pas la même chose du pseudo bad boy leader de Just Jack, souriant mais sans charisme aucun et avec une voix pas exactement marquante.




The Automatic :

Ne nous trompons pas : The Automatic, qui fait son apparition sur scène quelques instants après, c'est du rock FM interprété par un bassiste chanteur entre Dave Grohl (Foo Fighters) et James Hetfield (Metallica) et hurlé par un claviers/choriste proprement hystérique, qui compense sa faible taille par un abattage hallucinant : sauts incessants, moulinets de micro, destruction de matériel (claviers etc). Avec ces conneries, le roadie du groupe finira avec une arcade pétée par un jet de micro (sympa l'ambiance dans le bus au retour). Ce lutin roux malfaisant et ses acolytes déchaînés produisent une musique hybride entre le punk, la new wave à la Talking Heads (repris par le groupe : Life during wartime) et le rock promis aux rotations lourdes sur les ondes radiophoniques. L'énergie incroyable déployée sur scène emporte l'adhésion, même si sur disque les ficelles sont un peu trop grosses à notre goût.




Peter Bjorn and John :

C'est aux excellents et frais Peter Bjorn and John que revient l'honneur de clôturer la soirée, dans un style garage pop, avec un peu de folk et de bruit... Classieux, inspiré et remuant, le mélange ourdi pas ces Suédois aux looks impeccables ! Les morceaux sont variés, interprétés avec foi et chantés façon John Lennon ou Morrissey, ce qui produit une délicieuse impression désuète. Le trio sait ralentir la cadence, débrancher les guitares ou monter le son pour devenir bruitiste, ce qui fait qu'à la fin de son set il regagne les loges sous des applaudissements très nourris.


A lire également à propos des Printemps de Bourges 2007, 2006 et 2005 : les chroniques des concerts de Herman Düne + Tribute To Neil Young + Jesse Sykes + J. Tillman, Juliette Gréco + Abd Al Malik, The Lost Communists, The Elderberries, Yann Tiersen + Calexico + Iron and Wine, The Dresden Dolls + Queen Adreena + 54 Nude Honeys, Art Brut + Buzzcocks + The Spinto Band, The Flaming Lips + Emilie Simon + CocoRosie + Architecture In Helsinki, Dionysos + dEUS + Artic Monkeys + Katerine + Hushpuppies, The Kills, Tokyo Overtones, Soldout, The Craftmen Club, The BellRays + Nashville Pussy + The Ex, The National + Herman Düne, Interpol + Bloc Party + Gomm, Low + Ray Lamontagne, Nancy Sinatra + Alexandra Roos et Marianne Faithfull + Françoiz Breut...


Photos © François Mellet (Pravda), © Frédéric Loridant (Just Jack, The Automatic, Peter Bjorn & John), © Cristelle Frisch (Nosfell, Neimo, Nelson) extraites du site internet du Printemps de Bourges : www.printemps-bourges.com.

Printemps de Bourges : les dernières chroniques concerts

Barcella (Printemps de Bourges 2019) en concert

Barcella (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Grande Scène Séraucourt, Bourges, le 18/04/2019
Je suis placé juste devant pour la prestation de Barcella sur la grande scène Séraucourt au Printemps de Bourges, et comme je suis arrivé tôt j'ai même assisté aux balances...... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Bourges, le 29/04/2018
Du 24 au 29 avril 2018, la 42ème édition de l'inamovible raout berruyer du Printemps de Bourges a fait péter le record de fréquentation, avec 80 000 spectateurs... On... La suite

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Palais d'Auron, Bourges, le 26/04/2018
Très en forme sur cette nouvelle tournée et toujours aussi craquante avec son look d'éternelle adolescente en Jean, Charlotte Gainsbourg a joliment pris la suite de son père,... La suite

Just Jack : les dernières chroniques concerts

Just Jack + Wave Machines en concert

Just Jack + Wave Machines par Sami
Cabaret aléatoire - Marseille., le 29/10/2009
Très bonne affluence ce soir pour des concerts ma foi bien agréables. A la base je m'étais davantage déplacé pour la première partie, ayant bien apprécié "Wave If You're Really... La suite

(mon) Rock en Seine 2007 3/3 : Housse de Racket, Devotchka, Nelson, (Kelis, Kings of Leon, Just Jack), Faithless, Craig Armstrong, Björk (Bjork) en concert

(mon) Rock en Seine 2007 3/3 : Housse de Racket, Devotchka, Nelson, (Kelis, Kings of Leon, Just Jack), Faithless, Craig Armstrong, Björk (Bjork) par Philippe
Parc de St Cloud, Paris, le 26/08/2007
Le samedi c'était par ici ! Pour ce troisième et dernier jour, une évidence s'impose : il y a comme un énorme trou d'air dans l'après-midi ! Pas assez motivé par Bat For... La suite

Neïmo : les dernières chroniques concerts

the Dodoz + Neimo + Dissonant Nation en concert

the Dodoz + Neimo + Dissonant Nation par Pirlouiiiit
Cabaret Aleatoire, Friche Belle de Mai - Marseille, le 20/02/2009
Pffff y a des semaines comme ca ou je ne suis pas très raisonnable ... il y a quelques temps j'avais dit au pinguin : désormais pas plus de 2 par semaine ... et depuis le 4... La suite

Rock en Seine par Céline : Neimo, Clap Your hands Say yeah, Dirty Pretty Things, Morrissey, Radiohead ... Tokyo Ska Paradise Orchestra par Céline
Parc de Saint-Cloud, Paris, le 25/08/2006
Le vendredi ! Pourquoi n'y-a-t-il pas de festival de rock de cette envergure à Marseille? Voilà la question que je me suis posée durant ces deux jours où je craignai sans cesse de me prendre un litre de flotte sur la tête, ce qui m'obligeai à remplir mon sac de parapluie et autres kway, voire de polaire...pour les nuits froides ! ! ! Je n'ai... La suite

Nelson : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2007 3/3 : Housse de Racket, Devotchka, Nelson, (Kelis, Kings of Leon, Just Jack), Faithless, Craig Armstrong, Björk (Bjork) en concert

(mon) Rock en Seine 2007 3/3 : Housse de Racket, Devotchka, Nelson, (Kelis, Kings of Leon, Just Jack), Faithless, Craig Armstrong, Björk (Bjork) par Philippe
Parc de St Cloud, Paris, le 26/08/2007
Le samedi c'était par ici ! Pour ce troisième et dernier jour, une évidence s'impose : il y a comme un énorme trou d'air dans l'après-midi ! Pas assez motivé par Bat For... La suite

Just Jack, Peter Bjorn & John, Pravda,The Automatic, Pravda, Nadj, Nelson (Printemps de Bourges 2007) par cadfael
22 est-ouest, Bourges, le 17/04/2007
Bonne soirée rock au 22. Nelson, groupe français sympathique, très jeune. Pravda : un super show et un beau duo. Jolie prestation scénique. La voix de la chanteuse m'a parfois fais pensé à Blondie. En tout cas, une formation française vraiement au point, rodée au son électro-pop 80's. Nadj : le groupe de rock traditionnel. Basse guitare... La suite

Nosfell : les dernières chroniques concerts

Nosfell (Le Son de Notre Canebière #4 - part 1) en concert

Nosfell (Le Son de Notre Canebière #4 - part 1) par Phil2guy
Place des Danaïdes- Marseille, le 30/04/2017
Comment tuer une fin de dimanche après-midi grisâtre de l'entre-deux tours des présidentielles ? En allant assister aux concerts gratuits organisés par la Meson dans le cadre des... La suite

Nosfell en concert

Nosfell par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 24/05/2014
À la base je n'avais pas prévu (de venir à ce concert et puis finalement j'y suis allé, ni) de parler de ce concert laissant la tâche à quelqu'un qui a ait sans doute plus... La suite

Faust + Nosfell & Médéric Collignon & Edward Perraud & Peter Corser (festival MIMI) en concert

Faust + Nosfell & Médéric Collignon & Edward Perraud & Peter Corser (festival MIMI) par Mystic Punk Pinguin
Festival MIMI - Marseille, le 07/07/2010
Premier soir du Festival MIMI 2010. L'avantage d'un concert se déroulant dans le cadre enchanteur de l'Ile du Frioul, c'est que tu peux y aller à l'avance plonger une tête et... La suite

Them Crooked Vultures + Nosfell en concert

Them Crooked Vultures + Nosfell par Coline Magaud
Le Zénith, Paris, le 08/06/2010
Nos amis de Them Crooked Vultures, découverts à Rock en Seine en août dernier, sont de retour à Paris pour nous faire profiter des chansons de leur premier album, qui a... La suite

Peter Bjorn & John : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam en concert

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2009
Pour le vendredi c'est par ici ! Encore des nuages lourds de menace et un cul bordé de nouilles pour cette deuxième journée des Eurockéennes. Dans la série festival engagé,... La suite

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 2 : Sophie Hunger, Swefelgelb, Peter Bjorn and John, Groundation, Tricky, Peter Doherty, Kanye West, Passion Pit, Friendly Fires en concert

Festival Les Eurockéennes de Belfort 2009 - jour 2 : Sophie Hunger, Swefelgelb, Peter Bjorn and John, Groundation, Tricky, Peter Doherty, Kanye West, Passion Pit, Friendly Fires par Tribukao71
Presqu'ile de Malsaucy, Belfort, le 04/07/2009
Deuxième jour a Belfort ! on se lève avec le soleil et toujours avec cette forte chaleur qui devient limite supportable .. bref ! on mange un peu, et on décolle pour aller... La suite

Pravda : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2007 2/3 : PuppetMastaz, The Fratellis, Pravda, Erik Truffaz, Jarvis Cocker, CSS, The Jesus & Mary Chain, Tool  en concert

(mon) Rock en Seine 2007 2/3 : PuppetMastaz, The Fratellis, Pravda, Erik Truffaz, Jarvis Cocker, CSS, The Jesus & Mary Chain, Tool par Philippe
Parc de St Cloud, Paris, le 25/08/2007
Le vendredi c'était par ici ! Après une nuit réparatrice, on rejoint le site sous un soleil de plomb (qui a dit que l'été était pourri ? A Marseille on a pourtant rien... La suite

the Rogers Sisters + Pravda (Festival les Femmes s'en melent) en concert

the Rogers Sisters + Pravda (Festival les Femmes s'en melent) par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 29/04/2005
Une semaine apres The National c'est au tour de Rogers Sisters de nous rendre visite de Brooklyn ... Alors que pour les premiers le Poste etait plein, ce soir il n'y a pas... La suite

Pravda par Laurence
La laiterie Strasbourg, le 01/06/2007
Une chanteuse qui a de la personnalité et une voix relativement percutante mais des rythmes similaires dans toutes les chansons. Un manque de recherche évident. Guitares pas trop mal mais elle est mieux au clavier. Son partenaire très ordinaire et je suis déçue du manque d'originalité. Bon OK il picole tout le long du concert. Super cliché tu... La suite

Plasticines + Pravda par mateo
LE KLEO a toulouse, le 09/05/2007
Alors je viens voir Plasticines, notre groupe de rock feminin, un public très jeune, très bon enfant, une petite salle mais pleine, une prestation plutôt très bonne, courte evidemment vu la durée de leur album (3/4 d'heure) mais très sympa ! Elles jouent vite et fort, enchainent les titres tres rapidement, ce sont nos petites Ramones francaises... La suite