Accueil Chronique de concert Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017)
Mardi 21 novembre 2017 : 11633 concerts, 24722 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Chronique de Concert

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017)

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) en concert

AccorHotels Arena, Paris 7 novembre 2017

Critique écrite le par



En tournée pour assurer le service après vente de leur très bon dernier album Villains (oui, "très bon", n'en déplaise aux gens qui veulent qu'un groupe sorte toujours le même album jusqu'à la fin des temps), les Queens Of The Stone Age étaient à Bercy - enfin, la désormais " fameuse " AccorHotels Arena - afin d'encourager leurs nombreux fans (12 000 ?, ça change des 250 personnes du live unplugged à France Inter fin août !) à se lancer dans le tiercé gagnant de toute soirée rock 'n roll qui se respecte : "Dance, drink and fuck"... La croustillante devise de la soirée est édictée par Josh Homme en début de set, juste après une première partie à oublier très vite (Broncho, les Eagles Of Death Metal du pauvre, très mal sonorisés de surcroît), un morceau de sexy disco introductif passé en bande son (le très hot "Walk the Night" des Skatt Brothers), et un démarrage pied au plancher avec un trio gagnant composé d'"If I Had a Tail ", "Monsters in the Parasol" et "My God Is the Sun"...



Même si on remarque assez vite que le son n'est pas exactement extraordinaire - pour bien voir et entendre, on a pourtant fait l'effort de se placer au milieu de la fosse, entre la scène et la régie, l'ingé son est-il incompétent ? -, la puissance de feu des QOTSA irradie la salle : Josh Homme est en voix et toujours excellentissime à la gratte, Troy Van Leeuwen se présente en total killer à la deuxième guitare, Dean Fertita fait le job aux claviers et à la six cordes, Michael Shuman et Jon Theodore, assurant quant à eux une infernale rythmique basse batterie... C'est du lourd, du très lourd, et on prend assez cher au milieu d'un public pas exactement calme ! Percuté de plein fouet par le stoner rock & pop des surpuissants ricains, on essaye tant bien que mal de survivre entre une sorte de colosse viking (à l'haleine de cheval, merci!) qui se dandine gentiment mais dont la corpulence nous fait vaciller toutes les deux secondes et un troupeau de mec bourrés pogotant comme des tarés en fumant des joints (et après avoir pris des buvards de LSD)... Ouch !



Même en étant sobre (la pinte de bière fadasse à 10 euros, très peu pour nous !), l'effet procuré par la set list grand luxe est énorme sur notre cerveau, qui n'est pas très loin d'exploser à plusieurs reprises... Au cours des deux heures de show éclairé de manière vrillante avec d'énormes projos montés sur vérins pneumatiques et des colonnes lumineuses que les musiciens s'amusent à défoncer à coups de pieds, tout le monde en a pour son argent ; les fans du dernier album, joué en intégralité (moins un), de l'avant dernier disque, ...Like Clockwork, mais aussi de Songs for the Deaf, Rated R, Era Vulgaris ou Lullabies to Paralyze. Les tubes et les titres forts s'enchaînent sans temps morts laissant à peine le temps de dire "ouf" : "No One Knows", "You Think I Ain't Worth a Dollar, but I Feel Like a Millionaire", "The Way You Used to Do", "I Think I Lost My Headache", "Domesticated Animals", "Make It Wit Chu", "Sick, Sick, Sick", "The Evil Has Landed", "Little Sister", "Go With the Flow" ou encore "A Song for the Dead"... Au milieu de cette déferlante de rock 'n roll à couper le souffle, le génial slow "Villains of Circumstance" fait figure de respiration trippante totalement bienvenue.



Si l'on ajoute que le son est meilleur en reculant un peu, on ne peut nier que l'on passe un moment d'exception avec les Reines de l'Age de Pierre et leur impressionnant leader. Qui peut se permettre de picoler avant de monter sur scène, d'oublier brièvement les paroles d'un titre, de raconter des banalités au micro, d'autoriser à son cogneur de service un solo de batterie (c'est interdit en fait !) et de fumer clopes sur clopes, sans perdre une seule once de sa pertinence scénique, toujours monstrueuse ! Il se peut donc fort bien que l'on honore avec grand plaisir un nouveau rendez-vous avec l'Elvis roux looké comme un bûcheron canadien, s'il se produit l'année prochaine dans un festival en plein air ou dans une salle de taille plus raisonnable !





Liens : www.qotsa.com, www.facebook.com/QOTSA/, twitter.com/qotsa, www.instagram.com/queensofthestoneage/...



Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino


Queens Of The Stone Age : les dernières chroniques concerts

Queens of the Stone Age + Broncho en concert

Queens of the Stone Age + Broncho par Philippe
Bercy, Paris, le 07/11/2017
Nuit fraiche mais pas glaciale à Paris (ces gens-là, qui passent leur temps à se plaindre du temps, ne connaissent pourtant pas le mistral, les veinards...). Comme d'habitude à... La suite

Queens Of The Stone Age (live unplugged dans l'émission Very Good Trip de France Inter) en concert

Queens Of The Stone Age (live unplugged dans l'émission Very Good Trip de France Inter) par Pierre Andrieu
Studio 105, Maison de la Radio, le 28/08/2017
Grand moment et beau cadeau que ce concert semi acoustique des Queens Of The Stone Age donné le lundi 28 août au studio 105 de la Maison de la radio dans le cadre de l'émission... La suite

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour par lol
Le Grand Rex, Paris, le 15/05/2016
Je suis rarement objectif au sujet de l'Iguane... Iggy Pop est à mes yeux l'incarnation totale de la rock star et de la bête de scène. Seuls Mick Jagger, Jim Morrison ou un... La suite

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour par manuwino
Le Grand Rex, Paris, le 15/05/2016
On va tuer le suspense tout de suite, c'est très certainement à un des tous meilleurs concerts de l'année auquel on a assisté ce dimanche soir au Grand Rex. Pour plein de... La suite

AccorHotels Arena, Paris : les dernières chroniques concerts

Queens of the Stone Age + Broncho en concert

Queens of the Stone Age + Broncho par Philippe
Bercy, Paris, le 07/11/2017
Nuit fraiche mais pas glaciale à Paris (ces gens-là, qui passent leur temps à se plaindre du temps, ne connaissent pourtant pas le mistral, les veinards...). Comme d'habitude à... La suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) par Benjamin Wozniak
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Il est de ces concerts où l'on va avec la banane, où l'on sait à quoi s'attendre, où l'on sait que le show sera assuré, où l'on sera face à des légendes. Metallica est de ceux... La suite

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica (Worldwired Tour 2017) par Gandalf
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas... La suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) par Bastien Castellan
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
"HEY! HEY! HEY! HEY! HEY!" Poings ou cornes metalleuses agités en rythme, scandant une onomatopée aussi rageuse que fédératrice, le public répond aux invectives du leader de... La suite