Accueil Chronique de concert The Rapture + WhoMadeWho + Yuksek + Dope D.O.D. + Skip The Use + The Pack AD (Rock 'n' Beat Party, Printemps de Bourges 2012)
Mercredi 22 janvier 2020 : 11508 concerts, 25886 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Rapture + WhoMadeWho + Yuksek + Dope D.O.D. + Skip The Use + The Pack AD (Rock 'n' Beat Party, Printemps de Bourges 2012)

The Rapture + WhoMadeWho + Yuksek + Dope D.O.D. + Skip The Use + The Pack AD (Rock 'n' Beat Party, Printemps de Bourges 2012) en concert

Le Phénix, Bourges 28 avril 2012

Critique écrite le par




Dernier jour du Printemps de Bourges 2012, le samedi 28 avril 2012, avec une soirée Rock 'n' Beat Party riche en promesses... Au programme, de 20 heures jusqu'au petit matin, une déferlante de groupes électro, rock et hip hop sur les scènes du Phénix et du Palais d'Auron. Le public, très jeune et très bourré (voire plus, si possible), a tout loisir de naviguer entre les deux salles, cette fois dans la sérénité, grâce à de gros progrès au niveau organisation. Voici nos impressions sur les concerts des artistes que nous avons pu voir en live : The Pack AD, Skip The Use, Dope D.O.D., Yuksek, WhoMadeWho et The Rapture :






The Pack AD

C'est au duo canadien de rock garage 100% féminin The Pack AD d'essuyer les plâtres en début de soirée au Phénix... Dommage de passer si tôt pour ce combo - pas original mais efficace - car le son est abominable (la salle sonne creux, elle se remplit tout juste, et la batterie se réverbère sur le fond du chapiteau, débarrassé des gradins, donnant l'impression qu'un autre groupe fait des balances batterie... ). Malgré toute la bonne volonté du monde et un léger mieux au niveau sonorisation au fur et à mesure que le show avance, l'on se rend vite compte que l'endroit est trop grand pour un duo rock, surtout si la batterie est aussi éloignée du micro de la chanteuse/guitariste. La sensation de grand vide sur scène est toutefois en partie annihilée par la présence sympa du duo et par une poignée de titres méchamment percutants. Le genre de truc à base de cris hystériques, de batterie lourde (parfois trop) et de riffs de six cordes saignants. Il manque un petit plus qui ferait passer The Pack AD de la deuxième à la première division rock garage... Cependant, dans une petite salle ça doit faire son effet.





Skip The Use

En France, tout le monde de la musique se gargarise sur les qualités de Skip The Use et sur son " incroyable potentiel scénique ", sans parler du chanteur bête de scène et des Victoires de la Musique... Un phénomène évoquant les très merdiques et passe partout Shaka Ponk. Sans surprise, après deux premiers morceaux plutôt corrects dans le style disco funk rock 'n roll, morceaux où l'énergie du chanteur pile électrique emporte l'adhésion, Skip The Use montre rapidement ses limites : compositions fourre tout mixant n'importe quoi (metal, reggae, ska, électro, soul, rock... ) pour ratisser large, discours ultra faciles faits pour faire jouir les gamins (" les gens de gauche vous allez à droite, et ceux de droite vous allez à gauche, ceux du milieu, on va vous mettre dans la merde ! ", super... ) et show archi calibré pour cartonner sur le plus grand nombre. Bien sûr, Le vocaliste Mr Bastard est beau comme un dieu, bâti comme le footballeur Thierry Henry et capable de sauter très haut, mais son organe vocal a vite tendance à fatiguer. A force d'en faire des caisses dans le style de l'énervant leader de Bloc Party. Le public, désormais en nombre, adore et hurle sa joie ; nous, on se réfugie au Palais d'Auron... Avec le duo Shaka Ponk/Skip The Use, la France n'est pas près de sortir du marasme artistique dans laquelle elle est plongée ! Arriver à avoir des prétendants crédibles dans la catégorie rock français, c'est pas pour demain les gars...






Dope D.O.D.

Changement de registre assez radical, avec le hip hop très, très méchant de Dope D.O.D., qui permet à la bande de jeunes qui s'agitent dans la fosse et les gradins du Palais d'Auron de s'encanailler devant un DJ envoyant des tracks électro rap plutôt biens senties et trois MC'S remontés comme des pendules... La mixture proposée, assez singulière et gravement énervée, vient des Pays Bas mais on dirait qu'elle débarque directement de la mère patrie du hip hop, les Etats-Unis d'Amérique. Voire de l'enfer de la mort qui tue, les trois lascars essayant de paraître le plus violents, déjantés, agressifs et incontrôlables que possible.



Pour ce faire, ils utilisent des registres vocaux semblant émaner de créatures d'outre tombe, de fantômes en souffrance ou de morts vivants à la Freddy Krueger. Idéal donc pour faire peur à votre grand mère ou à votre belle mère un peu pieuse sur les bords ! Sinon, trêve de plaisanteries, Dope D.O.D. fait parfaitement le show, envoie du lourd et s'y entend pour transformer une salle toute entière en zone de guerre sonique... Donc, si l'on est fan du style, ça cartonne bien en live ! C'est le moins que l'on puisse dire.





Yuksek

Ensuite, c'est parti pour de grandes louches d'électro pop créée par Yuksek pour danser, se mélanger à deux et se sentir libre sans penser aux choses qui fâchent... Accompagné par deux musiciens (qui s'occupent des percussions, de la basse, des synthés et des chœurs), l'auteur du trop sucré et léger album Living On The Edge Of Time fait feu de tout bois pour encourager l'assistance à bouger, et il y arrive parfaitement ! Grâce à ses tubes ultra directs chantés d'une voix évoquant parfois Dave Gahan de Depeche Mode, l'homme fait décoller le Phénix sans aucun problème. C'est plaisant, comme disent les gens qui ne savent pas quoi dire à propos de quelque chose, mais un peu anecdotique, pas assez personnel et sans doute trop dans l'air du temps pour pouvoir durer vraiment. L'avenir le dira...





WhoMadeWho

Retour au Palais d'Auron peu de temps après pour assister à la prestation enlevée, sexy et accrocheuse de WhoMadeWho, qui n'est pas un groupe de reprises d'AC/DC, mais plutôt un trio de disco électro pop funky... Et un trio du genre à retourner complètement n'importe quelle salle en deux temps trois mouvements grâce à une énergie positive très communicative, à une présence drolatique et à une tripotée de tubes imparablement dansants. Il n'y a bien que la très affectée et blasée parisienne qui se trouve à côté de nous pour avoir envie de consulter son maudit smart phone non stop pendant ce concert ! Car le reste de la salle, en état d'émoi caractérisé, se trémousse et fait onduler ses hanches sur les rythmes groovy et psyché de WhoMadeWho. Sur ce, la rédactrice pour je ne sais quel webzine merdique évoquée au dessous nous dit avec un détestable accent made in Paris, France "  Je te laisse, je dois couvrir le concert de The Rapture, j'ai vendu le papier... " afin de bien montrer à un plouc qu'elle maitrise le jargon journalistique. C'est ça, casse toi, de l'air !





The Rapture

Le grand moment de la soirée pour nous, c'est la venue sur scène du combo de Luke Jenner, The Rapture... Dès l'arrivée du quatuor new yorkais, l'ambiance monte d'un ton, le groupe n'ayant quasiment que des tubes à interpréter. Le disco punk funk électro sauvagement défouraillé par ce combo est tout simplement jouissif en live, et ce même si les musiciens semblent assez distants, peu communicatifs et principalement là pour faire leur boulot (c'était déjà un peu la même histoire en 2004 aux Eurockéennes de Belfort). Oui, mais leur maitrise des instruments (basse, batterie, synthés, sax, guitare) est totale, leur sens du truc qui groove est inouïe et leur science de la montée de mayonnaise funky punky est bluffante.



Comme Mr Jenner fait des merveilles au micro et à la guitare (putains de riffs hyper tranchants !) et que la set list tue sa mère, il est positivement impossible de ne pas kiffer gravement ce show stratosphérique ! De In The Grace of You love à Sail Away en passant par le tube ultime House of Jealous Lovers (toujours aussi bon !), Olio, Whoo! Alright, Yeah... Uh Huh, Echoes ou encore How Deep Is Your Love, c'est un sans faute magistral servi avec le gros son qui va bien et l'énergie qu'il faut. The Rapture mélangeant admirablement le rock et le post punk avec l'électro disco house, il s'agit vraiment du groupe idéal pour figurer à l'affiche de la Rock 'n' Beat Party ! Et cela nous permet de conclure le Printemps de Bourges 2012 sur une excellente note, avec un très sympathique goût de " revenez-y " !




A l'année prochaine, pour de nouvelles aventures à Bourges...





A lire également, les chroniques des concerts de Django Django + Trailer Trash Tracys + Citizens ! + Slagsmålsklubben + Kindness + Friends, Arthur H + My Best Fiend + Willy Moon + Clock Opera + AM & Shawn Lee + King Krule + King Charles, Dominique A + Ewert And the Two Dragons + François And the Atlas Mountains + Dionysos + Revolver + Shaka Ponk et Baxter Dury + Jacuzzi Boys + Rover + Balthazar + The Barr Brothers + The Minutes au Printemps de Bourges 2012...





Lien : www.printemps-bourges.com (photos extraites de ce site, crédits photographes en bas des photos)...


> Réponse le 02 mai 2012, par Philippe

"C'est plaisant, comme disent les gens qui ne savent pas quoi dire à propos de quelque chose". C'est pas beau d'attaquer frontalement un collègue, je sais bien que vous parlez de moi, cher Pierre... ;-) Permettez-moi de vous signaler que l'on peut vous retourner le commentaire avec un tic à vous : "c'est merdique, comme disent les gens qui ne savent pas quoi dire à propos de quelque chose qu'ils détestent"... Allez quoi, un peu d'imagination, je suis sûr que vous connaissez plein d'autres expressions gastro-entériques bien déplaisantes ! ;-)  Réagir


Printemps de Bourges : les dernières chroniques concerts

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) par Pierre Andrieu
Bourges, le 20/04/2019
43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il... La suite

Barcella (Printemps de Bourges 2019) en concert

Barcella (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Grande Scène Séraucourt, Bourges, le 18/04/2019
Je suis placé juste devant pour la prestation de Barcella sur la grande scène Séraucourt au Printemps de Bourges, et comme je suis arrivé tôt j'ai même assisté aux balances...... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Bourges, le 29/04/2018
Du 24 au 29 avril 2018, la 42ème édition de l'inamovible raout berruyer du Printemps de Bourges a fait péter le record de fréquentation, avec 80 000 spectateurs... On... La suite

Dope D.O.D. : les dernières chroniques concerts

Dope D.O.D. (reportage photo) en concert

Dope D.O.D. (reportage photo) par Yann Cabello
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 20/03/2015
Le très énervé groupe de hip hop Dope D.O.D. était en concert le 20 mars à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, pour une des dates de sa tournée française 2015 (toutes les... La suite

Paléo Festival : Xewin + Da Cruz + Niyaz + Imany + La Gale + Irma + Rodrigo Y Gabriela + Dope D.O.D. + Ibrahim Maalouf + Lenny Kravitz + Skip The Use en concert

Paléo Festival : Xewin + Da Cruz + Niyaz + Imany + La Gale + Irma + Rodrigo Y Gabriela + Dope D.O.D. + Ibrahim Maalouf + Lenny Kravitz + Skip The Use par Galoubet
Nyon (Suisse), le 20/07/2012
Journée pluvieuse... la boue s'inviterait-elle au Paléo ? La mode étant aux bottes plastiques, il y a de quoi se poser des questions... Show Case au Cosmo: les XEWIN 2 MC (un... La suite

EUROCKEENNES 2012 - JOUR 3 : Jack White, Cypress Hill, Lana Del Rey, Dope D.O.D en concert

EUROCKEENNES 2012 - JOUR 3 : Jack White, Cypress Hill, Lana Del Rey, Dope D.O.D par Fredc
Presqu'île du Malsaucy, Belfort, le 01/07/2012
DIMANCHE 1er JUILLET 2012 Temps : Pluie sans arrêt, gadoue jusqu'aux mollets ! On a vu : Le Comte de Bouderbala et Carbon Airways en interview ; des musiciens de Brian... La suite

Skip The Use : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + La Pieta  en concert

Skip The Use + La Pieta par lionel
Paloma, Nîmes, le 29/11/2019
Ce soir, retour dans une salle de concert bien agréable : Paloma à Nîmes. Avant le concert, la chorale de Paloma faisait un petit récital bien sympa dans la partie centrale... La suite

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

 Festival Paléo : Pablo nouvelle +  Skip the Use + Maxime Le Forestier + Shaka Ponk + Salut C'est Cool + Carbon Airways en concert

Festival Paléo : Pablo nouvelle + Skip the Use + Maxime Le Forestier + Shaka Ponk + Salut C'est Cool + Carbon Airways par Lionel Degiovanni
Nyons ( suisse ) , le 25/07/2014
La journée de concert du vendredi commence avec le show case de Pablo nouvelle, au cosmos. Donc juste ok pour démarrer la journée avec un bon concert et un bon apéro ! Et quel... La suite

Entretien avec le groupe Skip The Use à l'occasion du festival Musilac en concert

Entretien avec le groupe Skip The Use à l'occasion du festival Musilac par Lily Rosana
Festival Musilac à Aix-Les-Bains, le 12/07/2014
À l'occasion de leur participation au festival Musilac et juste avant leur show, nous retrouvons le groupe Skip The Use, qui se prête au jeu de l'interview, lève le voile sur... La suite

The Pack A.D. : les dernières chroniques concerts

Egyptian Hip Hop + The Phenomenal Handclap Band + Funeral Party + Von Pariahs + Donso + The Pack A.D + Lars & The Hands Of Light (Transmusicales de Rennes 2010) en concert

Egyptian Hip Hop + The Phenomenal Handclap Band + Funeral Party + Von Pariahs + Donso + The Pack A.D + Lars & The Hands Of Light (Transmusicales de Rennes 2010) par Pierre Andrieu
Parc Expo, Rennes, le 09/12/2010
Début en fanfare pour les Transmusicales de Rennes 2010, avec une première soirée riche en découvertes étonnantes et mémorables au Parc Expo et au 4 Bis... Parmi les très... La suite

The Rapture : les dernières chroniques concerts

Les Voix du Gaou : The Rapture + Two Door Cinema club + Hyphen Hyphen en concert

Les Voix du Gaou : The Rapture + Two Door Cinema club + Hyphen Hyphen par stephane
Les Voix du Gaou - Six Fours, le 17/07/2012
Seconde soirée du festival du Gaou avec une affiche qui paraissait alléchante : un jeune groupe repéré par les inrocks, un combo pop irlandais et une référence de l'électro-rock... La suite

The Rapture en concert

The Rapture par Sami
Chantier de Paloma, Nimes, le 10/09/2011
The Rapture en concert gratuit à Nîmes c'est la bonne surprise de cette rentrée dans le sud. Groupe déjà vu trois fois dont une l'été dernier au festival Pantiero, dont le nouvel... La suite

Festival Pantiero : The Rapture + Omar Souleyman +  tUne-YarDs + The Death Set en concert

Festival Pantiero : The Rapture + Omar Souleyman + tUne-YarDs + The Death Set par Sami
Terrasse du palais des festivals - Cannes, le 12/08/2010
"Cannes, deuxième jour du festival". Une soirée pleine de bonnes surprises, placée sous le signe de la découverte et de l'inattendu. Ayant déjà vu deux fois The Rapture et ne... La suite

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker en concert

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker par Philippe
Esplanade St Jean J4, Marseille, le 28/09/2006
Troisième édition du festival Marsatac sur le J4, et pour la première fois ils ont fait exprès d'être ici ! Ca se sent de suite : aménagement beaucoup plus réfléchi et convivial... La suite

WhoMadeWho : les dernières chroniques concerts

Motorama, Whomadewho, The Chap, Volage (Festival Yeah!) en concert

Motorama, Whomadewho, The Chap, Volage (Festival Yeah!) par olivier
Festival Yeah - Lourmarin, le 05/06/2015
Installé dans le chateau de Lourmarin, cadre magnifique, à 30 mn d'Aix-en-Provence, le festival Yeah est un festival intimiste. Et malgré une jauge très réduite, il affiche une... La suite

Whomadewho + Sebastien Tellier + FM Belfast + Mermonte (Marseille Rock Island 2013) en concert

Whomadewho + Sebastien Tellier + FM Belfast + Mermonte (Marseille Rock Island 2013) par sami
Fort D'Entrecasteaux, Marseille, le 27/06/2013
Avec les beaux jours qui tardent à arriver, on en oublierait presque que c'est le début de la saison des festivals d'été. Comme l'an dernier, on se laisse tenter par une des... La suite

WhoMadeWho + Foreign Beggars (Festival Chorus) en concert

WhoMadeWho + Foreign Beggars (Festival Chorus) par Fredc
Magic Mirror, La Défense, le 12/04/2013
WhoMadeWho Cette soirée du Festival Chorus s'annonçait électrique et européenne avec les Danois de WhoMadeWho et les Britanniques de Foreign Beggars. Ce sont les... La suite

WhoMadeWho + We Are Serenades en concert

WhoMadeWho + We Are Serenades par Chandleur
Point Ephémère, Paris, le 23/04/2012
Essais micro en Danois, une roadie enceinte (de 4 mois ?) le trio WhoMadeWho déboule, costumé à l'identique, en ayant déjà remporté, assurément, la palme du pire look !... La suite

Yuksek : les dernières chroniques concerts

Festival Reevox : Yuksek + Arnaud Rebotini & Christian Zanessi + Chapelier Fou + MXCT en concert

Festival Reevox : Yuksek + Arnaud Rebotini & Christian Zanessi + Chapelier Fou + MXCT par Sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 09/02/2013
Un Cabaret aléatoire très bien rempli, malgré le froid et une grosse affiche electro au Dock des suds, pour cette soirée de clôture de la deuxième édition du festival de musiques... La suite

Yuksek, Digitalism, NZCA/Lines, Andromakers (Festival Rock Island) en concert

Yuksek, Digitalism, NZCA/Lines, Andromakers (Festival Rock Island) par Sami
Fort d'Entrecasteaux, le 30/06/2012
Première édition pour Rock Island, nouveau venu dans la famille des festivals de musiques electro et pop. Plutôt une bonne nouvelle pour les amateurs du genre, avec une affiche... La suite

Interview avec Yuksek en concert

Interview avec Yuksek par fredc
Paris, le 17/11/2011
Est-il encore besoin de présenter Yuksek ? Jeune trentenaire, Pierre-Antoine Busson commence à se faire un nom dans le petit milieu de l'électro française avec de nombreux remixes... La suite

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) en concert

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) par Pirlouiiiit
Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/10/2011
Bon maintenant je me sens obligé de compléter puisque contrairement aux précédents chroniqueurs je ne peux pas supporter de faire des choix comme eux (aller voir un tel ou un... La suite

Le Phénix, Bourges : les dernières chroniques concerts

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Breton + Jackson and His Computer Band + Kavinsky + Klaxons + Carbon Airways + Sarah W_Papsun + A Tribe Called Red + Salut C'est Cool (Rock 'n Beat Party - Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Breton + Jackson and His Computer Band + Kavinsky + Klaxons + Carbon Airways + Sarah W_Papsun + A Tribe Called Red + Salut C'est Cool (Rock 'n Beat Party - Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le W, Bourges, le 26/04/2014
Samedi 26 avril 2014, avant dernier jour du Printemps de Bourges avec un morceau de choix, la fameuse Rock 'n Beat Party, soirée qui permet de voir défiler de très nombreux... La suite

Metronomy + Détroit + Fauve + Girls In Hawaii (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Metronomy + Détroit + Fauve + Girls In Hawaii (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le W, Bourges, le 24/04/2014
Jeudi 24 avril, troisième jour du Printemps de Bourges 2014, avec notamment une belle soirée au W avec la pop groovy et sexy de Metronomy, le rock français torturé de... La suite

Stromae + Florent Marchet (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Stromae + Florent Marchet (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le W, Bourges, le 22/04/2014
Juste après une bonne première partie assurée par le local de l'étape Florent Marchet, dans une atmosphère peu enthousiaste mais polie, la très œcuménique superstar... La suite