Accueil Chronique de concert Rage Against The Machine (Festival Rock en Seine 2008)
Samedi 7 décembre 2019 : 10328 concerts, 25828 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rage Against The Machine (Festival Rock en Seine 2008)

Rage Against The Machine (Festival Rock en Seine 2008) en concert

Parc de Saint-Cloud, près de Paris 20 aout 2008

Critique écrite le par



Rage Against The Machine à Paris en 2008... C'est l'occasion de revoir sur scène l'un des cinq groupes les plus marquants des années 90. Pionnier et tête de proue de la scène fusion, RATM possède toujours les mêmes arguments de poids. Un chanteur bourré de charisme maîtrisant le rap et le freestyle à la perfection, une section rythmique en béton armé et le guitariste le plus créatif et innovateur de ces 15 dernières années, roi des riffs, des crescendos et des solos. A cela viennent s'ajouter des chansons forgées pour la scène avec des hymnes fédérateurs connus de tous, avec une énergie et une présence scénique qui n'a pas faibli malgré les années. En plus de cela, nous avions le droit hier à un son parfaitement réglé et équilibré et prés de 35 000 spectateurs totalement conquis par le l'efficacité, le professionnalisme et la rage du groupe. Ça chantait et ça pogotait à tout va comme il y a dix ans lors de leurs passages mémorables au zénith et à l'Elysée Montmartre !

L'entrée sur scène du groupe déguisé en prisonnier de Guantanamo était d'une redoutable efficacité. Toutes les grandes chansons y sont passées (Bullet in the Head, Testify, Bombtrack, Know your enemy, Freedom...) dans de très bonnes versions ponctuées de solos ahurissants de Tom Morello et de freestyles de Zach de la Rocha qui ont fait monter l'ambiance crescendo jusqu'au Killing in the name final.

En prime, nous avons aussi eu le droit à des morceaux plus calmes qui ne faisaient pas partie du répertoire du groupe lors des tournées précédentes et qui ont trouvé leur place de manière salvatrice dans l'équilibre du concert. Bien sûr, on aurait préféré les voir dans une salle ou l'impact du concert aurait été encore plus marquant qu'en plein air, mais le show d'hier était sans nul doute l'un des meilleurs de l'année ! Clairement, RATM reste l'un des meilleurs groupes de scène depuis 15/20 ans !

> Réponse le 21 août 2008, par yd

Assurément le cloud (!!!) du spectacle de l'année de concert à Paris, apres les smashings, cure, radiohead; RATM a anvoyé du lourd. je pense que l'impact sonore en plein air est encore plus fort qu'à bercy du fait d'une meilleure dispersion et d'un niveau de basse accentué. tout y était charisme, harmonie, puissance. Seule une imagerie d'un autre siècle me fait tiquer ainsi que le paradoxe à jouer l'internationale et faire payer à ses "camarades" 45 euros le plaisir de les écouter.  Réagir

> Réponse le 22 août 2008, par Matthieu

Franchement RATM a envoyé du lourd ! Je suis venu d'Antibes spécialement pour les voir à St Cloud et j'en ai eu pour mon argent. Le public est entré en fusion dés le début de leur apparition (en prisonniers du Guantanamo) et ca a duré jusqu'à la fin. Vraiment toujours aussi bons qu'il y a 10 ans ces RATM et ils n'ont pas pris une ride....Dommage que le parc ferme ses portes à 23H00 car c'est le genre de concert qu'on a pas envie de se voir terminer !   Réagir

> Réponse le 22 août 2008, par lebonair

Petite rectification par rapport à la précédente critique: La jauge de rock en seine est de 30 000 personnes. Le groupe a fait pratiquement le plein rien qu'avec son nom mais pas 50 000 personnes. Une raison à cela: Ce concert est un évènement, seule date de l'été en France, Rage against the machine est un groupe culte des années 90 et pour leur deuxième date après Bercy, on peut dire qu'ils étaient attendus. 21h30, ils sont sur scène, la lumière arrive avec un son de sirène, ils sont alignés, revêtus de pyjamas oranges de détenus, la tête encagoulée. (allusion à Guantanamo et Abou Ghraïb est évidente). L'esprit du Che est bien présent (voir la déco). Un son énorme, une set liste parfaite, un public de folie(c'est un euphémisme), voir autant de monde chanté les paroles sur certains...  La suite | Réagir

> Réponse le 22 août 2008, par claude

j'ai adoré... les 10 première minutes. un truc de dingue cette électricité, cette énergie palpable dans le public avant que le groupe n'arrive, une préparation au cataclysme que j'attends toujours. A défaut de cataclysme pour moi c'était une catastrophe. Ca ne jouait pas ensemble, c'est horrible à dire mais ça ne jouait pas ensemble. Au moindre break Wilk se mangeait sur les retours au tempo. A propos de tempo c'est pas parce qu'on a pris 10 ans dans les dents qu'on doit ralentir les tempo (tempi). J'adore ce groupe mais j'en est été d'autant plus déçu   Réagir

> Réponse le 25 août 2008, par Model Army

Fan de RATM depuis ma plus tendre adolescence, avec mon groupe nous reprenions les standards, cet été j'ai enfin vu ce groupe légendaire l'ambiance était très bonne, l'entrée sur scène parfaite. Et contrairement à ce que j'ai pu lire, les musiciens étaient bien ensemble et à fond, par contre les tempo perdaient au moins 5 Bpm. donc plus lourd plus massif. Ma critique concerne le son du concert. Ingénieur du son est mon métier, et croyez moi je suis très souple de l'oreille, mais là un guitare basse batterie voix excusé moi mais c'est pas possible de s'occuper de RATM et de faire un son aussi raté comme si c'était sa première fois. Je m'explique, les sons étaient cleans et beaux, seul problème la grosse caisse était surcompressé (pass encore) avec des basses énormes (très large...  La suite | Réagir

> Réponse le 27 août 2008, par TribuKao71

Un concert tout simplement ENORME !!! je m'attendais a ce qu'il y ai des pogos de malades, et finalement l'ambiance etait géniale sans etre totalement invivable comme ca a du etre le cas a Bercy. Une set-list mortel avec un Bullet in your Head et Freedom absolument gigantesque !! et l'intro ... oulalalalalala !! j'ai gueulé comme jamais quand je les ai vu en tenue de prisonniers ! dès les premiers accords de guitare de Tom sur Bombtrack (qui a introduit le concert), tout le monde s'est mis a sauter et pogoter dans touts les sens, une ambiance vraiment excellente. Je voudrais egalement revenir sur une critique que j'ai lu ou une personne, qui se dit ingé son, declare que le concert etait bien mais gaché par le son un peu moyen ... putain mec !! cetait RATM bordel !! tu les reverras pas 50...  La suite | Réagir


Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Rage Against The Machine : les dernières chroniques concerts

Rage Against The Machine par MIMI78
Paris Bercy, le 04/06/2008
une soirée inoubliable ! on les attendait depuis 10 ans eh ben ils nous en ont donné pour notre argent ! je n'avais jamais vu bercy dans un tel état et dieu c'est que j'en fait des concert... mieux que linkin park qui avait été génialissime pour RATM JAMAIS VU AUTANT DE GENS QUI VOULAIENT DESCENDRE DANS LA FOSSE ! mini émeute ! le jour où ils... La suite

Rage against the machine par Cassous
Montpellier, le 11/02/2000
Géant, énorme, terrible bref le concert de cette nouvelle année 2000.Une ambiance extraordinaire dans un Zénith plein à craquer, des morceaux tous plus bien les uns que les autres avec un sommet pour Know your ennemy!Du son, des riffs géniaux et un Tom en grande forme bref le concert qu'il ne fallait pas rater!Le son de la basse était à tomber en... La suite

Rage Against The Machine + Asian Dub Foundation par Wang
Monptellier Zenith, le 11/02/2000
1 er partie : Asian Dub Foundation : techno intelligente et recherche ( avec guitare et basse) pour 3/4 d heure d un set explosif ou la foule a repondue extraordinairement bien, bref du pogo dans tout les senspuis vint LE morceau de la soirée, les Rage !!!le set fut helas tres court (1h15 rappel compris) preuve qu on nous prent vraiment pour des... La suite

Parc de Saint-Cloud, près de Paris : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite