Accueil Chronique de concert Radio Cortex + Winston Mc Anuff + Java
Samedi 19 octobre 2019 : 13483 concerts, 25724 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Chronique de Concert

Radio Cortex + Winston Mc Anuff + Java

Radio Cortex + Winston Mc Anuff + Java en concert

Moulin - Marseille 18 novembre 2006

Critique écrite le par

Waw ! Franchement je ne pensais pas en venant au Moulin que j'allais passer une si bonne soirée. Crevé par une journée qui avait commencée trop tôt, je venais presque a reculons pour un concert qui quand même sur le papier avait l'air plutôt pas mal. 3 groupes "pour le prix d'un" puisque ce soir outre Java qui n'a pas mis les pieds a Marseille depuis deux ans, nous avons aussi le droit aux 2 projets annexes de R-Wan (le chanteur) et Fixi l'accordeonniste, a savoir Radio Cortex et le Paris Rockin avec Winston Mc Anuff.

Round 1 : Radio Cortex



Le concert se présente donc comme un match en trois round avec d'abord le projet de R-wan au milieu duquel nous arrivons ... et oui la voiture c'est plus long et comme nos vélos sont en révision ... (toutes réflexion faites on aurait pu prendre le metro puisque le week-end il marche jusqu'à minuit et que le Moulin met tout le monde dehors avant 23h30 cause des problèmes de voisinage).


J'étais curieux de voir ça sur scène parce que franchement sur disque c'était assez ... troublant ... mais plutôt pas dans le bon sens. Succession de morceaux très différents avec des paroles parfois assez lourdes. En dehors de quelques chansons comme recyclé ou le finalement bel exercice de style sur la chanson de Renaud ... je n'avais pas vraiment aimé.


J'arrive justement pendant recyclé et je découvre sur scène R-wan en survet vert et jaune du meilleur goût, accompagné du batteur de Java et d'un contrebassiste que j'ai déjà vu plusieurs fois puisqu'il s'agit de Camille de UHT° et qui est déjà passé par Marseille en accompagnant Kent ou plus récemment No one is innocent ...


Suivra une pause ou R-wan s'installe a une petite table d'où il jouera le rôle d'animateur radio, recevant a des coups de fil (micro donné a quelqu'un dans le public), envoyant des jingles et se levant ensuite pour interpréter une chanson de Serge Lama, puis un truc plus dance-groove, ... ce qui ne fonctionnait pas très bien sur disque, prend finalement très bien sur scène !


Ca va a 100 a l'heure, on ne s'ennuie pas, on admire même les prouesses vocales de R-wan et son habilité (et celle des musiciens) a passer d'un style a l'autre. Certains morceaux sont même vraiment chouettes comme ce morceau très Fabulous Troubadors.


R-wan finira par quitter la scène laissant Camille et le batteur s'affronter dans un duel dub ; mais ce ne sera en fait que pour revenir nous faire un morceau déguisé en Donald. Je crois me souvenir que Java l'avait deja fait dans le passé. C'est un morceau qui parle de Disneyland ... "Depuis que je bosse chez Dinsey, je suis sous cachetons", le tout sur fond de musique de parade.


Cela finira par un magnifique slam dans le public qui n'en demandait pas temps comme signal pour se mettre à sauter partout ! Apres ce plongeon et la fin du morceau, ils quitteront la scène et (une nouvelle fois changé) R-wan viendra nous annoncer le deuxième round avec Winstoooooon Mc Anuuuuuff

Round 2 : Winston Mc Anuff



Je ne connaissais pas du tout ce jamaiquain / reggaeman jusqu'a ce que je tombe sur ce très bon Paris Rockin. J'étais donc assez impatient de venir découvrir le fameux Electric Dread sur scène. En l'attendant je croise Annie (miss Meltingpod) qui me raconte que comme elle a symapthisé avec Winston aux Eurockéennes, elle est venue ce soir, l'a interviewé pendant qu'il repassait sa chemise comme tous les soirs avant les concerts par respect pour le public.


En plus de Winston on retrouve sur scène le batteur (faudrait que je chope son nom), Camille, un percussionniste de plus et Fixi a l'accordéon (bien sur) et au clavier. Impossible de me rappeler par quelle chanson ils ont commencé mais comme je les connaissais toutes par cœur (et qu'elles se ressemblent un peu toutes avec leur "pam pam pam") je me suis régalé.


Sur scène le Winston a l'air assez haut perché ... les yeux fermés le plus souvent ... allant parfois cavaler de long en large lorsqu'il ne chante pas en secouant ses dreads. C'est du reggae ... que certains ont trouvé un peu mou, mais pas moi ... avec de l'accordéon et ça fait passer un très bon moment. J'ai parfois trouve que le son de certains instruments (clavier par exemple ou même accordéon) auraient parfois mérités d'être un peu plus en avant, mais peut être avais je trop le disque en tête.


Si Winston est relativement statique derrière son pied de micro, Fixi lui n'est pas en reste. Il passe son temps à aller voir a droite a gauche ou vers le public. Il est assez impressionnant lorsqu'il ouvre son instrument a fond et/ou lorsqu'il en joue complètement penché en arrière.


Ils joueront pratiquement tout l'album (gardant un morceau pour la toute fin du concert après Java), les morceaux les plus enlevés comme les plus calmes. Apres le plus mous d'entre eux dont j'ai oublié le titre ils enchaîneront avec Paris Rockin' le titre phare du disque, sur lequel R-wan viendra lui aussi chanter.


C'est sur ce morceau la que Winston se laisser tomber par terre, laissant R-wan chanter son couplet, avant de se remettre a chanter allongé puis de se relever pour un final explosif. Très très sympa et on peut regretter qu'il n'y en ai pas eu un (ou deux) autre(s) comme celui la ... peut être qu'un peu plus tard dans la tournée ?


En tout cas pour moi qui ne suis pas spécialement fan de reggae cette collaboration est une vraie réussite. D'ailleurs je dois préciser que les quelques morceaux de Winston d'avant que je suis allé écouter (rapidement) sur internet ne m'ont pas autant plus que tous ceci.

Round 3 : Java



Vint enfin le troisième round ... celui que 90% de la sale était venu voir ce soir ... Java. Je les avait déjà vu deux fois au Poste a Galène ; la première fois en 2000 ou j'avais pris une vraie calque et la deuxième en 2003 ou j'étais un peu resté sur ma faim.


Lorsqu'ils arrivent sur scène ils se sont encore tous changés. Exit les jogging Radio Cortex, tout le monde retrouve des tenus plus ... parisiennes. Chemise a fleurs pour Fixi et béret pour R-wan (ce qui lui donne un petit cote Billy's band assez impressionnant). Si on regarde attentivement ils ont même changé de pompes !


En re écoutant avant de venir le 7 titres live avant de venir je me suis dit que peut etre que je les avais trop écouté à une époque et que après tout sur scène, ou il est plus difficile de comprendre les paroles ça risquait de me plaire moins ... et la en plus après Radio Cortex et les bonnes vibrations de Winston Mc Anuff le rap musette de Java avait il une chance de faire mouche ?


Ce que je n'avais pas prévu, ou plutôt que j'avais oublié c'est que les Java sont des amuseurs hors pair. Ils ton tout prévu pour que l'on passe un bon moment en leur compagnie ne laissant vraiment rien au hasard. Tous les deux morceaux environ il se passe quelque chose. On commencera par la traditionnelle valse musette qui sera l'occasion pour beaucoup me montrer leur "talent" sur la scène du Moulin et pour R-wan de descendre dans le public une nouvelle fois.


Puis on aura le droit a la visite de la boulangère c.a.d. le contrebassiste de Java affublé d'une perruque blonde et d'un simple tablier de cuisine. Sur ce morceau il jouera de la guitare clavier, mais celle-ci ayant un problème au départ, il sera "obligé" de nous montrer se fesses pendant une bonne minute (voir ici)


Je ne me souviens plus très bien de la chanson mais ce que je sais c'est que la boulangère énervée par R-wan finira par le frapper et les deux se lanceront dans un slam épique dans la foule en délire. Tout rentrera ensuite dans l'ordre pendant un ou deux morceaux ...


le temps de nous rejouer quelques classiques de leur répertoire. Car en fait la je connais la plupart des morceaux alors que je n'ai que le premier album ...


... jusqu'à l'arrivée de celui que j'ai pris pour Winston Mc Anuff déguisée en père noël, mais qui était en fait le percussionniste, pour le morceau Qu'est c'que j'fais la ?. Il regene une mbiance deconne du debut qu'a la fin qui a tendance a deteindre sur le publci qui monte sur scene pour slammer, et n'est pas empecher par les videurs.


De même (petite parenthèse) pour une fois pas de consignes particulières pour les photos on peut en prendre pendant tout le concert. Il finiront leur set par le traditionnel Sex Accordéon et alcool, avant de revenir pour un Poil ; histoire de finir dans le calme et tous ensemble ils rappeleront Winston Mc Anuff et Camille pour un dernier morceau plus tranquille.


Au final chaque groupe aura jouer plus ou moins une heure et c'était très bien ... mieux vaut trois set un peu courts mais sans baisse de régime que des set déséquilibrés avec un groupe qui finit par ennuyer ... Chapeau a Java pour l'idée et l'organisation d'un tel plateau. Le public passe un bon moment, fait des découvertes et part vraiment avec le sourire et la certitude d'en avoir eu pour son argent.



Site de Java : http://www.myspace.com/javathefrenchband
Site de Winston Mc Anuff : http://www.parisrockin.com/
Site de Radio Cortex : http://www.radiocortex.com/

ps : plein de son (itw et live) sur le melting pod de Annie !



Bonus vidéo :


pss :
- Merci à Elo pour les set list :
- le nom du batteur est d'Alexis Bossard (merci Christine)
- Plus de photos (d'un tas d'autres concerts) ici

> Réponse le 26 novembre 2006, par Jean Phi

[Moulin - Marseille - 18 Novembre 2006] Ouaip, waow ! C'était la première fois que j'allais à un combat de boxe ! (et puis mon 1er concert de Java aussi). J'avais au préalable analysé les adversaires, réécouté des cds, rappel des points forts, des points faibles (s'il y en a !), déclarations d'avant match,... J'arrive je sais pas trop à quoi m'attendre, je sais pas si je me sens prêt. Je remarque que les combattants de ce soir attirent du monde, un coup de pression. 1er round donc : R-Wan et Radio Cortex, le chanteur de Java en solo, en jogging sur le ring. Et là, première gifle. Il me laisse pas respirer, il enchaine coup sur coup, beaucoup plus de force que ce qu'il a laissé entendre sur le CD. Il nous montre tout ce dont il est capable enchaînant les différents styles de combats. Ca finit en catch, R-Wan revient...  La suite | Réagir

> Réponse le 29 novembre 2006, par June

On y va pour Java mais au final on remercie Winston pour ses trés bon morceaux, puis il a une pêche sur scéne qui fait plaisir! à voir!!  Réagir

> Réponse le 12 décembre 2006, par Poussinoskaya

[CCO Villeurbanne - 9 décembre] A tous les ringards qui s'en sont allés mater les lumières de lyon, alors que la teuf était à Villeurbanne : " vous avez raté votre soirée!" J'avais déja vu Java, je conaissais Winston, mais j'ai été surpris du début à la fin, par la psychopathie de Java, et l'originalité de Winston, pour un ancien du reggae, une telle formation, un tel trip, c'est bluffant !  Réagir


Java : les dernières chroniques concerts

Berri Txarrak + R.Wan (Java) en concert

Berri Txarrak + R.Wan (Java) par Abigail Darktrisha
Atabal Biarritz, le 21/09/2012
C'est dans le cadre des journées dédiées à la langue basque à Biarritz, sous le thème "MINTZALASAI: Vivre en basque à Biarritz", que l'Atabal nous offrira le présence du... La suite

La Chanson du Dimanche + Java en concert

La Chanson du Dimanche + Java par Audrey H
L'Usine - Istres, le 27/11/2009
Ce soir, si vous aviez envie de vous amuser et de bouger dans une bonne ambiance festive, il fallait être à l'Usine, pour écouter La chanson du dimanche et Java. Un concert avec de... La suite

Java en concert

Java par Mystic Punk Pinguin
Cabaret aléatoire - Marseille, le 29/04/2009
Le nouvel album de Java, Maudits Français, est une tuerie. Retour en grande forme pour le groupe. Et comme le groupe a une solide réputation scénique, ce n'est guère étonnant que... La suite

La Ruda + Java par
Transbo, Villeurbanne , le 10/12/2009
La ruda : Franchement super son ! J'avais pas eu de bons échos mais bon perso j'ai adoré ! Certes ils mettent moins le feu que Java mais bon le son est tellement bon que ça compense ! La suite

Rwan : les dernières chroniques concerts

Berri Txarrak + R.Wan (Java) en concert

Berri Txarrak + R.Wan (Java) par Abigail Darktrisha
Atabal Biarritz, le 21/09/2012
C'est dans le cadre des journées dédiées à la langue basque à Biarritz, sous le thème "MINTZALASAI: Vivre en basque à Biarritz", que l'Atabal nous offrira le présence du... La suite

RWan + BatPointG en concert

RWan + BatPointG par Boiss
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 02/03/2012
oir de concert(s) à Marseille. Pendant que Nova organisait sa " Nuit Zébrée " à l'Espace Julien, R.Wan investissait le Cabaret Aléatoire de la Friche de la Belle de Mai pour... La suite

Winston Mcanuff & Fixi : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2014 : Irma + Cascadeur + De La Soul + Winston McAnuff & Fixi par Serovi
Docks des suds - Marseille, le 18/10/2014
Voir chronique du J1 ici et du J2 là J3 de la fiesta: réveil, balade dans les calanques jusqu'à la croix de Callelongue, un poulet rôti et à 20h00 on remet le couvert. Cette fois, on reste dans l'ambiance d'hier où on avait eu l'ouverture de la soirée avec Selah Sue. Ce soir, ils ont mis Irma qui s'est rasée les cheveux et qui porte un costume... La suite

Matthieu Chedid aka -M- en concert

Matthieu Chedid aka -M- par Lebonair
Bercy, Paris, le 14/12/2013
Matthieu Chedid, je dis -M-, et bien pas vraiment, je ne vous le cache pas. J'M pas trop en réalité. Avec ce passage pour trois soirs dans l'immensité de Bercy, je me suis... La suite

Winston McAnnuff & Fixi en concert

Winston McAnnuff & Fixi par Lebonair
Le Trianon, Paris , le 26/11/2013
Il y peu de temps, j'ai découvert un petit bijou d'album avec le disque "A New Day" du chanteur rasta Winston McAnuff et de Fixi, le brillant accordéoniste et arrangeur du... La suite

Winston McAnuff & Fixi + BatPointG en concert

Winston McAnuff & Fixi + BatPointG par baled
Poste à Galène, Marseille, le 23/05/2013
Ca faisait un petit moment que je n'avais plus descendu la rue Ferrari. Du coup, je reprends mon petit rituel : Petit détour à l'Intermédiaire. Le lieu, fraichement refait est... La suite

Moulin - Marseille : les dernières chroniques concerts

La Maison Tellier +  Blind Cinema en concert

La Maison Tellier + Blind Cinema par Sami
Le Moulin, Marseille, le 24/05/2019
Le Moulin a toujours été une des salles les plus ponctuelles de Marseille, beaucoup plus que les transports en commun en tout cas. Du coup comme souvent on aura juste le temps... La suite

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite

Carpenter Brut + Gost en concert

Carpenter Brut + Gost par fred
Le Moulin - Marseille, le 04/11/2018
Un concert au Moulin une veille de rentrée scolaire, un dimanche pluvieux. Pas le plan le plus engageant à la base. Mais on parle de Carpenter Brut, groupe/artiste solo (les lignes... La suite